Vos question à l'Avocat
+ Répondre à la discussion
Page 1 sur 3 1 2 3 FinFin
Résultats 1 à 12 sur 26
Arborescence des messages utiles1Message(s) Utile(s)

Recours Possible ou pas

Question postée dans le thème Travaux et Construction sur le forum Immobilier.

  1. #1
    Membre Benjamin
    Ancienneté
    mars 2019
    Messages
    12
    Bonjour,
    Il y a bientôt 3 ans nous avons fait appel à un charpentier afin de réaliser un plancher
    bois dans des combles habitables.
    Ne connaissant rien, nous lui avons fait confiance. Ce dernier a donc poser
    directement des dalles OSB 18mm sur la charpente .
    Fin 2017, nous avons commencé l'aménagement final des combles ( placo, isolant,
    etcc) et au printemps 2018 ils ont été occupés ( 1 salle d'eau, un palier et une chambre
    soit 30 m2 en tout ). A ce jour, on entend de plus en plus le plancher grincé dans les
    pièces de vie qui si situent dessous. ( Je ne parle pas également du faux niveau que
    j'ai découvert lors de la pose des cloisons ).
    Après mettre documenter , chose que nous aurions dû faire au début, il s'avère pour
    nous que les dalles OSB n'ont pas été posées correctement. Elles auraient dû être
    posées sur lambourdes afin de réduire l'entraxe et ainsi faire en sorte que les petits
    côtés ne soit dans le vide ( et ainsi éviter que cela pli ). Je viens de le contacter pour le
    désordre et ce dernier reste sur sa position, à savoir que le plancher a été bien posé.,
    que la longueur des dalles OSB correspond à l’entraxe de la charpente. S'agissant de
    bois, c'est normal que cela grince, cela travaille, etccc.
    Désormais, la seule est solution est le démontage complet des cloisons pour démontage du plancher actuel et pose d'un nouveau conforme au DTU et remontage cloison.
    Il est vrai que la mauvaise pose du plancher était visible dès le début mais il nous a rassuré en disant que la pose avait été faite normalement et nous lui avons fait confiance, il nous a rassuré. Aujourd'hui les 1er désordres apparaissent.
    Etant donné que nous avons réalisé le reste des travaux nous-même, à savoir la pose
    des cloisons, eau, élec...n’avons nous pas accepté implicitement ses travaux et donc la malfaçon ?? Dans ce cas aucun recours ne serait possible....

    Merci pour votre aide

  2. #2
    Membre Cadet
    Ancienneté
    mars 2019
    Messages
    23
    Bonjour,
    Si, le recours est possible en RC décennale du charpentier qui aurait dû savoir si l'entraxe existante entre solive est suffisante pour porter l'OSB.
    Je suppose que si la pose a été réalisée directement sur la charpente comme vous dites, donc sur les solives, il y a fort à parier que des jonctions de plaques OSB se trouvent entre les solives avec en plus un risque d'accident (personne traversant le plancher suite à la rupture de l'OSB)

    Les travaux que vous avez réalisés en propre régie sont évalués par les experts de l'assureur.
    Donc LRAR à l'assureur décennale à défaut au charpentier Cdlt

  3. #3
    Pilier Sénior Avatar de Aie Mac
    Ancienneté
    novembre 2007
    Localisation
    lyon
    Messages
    9 982
    Bonjour
    Citation Envoyé par Jean Pierre Tartuf
    Aujourd'hui les 1er désordres apparaissent.
    C'est-à-dire?
    Panem et circences, et ma seringue quotidienne de pétrole...

  4. #4
    Membre Benjamin
    Ancienneté
    mars 2019
    Messages
    12
    Merci pour ces precisions.
    Concernant les désordres, apparition de grincements dans les pièces du dessous au niveau des jonctions des plaques OSB, récemment nous avons constaté que des lames du parquet PVC se sont deboîtées au niveau du pied de la tête du lit. Sans doute que la plaque a plié dessous. Il y a aussi la souplesse du plancher, comme un trampoline .

  5. #5
    Membre Cadet
    Ancienneté
    mars 2019
    Messages
    23
    Re, s'il y a comme vous dites de la souplesse dans le plancher il peut y avoir plusieurs causes, on va rester sur les plus courantes
    La première c'est que les portées des solives ne permettent pas de poser un plancher supportant les charges d'une pièce d'habitation (autant que je me souvienne 150daN au m2 (à vérifier au DTU))
    La seconde c'est l'entraxe entre solivage (d'axe en axe de solive)
    La 3e est le calepinage de l'assemblage du plancher afin de faire en sorte que les panneaux ne soient pas assemblés dans le vide (lambourde ou doublage des solives et bois complémentaires (étrésillons))

    Les calculs du charpentier chargé du marché tiennent compte de la portée et de l'entraxe en partant de la charge d'un local d'habitation et il fait son calepinage.

    Le grincement c'est plus délicat, on ne peut pas bien le traiter (atténuer oui, mais pas après la réalisation et habillage du sol)

  6. #6
    Membre Benjamin
    Ancienneté
    mars 2019
    Messages
    12
    La charpente est bien prévue pour de l'habitable. La jonction des plaques OSB tombent dans le vide, et c'est la le souci.Cela est visible sur les côtés quand on va dans le grenier. Pourtant le charpentier m'a affirmé que la charpente et la longueur de L'OSB tombaient pile poil. Menteur...j'ai des photos de son travail cela fait peur.....

