Affichage des résultats 1 à 13 sur 13

Discussion : délai de passage de l'expert

  1. #1
    Pilier Sénior

    Infos >

    Bonjour,


    Le plafond de ma voisine s'est écroulé il y a 10 jours. Apparemment ce n'est pas la structure porteuse, juste le faux plafond et le plafond d'origine en lattis.


    Il lui est impossible de pénétrer complètement dans l'appartement, ne serait-ce que pour récupérer des affaires, ou son contrat d'assurance, et encore moins d'y habiter. Or c'est sa résidence principale, dont elle est propriétaire.

    Elle a fait faire un constat d'huissier, elle attend le rapport.


    Elle ne peut apparemment(?) rien dégager tant que l'expert n'est pas passé. Elle peut faire faire des devis, mais comment sans pénétrer réellement dans l'appartement ?

    "Tout le monde" lui dit que l'expert a 21 jours pour passer et qu'avant ça elle ne peut pas se plaindre.

    Elle loge depuis 10 jours chez des amis. Il semble aussi que l'indemnisation pour hébergement est plafonnée à 600€. Sous réserve puisqu'elle n'a pas accès à son contrat. 600€ pour se loger un ou deux mois à Paris, le temps de la remise en état, c'est impossible. "Tout le monde" lui dit que c'est normal.

    Est-il possible pour elle de faire accélérer le passage de l'expert ? Et si oui, comment ?


    Est-il possible pour elle de dégager le plus gros, voire faire tomber les plaques qui menacent de tomber, sans attendre le passage de l'expert, de façon à pouvoir rentrer sans risque dans l'appartement pour récupérer des affaires, faire faire des devis ?


    Merci
    Dernière modification par Ermeline ; 28/08/2018 à 11h39.

  2. #2
    Pilier Sénior

    Infos >

    Bonjour
    Sous réserve puisqu'elle n'a pas accès à son contrat. 600€ pour se loger un ou deux mois à Paris, le temps de la remise en état, c'est impossible. "Tout le monde" lui dit que c'est normal.
    Elle a réussi a téléphoner a son assureur, elle peut donc lui demander tout renseignement sur le contrat.... je suis tout de même un peu étonné. Quelle est la cause la plus probable? EN général c'est un DDE qui imbibe le cas échéant de la laine de verre située au dessus du placo, encore que à cet endroit on n'en met pas souvent.



    Il lui est impossible de pénétrer complètement dans l'appartement,
    POur quelle raison?


    Elle ne peut apparemment(?) rien dégager tant que l'expert n'est pas passé
    Ca n'empeche pas d'entrer et d'user du logement, i suffit de mettre de côté.


    Est-il possible pour elle de dégager le plus gros, voire faire tomber les plaques qui menacent de tomber, sans attendre le passage de l'expert,
    La mise en sécurité doit même etre prévue au contrat, elle le fait elle-même ou elle le fait faire.

  3. #3
    Pilier Junior

    Infos >

    bonjour
    "Tout le monde" lui dit que l'expert a 21 jours pour passer et qu'avant ça elle ne peut pas se plaindre.
    "Tout le monde" parle sans savoir.
    Aucun délai n'est prévu (sauf convention contraire au contrat). En général le maximum est de 15jours.


    Elle a fait faire un constat d'huissier, elle attend le rapport.
    Bien
    Selon l'urgence l'assuré a possibilité de procéder à un déblaiement partiel, en conservant surtout les objets endommagés par la chute du plafond.
    L'assuré a même obligation de procéder aux mesures d'urgences nécessaires pour éviter une aggravation
    Amicalement

  4. #4
    Pilier Sénior

    Infos >

    Merci à tous deux


    Quelle est la cause la plus probable?
    Les vibrations à mon avis.

    1) Travaux dans l'immeuble : on a fait sauter au marteau piqueur le crépi ciment + à son étage, remplacé par l'extérieur les poutres porteuses en bois + sondé son plafond pour examiner les poutres porteuses horizontales qui avaient une mauvaise tête vu de dehors. Travaux finis vers avril 2018
    2) Travaux en cours chez la voisine du dessus qui a cassé pas mal de cloisons


    Il lui est impossible de pénétrer complètement dans l'appartement,
    POur quelle raison?
    Parce que les débris tombés l'en empêchent. Et que des plaques menacent de tomber.



