Affichage des résultats 1 à 25 sur 25

Discussion : Hadopi ou l'exact inverse de ce qu'il faudrait faire, proposition alternative, faisabilité légale ?

  1. #1
    Membre Cadet

    Infos >

    Hadopi est une profonde niaiserie qui fait exactement l'inverse de ce qu'il faudrait faire, c'est à dire favoriser la diffusion légale d’œuvres à travers la mise en place de tiers de confiance gérant des bibliothèques personnelles (ne contenant que les références des oeuvres, pas des copies), tiers de confiance ayant une interdiction stricte de regarder dedans ou d'en publier le contenu, et fonctions éditeurs et magasins en ligne complétement séparées de la fonction "notariale" ou "tiers de confiance".
    Répression ? Sur les centres et non utilisateurs finaux, P2P vaste hypocrisie dans les termes, toujours des centres dans le piratage du fait de la nécessité de constituer des catalogues. Un peu plus développé ci-dessous :
    iiscn.wordpress.com/2011/05/15/piratage-hadopi-etc
    Aucune offre légale non monopolistique, non pénible pour les utilisateurs, et respectant le caractére privé de leurs bibliolhèques (disco, video, sito thèques) ne peut se mettre en place sans ces "tiers de confiance" et "comptes de licences contrats" personnels associés.

    Quant à la licence globale, ce serait bien évidemment la pire des solutions :
    iiscn.wordpress.com/2011/07/03/licence-globale/

    N'étant ni expert ni de formation juridique, serais intéressé par l'avis des participants à ce forum sur la faisabilité légale d'une telle proposition, en particulier au sujet des organisations "tiers de confiance" maintenant des bibliothèques de "licenses contrats utilisateurs" avec interdiction stricte d'en lire ou publier le contenu.

    Et à noter que cette proposition adresse aussi la problématique IDéNum :
    iiscn.wordpress.com/2011/06/29/idenum-une-mauvaise-idee/
    Dernière modification par yt75 ; 08/07/2011 à 07h59.

  2. #2
    Pilier Junior

    Infos >

    Mon dieu!! ce doit être parce que je ne suis pas bien réveillée mais que vous êtes difficile à suivre!

    De ce que je comprends vous êtes un anti-hadopi comme il en existe beaucoup, vous lutter aussi contre l'idénum... les deux n'ayant aucun rapport vous êtes d'accord?

    Je pense que vous vous méprenez sur une chose. L'objectif de l'Hadopi n'est pas de proposer des solutiosn commerciales mais de réprimer un comportement délinquant. Alors on peut estimer que les moyens légaux mis en place sont inapporpriés et peut être même ridicule, mais pour les propositions commerciales, il faut aller voir ailleurs. Et ce d'autant plus que l'hadopi a récemment remis les producteurs à leur place en leur demandant de s'atteler à proposer une offre légale de téléchargement.

    Pour être honnête, quitte à developper les offres de téléchargmenet légales, je préfère que l'administration ne s'en occupe pas... ils n'ont toujours rien compris aux nouvelles technologies et quand je vois leurs sites Internet ils me font peur... donc l'offre légale doit se developper c'est une certitude mais seuls les producteurs, artistes et autres indignés pourront le faire.

    De plus, note personnelle, je suis allée voir vos liens et honnetement une suel chose à dire: gonflant! assimilé geek et pirates est juste idiot. Les geek ne sont pas forcéments des pirates et inversement. On me qualifie bien souvent de geek... ça ne me dérange pas, ce n'est pas totalement faux, mais de là à voir des gars assimiler des passionnés d'informatique et de nouvelles technologie à des délinquants, ça m'agace. Mesurez vos propos, clarifiez les, si vous voulez être entendu.
    Think less, ride more!

  3. #3
    Membre Cadet

    Infos >

    Citation Envoyé par Fanjag Voir le message
    Mon dieu!! ce doit être parce que je ne suis pas bien réveillée mais que vous êtes difficile à suivre!
    Merci pour votre réponse, on me l'a déjà dit, mais j'avoue ne pas trop comprendre pourquoi..

    Citation Envoyé par Fanjag Voir le message
    De ce que je comprends vous êtes un anti-hadopi comme il en existe beaucoup, vous lutter aussi contre l'idénum... les deux n'ayant aucun rapport vous êtes d'accord?
    Bien au contraire, les deux adressent en fait la même problématique, une oeuvre n'est pas un fichier mais une publication ou résultat d'un travail (pour un livre, l'ISBN du livre identifie cette publication, et pas une instance de copie ou pile de feuilles de papier imprimé que vous achetez), donc on pourrait aussi considérer un livre comme un site web (certains sites ayant déjà un ISBN d'ailleurs), et l'achat du livre se transforme alors en un achat d'accés à ce site ("à vie", garantie 5 ans, à voir), ou autrement dit, un login/passwrd ou license d'accès à ce livre, petit Robert 2011 en site web par exemple, ce qui est (entre autres si vous voulez) la problématique adréssée par IDéNum

