Affichage des résultats 1 à 10 sur 10

Discussion : Dégradation de véhhicule, plainte contre l'auteur, assurrance comment etre dédommager ?

  1. #1
    Membre Benjamin

    Infos >

    Bonjour,
    il y à quelques temps j'ai était victime de dégradation sur mon véhicule (rétroviseur arracher) mon assurance m'a
    demander de faire un devis des réparations, devis de plus de 600 euros

    bien entendu j'ai déposer plainte, et je suppose que l'auteur à du être entendu ?
    je pense qu'il a du reconnaitre les faits car il me vient aux oreilles les échos comme quoi (je cite):
    "je ne paiera pas la réparation"
    et même chose sensationnelle!! il à contre attaqué pour faire diversion de son "acte débile" pour noyer le poisson comme dis mon
    avocat en déposant plainte contre moi pour "agression à l'arme blanche" rien que ca! alors que j'étais assis derrière mon volant et
    j'ai même pas violenter une mouche! bref je m'inquiète pas pour ca, je suis droit dans mes bottes, et le policier qui à pris ma
    déposition m'a fait comprendre que cette plainte étai une bêtise à perdre du temps….
    revenons svp à ma réelle dégradation, je me suis rendu à mon assurance (j'ai un contrat au "tiers") j'ai exposer les faits, remis une
    copie de ma plainte, ils ont contactés la maison mère et j'ai une interlocutrice du service "sinistre" qui m'a dis ceci: si l'assurance à
    une preuve de la culpabilité de l'auteur ils engagent les réparations de mon véhicule et après se retourne contre l'auteur (même
    avec un contrat au "tiers") l'assurance à envoyer un courrier à l'auteur (je possède la copie) lui demandant la somme de 628 euros
    suite à la dégradation du véhicule de leur client...suite à cela comme je disait il proclame:
    " je ne paierai pas"
    à présent j'ai un
    autre "son de cloche" de mon assurance (car le problème à chaque appel on tombe sur des interlocutrices différentes et donc le
    discours change par rapport à la première interlocutrice qui me disait:
    "on peu engager les travaux et se retourner contre lui
    si preuve"
    à présent de leur part c'est:
    " vous êtes assuré au tiers et votre indemnisation est liée à l'aboutissement du recours à l'encontre de
    l'auteur des faits"
    recours ? les suites de ma plainte, ou les suites de leurs démarches ? je trouve les méthodes de mon assurance curieuse
    car d'un coté il envoi un courrier à l'auteur donc il ne doute pas! puis botte en touche en disant: "nous entendons les
    suites du recours"

    car au tout début mon assurance désirais une preuve pour engager les travaux, et comme preuve mon avocat peu
    surement avoir la copie de la déposition de l'auteur qui reconnait la dégradation (mon avocat m'a demander le n° du PV)

    Conclusion je veut pas que l'auteur s'en sorte tranquille en chantonnant
    "je ne paierait pas"
    vos avis et conseils SVP concernant la position de mon assurance, et les suites de ma plainte, qu'en pensez-vous ?
    Cordialement
    Dernière modification par dorghan ; 13/07/2019 à 00h43.

  2. #2
    Pilier Junior

    Infos >

    bonjour
    ils ont contactés la maison mère et j'ai une interlocutrice du service "sinistre" qui m'a dis ceci: si l'assurance à
    une preuve de la culpabilité de l'auteur ils engagent les réparations de mon véhicule et après se retourne contre l'auteur (même
    avec un contrat au "tiers")
    votre assureur semble être un simple vendeur ne connaissant même pas les conditions générales qu'il aurait pu lire et vous commenter.
    L'interlocutrice que vous avez eu ne semble pas plus compétente vu sa réponse.
    à présent de leur part c'est:
    " vous êtes assuré au tiers et votre indemnisation est liée à l'aboutissement du recours à l'encontre de
    l'auteur des faits" recours ? les suites de ma plainte, ou les suites de leurs démarches ? je trouve les méthodes de mon assurance curieuse
    car d'un coté il envoi un courrier à l'auteur donc il ne doute pas! puis botte en touche en disant: "nous entendons les
    suites du recours"
    vous êtes assuré au tiers. Votre assureur ne peut fairequ'un recours pour votre compte (ce qu'il fait) et vous serez indemnisé lorsque le recours aura abouti.

    Vous avez bien fait de déposer plainte. Les suites pénales sont du ressort du procureur. Si poursuite vous pourrez vous constituer partie civile si l'auteur n'a pas payé à votre compagnie d'assurances
    Dernière modification par Chaber ; 13/07/2019 à 07h54.
    Amicalement

  3. #3
    Membre Benjamin

    Infos >

    Bonjour,
    tout d'abord Merci de vos précieux conseils….
    toutefois svp deux questions:

    - le recours de la part de mon assurance est juste un unique courrier d'intimidation contre l'auteur pour qu'il paye, ou il va y avoir de
    la part
    de mon assurance un véritable parcours de relance, ou de mise en demeure pour obtenir les dédommagements ?

