Affichage des résultats 1 à 12 sur 12

Discussion : travaux parties communes selon moi urgent

  1. #1
    Membre

    Infos >

    Bonjour au forum,

    Je suis possesseur depuis env. 15 mois d'un local pro en copropriété composé à l’extérieur de:
    - une porte sectionnelle (pour les livraisons)
    - une aire de livraison en enrobé(bitume) devant la porte sectionnelle (parties communes)
    - des places de parking en enrobé(bitume) (partie privée rattachée aux locaux semble t il)
    - une partie en terre avec 4 arbres (parties communes) à côté des places de parking privées

    Sur les parties communes et les parties privatives, les racines des arbres (qui sont donc sur des parties communes) ont soulevés l'enrobé en l'abimant à plusieurs endroits y compris devant la porte d'accès des locaux qui pourrait à terme ne plus s'ouvrir du fait du soulèvement de l'enrobé.

    Nous avons eu une AGE récemment où l'arrachage d'arbres et la réfection du bitume étaient entre autre à l'ordre du jour mais cela était reporté soit disant à la prochaine AG en mai...mais je ne crois pas trop à un vote en mai concernant ces travaux, d'autant que cela fait quasi 1 an que j'en parle à la responsable du syndic et il y a désormais un caractère d'urgence.

    En résumé, j'ai 2 questions:
    - comment "forcer" la copro à réaliser ces travaux qui sont à des montants "raisonnables" sans attendre la prochaine AG?
    - peut on se retourner vers les parties communes et donc la copro pour un manque d'entretien et donc des conséquences actuelles des soulèvements d'enrobés?

    Pour info, le compte rendu de l'AGE précise :
    « l'assemblée prend acte que le plan de financement tel qu'il vient d'être adopté ne permet pas de placement de fonds au profit du syndicat des copropriétaires, mais seulement le paiement des situations de travaux au fur et à mesure de leur échéance.
    Cette résolution est reportée à la prochaine AG ».

    Merci pour votre aide et vos avis.

  2. #2
    Pilier Sénior

    Infos >

    Bonjour,

    - comment "forcer" la copro à réaliser ces travaux qui sont à des montants "raisonnables" sans attendre la prochaine AG?
    Vous ne pouvez pas !!!!! Tout au plus, s'il y avait risque d'accident sur ces parties, le syndic pourrait en interdire matériellement l'accès (ce qui ne serait pas mieux pour vous.... )

    - peut on se retourner vers les parties communes et donc la copro pour un manque d'entretien et donc des conséquences actuelles des soulèvements d'enrobés?
    Vous pouvez toujours vous retourner contre le syndicat en assignant ce dernier au tribunal (sous quel motif ?....) mais de toute façon, vous n'obtiendrez une réponse positive ou négative (moyennant "pépètes") que dans quelques mois voir quelques années, car le juge demandera certainement l'avis d'un expert ce qui repousse encore les délais.

    « l'assemblée prend acte que le plan de financement tel qu'il vient d'être adopté ne permet pas de placement de fonds au profit du syndicat des copropriétaires, mais seulement le paiement des situations de travaux au fur et à mesure de leur échéance.
    Cette résolution est reportée à la prochaine AG ».
    Ce libellé sorti du contexte ne nous dit rien ; il semblerait (peut-être) que le syndicat refuse de verser les 5% annuel mini au fonds Alur, ce qui n'aurait rien à voir avec votre problème....

    A votre place, je ferais :
    1- j'arrete d'en parler au syndic, mais plutot une LRAR au syndic avec double au président(e) du CS
    2- je ferai faire un devis de remise en état au minimum des soucis que vous citez
    3- puis je notifierai au syndic une question à mettre à l'OdJ de la prochaine AG en joignant ce devis
    4- je ferai du loobying auprès des copros en leur montrant en particulier vos soucis de la porte en axant sur la sécurité si votre porte est une sortie de secours officiel
    5- et si l'AG refuse, alors vous pourrez saisir un juge avec plus de chances de gagner à cause de ce peut-être problème de sécurité....