    Citation Envoyé par Fanjag Voir le message
    Je pense que vous vous méprenez sur une chose. L'objectif de l'Hadopi n'est pas de proposer des solutiosn commerciales mais de réprimer un comportement délinquant. Alors on peut estimer que les moyens légaux mis en place sont inapporpriés et peut être même ridicule, mais pour les propositions commerciales, il faut aller voir ailleurs. Et ce d'autant plus que l'hadopi a récemment remis les producteurs à leur place en leur demandant de s'atteler à proposer une offre légale de téléchargement.
    Dans la proposition alternative, la répression est portée sur les vrais délinquants du monde du piratage, c'est à dire ceux qui en opèrent les centres, car il y a toujours des centres dans le domaine du piratage, du fait de la nécessité de constituer des catalogues.
    Techniquement, "bousiller" ces centres serait tout à fait possible sans avoir accès aux machines (à travers les DNSs), cela résulterait en énormément moins de procédures légales, permettant donc à ces procédures d'être véritablement publiques et judiciaires et non pénales, en beaucoup plus de diminution du volume de tera bytes piraté, en aucun besoin d'installation de logiciels sur les appareils utilisateurs, et serait beaucoup moins cher à opérer.
    Cela ne gênerait non plus en rien l'utilisation des protocoles P2P pour la diffusion du vrai gratuit (décidé par le ou les auteurs).

    Citation Envoyé par Fanjag Voir le message
    Pour être honnête, quitte à developper les offres de téléchargmenet légales, je préfère que l'administration ne s'en occupe pas... ils n'ont toujours rien compris aux nouvelles technologies et quand je vois leurs sites Internet ils me font peur... donc l'offre légale doit se developper c'est une certitude mais seuls les producteurs, artistes et autres indignés pourront le faire.
    Il ne s'agit pas ici de dire que l'administration devrait s'en occuper, mais de définir un "cadre administratif", et une nouvelle fonction, pour que des offres et services de téléchargement non monopolistique et non pénible pour l'utilisateur puissent exister.
    Cela correspond un peu au fait de dire que l'administration peut définir des règles en ce qui concerne les comptes bancaires et règles associées, mais en aucun cas l'administration n'opère une banque (même si une banque est aussi une forme d'administration, tout comme d'ailleurs facebook aujourd'hui par exemple.

    Citation Envoyé par Fanjag Voir le message
    De plus, note personnelle, je suis allée voir vos liens et honnetement une suel chose à dire: gonflant! assimilé geek et pirates est juste idiot. Les geek ne sont pas forcéments des pirates et inversement. On me qualifie bien souvent de geek... ça ne me dérange pas, ce n'est pas totalement faux, mais de là à voir des gars assimiler des passionnés d'informatique et de nouvelles technologie à des délinquants, ça m'agace. Mesurez vos propos, clarifiez les, si vous voulez être entendu.
    A cela que répondre d'autre que "LOL", et en plus je ne dis pas que tous les geeks sont pirates. Et sinon vous êtes Kawaï aussi ? "blush smiley"
    Dernière modification par yt75 ; 08/07/2011 à 10h43.

  4. #4
    Pilier Junior

    Infos >

    Ok… alors deux choses pour commencer, non je ne suis pas kawaï, là encore aucun rapport avec le fait d’être geek. Pour votre information, si vous souhaitez clouer au pilori les geek vous allez avoir quelques difficultés dans votre combat. Etre geek ne signifie pas être un idiot, si vous les attaquez vous allez vite vous retrouvez seul dans votre combat. A bon entendeur…

    Pour le reste vous êtes toujours aussi difficile à comprendre, si je ne suis pas la seule à le dire il y a peut être quelque chose à faire… vous voulez mener un combat, proposer des solutions alternatives, encore faut-il qu’on vous comprenne.

    Bien au contraire, les deux adressent en fait la même problématique, une œuvre n'est pas un fichier mais une publication ou résultat d'un travail (pour un livre, l'ISBN du livre identifie cette publication, et pas une instance de copie ou pile de feuilles de papier imprimé que vous achetez)


    Rien à voir. Le label d'identification numérique a pour objectif d’établir une identité numérique légale afin de faciliter votre identification pour les démarches en ligne. Hadopi lutte contre le piratage et de ce fait contre la contrefaçon. Ce sont donc bien deux problématiques différentes. En ce qui concerne l’identification d’une publication par son ISBN, quel rapport avec l’œuvre en elle-même ? Il n’identifie pas une œuvre mais une publication. Or une œuvre peut très bien ne jamais être publiée, cela ne lui ôte en rien le qualificatif d’œuvre et la protection prévue par les droits d’auteur. Ne confondez pas un papier et une œuvre de l’esprit. Même chose ne pas confondre un logiciel ou un programme et son support.

    donc on pourrait aussi considérer un livre comme un site web (certains sites ayant déjà un ISBN d'ailleurs), et l'achat du livre se transforme alors en un achat d'accés à ce site ("à vie", garantie 5 ans, à voir), ou autrement dit, un login/passwrd ou license d'accès à ce livre


