Affichage des résultats 1 à 3 sur 3

Discussion : Charges récupérables par propriétaire - caméra vidéo surveillance ?

  1. #1
    Membre

    Infos >

    Bonjour,

    Je me permets de m'adresser à vous car j'ai libéré mon appartement il y'a un mois, la propriétaire m'a donc envoyé le compte rendu état des lieux ainsi que ce qui était retenu sur la caution .
    Celle ci a retenu sur ma caution une centaine d'euros car des caméras de vidéos surveillances ont été installées dans la résidence en 2015 par le syndic ( en 2015 j'occupais bien l'appartement) . N'arrivant pas à trouver de réponses claires sur la légitimité de récupération de charges dans ce cas de figure j'ai contacté le syndic qui m'a renvoyé vers ma propriétaire.

    Ma question est donc ces charges sont elles bien à imputer aux locataires ?
    Merci d'avance ,

  2. #2
    Pilier Sénior

    Infos >

    Tout ce qui est mentionné dans ce décrêt concerne les charges récupérables, donc ce qui n'est pas mentionné est exclu et par conséquence sont exclues ce type des prestations dont vous faites état. Donc courrier avec AR au propriétaire vec référence du décrêt


    Décret n°87-713 du 26 août 1987 pris en application de l'article 18 de la loi n° 86-1290 du 23 décembre 1986 tendant à favoriser l'investissement locatif, l'accession à la propriété de logements sociaux et le développement de l'offre foncière et fixant la liste des charges récupérables
    Liste des charges récupérables.
    Annexe
    I. - Ascenseurs et monte-charge.

    1. Dépenses d'électricité.

    2. Dépenses d'exploitation, d'entretien courant, de menues réparations :

    a) Exploitation :

    - visite périodique, nettoyage et graissage des organes mécaniques ;

    - examen semestriel des câbles et vérification annuelle des parachutes ;

    - nettoyage annuel de la cuvette, du dessus de la cabine et de la machinerie ;

    - dépannage ne nécessitant pas de réparations ou fournitures de pièces ;

    - tenue d'un dossier par l'entreprise d'entretien mentionnant les visites techniques, incidents et faits importants touchant l'appareil.

    b) Fournitures relatives à des produits ou à du petit matériel d'entretien (chiffons, graisses et huiles nécessaires) et aux lampes d'éclairage de la cabine.

    c) Menues réparations :

    - de la cabine (boutons d'envoi, paumelles de portes, contacts de portes, ferme-portes automatiques, coulisseaux de cabine, dispositif de sécurité de seuil et cellule photo-électrique) ;

    - des paliers (ferme-portes mécaniques, électriques ou pneumatiques, serrures électromécaniques, contacts de porte et boutons d'appel) ;

    - des balais du moteur et fusibles.

    II. - Eau froide, eau chaude et chauffage collectif des locaux privatifs et des parties communes.

    1. Dépenses relatives :

    A l'eau froide et chaude des locataires ou occupants du bâtiment ou de l'ensemble des bâtiments d'habitation concernés ;

    A l'eau nécessaire à l'entretien courant des parties communes du ou desdits bâtiments, y compris la station d'épuration ;

    A l'eau nécessaire à l'entretien courant des espaces extérieurs ;

    Les dépenses relatives à la consommation d'eau incluent l'ensemble des taxes et redevances ainsi que les sommes dues au titre de la redevance d'assainissement, à l'exclusion de celles auxquelles le propriétaire est astreint en application de l'article L. 35-5 du code de la santé publique ;

    Aux produits nécessaires à l'exploitation, à l'entretien et au traitement de l'eau ;

    A l'électricité ;

    Au combustible ou à la fourniture d'énergie, quelle que soit sa nature.

