Affichage des résultats 1 à 12 sur 12

Discussion : Pas d'assurance dommage/ouvrage - Immeuble neuf - 3 étages - 3 appartements - Livraison Sept 2019

  1. #1
    Membre

    Infos >

    Bonjour à tous chers membres du Forum,

    J'ai 25 ans, un CDI validé et souhaite réaliser mon premier achat immobilier car où je vis, le rapport achat/remboursement vs location est identique alors autant capitaliser comme je souhaite rester plusieurs années.

    Le bien qui a su attirer mon attention est un petit immeuble qui sortira de terre en septembre 2019. 3 étages pour 3 appartements, les travaux sont en cours depuis 2015 et sont réalisés par un professionnel ayant 20 années d'expérience dans la construction.

    Le bâtiment est en construction RT2012, triple vitrage, chauffage au sol, tout ce qui a de plus récent et après visite, le bâtiment est à ma vue de bonne facture.

    Le point noir : Pas d'assurance ouvrage/dommage

    A ma question celui-ci m'a expliqué que comme il ne s'agissait pas d'une construction VEFA, cette assurance n'était pas, à sa connaissance, obligatoire et non adaptée. Après avoir réalisé son erreur, il a souhaité s'assurer mais j'imagine que la prime devait être d'un montant beaucoup plus fort.

    La construction est très avancée, la structure au sol est présente depuis 4 ans (pas d'anomalie détecté) et la livraison est dans moins de 6 mois.

    Je me demandais la chose suivante afin de me rassurer mais aussi pour le futur organisme financier :

    1) Missionner un expert en technique du bâtiment qui réalisera une première étude le plus tôt possible et une contre étude juste avant la livraison avec clause suspensive dans le compromis de vente au regard de la futur conclusion de l'expert.

    2) Que penser de la location-accession dans ce cas là sur disons, 3 années avant de manifester l'achat ?

    3) Une autre solution existe ?


    Je vous remercie par avance de vos précieux conseils.

    Très bonne journée à tous !

    Ludovik.
    Dernière modification par Ludovik ; 27/03/2019 à 04h21.

  2. #2
    Pilier Sénior

    Infos >

    Bonjour,


    Un maçon qui a 20 ans d'expériences dans la construction mais qui met 4 ans pour construire un petit immeuble.....

    Euh il travaille très lentement...

    Il construit depuis 20 ans mais il ignore que la dommage ouvrage est obligatoire ?
    Euh...... j'espère qu'il n'ignore pas qu'il faut mettre du ferraillage dans le béton

    Vous ne parlez pas de sa décennale... Attention la décennale est pour chaque corps d'état si il vous transmet une attestation à jour d'une décennale encore faut il qu'elle soit valable pour le gros oeuvre pour chaque élément du second oeuvre.

  3. #3
    Pilier Sénior

    Infos >

    Bonjour
    le rapport achat/remboursement vs location est identique alors autant capitaliser comme je souhaite rester plusieurs années.
    C'est un critère, mais pas forcément le bon.


    Le point noir : Pas d'assurance ouvrage/dommage
    C'est un sacré point noir quand même


    La construction est très avancée, la structure au sol est présente depuis 4 ans (pas d'anomalie détecté)
    Vous êtes du métier?
    comme il ne s'agissait pas d'une construction VEFA, cette assurance n'était pas, à sa connaissance, obligatoire et non adaptée.
    D'ou les 20 ans d'expérience dans la construction qui vous rassurent????


    Je me demandais la chose suivante afin de me rassurer mais aussi pour le futur organisme financier
    Le prêteur voulez-vous dire? On comprend mal, en tout cas moi je ne comrpends pas comment il se rendrait complice d'un délit pénalement condamnable. Surtout si vous présentez la chose comme faite par un professionnel;


    Le problème de la dommage ouvrage n'est as de faire une expertise ni une contre-expertise parce que l'on espère bien que l'expertise vous la faites ou l'avez fait faire et qu'elle ne garantie pas les sinistres futurs.


    Avez vous analysé les différentes assurances décennales sur les différents métiers de votre vendeur?
    Je doute fort qu'il soit assuré pour tous corps de métiers, et la il y a un autre immense problème en perspective.

  4. #4
    Pilier Sénior

    Infos >

    courage: fuyez !

  5. #5
    kogaratsu
    Visiteur
    Bonjour
    Après avoir réalisé son erreur, il a souhaité s'assurer mais j'imagine que la prime devait être d'un montant beaucoup plus fort.
    Non, ce n'etait simplement plus possible puisque la souscription doit être antérieure au demarrage des travaux.
    Ce indépendamment du problème de décennales.
    Et du serieux du maçon pour la réalisation des ouvrages.

    les travaux sont en cours depuis 2015 et sont réalisés par un professionnel ayant 20 années d'expérience dans la construction. 
    Et là, il faut savoir comment, ou plutôt qui, construit... et vend.
    Parce que le maçon qui construit tranquilou son immeuble "à temps perdu" ne sera peut-être pas non plus couvert par la décennale de son entreprise, s'il n'y a pas de louage d'ouvrage. J'ai plus qu'un doute...
    Ce en plus de l'activité non déclarée pour tous les corps d'état, comme relevé.
    Accessoirement, trouver un prêteur qui s'assoierait sur ce genre de garanties, je demande à voir.