    Rien à voir. Un livre n’est pas un site web. Le seul accès à un service que vous pouvez avoir c’est l’accès à une bibliothèque qui vous permettrez de louer ou d’acheter des œuvres littéraires sous une forme différente de ce qu’on connait aujourd’hui : le papier. Pour info ce système existe déjà ce sont les e-books, il parait que ca devient de plus en plus à la mode… problème : le support pour la lecture… Le label d'identification numérique n’interviendrait donc ici que dans l’idée d’être correctement identifié au moment du paiement… c’est un service éventuellement complémentaire mais pas indissociable.

    la répression est portée sur les vrais délinquants du monde du piratage, c'est à dire ceux qui en opèrent les centres, car il y a toujours des centres dans le domaine du piratage, du fait de la nécessité de constituer des catalogues


    Une personne qui télécharge une contrefaçon est un vrai délinquant… ces centres dont vous parlez ne fonctionnent que parce qu’il y a des seeders… si personne n’offre de lien à télécharger, il n’y a pas de téléchargement. Sinon on passe à un mode où on se contente de télécharger sans jamais partager mais là aussi il faut quelqu’un qui a l’origine propose la contrefaçon et ensuite il faut la récupérer… c’est tout aussi illégal. Personnellement j’ai une liste complète des dvd que j’ai, liste que j’ai donné à des amies qui ne regardent quasiment jamais de films … donc je leur prête l’un de mes dvds de temps en temps… au final j’ai créé un catalogue, je prête une œuvre sans en avoir l’autorisation… tout ça pour dire que les catalogues existent quoiqu’il arrive, les « centres » (d’ailleurs il faudrait une définition exacte parce que là ça ne signifie pas grand-chose, mais comme vous avez donné l’exemple du très médiatisé baie des pirates je pense deviner de quoi vous parlez…) ne créent pas les catalogues, les centres existent parce qu’à l’origine on veut partager un catalogue. Donc ne pas se méprendre, dans l’affaire tout le monde commet une infraction, le centre, le seeder, le leecher…

    Techniquement, "bousiller" ces centres serait tout à fait possible sans avoir accès aux machines (à travers les DNSs), cela résulterait en énormément moins de procédures légales, permettant donc à ces procédures d'être véritablement publiques et judiciaires et non pénales, en beaucoup plus de diminution du volume de tera bytes piraté, en aucun besoin d'installation de logiciels sur les appareils utilisateurs, et serait beaucoup moins cher à opérer.


    Pour décider de « bousiller » un site encore faut-il démontrer qu’il est illégal… on ne se fait pas justice soit même. Ce n’est pas parce que vous supprimer un moyen de commettre une infraction que vous supprimez l’infraction… les downloader doivent être sanctionnés et ils trouveront une autre solution pour récupérer leurs précieux fichiers, ces solutions existent d’ailleurs déjà.

    Il ne s'agit pas ici de dire que l'administration devrait s'en occuper, mais de définir un "cadre administratif", et une nouvelle fonction, pour que des offres et services de téléchargement non monopolistique et non pénible pour l'utilisateur puissent exister.


    Définir un cadre administratif…. Encore une manière de brider les choses. Le problème n’est pas que les pirates empêchent la création des services de téléchargements légaux, c’est juste qu’à l’heure actuelle les principaux acteurs (et il ne s’agit pas du gouvernement) s’en foutent complètement et sont plus enclins à sanctionner qu’à créer. Le problème c’est que la majorité des gens qui traitent de cette question sont d’une génération pour qui le tout internet est flippant… que la jeune génération leur montre la voie d’accès et on avancera peut-être un peu. Mais bon, vu votre propension à vous foutre des geeks c’est mal parti…

    Je fais parti des anti-hadopi, pas parce que je ne veux pas qu’on sanctionne le téléchargement illégal mais parce que je trouve la loi mal faite. Je fais aussi parti de ces gens qui, malgré une réelle passion pour le cinéma notamment, montrent du doigt les artistes actuels qui nous empêchent d’évoluer et qui ne pensent qu’à une seule chose : protéger leur porte-monnaie au détriment de leur œuvre. Malgré tout ça, je ne souhaite pas qu’on légifère vite vite pour encore une fois foutre le bordel. Une réflexion doit être menée, avec l’ensemble des acteurs, pour qu’on prenne enfin conscience que l’ère du numérique n’est pas forcément une ère de décadence. Mais ça va prendre un certain temps.
    Dernière modification par Fanjag ; 08/07/2011 à 11h07.
    Think less, ride more!

  5. #5
    Membre Cadet

    Infos >

    Bon ok pas le temps de répondre en détail (et en plus toutes réponses sont sur le blog), mes excuses ... et je ne souhaite en rien "clouer les geeks au pilori ", voyons ..

