Affichage des résultats 1 à 3 sur 3

Discussion : Estimation d'un bien pour vente entre propriétaires indivis

  1. #1
    Membre

    Infos >

    Bonjour,

    Je me suis séparée de mon compagnon avec lequel je suis propriétaire à 50/50 d'une maison.

    Nous souhaitions tous les deux racheter notre part à l'autre. J'ai fini par céder pour faire avancer les choses et nous nous sommes mis d'accord sur un prix sur lequel il revient maintenant.

    Il me fournit un estimation en valeur vénale faite par une agence immobilière de laquelle il retranche 6,5% de commission d'agence, me payant ainsi ma moitié au prix net vendeur.

    Le partage me paraît ainsi plus que déséquilibré. Si j'achète un bien équivalent, je le paierais commission incluse et je paierais des frais notarié sur la totalité tandis que lui n'en paiera que sur la moitié. Je réalise maintenant l'avantage financier qu'il y avait à garder cette maison.

    Pouvez-vous me dire ce qui se pratique habituellement ? Et ce qui se pratiquerait dans le cadre judiciaire ?

    Merci

  2. #2
    Pilier Sénior

    Infos >

    Ce qui se pratique c'est une transaction à l'amiable ou un partage judiciaire pénalisant pour les deux parties. Je vous suggère de couper la poire en deux.

  3. #3
    Membre Sénior

    Infos >

    Faites réaliser plusieurs estimations vous aussi et de votre côté et surtout prenez votre notaire. Le partage se fait sur le prix net vendeur et pas en incluant une hypothétique commission d'agence (qui est d'ailleurs généralement de l'ordre de 5%, cependant cela dépend des régions et surtout du prix). Vous devez déduire du montant du capital restant dû et ensuite vous gardez le montant de la plus value que vous divisez par 2.
    Négociez avec lui la moitié des frais de notaire équivalent au rachat de sa part et ajoutez les à votre part. Si il n'est pas d'accord, dites lui que vous non plus et que vous êtes prête à amener cette affaire en justice qui tranchera et ordonnera certainement la vente du bien. La procédure est assez longue et en attendant si vous n'êtes plus occupante du bien, vous demandez une indemnité d'occupation. Logiquement, si il réfléchit bien, il devrait accepter le marché.
    Grand est celui qui n'a pas perdu son cœur d'enfant."
    Mencius

Discussions similaires

  1. [Succession, Donation] Conflit entre héritiers nus-propriétaires d'un bien immoblilier sur le devenir de celui-ci
    Par Jacques29 dans le forum Personne et Famille
    Réponses: 3
    Dernier message: 07/09/2015, 13h55
  2. [Vie commune, Rupture] Assignation Vente d'un bien indivis pour péril de l'intérêt commun
    Par sydney75 dans le forum Personne et Famille
    Réponses: 5
    Dernier message: 19/01/2011, 16h35
  3. [Vie commune, Rupture] régime de séparation de bien ....et bien indivis
    Par Bramafand dans le forum Personne et Famille
    Réponses: 1
    Dernier message: 26/04/2009, 15h54
  4. [Propriétaire et Locataire] Vente d'un bien indivis : gros problème
    Par Val1610 dans le forum Immobilier
    Réponses: 8
    Dernier message: 17/04/2009, 12h21
  5. [Vie commune, Rupture] Assignation Vente Bien Indivis
    Par Kaskade dans le forum Personne et Famille
    Réponses: 1
    Dernier message: 03/02/2006, 14h05