Affichage des rsultats 1 9 sur 9

Discussion : Rception construction

  1. #1
    Membre Benjamin

    Infos >

    Bonjour,
    J'ai effectu quelque recherche sur le site mais je n'ai pu trouver la rponse ce questionnement.
    Aprs de long mois d'attente, je devrais rceptionner mon habitation tant passer par un constructeur (organisme) et j'ai pu faire le point ds le dbut et tout au long des travaux avec les diffrents conducteurs de travaux (4 en tout et pour l'instant). A ce jour, certaines malfaons mon sens restent videntes mais pour lesquelles on viens de me prciser que ces problmes sont seraient dues un manque de gouttires au 1er tage qui engendreraient des fuites importantes (le placo du plafond est dj changer sur certains endroits) par les solins sur les parties basses de l'habitation.
    Je ne compte bien entendu pas rceptionner cette habitation au vu de ces dsagrments mais il semble que le constructeur veuille m'obliger poser des gouttires qui ne font pas l'objet d'une mention obligatoire dans le projet pralablement dcrit.
    Quel peut-tre le recours de ma part pour faire contester ce constat tablit par artisan a la demande du constructeur. Pour information, le charpentier en charge de cette tude n'est pas celui qui a effectu les travaux pralables.
    D'autre part, la dure du chantier avec livraison est de 18 mois et la date d'ouverture du chantier a t dpose le 25 mai 2018 (lorsque qu'ils m'ont demands de rgler les 25% d'achvement des fondations (les 15% n'ayant pas t demands au pralable) alors que les travaux ont dbuts le 2 mai 2018 (photos l'appui, normal lorsque l'on construit). A quelle date dois-je ou puis je envoyer un courrier avec AR pour tablir un tat de tous ces problmes? Le 2 novembre (un peu dpass mais j'esprais encore ce jour une livraison correcte) si on prend en compte la date relle de dbut des travaux, le 25 novembre si on prend en compte la date d'ouverture de chantier dclare (ils sont fort dans ce cas l de faire de prparer un chantier d'une surface de 250m au sol avec fouille, ferraillage et coulage fondation) ou alors le 25 dcembre si on prend en compte le dlai des 30 jours sur lesquels il n'y a pas d'indemnisation si la livraison interviens pendant cette priode.
    Serait-il judicieux de passer par un professionnel, huissier ou autre pour faire un constat de ces malfaons ds aujourd'hui?

    Je vous en remercie par avance.
    Dernire modification par Animateur Communautaire ; 18/11/2019 08h48. Motif: signes cabalistiques

  2. #2
    Pilier Cadet

    Infos >

    Le texte est illisible...

  3. #3
    Membre Benjamin

    Infos >

    Bonsoir,
    Je ne comprends pas pourquoi... il semble que les accents ne soient pas pris en compte quand j'ecris, faut-il effectuer une modification dans mon profil?

    - - - Mise jour - - -

    Je vais reecrire le message sans accent pour voir (je n'aime pas mais ca sera plus lisible j'espere).

    Bonjour,
    J'ai effectue quelque recherche sur le site mais je n'ai pu trouver la reponse a ce questionnement.
    Apres de long mois d'attente, je devrais receptionner mon habitation autant passer par un constructeur (organisme) et j'ai pu faire le point des le debut et tout au long des travaux avec les differents conducteurs de travaux (4 en tout et pour l'instant). A ce jour, certaines malfacons a mon sens restent evidentes mais pour lesquelles on viens de me preciser que ces problemes seraient dus a un manque de gouttieres au 1er etage qui engendreraient des fuites importantes (le placo du plafond est deja a changer sur certains endroits) par les solins sur les parties basses de l'habitation.
    Je ne compte bien entendu pas receptionner cette habitation au vu de ces desagrements mais il semble que le constructeur veuille m'obliger a poser des gouttieres qui ne font pas l'objet d'une mention obligatoire dans le projet prealablement decrit.
    Quel peut-etre le recours de ma part pour faire contester ce constat etablit par artisan a la demande du constructeur. Pour information, le charpentier en charge de cette etude n'est pas celui qui a effectue les travaux prealables.
    D'autre part, la duree du chantier avec livraison est de 18 mois et la date d'ouverture du chantier a ete deposee le 25 mai 2018 (lorsque qu'ils m'ont demande de regler les 25% d'achevement des fondations (les 15% n'ayant pas ete demandes au prealable) alors que les travaux ont debutes le 2 mai 2018 (photos l'appui, normal lorsque l'on construit). A quelle date dois-je ou puis je envoyer un courrier avec AR pour etablir un etat de tous ces problemes? Le 2 novembre (un peu depasse mais j'esperais encore a ce jour une livraison correcte) si on prend en compte la date reelle de debut des travaux, le 25 novembre si on prend en compte la date d'ouverture de chantier declaree (ils sont fort dans ce cas la de faire de preparer un chantier d'une surface de 250m au sol avec fouille, ferraillage et coulage fondation) ou alors le 25 decembre si on prend en compte le delai des 30 jours sur lesquels il n'y a pas d'indemnisation si la livraison interviens pendant cette periode.
    Serait-il judicieux de passer par un professionnel, huissier ou autre pour faire un constat de ces malfacons des aujourd'hui?
    Je vous en remercie par avance.

  4. #4
    Pilier Cadet

    Infos >

    Citation Envoy par Follmms Voir le message
    Je ne comprends pas pourquoi... il semble que les accents ne soient pas pris en compte quand j'ecris, .
    Problme de codage de caractres. Quand je pense que le site vient d'tre refondu...

