Vous décrivez votre préjudice ainsi :
- il y a clairement un manque de renouvellement d'air qui n'est pas sain ni pour ma famille, ni pour le bâti.
- Cette non-entrée d'air a pour conséquence de créer un phénomène de dépressurisation dans mes chambres, ce qui, quand on ouvre ou ferme une porte fait "craquer" les cloisons placo.
La notion de "sain" a-t-elle été constatée par un avis médical ?

La "dépressurisation" est certes anormale, mais des portes intérieures doivent avoir un espace entre le sol et la porte justement pour faire circuler l'air intérieur : avez-vous vérifié ce point ? ou le revêtement de sol (parquet ? carrelage ? moquette ?) a été posé au détriment de cet espace ? ce qui pourrait expliquer le phénomène sans mettre en cause les menuiseries ni l'aération vers l'extérieur ....

Réfléchissez encore un peu avant de lancer une procédure ...