    Juste une chose :
    "Pour décider de « bousiller » un site encore faut-il démontrer qu’il est illégal…"

    Et pour vous un site comme "the pirates bay" par exemple est légal ?
    Si notre époque n'est pas décadente, elle est tellement niaise que la confusion est permanente entre les notions de censure et de vol de droits d'auteurs ..
    Dernière modification par yt75 ; 08/07/2011 à 11h11.

  6. #6
    Pilier Junior

    Infos >

    Et pour vous un site comme "the PB" par exemple est légal ?
    ce n'est jsute pas à moi de le décider... et si on doit prononcer sa fermeture et donc son arrêt de mort, ça doit être fait selon les règles.

    elle est tellement niaise que la confusion est permanente entre les notions de censure et de vol de droits d'auteurs ..
    et vous faites parti de ceux qui nourrissent els confusion... la preuve en est votre intervention.
    Think less, ride more!

  7. #7
    Membre Cadet

    Infos >

    Citation Envoyé par Fanjag Voir le message


    et vous faites parti de ceux qui nourrissent els confusion... la preuve en est votre intervention.
    lol

    "Le message que vous avez entré est trop court. Veuillez l'allonger à au moins 10 caractères."


    "ce n'est jsute pas à moi de le décider... et si on doit prononcer sa fermeture et donc son arrêt de mort, ça doit être fait selon les règles."

    C'est exactement ce qui est proposé, de vraies procédures légales et publiques sur dépôts de plaintes au lieu de simples opérations de police vis à vis des utilisateurs finaux.
    Dernière modification par yt75 ; 08/07/2011 à 11h38.

  8. #8
    Pilier Junior

    Infos >

    C'est exactement ce qui est proposé, de vraies procédures légales et publiques sur dépôts de plaintes au lieu de simples opérations de police vis à vis des utilisateurs finaux.
    simples opérations de police? la repression de l'hadopi n'a rien à voir avec une simpel opération de police... vous semblez oublié une chose, faire fermer ce genre de site n'a jamais été simple, il y a eu plusieurs tentatives et toutes ont échouées, alors vous allez m'expliquer comment vous faites pour faire fermer ces sites... parce que les procédures existent dejà, mais ils ont une sacré tendance à se faire héberger dans des pays qui fleurent bon le paradis...

    Pour ce qui est de la confusion, mon pauvre ami depsui le départ vous mélangez tout, faites d'un livre un site web, d'une publication une protection... et vous arrivez à nous coller le label d'identification umérique au mileu de tout ça. ravie que ça vous fasse rire mais si vous vous être pris au sérieux, revoyez votre discours parce que là il n'est pas clair et donc pas crédible pour deux sous.
    Dernière modification par Fanjag ; 08/07/2011 à 13h56.
    Think less, ride more!

  9. #9
    Membre Cadet

    Infos >

    Bon ok, je crois que l'on peut arrêtez là cette discussion (ma cocotte), vous faites donc partie de ces gens pour qui un livre est avant tout un tas de papier ou cellulose transformée, et non une suite ou agencement de signes/symboles compréhensibles, "le mystère dans les lettres" comme dirait Mallarmé, ou "des faibles se mettraient à --penser-- à la première lettre de l'alphabet, qui pourraient vite ruer dans la folie !"(Rimbaud), et ça ne vous arrive jamais de lire sur un écran ? A commencer par ces messages ..., enfin bref

    Sinon à propos de :
    "faire fermer ce genre de site n'a jamais été simple, il y a eu plusieurs tentatives et toutes ont échouées, alors vous allez m'expliquer comment vous faites pour faire fermer ces sites... "

    Dans la plupart des pays, actuellement la seule manière de fermer ces sites est d'intervenir sur les machines, et ceci pour des raisons légales, il s'agit bien ici de changer ces lois, voir par exemple la page d'accueil du site de streaming sur le blog. Techniquement "fermer" ces sites ou domain names serait tout à fait possible.
    Dernière modification par yt75 ; 08/07/2011 à 14h20. Motif: typos

  10. #10
    Pilier Junior

    Infos >

    Ok... d'abord je ne vous permets de m'appeler "ma cocotte".

    Ensuite sur le fond, oui un livre est bien un amas de papiers... ça ne me parle pas beaucoup la seule chose qui m'interesse c'est l'oeuvre qu'il supporte. Je me fous du support même si je dois avouer avoir une rpéférence pour le bon vieux papier qui au toucher, à l'odeur, laisse émerger des souvenirs qui font prendre plsu de vie à ma lecture... D'un autre côté vu le nombre de gadgets electronique que je me trimbale, ça fait bien longtemps que je ne lis la presse ou le nouvelles que sur support electronique.

    Techniquement on peut effectivement fermer beaucoup de sites! C'est une évidence! légalement le combat est tout à fait différent! Comment la justice française va-t-elle intervenir sur un site hebergé au canada? Seul le canada peut le faire et ils n'ont pas forcément les mêmes lois et procédures que nous. Donc si techniquement il est possible de faire beaucoup de choses, changer les lois ne résoudra pas le problème légal.