  3. #3
    Membre

    Infos >

    Bonsoir Rambouillet et merci pour ce post précis et instructif.
    Sans me permettre de remettre en cause vos dires, je suis un peu surpris que l'on ne puisse rien faire alors que les racines des arbres (parties communes) sont en train d'abimer le bitume ou enrobé à différents points.
    Je reprécise bien ici que je souhaiterais dans l'immédiat que le syndic fasse procéder trés rapidement à l'arrachage des 4 arbres afin que les racines cessent leurs proliférations sous le bitume et le soulève...et non à ce jour la réfection du bitume.

    Concernant le déroulé que vous m'évoquez (pour info il n'y a pas de président du CS):
    Le devis pour l'arrachage des 4 arbres a déjà fait par le syndic donc à ce niveau étape déjà réalisée.
    En ce qui concerne votre proposition de mettre à l'ordre de la prochaine AG en mai, le printemps sera déjà passé par là avec une pousse supplémentaire des racines sous le bitume (d'où selon moi l'urgence).

    Que pensez vous de cela avec ces éléments supplémentaires?
    Cdlt

  4. #4
    Pilier Sénior

    Infos >

    Sans me permettre de remettre en cause vos dires, je suis un peu surpris que l'on ne puisse rien faire alors que les racines des arbres (parties communes) sont en train d'abimer le bitume ou enrobé à différents points.
    Je le redis, sans une AG le syndic ne peut agir, cela ne relève pas de la gestion courante...
    De plus arracher les arbres n'est pas forcément la solution et la majorité des copros auront peut-être, eux, une préférence à garder les arbres au détriment du bitume. Votre opinion n'est pas forcément celle de la majorité...
    De plsu sans argent, le syndic ne peut agir pour une opération non prévue au budget.

    Vos éléments supplémentaires n’apportent rien de plus.... il faut attendre l'AG et à la condition que cette opération soit inscrite à l'OdJ, suite au devis réalisé.

  5. #5
    Membre

    Infos >

    Ok merci Rambouillet

  6. #6
    Pilier Sénior

    Infos >

    Citation Envoyé par troupille Voir le message
    [...]
    - peut on se retourner vers les parties communes et donc la copro pour un manque d'entretien et donc des conséquences actuelles des soulèvements d'enrobés?
    [...]
    Et quelles sont ces conséquences actuelles ?

  7. #7
    Pilier Junior

    Infos >

    [mode non juridique]
    Cet arbre est-il récent ?
    Car la croissance des racines ce sont surtout les 2-3 premières années en longueur.
    Après c'est essentiellement une croissance en épaisseur des racines.
    Et cela ne va pas vite, de ce fait je suis étonné de l'urgence que vous remontez.

    Si vous avez quelques centimètres de marge avant de ne plus pouvoir utiliser votre porte sachez qu'il vous reste encore quelques années.

    Ou alors il est coupé beaucoup trop souvent et de façon beaucoup trop brusque (couper les bourgeons par exemple, ou bien les branches les plus jeunes), et donc il pousse abusivement en racine pour se protéger de sa mort.

  8. #8
    Pilier Sénior

    Infos >

    "se retourner vers les parties communes" ne veut rien dire

    si vous voulez introduire une instance ne justice, c'est le syndicat des copropriétaires qu'il faut assigner

  9. #9
    Pilier Sénior

    Infos >

    Citation Envoyé par xTGx Voir le message
    [mode non juridique]
    Cet arbre est-il récent ?
    Car la croissance des racines ce sont surtout les 2-3 premières années en longueur.
    Après c'est essentiellement une croissance en épaisseur des racines.
    Et cela ne va pas vite, de ce fait je suis étonné de l'urgence que vous remontez.

    Si vous avez quelques centimètres de marge avant de ne plus pouvoir utiliser votre porte sachez qu'il vous reste encore quelques années.

