Affichage des résultats 1 à 10 sur 10

Discussion : En vue du conseil de discipline...

  1. #1
    Membre Cadet

    Infos >

    Bonjour, mon fils de 14 ans, placé sous la protection de l'ASE à ma demande depuis 18 mois(étant du genre à systématiquement se laisser entrainer dans les pires situations, et ne respectant pas les adultes!!) se retrouve aujourd'hui dans une position délicate. Après un an de placement (famille d'accueil à la campagne), je le retrouve chaque week end. La semaine, il va au collège et tout ce qui le concerne passe par son éducateur, la famille d'accueil, le principal du collège et nous sommes informés du moindre problème; en travaillant tous ensemble, mon fils est redevenu un enfant calme et posé, avec quelques punitions quand même, mais juste quelques soucis de comportement plus liés à l'age, et sans aucune conséquence. Pendant les dernières grandes vacances, sans aucune explication, je me suis vue retirer mon droit d'hébergement pour lui. Appels, demande d'explications...rien, en fait, son éducateur a été muté, pas de remplaçant, et soi disant une mesure de précaution!!! J'écris à Mme la Juge, le droit m'est rendu sans autre procédure; mais depuis, mon fils n'a plus personne à ses cotés, plus d'éducateur, pas de cadre enfance dispo, et des frictions régulières avec le mari dans la famille d'accueil. Tant et si bien que n'en pouvant plus, il fugue de chez eux en décembre, et vient se réfugier chez moi. Là, je passe pratiquement toutes les vacances de Noel a trouver un interlocuteur, entre ASE, conseil général.... personne n'a rien fait; mon fils est reparti direct dans la famille pour retourner au collège, mais dans des conditions déplorables; chaque soir, il partait s'enfermer direct dans sa chambre pour ne plus avoir aucun contact, et n'en ressortait que le matin pour repartir au collège, ambiance très lourde qu'on ai 14 ou 50 ans, tout a fait irrespirable. Dans le mm temps, le principal a changé, et s'est vraiment mis sur son dos avec la pancarte "enfant placé". Je ne dis pas que mon fils soit un ange, mais renvoi de 3 jours pour être allé dans le hall (chauffé), renvoi de 1 jour pour retard non justifié, etc... que des sanctions, jamais de punitions. Dans cette atmosphère, mon fils a "pété un plomb" , le principal l'ayant mis d'office au restaurant scolaire pour y faire son "stage d'observation", sans convention, sans signature de ma part, et il a du faire la vaisselle du collège pendant 2 jours. A une heure de la fin, trouvant ça "trop injuste" (a 14 ans, on a une façon bien différente de voir les choses), il a tout arreté, et refusé de terminer. Sanction immédiate, AR pour conseil de discipline, le principal ayant dit qu'après lui avoir notifié qu'il aurait d'office 0, il se serait senti menacé dans son intégrité, donc en plus mesure conservatoire, il n'a plus de cours depuis 15 jours déjà.
    L'autre gros problème, c'est que ce nouveau principal refuse depuis la rentrée de communiquer avec moi, si je ne suis pas introduite par son éducateur...mais il n'en a plus, et j'ai eu beau lui dire que j'ai toujours l'autorité parentale, il ne veut rien savoir.Donc je ne suis plus au courant de rien, la famille non plus, le gros bazar!!
    La semaine dernière, nous sommes repassés devant le JAF, et là, miracle, un représentant de l'ASE...qui a admis nous avoir totalement laissé tomber depuis la rentrée. Devant le manque d'encadrement, la Juge a levé immédiatement la mesure de placement, pour passer en EMO. (c'est terrible, se dire que mon enfant est dans une situation encore pire que quand j'ai demandé de l'aide, et qu'on me le rend non pas parce que tout est arrangé, mais parce que tout est à un tel point d'abandon qu'on ne voit pas d'autre solution). Bref, me voici de nouveau avec mon fils, le conseil de discipline, un principal qui clame a tout va que de toute façon, il fera tout pour le renvoi définitif, à quelques mois du brevet.. A savoir, ses notes scolaires sont en baisse depuis décembre, mais son bulletin a toujours été excellent, aucun probleme de ce coté là...
    J'en viens à ma question: je suis allée consulter son dossier scolaire (sur rdv) en vue de préparer un peu sa défense, il est vide!!!! que des notes des années passées, rien concernant 2008/2009, alors que la lettre AR disait "insolences, inusltes, passe son temps dans les toilettes, etc...."que feriez vous à ma place, que répondre à cet homme complètement braqué, celà vaut il le coup d'essayer de sauver sa fin de 3ème... et d'un point de vue juridique, peut on demander à ce principal pourquoi systématiquement il y a sanction, et son stage était il légal, décidé et choisi uniquement par lui même. Je lui ai dit au tel que nous devions travailler ensemble, suis donc complètement disposée à ce que mon fils fasse des excuses, soit puni, et pourquoi pas fasse du travail d'interet général pour son insolence (dans ce sens , suis d'accord avec lui), mais sans l'avoir admis devant mon fils, suis assez d'accord pour dire que tout ceci est vraiment très injuste...
    Merci de vos conseils...
    Dernière modification par Kat10 ; 02/02/2009 à 08h56.