  5. #5
    Membre Benjamin

    Infos >

    Bonjour,
    J'ecris mon texte sans accent pour qu'il ne soit pas incomprehensible.
    J'ai un petit complement, le constructeur d'apres l'avis de son charpentier me precise qu'il n'y a pas de malfacon et qu'il est normal qu'il y ait des infiltrations d'eau par le solin au niveau de la partie basse de la maison car l'ecoulement du 4 pans du 1er etage est trop important avec les fortes pluies. Il me propose donc de poser a sa charge wes gouttieres sur la partie haute de la maison afin de limiter cet ecoulement sur cette partie. Je reste perplexe sur le fait qu'une habitation neuve ne soit pas etanche et que cette solution devrait resoudre ce probleme. Que faure dans le cas de la livraison du chantier qui devrait intervenir sous peu, reserve, refus, clause particuliere... comment le specifier?
    Je vous remercie.

  6. #6
    Membre Junior

    Infos >

    Bonjour
    Il me propose donc de poser a sa charge wes gouttieres sur la partie haute de la maison afin de limiter cet ecoulement sur cette partie. Je reste perplexe sur le fait qu'une habitation neuve ne soit pas etanche et que cette solution devrait resoudre ce probleme.
    Ne pas mettre de gouttire dans ce cas de figure est une conn erie.

    il semble que le constructeur veuille m'obliger a poser des gouttieres qui ne font pas l'objet d'une mention obligatoire dans le projet prealablement decrit.
    Et si ce que vous crivez veut bien dire que cette demande d'absence est vtre, vous avez demand une conn erie.
    Et le constructeur en a fait tout autant une en acceptant votre demande.
    S'il l'a faite toute seule, sa proposition de l'assumer est tout son honneur.

    Et pour expliciter techniquement, les avis techniques des tuiles (et le dtu) prcisent la surface maxi de couverture qu'un recouvrement peut recevoir, au del duquel les infiltrations par remontes sont invitables (ce qui est exprim en longueur maxi de rampant, qu'il suffit de convertir en surface recueillie avec le nombre de tuiles au m2).
    En ajoutant une surface de toiture qui se dverse sur une seule ligne de tuiles, cette rgle est transgresse et les infiltrations invitables.
    Ce mme problme survient avec la mme situation et des gouttires quand elles s'evacuent direcdirectement sur le rampant infrieur.

  7. #7
    Membre Benjamin

    Infos >

    Bonjour Diverker et merci pour cette reponse.
    Par rapport a votre retour, c'est le projet qui mentionnait que pour les gouttieres: "les dispositions de la notice sans objet pour le present ouvrage, ne comportant pas par conception, de gouttieres". De ce fait quand le constructeur'a precise que les infiltrations etaient dues a ce manque je leur ai alors precise que leur ingenieur ou architecte aurait du le prevoir dans le projet et que ces travaux ne devaient pas etre a ma charge s'agissant d'une erreur de leur part.
    Dans ce cas pensez vous que (en temps que connaisseur) les fuites ne devraient plus etre et faut il quand meme que je specifie cette modification ou ce doute dans l'etat de reception?

  8. #8
    Membre Junior

    Infos >

    c'est le projet qui mentionnait que pour les gouttieres: "les dispositions de la notice sans objet pour le present ouvrage, ne comportant pas par conception, de gouttieres".
    Mon appreciation prcdente est donc applicable au concepteur en question.

    De ce fait quand le constructeur'a precise que les infiltrations etaient dues a ce manque je leur ai alors precise que leur ingenieur ou architecte aurait du le prevoir dans le projet et que ces travaux ne devaient pas etre a ma charge s'agissant d'une erreur de leur part.
    Et vous avez raison.
    Dans le pire des cas, c'est la DO qui les aurait financs...

    Dans ce cas pensez vous que (en temps que connaisseur) les fuites ne devraient plus etre et faut il quand meme que je specifie cette modification ou ce doute dans l'etat de reception?
    Techniquement, les gouttieres sont la (seule) solution... pour autant que la descente ne dverse pas sur le toit infrieur...
    Rien n'empche que vous notifiiez cet ajout sur le pv de rception; au contraire, puisque c'est un ouvrage complmentaire intgrer au march de travaux.

  9. #9
    Membre Benjamin

    Infos >

    Bonjour,
    Je vous remercie pour vos ecrits qui me conforte dans mes propos. Concernant la date a laquelle je dois ou peux les mettre en demeure de finaliser les travaux, est ce que je dois attendre la date anniversaire des 18 mois de depot dee la declaration d'ouverture du chantier ou est ce que je peux le faire des aujourd'hui sachant que la date reelle de debut des rravaux etait le 2 mai 2018 (photo a l'appui).
    Je vous remercie

Discussions similaires

  1. [Propritaire et Locataire] Rsiliation de bail - non rception de l'accus de rception
    Par Geraden dans le forum Immobilier
    Rponses: 4
    Dernier message: 07/11/2018, 13h42
  2. [Pnal et infractions] Rception amende majore sans reception intiale du 1er avis avec vehicule d'entreprise
    Par fraher dans le forum Rapports la socit
    Rponses: 3
    Dernier message: 24/10/2018, 15h59
  3. [Citoyens et Administration] Non reception de l'accuse reception de mon courrier
    Par salero dans le forum Rapports la socit
    Rponses: 15
    Dernier message: 16/08/2015, 20h43
  4. [Pnal et infractions] Reception d'un pv sans accus de reception
    Par Fanchou dans le forum Rapports la socit
    Rponses: 3
    Dernier message: 23/12/2007, 19h47
  5. [Mon Employeur] Non rception de l'accus de rception
    Par Katy18 dans le forum Travail
    Rponses: 11
    Dernier message: 24/07/2007, 00h21