    Le problème d'Internet ce n'est pas un problème technique c'est un problème de ressort! comment fait-on pour sanctionner des sites étrangers? et qui plus est à chaque fois que vous allez en fermer un il y en a dix qui vont réouvrir... c'est ce qui s'est passé il y a peu de temps avec un site canadien de trackers... après sa fermeture pourtant non judiciaire, combien se sont mis en tête de devenir les dignes héritiers?! Pour tuer ces sites il faut les assécher, pas d'autres solution.
    Think less, ride more!

  11. #11
    Membre Cadet

    Infos >

    Le "ma cocotte" était en réponse à "mon pauvre ami" très chère.
    Mais là vraiment plus le temps désolé

  12. #12
    Pilier Junior

    Infos >

    ah oui... donc face à une appellation polie, l'appellation vulgaire a sa place.

    Pour le fait que vous n'ayez pas le temps... vous m'en voyez désolée, mais vous lancez un débat occulte et pour lequel il est difficile de comprendre votre point de vue et souhaitez y mettre fin... j'ai un truc pour vous: un forum ce n'est pas une messagerie instantanée, vous pouvez reprendre cette discussion dans un an si ça vous plaisir.
    Think less, ride more!

  13. #13
    Membre Cadet

    Infos >

    Citation Envoyé par Fanjag Voir le message
    ah oui... donc face à une appellation polie, l'appellation vulgaire a sa place.

    Pour le fait que vous n'ayez pas le temps... vous m'en voyez désolée, mais vous lancez un débat occulte et pour lequel il est difficile de comprendre votre point de vue et souhaitez y mettre fin... j'ai un truc pour vous: un forum ce n'est pas une messagerie instantanée, vous pouvez reprendre cette discussion dans un an si ça vous plaisir.
    Oh la la, mais c'était juste pour clarifier avant réponse !

    Sinon :
    Le concept n'a rien d'occulte : tout simplement Atawad : any time, any where, any device
    Ou autrement dit : J'ai acheté quelque chose, je peut le lire, écouter ou regarder n'importe où, n'importe quand, et sur n'importe laquelle de mes appareils actuels (pc, mac, téléphone, tablette, télé, etc), et je n'ai en rien à m'occuper de copies et backup de fichiers dans tous les sens pour les oeuvres que j'ai achetées.

    Mais cela ne peut marcher de manière non monopolistique, qu'avec cette notion de comptes de "licences/contrats personnels", et les organisations "tiers de confiance" associées maintenant les écritures de ces comptes.

    Après en ce qui concerne la "fermeture" des sites, il s'agit bien d'avoir une législation permettant de "fermer" les sites à travers les DNSs (Domain Name System), -- cela suite à procédure légale et publique --et non par saisie des machines ou autre, donc tout à fait possible aux niveaux France, Europe, Monde ou autre, où que soit le site, à travers les FAIs.

    Oh les proxies tout ça ! Oui peut-être, mais le but n'est en rien d'amener le piratage à 0! mais surtout de faire que le fait d'acheter apporte une plus value par rapport à pirater, soit plus pratique que pirater, et sans restriction de catalogues, ce qui est exactement l'inverse aujourd'hui sur tous ces aspects.

    D'autre part, tout le monde n'étant pas super techos, des fermetures par DNS des sites majeurs de piratage, feraient baisser les tera bytes piratés de manière très importante quoi qu'on en dise, même si méthodes de contournements.

    Mais bien sûr, cela voudrait aussi dire que les "industries" disques video écrit etc, jouent aussi le jeu, et donc prix unitaires inférieurs, car dans un tel contexte chaque bibliothèque (disco, vidéo, sito thèque) personnelles serait très probablement bien plus "grosse" que les actuelles.

    Et cela pourrait aussi amener des sites de contenu (culturel ou informationnel), de bien meilleure qualité que la plupart des actuels, ainsi que pourquoi pas des choses vraiment nouvelles.
    Dernière modification par yt75 ; 08/07/2011 à 18h19.

  14. #14
    Membre

    Infos >

    Bonjour,

    Nous sommes en décembre 2012, donc le sujet date. Cependant, après avoir lu les échanges que vous avez eu avec votre interlocutrice, le constat est que, pris par votre passion pour le sujet de discussion, vous ne vous êtes pas rendu compte d'une chose : dès le premier post, elle vous a tenu des propos insultants. Il y a des mots comme "gonflant", etc, qui sont tous des arguments ad hominem. Alors, ce n'était pas la peine de continuer la discussion.

    J'espère qu'elle s'en est rendue compte et qu'elle vous a fait des excuses.

    Cordialement,
    Quelqu'un qui était de passage pour s'informer et qui a vu ce fil surprenant et désolant.

  15. #15
    Membre Cadet

    Infos >

    Citation Envoyé par wolfcer Voir le message
    Bonjour,

    Nous sommes en décembre 2012, donc le sujet date. Cependant, après avoir lu les échanges que vous avez eu avec votre interlocutrice, le constat est que, pris par votre passion pour le sujet de discussion, vous ne vous êtes pas rendu compte d'une chose : dès le premier post, elle vous a tenu des propos insultants. Il y a des mots comme "gonflant", etc, qui sont tous des arguments ad hominem. Alors, ce n'était pas la peine de continuer la discussion.