    2. Dépenses d'exploitation, d'entretien courant et de menues réparations :

    a) Exploitation et entretien courant :

    - nettoyage des gicleurs, électrodes, filtres et clapets des brûleurs ;

    - entretien courant et graissage des pompes de relais, jauges, contrôleurs de niveau ainsi que des groupes moto-pompes et pompes de puisards ;

    - graissage des vannes et robinets et réfection des presse-étoupes ;

    - remplacement des ampoules des voyants lumineux et ampoules de chaufferie ;

    - entretien et réglage des appareils de régulation automatique et de leurs annexes ;

    - vérification et entretien des régulateurs de tirage ;

    - réglage des vannes, robinets et tés ne comprenant pas l'équilibrage ;

    - purge des points de chauffage ;

    - frais de contrôles de combustion ;

    - entretien des épurateurs de fumée ;

    - opérations de mise en repos en fin de saison de chauffage, rinçage des corps de chauffe et tuyauteries, nettoyage de chaufferies, y compris leurs puisards et siphons, ramonage des chaudières, carneaux et cheminées ;

    - conduite de chauffage ;

    - frais de location d'entretien et de relevé des compteurs généraux et individuels ;

    - entretien de l'adoucisseur, du détartreur d'eau, du surpresseur et du détendeur ;

    - contrôles périodiques visant à éviter les fuites de fluide frigorigène des pompes à chaleur ;

    - vérification, nettoyage et graissage des organes des pompes à chaleur ;

    - nettoyage périodique de la face extérieure des capteurs solaires ;

    - vérification, nettoyage et graissage des organes des capteurs solaires.

    b) Menues réparations dans les parties communes ou sur des éléments d'usage commun :

    - réparation de fuites sur raccords et joints ;

    - remplacement des joints, clapets et presse-étoupes ;

    - rodage des sièges de clapets ;

    - menues réparations visant à remédier aux fuites de fluide frigorigène des pompes à chaleur ;

    - recharge en fluide frigorigène des pompes à chaleur.

    III. - Installations individuelles.

    Chauffage et production d'eau chaude, distribution d'eau dans les parties privatives :

    1. Dépenses d'alimentation commune de combustible ;

    2. Exploitation et entretien courant, menues réparations :

    a) Exploitation et entretien courant :

    - réglage de débit et température de l'eau chaude sanitaire ;

    - vérification et réglage des appareils de commande, d'asservissement, de sécurité d'aquastat et de pompe ;

    - dépannage ;

    - contrôle des raccordements et de l'alimentation des chauffe-eau électriques, contrôle de l'intensité absorbée ;

    - vérification de l'état des résistances, des thermostats, nettoyage ;

    - réglage des thermostats et contrôle de la température d'eau ;

    - contrôle et réfection d'étanchéité des raccordements eau froide - eau chaude ;

    - contrôle des groupes de sécurité ;

    - rodage des sièges de clapets des robinets ;

    - réglage des mécanismes de chasses d'eau.

    b) Menues réparations :

    - remplacement des bilames, pistons, membranes, boîtes à eau, allumage piézo-électrique, clapets et joints des appareils à gaz ;

    - rinçage et nettoyage des corps de chauffe et tuyauteries ;

    - remplacement des joints, clapets et presse-étoupes des robinets ;

    - remplacement des joints, flotteurs et joints cloches des chasses d'eau.

    IV. - Parties communes intérieures au bâtiment ou à l'ensemble des bâtiments d'habitation.

    1. Dépenses relatives :

    A l'électricité ;

    Aux fournitures consommables, notamment produits d'entretien, balais et petit matériel assimilé nécessaires à l'entretien de propreté, sel.

    2. Exploitation et entretien courant, menues réparations :

    a) Entretien de la minuterie, pose, dépose et entretien des tapis ;

    b) Menues réparations des appareils d'entretien de propreté tels qu'aspirateur.

    3. Entretien de propreté (frais de personnel).

    V. - Espaces extérieurs au bâtiment ou à l'ensemble de bâtiments d'habitation (voies de circulation, aires de stationnement, abords et espaces verts, aires et équipements de jeux).

