je voulais juste apporter une "précision de notaire" :
le "compromis de vente" n'est pas une promesse de vente!
Il existe deux types de promesses :
- la promesse unilatérale de vente dans laquelle seul le vendeur s'engage ;
- la promesse synallagmatique de vente (désolé pour cet infâme verbiage)dans laquelle vendeur et acquereur s'engagent respectivement à vendre et à acheter : or je ne vois pas en quoi le terme compromis, enterriné depuis moulte générations par la profession vous choque ??? sinon à créer une confusion dans la tête des professionnels avec la "promesse de vente", unilatérale quant à elle ... avec levée d'option à simple ou double détente!
les deux moutures peuvent être assorties de diverses conditions suspensives ...
cordialement.