    J'espère qu'elle s'en est rendue compte et qu'elle vous a fait des excuses.

    Cordialement,
    Quelqu'un qui était de passage pour s'informer et qui a vu ce fil surprenant et désolant.
    Bonjour,

    Merci pour votre message (reçu un message par email me signalant un nouveau message).
    Oh je me suis rendu compte de cela dans les premiers messages, d'où essai d'une certaine ironie par la suite, mais de toute évidence cela n'a pas fonctionné et le fond jamais vraiment abordé...
    Dernière modification par yt75 ; 13/11/2012 à 16h55.

  16. #16
    Pilier Junior

    Infos >

    Je connais que trop bien les LEN, LCEN, DADvSI, HADOPI...
    Mais alors, là...
    Comment dire... on ne voit ni où vous voulez en venir, ni par quel chemin, outre qu'à botter en touche toute solution permettant l'accès à la culture sous droits.
    Je passe sur le premier post qui vous a permis une publicité multiple pour votre site (je croyais cela interdit par la charte.. mais je dois me tromper, puisque depuis juillet 2011, cela n'a pas été anonymisé).

    Prenez en considération que les personnes ici présentes, que ce soit à simplement lire, ou bien à contribuer sont des personnes simples, et refaites donc votre exposé de manière simple.

    Car lorsque je vous lis à écrire
    Citation Envoyé par yt75 Voir le message
    Quant à la licence globale, ce serait bien évidemment la pire des solutions
    Si je regarde les pays ayant mis cette solution en application, rien de négatif n'en n'est ressorti (et je ne vous citerais pas ces pays, au motif à postériori de me faire modérer pour incitation au téléchargement illégal... logique la France ne l'ayant pas mise en place, elle...).

    Donc que cherchez-vous et que voulez-vous?

    Une chose sur laquelle je suis complètement d'accord avec-vous, c'est que la loi HADOPI est une absurdité émanant de personnes n'y connaissant rien, sous le giron d'un lobbyiste de parti-pris (souvenez-vous de la commission Olivennes), tout autant que la loi DADvSI.

    Après, pour le reste, de ce qui est publié sur votre site, et le développement fait, je n'y lis que philosophie...

    Et comme vous le voyez, je n'y appose aucun propos insultant dans mon post
    Dernière modification par wizz ; 13/11/2012 à 19h05. Motif: typo
    Rien n'est absolu, tout dépend de l’œil qui regarde

  17. #17
    Membre Cadet

    Infos >

    1) Aucun pays n'a mis en place la licence globale, aucun ne le fera.
    Pire des solutions car :
    -si mesures précises des oeuvres consultées c'est un délire Orwellien
    -sinon une taxe en plus comme sur la copie privée favorisant les oeuvres à forte audience et les mesures on ne sait pas d'où ça sort


    2) le système proposé est ultra simple :
    - basé sur licence et non fichiers : si j'ai acheté l’œuvre xyz, j'ai accès à l'oeuvre xyz de n'importe laquelle de mes machines
    - la liste des œuvres que j'ai acheté est maintenue par un tiers de confiance A ou B
    - A ou B me garantie la confidentialité de ma bibliothèque (c'est le service fourni)
    - je peux déménager si souhaité

    Voilà c'est tout, maintenant pourquoi ne pas réfléchir un peu à ces choses par vous même
    Certains développements exposé sur mon "site", les liens et le web c'est fait pour ne pas tout recopier à chaque fois, non ? (et mon "site" une publication gratuite et sans pub si vous ne l'aviez remarqué)

    Je pensais à l'origine qu'un forum juridique était adpaté pour évoqué ces aspects roles, responsabilités, et contrats (le coeur du sujet dans ces histoires)

    Et n'oubliez pas non plus de considérer ce que mettent en place les google, amz, appl, ou ultraviolet.
    Dernière modification par yt75 ; 13/11/2012 à 19h23.

  18. #18
    Pilier Junior

    Infos >

    Et aller, en sus de publicité pour un site, vous y allez du nom de stés... (Ps: Article 3.3.2. Contenu des messages |charte )

    1)Concernant les pays ayant légalisés le téléchargement, notamment par la licence globale, vous en avez un frontalier... ne dites pas qu'il n'en n'existe aucun et qu'il n'en n'existera aucun. Ceci n'est pas exact
    Aucun développement supplémentaire, afin de ne pas inciter au téléchargement ailleurs qu'en france où il faut payer "naturellement" l’État (taxes liées) et ayant-droits.

    2)l'accès depuis n'importe quelle machine est parfaitement faisable dès lors que vous téléchargez sur votre propre disque dur ladite œuvre après vous être acquitté du cout financier lié.
    De là, ne vous reste plus qu'à l'emmener avec-vous sur un support amovible.
    Par contre, si vous parlez d'interopérabilité.. là je suis d'accord avec-vous... les formats pro OS vendus par vente liée avec les ordinateurs ne devraient plus exister, une loi sur l'interopérabilité ayant vu jour en 2009: Code de la propriété intellectuelle - Article L331-5 | Legifrance (alinéa 4).

