Affichage des résultats 1 à 6 sur 6

Discussion : Divulgation de numéro de téléphone sur un site de chat

  1. #1
    Membre

    Infos >

    Salutations !
    Depuis quelques années je fréquente un site de chat tristement célèbre pour les affaires diverses d'escroquerie, de traquenards, et de pédophilie. Le genre plutot archaique; avec [******] sur sa page d'accueil et un [******].

    Pour m'y être fait des contacts, l'un d'eux rajouté sur [divers réseaux sociaux] a diffusé mes informations personnelles (nom et adresse) dont d'autres se sont servi plus tard pour me harceler et me menacer. On diffusait mon nom et adresse dans les salons de discussion publics en me diffamant.

    Le commissariat de chez moi m'a fortement dissuadé de déposer plainte contre ce harcèlement et ces menaces, en me disant qu'ils avaient un nombre bien trop important de ce type d'affaires et m'a fait faire une main courante.

    Lors de ces dernières années je discutais avec une jeune fille très mal dans sa peau souffrant de troubles addictifs à l'alcool et de troubles alimentaires sans pouvoir l'aider. Cette jeune fille pouvait s'avérer très véhémente lorsque je parlais d'elle à d'autres en privé. Elle avait très bien vu le harcèlement dont j'étais victime et a donc mon nom et mon prénom.

    Tout récemment nous avons échangé nos numéros de téléphone, et après un énième conflit avec cette jeune fille, j'ai donné son numéro à un autre connecté en privé.

    Plus tard cet autre connecté, qui avait pris une capture d'écran de cette discussion l'a diffusée dans un ''salon'' public, en prenant soin de masquer d'un rectangle blanc le numéro de la jeune fille.

    Comme à chaque fois que quelque chose la contrarie, cette demoiselle a donc quitté le site (d'habitude elle s'absente une petite semaine)

    J'aimerais connaitre les risques que j'encours.
    Dernière modification par Modérateur 10 ; 16/11/2019 à 21h44. Motif: Anonymisation

  2. #2
    Pilier Cadet

    Infos >

    Bonjour, pour la diffamation vu la prescription courte de 3 mois vous n’avez pas du tout l'obligation de porter plainte à la police à la gendarmerie ou au procureur. Vous pouvez directement user soit 1- de la plainte avec constitution de partie civile au doyen des juges d’instruction soit user 2- de la citation directe à comparaitre si vous connaissez l’État civil et les coordonnées de la personne qui vous a diffamé, dans ce 2è cas vous faites convoquer par huissier de justice directement la personne devant le juge au tribunal ou l'affaire est jugée sur place.
    Étrangement peu de sites officiels en parlent, et pourtant ces 2 possibilités existent bel et bien.
    Dernière modification par Anarys95 ; 17/11/2019 à 08h29.

  3. #3
    Membre

    Infos >

    Bonjour et merci pour votre réponse.
    Elle ne répond malheureusement pas à la question principale qui m'a poussé à écrire ce post, à savoir ce que je risque pour avoir divulgué lors d'un dialogue privé ce numéro de téléphone.

  4. #4
    Pilier Sénior

    Infos >

    Bonjour,

    A priori rien. Cela dit si vous voulez des réponses claires posez des questions claires : tout le début de votre post était hors sujet...
    Boooooooooorn to be wiiiiiiiiiildeuuuuuuuuuu. ..

  5. #5
    Pilier Cadet

    Infos >

    Sauf à estimer que ce que vous avez révélé relève de données personnelles protégées ou de la vie privée à mon avis vous ne risquez pas grand chose, pour ne pas dire rien du tout.

  6. #6
    Pilier Junior

    Infos >

    Citation Envoyé par [B
    Yunbot[/B]]
    Lors de ces dernières années je discutais avec une jeune fille très mal dans sa peau souffrant de troubles addictifs à l'alcool et de troubles alimentaires sans pouvoir l'aider. Cette jeune fille pouvait s'avérer très véhémente lorsque je parlais d'elle à d'autres en privé.
    Peut-être que vous n'avez pas à faire cela !
    Peut-être que vous divulguez effectivement des informations relevant de la vie privée à des personnes non concernées...

    Tout récemment nous avons échangé nos numéros de téléphone, et après un énième conflit avec cette jeune fille, j'ai donné son numéro à un autre connecté en privé.
    Donc après avoir peut être divulgué des informations personnelles (auquel cas il s'agit d'atteinte à la vie prive) à autrui, et en cas de désaccord, vous diffusez en plus son numéro de téléphone...
    Je me demande s'il ne s'agit pas de pressions à la limite du harcèlement !

    C'est vraiment de nature à lui nuire, mais comme on ne sait pas ce que vous avez divulgué en dehors du numéro de téléphone et à qui...
    par exemple, si vous avez révélé ses problèmes de santé et fragilité ainsi que son numéro de téléphone à un harceleur notoire qui vit dans la même ville, le fait isolé de diffusion du numéro de téléphone ce n'est peut être rien, mais le tout mis ensemble peut vous valoir une plainte de sa part.

Discussions similaires

  1. [FAI et Téléphonie] Droit de divulgation de numéro de téléphone
    Par Faul34 dans le forum Internet, Téléphonie et Prop. intellectuelle
    Réponses: 6
    Dernier message: 14/06/2019, 13h15
  2. [FAI et Téléphonie] Divulgation de mon adresse et numéro de téléphone
    Par syl_vie dans le forum Internet, Téléphonie et Prop. intellectuelle
    Réponses: 1
    Dernier message: 12/03/2015, 17h36
  3. [E-Commerce, Internet] Utilisation de mon numéro de téléphone sur site d'escort
    Par stella74 dans le forum Internet, Téléphonie et Prop. intellectuelle
    Réponses: 5
    Dernier message: 27/08/2013, 18h22
  4. [E-Commerce, Internet] Divulgation de mon numéro de téléphone sur un site de rencontre
    Par Calysandre dans le forum Internet, Téléphonie et Prop. intellectuelle
    Réponses: 4
    Dernier message: 23/11/2012, 15h32
  5. [E-Commerce, Internet] un site de chat a-il le droit d'interdire à ses utilisateurs de se contacter hors site
    Par D0410 dans le forum Internet, Téléphonie et Prop. intellectuelle
    Réponses: 2
    Dernier message: 03/04/2012, 15h09