  2. #2
    Pilier Sénior

    Infos >

    Bon, le conseil de discipline est programmé donc vous n'y couperez pas, pas la peine de proposer des solutions alternatives .
    N'oubliez pas qu'au conseil de classe, il n'y a pas que le principal. Il y a des représentants des profs, des élèves, des parents. Et il y a un vote final et le principal n'a qu'une voix comme les autres .....
    Au vu de ce que vous écrivez ( mais uniquement au vu de ce que vous écrivez) les motifs me paraissent un peu léger pour un renvoi définitif
    Normalement, la cantine est pour les élèves qui n'ont pas trouvé de stage par eux-même . A t'on laissé le temps à votre fils de trouver un stage ? Apparemment vous dites que non puisqu'on lui aurait collé d'office un stage à la cantine. Si tel est le cas, vous arguez devant le conseil de classe d'une discrimination par rapport aux autres élèves
    Concernant le reste, difficile de vous aider sans tout connaître : quel est son attitude en cours ? Certains professeurs vont-ils témoigner d'insolences, d'insultes, etc ...?
    Ses notes sont assez bonnes dites vous ( sauf récemment) donc jouez là dessus en indiquant que le renvoi définitif ne serait pas une bonne chose pour lui scolairement parlant à quelques mois du BEPC
    Bref, reconnaissez les torts s'il y en a mais indiquez qu'un renvoi définitif serait disproportionné aux fautes
    Bon courage
    Suite à une plinthe, le menuisier avait saisi le parquet ....

  3. #3
    Pilier Junior

    Infos >

    Il faut aussi qu'il y ait respect des procédures. Un conseil de discipline ne se réuni qu'après une commission de vie scolaire, et à condition que le jeune ait encore fait des siennes dans l'intervalle.

    Tort supplémentaire de l'établissement : tout stage, même en interne, doit faire l'objet d'une convention entre la famille ou son représentant, l'établissement d'accueil, l'établissement scolaire, et l'élève.

    As t'il eu des retenues, des rapports disciplinaires ?

  4. #4
    Membre Cadet

    Infos >

    Merci de vos réponses rapides... Donc, et dans le désordre:
    - mon fils n'a rien fait de plus depuis, puisque depuis la rentrée de janvier, c'est exclusion sur exclusion; il vient le lundi matin, le principal le prend dans son bureau, appelle la famille, et leur signifie le renvoi pour 3 jours, de 3 en 3, pour des motifs...heu...; retard, lui manquait un livre, un stylo, son carnet, il a même été renvoyé pour s'être introduit dans le CDI...fermé. Est-il rentré? non, mais il a quand mm voulu rentré dans le CDI fermé, en gros, il a touché la poignée... à des dates antérieures invérifiables.
    - sorti des eclusions, pas une heure de colle, pas de rapport de personne, à entendre le personnel, en tout cas ce qui m'en a été reporté, tout se fait oralement.. Je sais juste qu'une de ses profs lui a donné comme travail de réécrire tout son classeur, mais parce qu'il était vraiment mal tenu (donc, suis bien d'accord avec elle).
    - concernant l'insolence, oui, je suis persuadée qu'il y a quand même une grande part de vérité, mais je suis completement d'accord pour dire que ce genre de comportement doit être puni , mais par des retenues ou je ne sais quoi, avant d'en arriver à l'exclusion.
    - concernant son stage, il a eu une semaine pour trouver de lui même. mais c'est la fameuse semaine où il est venu chez moi, donc sans rien, aucune affaire, et completement perdu. J'ai appelé la famille pour qu'il me rende entre autre ces affaires, les papiers de stage, refus. J'ai appelé le principal, refus. Au final, rien n'a été rempli par personne, sauf le principal.
    - les seuls rapports disciplinaires remontent à 2 ans, quand j'ai demandé une aide éducative. ( là, de vrais rapports bien accablants, mais basés sur des faits réels, mon fils avait franchement abusé, et j'étais totalement d'accord avec toutes les sanctions).
    - pour parfaire le tableau, je reçois le même jour, un courrier me disant "retard, exclusion de 3 jours, et s'il ne se reprend pas, je me verrai dans l'obligation de le traduire devant le conseil de discipline", et un autre courrier me disant "conseil de discipline" pour des motifs , proportionnellement parlant, inadaptés.
    Je souligne que même insolent (et c'est vraiment sur ce respect que je travaille avec lui depuis que je l'ai récupéré, ça me met vraiment hors de moi), il n'a insulté personne, frappé personne, rien détruit, ne boit pas, ne fume pas, ne provoque pas la rebellion, n'a jamais apporté aucun objet dangereux....