    Croyez-moi si je vous dis avoir réfléchis à cela par moi-même... Le combat je l'ai mené pour la défense des droits et libertés numériques.
    Nous avions même eu droit à être cités en référence à l'Ass. Nationale par l'opposition de l'époque lors du débat sur la DADvSI.

    Mais j'apprécie le ton hautain que vous prenez....

    Ce que vous réclamez existe déjà.
    Si ce n'est pas le cas, le droit étant là, il vous appartient de réclamer à ce que le droit soit appliqué stricto sensu, et à ce que les contrevenants soient réprimés.
    Voir Code de la propriété intellectuelle.
    Rien n'est absolu, tout dépend de l’œil qui regarde

  19. #19
    Membre Cadet

    Infos >

    ok , a+,
    ciao

  20. #20
    Pilier Junior

    Infos >

    Citation Envoyé par wolfcer Voir le message
    Bonjour,

    Nous sommes en décembre 2012, donc le sujet date. Cependant, après avoir lu les échanges que vous avez eu avec votre interlocutrice, le constat est que, pris par votre passion pour le sujet de discussion, vous ne vous êtes pas rendu compte d'une chose : dès le premier post, elle vous a tenu des propos insultants. Il y a des mots comme "gonflant", etc, qui sont tous des arguments ad hominem. Alors, ce n'était pas la peine de continuer la discussion.

    J'espère qu'elle s'en est rendue compte et qu'elle vous a fait des excuses.

    Cordialement,
    Quelqu'un qui était de passage pour s'informer et qui a vu ce fil surprenant et désolant.
    alors non je ne lui ai pas présenté d'excuses et ne compte pas le faire, car jamais un propos insultant n'a été écrit. Qualifiez un lien de gonflant, n'est pas une insulte.
    Par ailleurs, les arguments déployés visent effectivement à expliquer que le raisonnement de monsieur est illogique... en quoi est-ce un problème?

    La personne qui refuse le débat et le démontre encore aujourd'hui et celui qui est à l'origine du post. Vouloir à tout prix faire passer son idée en rejetant la critique, ce n'est clairement pas faire œuvre d’ouverture d'esprit. Eut-il fallu que je laisse ce brave monsieur s’empêtrer dans des confusions abstruses?
    Think less, ride more!

  21. #21
    Membre Cadet

    Infos >

    Le problème est que vous ne comprenez pas ce qui se met en place aujourd'hui à travers google ou amazon par exemple, c'est à dire le passage de l'esprit "copie et fichier", à l'esprit "licence", ou "si j'ai acheté ça , ça marche et puis c'est tout". Vous êtes complétement accroché à l'esprit fichier.
    Dans le contexte licence, acheter quelque chose correspond ni plus ni moins qu'à ajouter un lien dans votre liste de favoris web, une référence d’œuvre dans votre profil google ou amazon dans ce cas.
    Et les enjeux tournent autour de ça aujourd'hui, vous pouvez lire la FAQ ultraviolet par exemple :
    UltraViolet
    Quant à me qualifier d'illogique mademoiselle Fanjag, amusant (mais j'en connais certainement beaucoup plus que vous sur la logique).
    Mais enfin je vous laisse à votre fétichisme des machines ... et dogme licence globale etc pour le contenu.
    Dommage car les principes de rôles, et donc juridiques sont la clé dans cette affaire, et l'aspect "propriété intellectuelle" dans l'intitulé du forum aurait pu laisser entendre un peu plus de hauteur de vue, mais pas bien grave, un tantinet trop franchouille geekesque ici sans doute ...
    Dernière modification par yt75 ; 14/11/2012 à 11h40.

  22. #22
    Pilier Junior

    Infos >

    Citation Envoyé par yt75 Voir le message
    Le problème est que vous ne comprenez pas ce qui se met en place aujourd'hui à travers google ou amazon par exemple, c'est à dire le passage de l'esprit "copie et fichier", à l'esprit "licence", ou "si j'ai acheté ça , ça marche et puis c'est tout". Vous êtes complétement accroché à l'esprit fichier.
    Dans le contexte licence, acheter quelque chose correspond ni plus ni moins qu'à ajouter un lien dans votre liste de favoris web, une référence d’œuvre dans votre profil google ou amazon dans ce cas.
    Et les enjeux tournent autour de ça aujourd'hui, vous pouvez lire la FAQ ultraviolet par exemple :
    UltraViolet
    Quant à me qualifier d'illogique mademoiselle Fanjag, amusant (mais j'en connais certainement beaucoup plus que vous sur la logique).
    Mais enfin je vous laisse à votre fétichisme des machines ... et dogme licence globale etc pour le contenu.
    Dommage car les principes de rôles, et donc juridiques sont la clé dans cette affaire, et l'aspect "propriété intellectuelle" dans l'intitulé du forum aurait pu laisser entendre un peu plus de hauteur de vue, mais pas bien grave, un tantinet trop franchouille geekesque ici sans doute ...
    Ah bah développez nous clairement votre esprit licence. Car pour l'instant rien n'est clair et ne suis pas la seule à le penser.