    Ou alors il est coupé beaucoup trop souvent et de façon beaucoup trop brusque (couper les bourgeons par exemple, ou bien les branches les plus jeunes), et donc il pousse abusivement en racine pour se protéger de sa mort.
    +1... il n'y a certainement aucune urgence, et c'est sûrement pour cela, comme il n'y aucun préjudice avéré, que la résolution n'est jamais inscrite à l'ordre du jour.

    mais les gens de nos jours sont tellement empressés d'accuser les arbres de tous les maux et de résoudre le problème à coup de hache..
    On rase, on dégomme, on étête, on coupe... un coup c'est les branches, un coup l'arbre est prétendument malade, un coup il prend trop de place pour mettre un bloc en béton à la place ou une place de bagnole, un coup il fait de l'ombre au voisin, un coup c'est les crottes d'oiseaux, un coup c'est les feuilles, un coup c'est les racines...
    Ils ont oublié que c'étaient les arbres qui rendaient l'air respirable, et apportaient un peu de fraicheur en été (en ville pas uniquement dans les immenses forêts qui brûlent un peu partout dans le monde !).

  10. #10
    Membre

    Infos >

    Bonsoir et merci pour votre aide à tous.
    Hel4:
    Qd je parle des conséquences actuelles il s'agit tout simplement du soulevement à divers endroits du bitume via les racines des arbres + idem devant la poste d'accès (qui est une entrée et sortie aux locaux et en même temps sortie de secours car panneau à l'intérieur).
    Concernant votre dernier post: je vais vous faire une confidence:
    Je serais le 1er à vouloir les garder ces arbres car cela fait un peu de verdure dans une zone d'activité plutôt bétonnée et je trouve que couper des arbres et toujours tristes;
    Cependant, ici, lorsque l'on voit de visu les conséquences des racines en l'occurence le soulevement à plusieurs endroits du bitume via ces racines tracantes, il est nécessaire de trouver une solution et je ne vois d'autres solutions que d'abatre (hélàs) ces arbres.

    xTGx:
    les arbres sont de grandes tailles donc à mon avis au moins qqles dizaines d'années.
    Plus généralement: qd je vois l'état du bitume à certains endroits via les racines, je me dis quoiqu'il arrive que le temps joue contre moi et qu'à court ou sinon moyen terme, cela ne peut pas s'arranger, bien au contraire...
    Ces arbres sont jamais coupés.

    Soleil: vous avez raison mais vous m'avez compris je voulais parlé du "gestionnaire" des parties communes et donc du syndic.

  11. #11
    Pilier Sénior

    Infos >

    Citation Envoyé par troupille Voir le message

    Soleil: vous avez raison mais vous m'avez compris je voulais parlé du "gestionnaire" des parties communes et donc du syndic.
    non je ne vous ai pas compris:
    les parties communes appartiennent et à tous les copropriétaires, donc au syndicat des copropriétaires...et en aucun cas au syndic!!

  12. #12
    Pilier Sénior

    Infos >

    Cependant, ici, lorsque l'on voit de visu les conséquences des racines en l'occurence le soulevement à plusieurs endroits du bitume via ces racines tracantes, il est nécessaire de trouver une solution et je ne vois d'autres solutions que d'abatre (hélàs) ces arbres.
    Il y a peut-être d'autres solutions moins radicales, comme couper/raboter la racine qui gêne VOTRE porte ; pour le reste, si cela ne gêne personne..... ou tout du moins la majorité de tous les copros....

Discussions similaires

  1. [Copropriété, Syndic & ASL] Travaux dans les parties communes impliquant la destruction de parties privatives
    Par Deauville77 dans le forum Immobilier
    Réponses: 11
    Dernier message: 29/06/2018, 13h50
  2. [Copropriété, Syndic & ASL] travaux parties communes accès parties privatives
    Par Matt31 dans le forum Immobilier
    Réponses: 25
    Dernier message: 14/03/2017, 21h50
  3. Réponses: 7
    Dernier message: 28/08/2016, 12h38
  4. [Mon Employeur] Mon coeff ne correspond pas selon moi, pas selon mon employeur
    Par Rom1rom1 dans le forum Travail
    Réponses: 3
    Dernier message: 24/06/2015, 15h52
  5. [Copropriété, Syndic & ASL] Travaux dans parties privatives et état des lieux parties communes
    Par Buench dans le forum Immobilier
    Réponses: 5
    Dernier message: 09/05/2008, 13h09