    Aucun délai n'est prévu (sauf convention contraire au contrat). En général le maximum est de 15jours.
    Ok, c'est bien ce que je pensais. Il lui faut donc absolument récupérer son contrat.


    Selon l'urgence l'assuré a possibilité de procéder à un déblaiement partiel, en conservant surtout les objets endommagés par la chute du plafond.
    L'assuré a même obligation de procéder aux mesures d'urgences nécessaires pour éviter une aggravation
    Donc si par exemple elle jette rien, elle peut au moins déblayer un chemin pour accéder à ses affaires et faire tomber les plaques en équilibre ?
    Dernière modification par Ermeline ; 28/08/2018 à 14h12.

  5. #5
    Pilier Sénior

    Infos >

    Donc si par exemple elle jette rien, elle peut au moins déblayer un chemin pour accéder à ses affaires et faire tomber les plaques en équilibre ?
    De ce que vous dites, ce n'est pas un problème de plaque mais de l'accrochage des plaques. Donc il risque de tomber des morceaux de ciment ou de béton ou d'autre chose, donc a défaut de le faire elle-meme je ferais intervenir un pro. Quitte surtout si l'assurance est mutualiste ou si elle a une plateforme d'artisans de demander un artisan 'préférencié'.


    Le palco ne peut pas tomber par vibration. S'il tombe c'est que sa structure porteuse ne tient plus, donc soit ca a été très mal fait, soi plutot les accroches dans le dur ne tiennent pas parce que le dur est devenu mou.
    Le souci c'est que pour l'expertise de l'assurance et éventuellement une expertise judiciaire, il ne faut pas faire disparaitre tout ce qui peut être preuve

  6. #6
    Pilier Sénior

    Infos >

    Donc il risque de tomber des morceaux de ciment ou de béton ou d'autre chose,
    Ciment ou béton, non. C'est un vieil immeuble. Les plafonds ont en lattis de bois + plâtre, et le faux plafond en placo. On a des étais qui traînent à la cave, oubliés il y a plus de 10 ans par un entrepreneur parti sans finir le boulot en cave.



    Le palco ne peut pas tomber par vibration. S'il tombe c'est que sa structure porteuse ne tient plus, donc soit ca a été très mal fait, soi plutot les accroches dans le dur ne tiennent pas parce que le dur est devenu mou.
    C'est à mon avis un peu des deux.... TRES vieille base en plâtre et lattis + faux plafond posé par le père de la proprio précédente, qui était un vrai sagouin....


    Le souci c'est que pour l'expertise de l'assurance et éventuellement une expertise judiciaire, il ne faut pas faire disparaitre tout ce qui peut être preuve
    Je viens de rentrer de congé, j'ai pas encore vu de mes yeux vus, juste les photos. Je vais aller y voir et garder ça en tête.
    Dernière modification par Ermeline ; 28/08/2018 à 14h31.

  7. #7
    Membre Sénior

    Infos >

    Bonjour

    A la lecture rapide, il semblerait que la fait générateur soit une conséquence de travaux effectués et/ou en cours d'exécution dans l'appartement sus jacent à votre voisine.

    Mais celle ci reste à déterminer ! vieillissement du bâti avec un phénomène révélateur mais non déclencheur à 100 %

    Peut être que cet événement ne sera pas couvert par le volet dommages des contrats d'assurance des tiers (copropriétaire occupant et immeuble).

    Avant de parler d'actions de l'assureur, il me semblerait juste de s'occuper de l'action du tiers lésé qu'il se doit d'effectuer :

    - préservation des preuves (un constat d'huissier a été effectué)
    - récolte des informations sur les parties et fait générateur

    Au vu du contexte, le dossier va surement finir en judiciaire - une solution serait un référé d'urgence afin d'agir au plus tôt

    la voie amiable sous couvert de son assurance est une option mais va dépendre de son contrat et des garanties applicables - si garantie au motif d'urgence les tiers (sous conditions de les connaître) peuvent être convoqué à 10 jours / si non garantie (dans le cadre d'une défense recours) pas de délai minimum sauf le fait d'être "raisonnable".