    Par ailleurs j'ai beaucoup, mais vraiment énormément, rigolé à la lecture de votre phrase sur la logique.
    Think less, ride more!

  23. #23
    Pilier Junior

    Infos >

    Et aller, encore citation de nom de société contraire à la charte.... vous le faites exprès dites-moi..

    Quand à ce que vous dites, c'est complètement faux.
    Soit vous ne vous êtes jamais mis à acquérir des œuvres par des plateformes légales, soit c'est de la pure provocation...
    Prétendre qu'acheter une œuvre dématérialisée se conclue par (je vous cite: ) "ajouter un lien dans votre liste de favoris web, une référence d’œuvre dans votre profil" est parfaitement faux, inexact.

    Mais visiblement, cela vous égal...

    Préférez donc à vous intéresser aux artistes libres et autres indépendants, vous sortirez des carcans des sociétés que vous n'avez de cesse de citer en les critiquant.
    Enfin... moi ce que j'en dis.... je dis ça, je ne dis rien hein
    Rien n'est absolu, tout dépend de l’œil qui regarde

  24. #24
    Membre Cadet

    Infos >

    "Par ailleurs j'ai beaucoup, mais vraiment énormément, rigolé à la lecture de votre phrase sur la logique."

    lol, bon je laisse tomber ce forum ...
    Entre autres j'ai fait l'x si vous voulez savoir
    Mais vous êtes rigolote, dans votre genre geekounette acharnée je-sais-tout comme il y en a tant, les jeunes sont grabataires aujourd'hui, semble-t-il ...

    Quand à wizz et son discours "artistes indépendants" ressassé à n'en plus finir, allez voir ce qu'ils en pensent, et il n'y a pas que la musique, pour votre information.

    Enfin bref, pas bien grave.
    Dernière modification par yt75 ; 17/11/2012 à 17h40.

  25. #25
    Pilier Junior

    Infos >

    Et il n'y a pas que la musique, pour votre information...
    Heuu.... dites-moi, où voyez-vous écrit que cela ne concerne que la musique, qui par ailleurs, pour ma part, je boycott au nom du boycott des majors???
    Un artiste, c'est un musicien, un écrivain, un peintre, un photographe..
    Et en matière d'artistes libre ou indépendants (hé oui.. relisez bien ma phrase, elle n'indique pas que et uniquement "libre", elle précise également indépendants), qu'ils soient de l’œuvre audio ou bien littéraire, ils existent !
    Et quand à savoir ce que eux-mêmes en disent, je pourrais vous en dire très long sur leur joie d'être libre ou indépendants.

    Et quand à votre rhétorique
    Quand à wizz et son discours "artistes indépendants" ressassé à n'en plus finir
    il n'y a que dans une seule phrase, dans un seul post, où j'indique cela... donc votre " à n'en plus finir", je vous serais grée de bien vouloir vous le garder pour vous.

    La référence aux artistes libres ou indépendants faisait référence au système complètement ouvert et respectueux de l'interopérabilité des fichiers acquis.
    Si vous ne voulez pas entendre parler de cela, si vous ne voulez pas comprendre que les lois sont déjà présente pour répondre à vos questionnements, que venez-vous chercher ici?
    Faire de la publicité pour votre site? Il me semble que c'est déjà chose faite en post#1, sans avoir indiqué les "http://" afin de ne pas attirer l'attention de la modération.... sachant que cela était contraire à la charte... aux règles en vigueurs sur le forum, non?
    Faire tourner en boucle toujours le même discours polémique, fermé à toute réponse vous étant faite? il me semble que c'est également le cas.

    Merci de ne pas tomber dans les insultes.
    Rien n'est absolu, tout dépend de l’œil qui regarde

Discussions similaires

  1. [Urbanisme] Faisabilité légale d'un projet selon le terrain
    Par Alexander Supertramp dans le forum Immobilier
    Réponses: 24
    Dernier message: 09/01/2019, 21h50
  2. [Fiscalité personnelle] Alternative légale au loyer ?
    Par Jo79100 dans le forum Finances, Fiscalité et Assurance
    Réponses: 5
    Dernier message: 14/12/2016, 21h26
  3. Réponses: 6
    Dernier message: 09/07/2011, 21h40
  4. [E-Commerce, Internet] Le label d'identification ne fonctionnera jamais, proposition alternative, faisabilité légale ?
    Par yt75 dans le forum Internet, Téléphonie et Prop. intellectuelle
    Réponses: 3
    Dernier message: 09/07/2011, 14h35
  5. Faudrait-il retirer le droit de vote aux professionnels de la justice ?
    Par Bolab dans le forum Débats et interprétations
    Réponses: 9
    Dernier message: 11/02/2010, 15h23