    Le principal ne sait pas encore que mon fils est revenu vivre chez moi, celà ne fait que quelques jours . Maintenant, quand je vois mon fils m'expliquer en larmes (alors que c un grand costaud et fier, et qu'il ne pleure jamais) qu'il ne savait plus du tout comment faire, qu'il a voulu montrer à tous qu'il n'était pas celui qu'on disait, mais qu'il ne pouvait même plus avoir droit au contradictoire sans être traité d'insolent et exclu, ok, c'est peut être la maman qui parle, mais ça fait mal, parce qu'il n'a eu aucun droit, pas même à l'erreur, et qu'on a du oublier à un moment qu'à 14 ans, on est encore un enfant.
    Surtout quand je sais que de mon côté, le principal ne s'est pas géné pour ouvertement insulter devant mon fils la famille d'accueil ... je me demande s'il ne vaut pas mieux le laisser faire simplement, attendre ensuite les 8 jours de droit d'appel, puis la décision de nouvel établissement du recteur...au moins, mon gamin repart avec un mauvais dossier, mais une vraie chance de se présenter tel qu'il est ...

    Mais même si mon fils est exclu, a t on la possibilité de signaler la toute puissance manifestement abusive de ce principal. (et franchement, je n'aurai jamais cru devoir écrire ça un jour, étant fermement convaincue que les parents doivent soutenir les enseignants et inversement, suis généralement assez stricte ). Ma seule preuve étant qu'au même endroit, mais avec une autre Principale avec laquelle j'avais des contacts réguliers, il n'y a eu aucun incident. Très mince comme preuve, mais laisser faire, c'est aussi dire à cet homme qu'il peut faire sa discrimination comme il l'entend. Si mon fils n'avait pas les capacités qu'il a, il pouvait ruiner son année, et venir grossir les misérables statistiques de réussite d'enfants placés, sans discernement...
    Merci à tous, je vais encore réflechir la dessus, et oui, peut être plus envisager une action en parallèle , permettant à mon fils de reprendre une vie "normale".
    Dernière modification par Kat10 ; 02/02/2009 à 11h03.

  5. #5
    Membre Cadet

    Infos >

    Mais je ne manquerai pas de vous tenir au courant du conseil en question..ce soir, à 17 h...bien sur, ça peut toujours être utile.
    Merci

  6. #6
    Pilier Junior

    Infos >

    Une exclusion pour un retard, c'est démesuré. En fait, la quasi totalité des motifs d'exclusion sont démesurés. CHez nous, trois retards = une heure de colle.

    Faites bien valoir qu'il n'a jamais pu se justifier, et qu'il n'y a pas eu de demie mesure.

    Vous pouvez faire appel de la décision du conseil de discipline, à condition de respecter des délais. Et là, vu le dossier, le Rectorat peut obliger l'établissement à le réintégrer. Par contre, vu l'ambiance, ce ne serait peut être pas génial pour lui.

  7. #7
    Membre Cadet

    Infos >

    Citation Envoyé par Mumuseb Voir le message
    Une exclusion pour un retard, c'est démesuré. En fait, la quasi totalité des motifs d'exclusion sont démesurés. CHez nous, trois retards = une heure de colle.