  7. #7
    Membre Cadet
    Ancienneté
    mars 2019
    Messages
    23
    Re,

    J'en ai oublié un tout à l'heure : la dimension des solives dans le texte concernant la portée des solives

    Si son travail date de moins de 10ans adressez une LRAR au charpentier et a son assureur si vous le connaissez.
    vous expliquez succinctement ce qui se passe (les gros points par ex : le plancher vibre anormalement et le revêtement se déforme ou casse) évitez les termes techniques. l'assureur vous enverra un de ses experts qui estimera les travaux à réaliser ou vous demandera un devis. Si vous n'êtes pas d'accord avec lui vous pouvez contester

    PS: charpentier est un métier celui qui fait de la charpente n'est pas forcément charpentier.
    En rénovation il vaut mieux demander un vrai charpentier diplômé car il faut s'adapter à l'existant et cela nécessite certaines compétences et connaissances techniques.

  8. #8
    Membre Benjamin
    Ancienneté
    mars 2019
    Messages
    12
    Merci pour tout ces éléments. Le charpentier choisi a presque 30 ans d'expérience mais sûrement pas en plancher..... . Il a réalisé d'autres prestations en même temps qui mérite également d'être reprise .

    Si j'entame la démarche d'expertise, je ne veux pas aller au casse pipe...

  9. #9
    Pilier Sénior Avatar de Aie Mac
    Ancienneté
    novembre 2007
    Localisation
    lyon
    Messages
    9 982
    Concernant les désordres, apparition de grincements dans les pièces du dessous au niveau des jonctions des plaques OSB, récemment nous avons constaté que des lames du parquet PVC se sont deboîtées au niveau du pied de la tête du lit. Sans doute que la plaque a plié dessous. Il y a aussi la souplesse du plancher, comme un trampoline .
    Donc pas de désordre apparent affectant l'ouvrage réalisé par le charpentier, mais un désordre sur l'ouvrage que vous avez réalisé.
    Tel quel, c'est mal engagé.
    Mais qui ne tente rien n'a rien...
    Panem et circences, et ma seringue quotidienne de pétrole...

  10. #10
    Membre Cadet
    Ancienneté
    mars 2019
    Messages
    23
    Citation Envoyé par Jean Pierre Tartuf Voir le message
    Merci pour tout ces éléments. Le charpentier choisi a presque 30 ans d'expérience mais sûrement pas en plancher..... . Il a réalisé d'autres prestations en même temps qui mérite également d'être reprise .

    Si j'entame la démarche d'expertise, je ne veux pas aller au casse pipe...

    Un charpentier connaît le plancher sur solivage, c'est un travail de charpente.
    Il n'y a jamais de garantie d'aboutissement sur ce genre d'affaire, y a la décision de l'assureur et sa prise en charge ou non du sinistre avec éventuellement une contestation qui peut terminer en judiciaire

  11. #11
    Membre Benjamin
    Ancienneté
    mars 2019
    Messages
    12
    Merci à tous pour les infos. Le plancher a été réalisé à 3 ans, j'ai donc encore un peu de temps pour faire jouer sa décennale. Je vais donc attendre afin que la situation s'aggrave (éventuellement ). Ce qui est sûr, c'est que je vais tenter le coup. Même si je n'obtiens rien, ça va le faire chier quand même ce guignol.

  12. #12
    Pilier Junior
    Ancienneté
    mai 2011
    Messages
    1 815
    Citation Envoyé par Jean Pierre Tartuf Voir le message
    Merci à tous pour les infos. Le plancher a été réalisé à 3 ans, j'ai donc encore un peu de temps pour faire jouer sa décennale. Je vais donc attendre afin que la situation s'aggrave (éventuellement ). Ce qui est sûr, c'est que je vais tenter le coup. Même si je n'obtiens rien, ça va le faire chier quand même ce guignol.

    belle mentalité....

+ Répondre à la discussion
Page 1 sur 3 1 2 3 FinFin
Interrogez un avocat via Wengo

Discussions similaires

  1. Réponses: 3
    Dernier message: 12/10/2012, 16h15
  2. Pas de bilan, pas possible de faire sa déclaration ?
    Par Maxou29 dans le forum Entreprise
    Réponses: 9
    Dernier message: 09/07/2010, 12h02
  3. Quel recours possible contre Mairie ou DDE lors de travaux de voirie ?
    Par Cél & Al dans le forum Rapports à la société
    Réponses: 8
    Dernier message: 22/05/2009, 17h39
  4. Abus de pouvoir du ministre du travail, quel recours possible ?
    Par Krisparis2005 dans le forum Travail
    Réponses: 8
    Dernier message: 28/12/2005, 15h27
  5. vice caché? recours possible?
    Par Katie2004 dans le forum Immobilier
    Réponses: 2
    Dernier message: 17/01/2005, 18h01

Règles de publication

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages

  • Règles du forum