    1. Dépenses relatives :

    A l'électricité ;

    A l'essence et huile ;

    Aux fournitures consommables utilisées dans l'entretien courant :

    ampoules ou tubes d'éclairage, engrais, produits bactéricides et insecticides, produits tels que graines, fleurs, plants, plantes de remplacement, à l'exclusion de celles utilisées pour la réfection de massifs, plates-bandes ou haies.

    2. a) Exploitation et entretien courant :

    Opérations de coupe, désherbage, sarclage, ratissage, nettoyage et arrosage concernant :

    - les allées, aires de stationnement et abords ;

    - les espaces verts (pelouses, massifs, arbustes, haies vives, plates-bandes) ;

    - les aires de jeux ;

    - les bassins, fontaines, caniveaux, canalisations d'évacuation des eaux pluviales ;

    - entretien du matériel horticole ;

    - remplacement du sable des bacs et du petit matériel de jeux.

    b) Peinture et menues réparations des bancs de jardins et des équipements de jeux et grillages.

    VI. - Hygiène.

    1. Dépenses de fournitures consommables :

    Sacs en plastique et en papier nécessaires à l'élimination des rejets ;

    Produits relatifs à la désinsectisation et à la désinfection, y compris des colonnes sèches de vide-ordures.

    2. Exploitation et entretien courant :

    Entretien et vidange des fosses d'aisances ;

    Entretien des appareils de conditionnement des ordures.

    3. Elimination des rejets (frais de personnel).

    VII. - Equipements divers du bâtiment ou de l'ensemble de bâtiments d'habitation.

    1. La fourniture d'énergie nécessaire à la ventilation mécanique.

    2. Exploitation et entretien courant :

    Ramonage des conduits de ventilation ;

    Entretien de la ventilation mécanique ;

    Entretien des dispositifs d'ouverture automatique ou codée et des interphones ;

    Visites périodiques à l'exception des contrôles réglementaires de sécurité, nettoyage et graissage de l'appareillage fixe de manutention des nacelles de nettoyage des façades vitrées.

    3. Divers :

    Abonnement des postes de téléphone à la disposition des locataires.

    VIII. - Impositions et redevances.

    Droit de bail.

    Taxe ou redevance d'enlèvement des ordures ménagères.

    Taxe de balayage.
    "Partager sa connaissance avec autrui,
    c'est aussi aider un inconnu dans le souci."

  3. #3
    Pilier Junior

    Infos >

    le propriétaire vous a t il transmis le relevé des dépenses de l'exercice concerné?


    A t il établi la liste des charges récupérables en conformité avec le décret cité ci-dessus?


    s'il a pris la colle"récupérable" inscrite par le syndic, il y a très probablement des erreurs: les comptables copropriétés ont "tendance" à mettre en récupérable des dépenses que ne le sont pas (par exemple la ligne téléphonique ascenseur)


    il faut d'abord vérifier les dépenses qui sont imputées en récupérables, contrôler le calcul fait par le bailleur...avant d'envoyer une mise en demeure pour le remboursement des sommes imputées à tort

Discussions similaires

  1. [Pénal et infractions] Caméra de video-surveillance
    Par Jeanpoule dans le forum Rapports à la société
    Réponses: 9
    Dernier message: 07/06/2018, 19h10
  2. [Propriétaire et Locataire] contrat d'entretien de jardin et facture : distinction charges récupérables/non récupérables
    Par janinem dans le forum Immobilier
    Réponses: 8
    Dernier message: 01/06/2018, 21h50
  3. [Citoyens et Administration] Caméra de video-surveillance (mairie) donnant sur villa et jardin privés
    Par MinouHD dans le forum Rapports à la société
    Réponses: 2
    Dernier message: 04/02/2016, 18h37
  4. [Mon Employeur] mon patron m'a frappé sous nos camera de video surveillance
    Par claemver dans le forum Travail
    Réponses: 11
    Dernier message: 12/06/2014, 15h46
  5. [Copropriété, Syndic & ASL] Surveillance piscine charges recuperables?URGENT!!!
    Par Clemence dans le forum Immobilier
    Réponses: 1
    Dernier message: 27/09/2008, 11h43