    Faites bien valoir qu'il n'a jamais pu se justifier, et qu'il n'y a pas eu de demie mesure.

    Vous pouvez faire appel de la décision du conseil de discipline, à condition de respecter des délais. Et là, vu le dossier, le Rectorat peut obliger l'établissement à le réintégrer. Par contre, vu l'ambiance, ce ne serait peut être pas génial pour lui.
    Merci, je pense aussi qu'un simple appel suffira à le faire réintégrer, mais dans quelles conditions....Et surtout d'appel en appel, puisque le Principal me notifie d'ors et déjà, dans la convocation, qu'il se reserve aussi le droit de faire appel si d'aventure je faisais appel . Il a aussi confié à la famille d'accueil que ce renvoi enverra directement ce jeune en foyer de redressement, là où est sa place. C'est effrayant.

    Mais je précise quand même que c'est la première fois que je constate un tel acharnement. Je trouve que les enseignants font d'une manière générale un boulot remarquable, qu'ils doivent porter régulièrement plusieurs casquettes pour palier aux manques de personnel, et qu'ils sont trop souvent la cible facile des parents en colère. Ceci étant un autre débat, mais juste pour dire que je ne suis pas pour la défense systématique et irréfléchie de mes enfants. (c'est d'ailleurs aussi la 1ère fois que je me prète à l'exercice, et mon fils n'en sait rien).

  8. #8
    Pilier Junior

    Infos >

    Votre principal est mal renseigné, les maisons de redressement n'existent plus depuis belle lurette. Il doit dater de Mathusalem.
    Il existe des "Centre Educatifs Fermés", au pire, qui n'ont de fermé que le nom.
    Au pire, il pourrait être placé en Foyer, mais bon, vu le dossier, c'est plutôt light.

  9. #9
    Membre Cadet

    Infos >

    Voilà, le conseil s'est tenu hier soir. Le dossier de mon fils est vide, les enseignants présents ne le connaissaient pas sauf 1, qui l'a défendu vu ses résultats. Quand la parole a été donnée à mon fils, tout de suite le principal s'est agité, en lui disant, tu vois, tu réponds encore !!! c'était une grosse mascarade. Bref, le renvoi définitif a été prononcé sur la base de....rien! J'ai juste fait remarqué ça aux personnes présentes, mais je crois qu'ils se sentaient tous obligés de suivre l'avis du principal. Et le personnage est allé jusqu'au bout en me disant en fin de scéance qu'il avait déjà appelé le recteur pour lui annoncer le renvoi, il l'appele ce matin pour lui confirmer (que tout s'est bien passé comme il l'entendait) et que je devais le contacter ce matin de mon coté. Pitoyable.
    En sortant, j'ai par hasard rencontré les parents des délégués venus les récupérer, qui me confirme que ce principal a un gros problème.
    Mon fils est en tout cas désormais loin de lui, et ça, pour moi, c'est un vrai succès.
    Pour autant, sans aller jusqu'à faire appel, je vais me renseigner au niveau de l'académie de façon à ce que soit signalé ce personnage.

    Merci à tous de vos réponses, et c'est quand même bien là la preuve que nos enfants peuvent tout à fait tout perdre sans avoir vraiment mal agi...

  10. #10
    Pilier Junior

    Infos >

    Voyez carrément si vous ne pouvez pas porter plainte contre ce principal, pour harcèlement. Mais pour cela, il serait peut être plus crédible que vous fassiez appel.

Discussions similaires

  1. [Mon Employeur] Conseil de discipline.
    Par Laurence1167 dans le forum Travail
    Réponses: 2
    Dernier message: 10/06/2009, 23h02
  2. [Mon Employeur] conseil de discipline
    Par Cumolo dans le forum Travail
    Réponses: 4
    Dernier message: 03/06/2009, 18h25
  3. [Parents et Enfants] Réglementation Conseil de discipline en collège
    Par Ddaddy dans le forum Personne et Famille
    Réponses: 3
    Dernier message: 26/04/2009, 16h28
  4. [Parents et Enfants] conseil de discipline
    Par Philou40 dans le forum Personne et Famille
    Réponses: 45
    Dernier message: 18/01/2009, 18h55
  5. [Consommation] Conseil de discipline en lycée public
    Par Lola06 dans le forum Rapports à la société
    Réponses: 3
    Dernier message: 24/03/2008, 12h35