Bonjour
Suite à une "fausse" plainte déposée par une voisine malfaisante, je serai convoquée devant le tribunal de police mais relaxée.
seulement avant d'arriver au tribunal il y a eu une convocation au commissariat : où photo empreintes et adn seront pris
je viens d'apprendre que ces données pouvaient être effacées à ma demande (puisque j'ai été relaxée) au tribunal de grande instance.

ma question : est-ce vrai ? quelle est la loi qui permet ceci ? quels sont les termes à mettre dans le courrier ? écrire au tribunal mais a qui l'adresser ? d'autres démarches ?

merci à vous
cordialement,