  6. #6
    Pilier Sénior

    Infos >

    Bonjour,

    Le bien qui a su attirer mon attention est un petit immeuble qui sortira de terre en septembre 2019
    La construction est très avancée, la structure au sol est présente depuis 4 ans (pas d'anomalie détecté) et la livraison est dans moins de 6 mois.
    Un peu contradictoire . L'immeuble sortira de terre ou sera livrable en septembre 2019 ?

    Pourquoi la construction est elle en cours depuis 4 ans ? Y-a-t-il eu une procédure de contestation du permis par le voisinage ?

    Avez vous signé quoi que ce soit pour acquérir un de ces appartements ?

    Que penser de la location-accession dans ce cas là sur disons, 3 années avant de manifester l'achat ?
    Est-ce une solution qui vous est proposée par le vendeur ?

    Comme déjà conseillé, vérifiez bien les assurances décennales pour tous les corps de métiers (n'hésitez pas à contacter l'assureur si les attestations ne sont pas claires)

  7. #7
    Pilier Sénior

    Infos >

    En fait il y a plusieurs contradictions dans la demande initiale, je note également que la justification de l'achat est qu'il est pas plus cher d'emprunter que de louer, mais avec 3 logements il s'agit bien de devenir bailleur.


    De même a 25 ans et donc avec apparemment aucune connaissance en construction, comment affirme t'on qu'il n'y a pas d'anomalie détectée?

  8. #8
    kogaratsu
    Visiteur
    je note également que la justification de l'achat est qu'il est pas plus cher d'emprunter que de louer, mais avec 3 logements il s'agit bien de devenir bailleur.
    Je suppose que Ludovik n'en achète qu'un... sinon, avec la première partie de la phrase, il fait un mauvais placement.

  9. #9
    Pilier Sénior

    Infos >

    Amé, si c'est le cas, il faut une coporpriété, un sydnic etou étou

  10. #10
    Membre

    Infos >

    Bonjour,

    Merci à tous pour vos réponses qui m'aident dans la décision de ne pas acheter un des appartements.

    Les précisions :
    - Il s'agit de l'achat d'un seul des 3 appartements
    - En effet je ne suis pas expert, loin de là. Le bâtiment ayant subit la neige, les pluies diluviennes de notre belle région qu'est la Lorraine, c'était un constat rapide car pas de moisissure, fissures détectées
    - Navré pour la contradiction, la construction est bien avancée, la fin des travaux est pour septembre 2019
    - Oui il y aurait un syndic bénévole

    Maintenant, je suis attente du retour d'un avocat en droit immobilier sous forme écrite afin de présenter la réponse qui ira de paire avec vos réponses afin qu'il se décide à la prendre. Dans le cas ou il s’obstine à rester non assuré, je mettrai les voiles.
    Dernière modification par Ludovik ; 28/03/2019 à 08h36.

  11. #11
    Pilier Sénior

    Infos >

    Il est clair qu'il n'a aucune possibilité de s'assurer, je crois que sur ce point la réponse a déja été donnée.

  12. #12
    kogaratsu
    Visiteur
    Dans le cas ou il s’obstine à rester non assuré, je mettrai les voiles.
    Larguez les ris; on ne s'assure pas tant en DO qu'en décennale après coup. Le point de départ est l'ouverture du chantier, c'est donc râpé.

    -5
    Dernière modification par kogaratsu ; 28/03/2019 à 08h37.

Discussions similaires

  1. [Rapport avec les pros du droit] Demande de précision sur l' application décret 2019-114 du 20 février 2019
    Par 010450 dans le forum Monde de la Justice
    Réponses: 5
    Dernier message: 07/06/2019, 21h30
  2. [Travaux et Construction] Aménageur Maitre d'Ouvrage particuler et assurance Dommage-ouvrage.
    Par Barato dans le forum Immobilier
    Réponses: 1
    Dernier message: 12/02/2018, 23h05
  3. [Travaux et Construction] Assurance dommage ouvrage ne prenant pas en compte certains travaux
    Par Logan_ dans le forum Immobilier
    Réponses: 4
    Dernier message: 23/01/2013, 08h12
  4. [Travaux et Construction] Héritage d'un immeuble dépourvu d'escalier et comprenant trois étages,mais non enclavé.
    Par Aggripine dans le forum Immobilier
    Réponses: 9
    Dernier message: 13/01/2013, 16h36
  5. [Travaux et Construction] dommage sur une construction avec les décennales mais sans dommage-ouvrage
    Par babaorum31 dans le forum Immobilier
    Réponses: 5
    Dernier message: 07/09/2010, 13h05