    Parler d'indemnisation et/ou d'intervention de l'assistance de son assureur est précoce car il convient de savoir si une garantie contractuelle peut être mobilisable.

    Nb: il convient a chacun de se comporter en bon père de famille raisonnablement et non de se désister sur les assureurs.
    Dernière modification par __oTo__ ; 28/08/2018 à 14h39.

  8. #8
    Pilier Sénior

    Infos >

    Nb: il convient a chacun de se comporter en bon père de famille raisonnablement et non de se désister sur les assureurs.
    Euhh...là vous faites des procès d'intention parfaitement inutiles.

    Perso, je ne sais pas (et vous non plus) ce que couvre son assurance ni comment elle sera remboursée. Ni quelle est l'origine du sinistre, ce ne sont que des suppositions.

    Pour l'instant, le souci principal, c'est qu'elle puisse rentrer chez elle au plus vite, même dans des conditions pas terrible.

    Et donc, pour commencer, que l'expert passe pour déterminer l'origine du sinistre, sans attendre la saint glinglin.

    Si ensuite elle estime utile de diligenter une contre-expertise, ce sera une autre étape.


    Et du coup je comprends pas le reste de votre post :


    récolte des informations sur les parties et fait générateur
    Il me semble que c'est à l'expert de déterminer le fait générateur, et pas à l'assuré ? Comment pourrait-elle savoir ?
    Au vu du contexte, le dossier va surement finir en judiciaire - une solution serait un référé d'urgence afin d'agir au plus tôt
    Un référé pour demander quoi ? Le passage de l'expert ?
    Dernière modification par Ermeline ; 28/08/2018 à 15h00.

  9. #9
    Pilier Junior

    Infos >

    Donc si par exemple elle jette rien, elle peut au moins déblayer un chemin pour accéder à ses affaires et faire tomber les plaques en équilibre ?
    oui si elles présentent une menace. Vous faites justement mention d'un constat 'huissier.


    Parler d'indemnisation et/ou d'intervention de l'assistance de son assureur est précoce car il convient de savoir si une garantie contractuelle peut être mobilisable.

    Le dossier risque de durer. Vu les descriptions fournies l'expert de votre voisine, après s'être rendu sur place, constatera l'origine des dommages et devra mettre en cause la voisine, son entrepreneur et éventuellement la copropriété si nécessaire
    Amicalement

  10. #10
    Membre Sénior

    Infos >

    je ne fais pas de procès d'intention

    je donne qu'un avis sur la situation exposé et des actions possibles.

    Elle doit gérer un événement dans un contexte ou il convient de préserver les éléments de preuve et connaître le fait générateur. Elle peut agir au plus tôt afin de déblayer et réintégrer son logement avec la conséquence de mettre en péril une action récursoire ; il s'agit d'un choix.

    Une expertise d'assurance n'est pas le seul et unique moyen de gérer la situation - car il se peut que l'assureur au vu du contexte n'accorde pas de garantie et le rôle d'un expert d'assureur se limite à donner un avis sur l'application d'une garantie et au chiffrage des dommages si garantie / détermination de l'origine en fonction des éléments communiqués (un expert ne fera pas une recherche de fuite, etc...).

    Maintenant si vous jugez que je fais des procès d'intention et que le rôle des parties se limite à déclarer à l'assurance, râler sur l'expert (délais, qualité, etc...) et agir en contre expertise soit....


    Perso, je ne sais pas (et vous non plus) ce que couvre son assurance ni comment elle sera remboursée. Ni quelle est l'origine du sinistre, ce ne sont que des suppositions.
    raison de plus d'agir comme si il n'y avait pas d'assurance non ?

    NB : dans le descriptif vous parlez d'un effondrement de faux plafond et d'un sous plafond d'origine en lattis ; il sera nécessaire de conserver les éléments chutés et l'environnement dans son état afin de vérifier les fixations du faux plafond sur le sous plafond d'origine en lattis
    Dernière modification par __oTo__ ; 28/08/2018 à 15h21.

  11. #11
    Pilier Sénior

    Infos >

    Il me semble que c'est à l'expert de déterminer le fait générateur, et pas à l'assuré ? Comment pourrait-elle savoir ?
    Attention à ne pas confondre l'expert d'assurance qui va venir pour évaluer les remboursements des dégats liés au sinistre et des expertises qui mettraient en cause, ou pas, les voisins qui ont entrepris des travaux.