    - et concernant la plainte vous dites "si poursuites..." pourquoi est t'il possible qu'une plainte pour "dégradations de véhicules" soit
    classer sans suite ? ce qui serait une aberration si de plus il reconnait les faits ( d'après moi il ne peut que reconnaitre les faits, même si il joue la carte de faire "diversion" en tenant
    des accusations totalement mensongères d'agressions à son encontre )
    Cordialement
    Dernière modification par dorghan ; 13/07/2019 à 12h35.

  4. #4
    Pilier Junior

    Infos >

    bonjour
    de mon assurance un véritable parcours de relance, ou de mise en demeure pour obtenir les dédommagements ?
    ne rêvez pas. Souvent, pour ce genre de petits dossiers de recours, l'assureur fera peut-être une ou deux lettres de relance. Sans réponse il vous informera qu'il abandonne le recours.

    Vous parliez de "mon avocat" dans votre premier post. Lui avez-vous confié le dossier après en avoir informé votre assureur?

    pourquoi est t'il possible qu'une plainte pour "dégradations de véhicules" soit
    classer sans suite ? ce qui serait une aberration si de plus il reconnait les faits
    ce genre d'incivilités est souvent classé sans suite ou il y a un rappel à l'ordre, si le casier est vierge ou peu chargé
    Dernière modification par Chaber ; 13/07/2019 à 14h42.
    Amicalement

  5. #5
    Membre Benjamin

    Infos >

    Re- effectivement pour vous répondre jai confier le dossier “dégradation ” à mon avocat il dois se renseigner avec le Numero du PV voir la déposition de l’auteur.... par contre je suis tres surpris qu’une plainte pour dégradation de véhicule ( avec plus de 600 euros de dégâts) peu être classé avec casier judiciaire vierge ou pas! Dans ce cas c’est la porte ouverte pour dégrader le bien d’autrui et laisser les frais de la réparation a la victime c’est incroyable cette possibilité de classer sans suite!! En laissant le coupable impuni et l’encouragé
    Dernière modification par dorghan ; 13/07/2019 à 16h35.

  6. #6
    Pilier Junior

    Infos >

    je partage entièrement votre point de vue mais je ne suis pas juge
    Amicalement

  7. #7
    Membre Benjamin

    Infos >

    j'ai du mal à croire cette hypothèse concernant un délit de "dégradation volontaire"
    j'ai un casier judiciaire vierge je détruit par exemple les deux optiques de la voiture de mon voisin volontairement et je m'en tire
    seulement
    avec une leçon de morale et je me fait juste tirer les oreilles par la justice! et je dédommage même pas la victime…..je me pince, c'est une blague ? j'en connais pour des délits mineurs ils se prennent du sursis et obligation de dédommager la victime
    de toute façon je ne manquerai pas de vous tenir informer de la suite ( en espérant vivement que vous, vous trompez )
    Merci et bon Week end, Cordialement

  8. #8
    Pilier Junior

    Infos >

    Bonsoir,

    Citation Envoyé par dorghan Voir le message
    - et concernant la plainte vous dites "si poursuites..." pourquoi est t'il possible qu'une plainte pour "dégradations de véhicules" soit classer sans suite ?
    Oui... mais pas forcément de la façon dont vous l'entendez.

    De nombreuses plaintes sont classées sans suite -c'est-à-dire que les plaignants sont avertis- bien qu'il y aurait parfois matière à creuser, mais ce n'est pas ça dont il est question ici. En réalité, la majorité des plaintes ne sont pas suivies. En ce sens, les plaintes partent "aux oubliettes" rejoindre les piles de centaines de plaintes, sans que les plaignants ne reçoivent de nouvelles. On a beau relancer le procureur tous les X mois, au mieux on reçoit un expédient de type "recontactez nous dans 3 mois", au pire on n'obtient pas de réponse. La situation dure un deux trois ans. Nombreux sont les plaignants qui perdent patience et saisissent le juge d'instruction, mais là aussi c'est le parcours du combattant avec à la clé, régulièrement, un expédient en forme de non lieu. J'ai déjà vu des non lieu "bidons", même en appel. D'ailleurs j'ai déjà vu des délits bien plus graves que le votre (violences corporelles ou dégradations à plusieurs milliers d'euros) passer 2 ou 3 ans aux "oubliettes" sans que les plaignants ne sachent ce qu'il se passe. Si les plaignants ne font rien et ne saisissent pas le juge d'instruction, les faits se prescrivent. Les exemples sur ce forum ne manquent pas.

    Avant 2017 la prescription était de 3 ans, c'était déjà l'enfer.

