Bonjour

Un collègue venant d'un autre ministère a été recruté via les emplois réservés.
Le 27 septembre 2019, il a reçu deux arrêtés. Le premier de changement de position mentionne qu'il est à l'échelon 11. Le second est celui de titularisation stagiaire ou il est noté le même échelon, 11.
Le 12 janvier 2020, l'administration lui a notifié un nouvel arrêté modifiant l'arrêté de titularisation stagiaire, portant son échelon à 3. Rien à dire, le délai des 4 mois pour que l'administration répare son erreur est respecté. L'administration avait oublié de noter qu'il venait des emplois réservés.

Il se retrouve donc avec un arrêté de changement de position, échelon 11, et un arrêté de titularisation stagiaire échelon 3. Le délai des 4 mois pour que l'administration rectifie son erreur est donc maintenant dépassé pour l'arrêté de changement de position.

Y a-t-il un arrêté qui prime sur l'autre ? Est-il possible de contester l'arrêté du 12 janvier 2020 devant le TA pour qu'il coïncide avec l'arrêté de changement de position du 27 septembre 2019 ?