    Les uns et les autres n'évaluent pas du tout les mêmes choses, et les temps des premiers (quelques semaines) ne sont pas ceux des autres (quelques années).

  12. #12
    Pilier Sénior

    Infos >

    Maintenant si vous jugez que je fais des procès d'intention et que le rôle des parties se limite à déclarer à l'assurance, râler sur l'expert (délais, qualité, etc...) et agir en contre expertise soit....
    C'est juste que je ne comprends pas l'utilité de votre phrase, c'est tout. Maintenant, si vous appelez "râler" le fait de ne pas comprendre que l'expert traine à venir dans une situation où on ne peut pas habiter son logement, même pas récupérer une paire de chaussettes, si une contre expertise vous semble un délit de lèse-assureur, c'est sur qu'on ne peut pas se comprendre. L'assureur a des devoirs, et n'a pas à aller au delà, l'assuré a des droits, et intérêt à les connaitre et les faire valoir. Point.


    raison de plus d'agir comme si il n'y avait pas d'assurance non ?
    Alors pourquoi diable payer une assurance si en cas de sinistre il faut oublier qu'on en a une. Ca tient pas debout. Pour moi, on commence par voir si l'assurance couvre la chose, et quoi. Et après seulement on réfléchit si on fait sans.


    Attention à ne pas confondre l'expert d'assurance qui va venir pour évaluer les remboursements des dégats liés au sinistre et des expertises qui mettraient en cause, ou pas, les voisins qui ont entrepris des travaux.


    Les uns et les autres n'évaluent pas du tout les mêmes choses, et les temps des premiers (quelques semaines) ne sont pas ceux des autres (quelques années).
    OK, mais je saisis pas tout. Concrètement ça veut dire quoi ?
    - remboursement des dégâts liés au sinistre, c'est quoi: les dégats mobiliers (meubles, objets, etc...) et/ou immobiliers plafond tombé, électricité qui pendouille...) ?


    - expertise mettant en cause c'est quels experts? Celui de l'assurance du lésé qui se retournerait contre le responsable APRES avoir indemnisé ou AVANT d'indemniser, ou autre chose ?
    Dernière modification par Ermeline ; 28/08/2018 à 15h40.

  13. #13
    Pilier Junior

    Infos >

    il convient a chacun de se comporter en bon père de famille raisonnablement et non de se désister sur les assureurs.
    La voisine d'Emeline a réagi normalement. Son plafond tombe pour une cause indéterminée malgré les suppositions et elle fait une déclaration à son assureur qui normalement missionne un expert. Quant à la prise en charge des dommages cela dépend des clauses de son contrat. Ce n'est pas se désister sur les assureurs.


    Au vu du contexte, le dossier va surement finir en judiciaire - une solution serait un référé d'urgence afin d'agir au plus tôt
    même un référé avec nomination d'un expert judiciaire prend un certain temps et la voisine devra certainement faire l'avance des frais, sauf si elle a une protection juridique prenant en charge les dommages bâtiment
    Amicalement

Discussions similaires

  1. [Voisinage] Droit de passage : avocat expert TGI : combien $ ?
    Par Geomanu dans le forum Immobilier
    Réponses: 33
    Dernier message: 17/06/2017, 17h46
  2. [Propriétaire et Locataire] passage d'expert et devis non signé
    Par Jcarlos dans le forum Immobilier
    Réponses: 1
    Dernier message: 26/07/2016, 21h55
  3. [Travaux et Construction] Anomalie constatée sur terrain après passage d'expert
    Par cecest dans le forum Immobilier
    Réponses: 9
    Dernier message: 05/04/2015, 19h57
  4. [Assurances] Garage me fait payer le passage de l'expert !?
    Par oncle-ted dans le forum Finances, Fiscalité et Assurance
    Réponses: 1
    Dernier message: 22/11/2012, 10h32
  5. [Succession, Donation] succession : que peut-on faire avant le passage de l'expert ....
    Par Solpauale dans le forum Personne et Famille
    Réponses: 2
    Dernier message: 03/01/2009, 08h50