Affichage des résultats 1 à 3 sur 3

Discussion : Accident matériel en voiture avec conducteur inconnue.

  1. #1
    Membre

    Infos >

    Bonjour,
    Voilà l'histoire.
    Je rencontre une fille en sortant de mon travail, le contact passe très bien et on flirt quasi immédiatement.
    Elle s'appelle Audrey. (Mais je ne connais pas son nom de famille). On va chez moi on mange, je bois de l'alcool (pas elle). Arrivé 6 h du matin elle me demande de la ramener chez elle, je lui dis que je ne peut pas conduire car j'ai trop bu et que la voiture que j'ai et celle d'un ami. Elle me dit qu'elle peut conduire. J'accepte car elle dois ce rendre au travail. Elle a accidenté le véhicule et et parti sans donner de quoi la contacter. Je suis dans le véhicule complètement sonné et ivre. Je préviens mon ami par sms et reste dans la voiture car elle ne fermait plus. Quelques temps après je m'endors (sur le siège passager) et je me fait réveiller par les gendarmes qui m'emmènent au poste. Direction cellule de dégrisement, ils prennent mon permis. Je souffle dans l'ethylometre à 0.62 ml soit 1.2 grammes. Il me remette en cellule et je ressouffle quelques minutes plus tard à 0.40 et ils prennent ma déposition. (L'histoire que je vous raconte plus haut) sauf que la convocation commence par : voilà votre suspension de permis de 6 mois. Super je n'étais pas au volant !!
    Est-ce normal ? Puis-je me retourner contre eux pour vice de procédure ? Comment faire avec l'assurance ?

    Merci à tous.

  2. #2
    Pilier Junior

    Infos >

    Citation Envoyé par Oupsy Voir le message
    Bonjour,
    Voilà l'histoire.
    Je rencontre une fille en sortant de mon travail, le contact passe très bien et on flirt quasi immédiatement.
    Elle s'appelle Audrey. (Mais je ne connais pas son nom de famille). On va chez moi on mange, je bois de l'alcool (pas elle). Arrivé 6 h du matin elle me demande de la ramener chez elle, je lui dis que je ne peut pas conduire car j'ai trop bu et que la voiture que j'ai et celle d'un ami. Elle me dit qu'elle peut conduire. J'accepte car elle dois ce rendre au travail. Elle a accidenté le véhicule et et parti sans donner de quoi la contacter. Je suis dans le véhicule complètement sonné et ivre. Je préviens mon ami par sms et reste dans la voiture car elle ne fermait plus. Quelques temps après je m'endors (sur le siège passager) et je me fait réveiller par les gendarmes qui m'emmènent au poste. Direction cellule de dégrisement, ils prennent mon permis. Je souffle dans l'ethylometre à 0.62 ml soit 1.2 grammes. Il me remette en cellule et je ressouffle quelques minutes plus tard à 0.40 et ils prennent ma déposition. (L'histoire que je vous raconte plus haut) sauf que la convocation commence par : voilà votre suspension de permis de 6 mois. Super je n'étais pas au volant !!
    Est-ce normal ? Puis-je me retourner contre eux pour vice de procédure ? Comment faire avec l'assurance ?

    Merci à tous.
    Bonjour,

    Juste par curiosité, une fois la belle Audrey déposée, vous deviez faire quoi avec la voiture ? Rester à côté jusqu'à ce que vous soyez en état de conduire (sobre) ?

  3. #3
    Pilier Junior

    Infos >

    bonjour
    Elle s'appelle Audrey. (Mais je ne connais pas son nom de famille). On va chez moi on mange, je bois de l'alcool (pas elle). Arrivé 6 h du matin elle me demande de la ramener chez elle, je lui dis que je ne peut pas conduire car j'ai trop bu et que la voiture que j'ai et celle d'un ami. Elle me dit qu'elle peut conduire. J'accepte car elle dois ce rendre au travail
    La voiture vous a été prêtée personnellement par votre ami. Vous n'aviez pas à laisser le volant à quelqu'un d'autre; 1er problème d'assurance
    voilà votre suspension de permis de 6 mois. Super je n'étais pas au volant !!
    Seul, dans un véhicule accidenté, il est normal, même sur le siège arrière, que vous ayez soufflé dans le ballon et certainement avec prise de sang.
    Comment faire avec l'assurance
    2ème problème, votre acoolémie

    Votre ami est garanti en tous risques: déchéance pour les dommages à son véhicule.

    Vous devrez assumer personnellement les réparations.

    Y a-t-il eu des dommages à autrui?
    Si oui, l'assureur peut invoquer une non-garantie pour le cas 1. Auquel cas, il vous faudra également assumer personnellement.
    Amicalement

Discussions similaires

  1. [Pénal et infractions] Designation d'un conducteur décédé comme conducteur lors d'un flash routier !
    Par HuguesF dans le forum Rapports à la société
    Réponses: 9
    Dernier message: 17/12/2017, 07h44
  2. [Assurances] la garantie d'un assurance auto lorsque le conducteur n'est pas le propriétaire conducteur
    Par ylen dans le forum Finances, Fiscalité et Assurance
    Réponses: 4
    Dernier message: 29/01/2016, 06h22
  3. [Assurances] PRÊT DE VOITURE : suis je couvert en cas d'accident du conducteur ?
    Par kibag dans le forum Finances, Fiscalité et Assurance
    Réponses: 4
    Dernier message: 24/05/2014, 22h40
  4. [Assurances] Accident de voiture - Responsabilité du conducteur à qui la voiture a été prétée
    Par Maxime J dans le forum Finances, Fiscalité et Assurance
    Réponses: 6
    Dernier message: 20/03/2013, 18h13
  5. [Assurances] Accident voiture - tords reconnus pour l'autre conducteur
    Par ALBI dans le forum Finances, Fiscalité et Assurance
    Réponses: 1
    Dernier message: 12/02/2013, 18h58