    Maintenant qu'elle est passée à 6 ans, ça va être pire.... puisque il y aura d'avantage de juges d'instructions saisis alors que le budget alloué à la justice n'a que peu bougé. Résultat : les classements/non lieu vont grimper en flèche.

    Vous l'aurez compris : la justice est sinistrée, bien plus que vous ne l’imaginez.

    Je pense que Chaber vous a répondu un peu en connaissance de cause.

  9. #9
    Membre Benjamin

    Infos >

    Bonsoir,
    Merci pour votre explication….oui bien entendu je sais bien que les plaintes sont "sport national" et s'amoncellent
    mais naïvement je pensai qu'une dégradation de véhicules avec plus de 600 euros de dégâts et de surcroit reconnu par l'auteur je
    pensai qu'il y aurait systématiquement comparution au pénal pour son auteur….

    alors que me conseillez vous de faire par le biais de mon avocat pour mettre la pression et faire payer les dégâts, et accélérer les
    choses ? il dois y avoir
    une
    solution efficace à mettre en place ? (hors plainte déposé) du coté de mon avocat il est au stade de consulter avec le N° de PV la
    déposition de l'auteur et après et selon le contenu me proposera surement un plan d'action? pour l'instant il est en vacances….
    et coté assurance comme je disais ils ont fait parvenir un courrier à l'auteur lui demandant le montant des réparations (par rapport au devis)
    quoi faire, le poursuivre au civil, mise en demeure de payer par huissier , Etc....car même si ma plainte est recevable il y aura pas
    comparution pas avant minimum un an je suppose et en attendant mon véhicule est endommagée et c'est gênant pour la conduite!
    PS: même avec un contrat au tiers (jamais aucuns sinistres, et + 50% de bonus mon assurance aurait pu faire un geste d'engager
    les travaux puis se retourner contre l'auteur) ce que m'avait laisser sous-entendre la première interlocutrice, si j'apporter une preuve de sa culpabilité, mais après coup l'interlocutrice suivante tenais un autre discours….
    ou on vas ? on dégrade une voiture et on est même pas inquiété c'est pas possible! je suis remonter! je suis un citoyen lambda, Ah! si j'avais été quelqu'un d'influent, fils du maire, etc.….

  10. #10
    Pilier Junior

    Infos >

    Yomyom vous a répondu tel que j'aurais pu le faire. Votre avocat devrait confirmer. Vous comprenez mieux l'attitude du vandale.!


    Si sur le plan pénal le dossier est classé (pas possible de se constituer partie civile) il faudra intenter intenter une action sur le plan civil.

    PS: même avec un contrat au tiers (jamais aucuns sinistres, et + 50% de bonus mon assurance aurait pu faire un geste d'engager les travaux puis se retourner contre l'auteur) ce que m'avait laisser sous-entendre la première interlocutrice, si j'apporter une preuve de sa culpabilité, mais après coup l'interlocutrice suivante tenais un autre discours….
    les assureurs se retranchent toujours derrière les clauses du contrat.
    Si l'auteur ne répond pas souvent ils abandonnent le recours et classent le dossier qui leur coûte trop cher.

    Si votre rétroviseur est cassé et que vous attendez un paiement éventuel pour le remettre en état vous risquez une amende selon
    Art R 316-6 du code de la route.
    Tout véhicule à moteur, à l’exception des véhicules et appareils agricoles n’ayant pas de cabine fermée, doit être muni d’un ou de plusieurs miroirs rétroviseurs de dimensions suffisantes, disposés de façon à permettre au conducteur de surveiller de son siège la route vers l’arrière du véhicule quel que soit le chargement normal de celui-ci et dont le champ de visibilité ne comporte pas d’angle mort notable susceptible de masquer un véhicule s’apprêtant à dépasser.Le ministre chargé des transports fixe les conditions d’application du présent article. Le fait de contrevenir aux dispositions du présent article ou à celles prises pour son application est puni de l’amende prévue pour les contraventions de la troisième classe.
    Amicalement

Discussions similaires

  1. [Propriétaire et Locataire] Comment dédommager un meuble dans une location meublée ?
    Par soudu dans le forum Immobilier
    Réponses: 7
    Dernier message: 23/01/2018, 07h53
  2. [Succession, Donation] Comment se faire dédommager dans une succession
    Par Naroro dans le forum Personne et Famille
    Réponses: 18
    Dernier message: 03/12/2012, 21h08
  3. Réponses: 13
    Dernier message: 01/04/2012, 20h29
  4. [Mon Employeur] Pas de cantine, pas de tickets resto : comment dédommager mes frais de repas ?
    Par Ptitange3011 dans le forum Travail
    Réponses: 4
    Dernier message: 02/02/2012, 16h00
  5. [Propriétaire et Locataire] Locataire : Dédommager lors de travaux ?
    Par Bleuazur1810 dans le forum Immobilier
    Réponses: 2
    Dernier message: 27/01/2009, 21h29