Page 1 sur 3 123 FinFin
Affichage des résultats 1 à 25 sur 53

Discussion : problèmes de nuisances avec l'application internet de location : comment faire ?

  1. #1
    Membre Sénior

    Infos >

    Bonjour,
    les résidents (copropriétaires) de mon immeuble se plaignent d'une copropriétaire qui loue son studio à des touristes pour la nuit, le week-end ou la semaine, avec l'application bien connue de location sur internet par les particuliers. Cela engendre des nuisances sonores nocturnes (touristes qui font la fête), des dégradations aux parties communes (déchets jetés dans l'escalier, poubelles sur le palier, dans le hall, salissures sur les murs communs, forçage de serrure de l'entrée car on n'a pas la clé, etc....etc...).
    Avant de demander au Syndic de faire respecter le RC (la résidence doit être "habitée bourgeoisement", sans nuire à la tranquillité des occupants), je voudrais savoir ce que dit la loi, et quel peut être le recours juridique si la copropriétaire en question veut continuer à louer de la sorte. (elle ne vit pas sur place, elle n'est donc pas gênée).
    Merci,
    Dernière modification par gilles06 ; 30/07/2018 à 13h11.

  2. #2
    Pilier Sénior

    Infos >

    Bonjour,
    Le propriétaire est responsable des nuisances occasionnées pas ses locataires.
    https://www.service-public.fr/partic...sdroits/F31522


    Et je me fais l'avocat du diable

    Encore faut-il les avoir constatées de manière non contestable : Y a-t-il des témoins ? des preuves ? des plaintes à la police pour le bruit ? des PVs ? des constats d'huissiers ?

    Un autre résident mécontent ou jaloux ne pourrait-il pas en "rajouter" (des détritus, des salissures, etc) ?

  3. #3
    Pilier Junior

    Infos >

    concernant le bruit (diurne ou nocturne) il ne faut pas hésiter à contacter le 17


    il faut aussi noter les jours et heures d'appels...afin de les communiquer au syndic pour qu'il puisse adresser aussi un courrier en RAR au propriétaire

  4. #4
    Pilier Sénior

    Infos >

    Bonjour,

    Hormis tout ce qui vient d'être dit, ce genre de situation est difficile à traiter aujourd'hui... et à part les limitations dans le temps (120j/an)....

  5. #5
    Membre Sénior

    Infos >

    merci, mais ma question était d'une autre nature :

    il ne s'agit pas ici d'une banale nuisance de voisinage... il s'agit d'une pratique de location interdite par un RC et du changement d'usage d'un appartement. il faut (dans ma ville) une autorisation administrative de location à des touristes. (le fait de louer à des clients pour une courte durée, nuitée, semaine,...).
    Et aucune AG chez nous n'a donné son autorisation pour changement d'usage d'un appartement.
    Le propriétaire du logement aurait dû vérifier que le règlement de copropriété ne l'interdit pas. Et à la lecture du RC je vois bien cette restriction qui est en principe imposée dans les immeubles à usage d'habitation sous le terme d'habitation bourgeoise, ce qui signifie que toute activité professionnelle est interdite. (la location meublée touristique n'a rien à voir avec un bail de location) : dans ma ville (Nice) il existe cette différence, il y a 3 villes actuellement concernées : Paris, Nice, Bordeaux. Je compte donc demander à la propriétaire de cesser de louer son appartement de la sorte. (ou plutôt, c'est le Syndic qui devra faire respecter le RC et la législation de ma ville).
    Le phénomène étant nouveau, je ne pense pas qu'il y ait encore de jurisprudence : je fais appel à vos connaissances en la matière.
    Dernière modification par gilles06 ; 30/07/2018 à 17h02.

  6. #6
    Pilier Sénior

    Infos >

    Bonjour,
    Finalement ce n'est pas les nuisances que vous souhaiter combattre, c'est la possibilité pour ce copropriétaire de louer en meublé touristique alors que le RC interdit toute activité commerciale.

    Le syndic est en effet responsable de faire respecter le RC : pour celà il doit commencer par une mise en demeure en citant les articles du RC qui ont été transgressés.

    Par contre le syndic n'est pas la bonne personne pour faire appliquer la législation de la ville.
    Sinon le conseil syndical peut vérifier si les annonces publiées respectent la législation (= mentionnent le numéro d'enregistrement du bailleur)

  7. #7
    Pilier Sénior

    Infos >

    Bonjour


    Mais qui êtes vous dans l'histoire, parce que si cela est contraire au RdC il faut mettre le bailleur en demeure de faire cesser l'activité interdite, si vous etes syndic, et si vous êtes voisin, il faut demander a votre bailleur de mettre en demeure le syndic de faire appliquer le réglement.


    Il ne suffit pas d'exposer un vague problème, il faut préciser qui vous êtes.


    les résidents (copropriétaires) de mon immeuble
    Pourquoi mon?

  8. #8
    Pilier Sénior

    Infos >

    il s'agit d'une pratique de location interdite par un RC
    En quels termes exactement ? Votre RC interdit la location saisonnière ?


    et du changement d'usage d'un appartement.
    Pour qu'il y ait changement d'usage, il faudrait que ce soit loué en saisonnier tout le temps, toute l'année, c'est le cas ?



    il faut (dans ma ville) une autorisation administrative de location à des touristes. (le fait de louer à des clients pour une courte durée, nuitée, semaine,...).
    Vous êtes sur ? Souvent cette autorisation n'est requise qu'au delà d'un nombre X de nuitées. A paris, par exemple, 120 nuitées par an

    Et aucune AG chez nous n'a donné son autorisation pour changement d'usage d'un appartement.
    L'autorisation d'AG n'est pas toujours requise pour un changement d'usage.

    sous le terme d'habitation bourgeoise, ce qui signifie que toute activité professionnelle est interdite.
    (touristes qui font la fête)
    Commencez par regarder son annonce en ligne. La description, et les critères.
    Dans les critère le bailleur doit cocher si c'est "adapté aux fêtes".
    Si elle a coché que oui et/ou si elle dit explicitement dans la description des choses comme "venez fêter votre anniversaire chez moi, y'a de la place", c'est un bon élément pour vous, à faire constater via une capture d'écran par huissier. Vous pouvez aussi réserver 1 nuit, et poser les bonnes questions, vous verrez ce qu'elle répond.


    Parce que perso, en 5 ans de location un peu moins de 120 nuitées par ans, j'ai jamais vu un seul voisin se plaindre que les touristes chez moi fassent la fête ou salissent les escaliers, ou rien de ce genre. L'annonce est très claire: c'est un immeuble d'habitation, on respecte les parties communes et le sommeil des voisins. Alors si réellement la plupart de ses locataires le font, c'est qu'elle leur dit que c'est ok...

    Par contre j'ai déjà eu un locataire se plaignant que mon voisin faisait une fête...
    Ou alors, on met sur le dos des touristes des choses qu'ils n'ont pas faites...
    Dernière modification par Ermeline ; 30/07/2018 à 18h18.

  9. #9
    Pilier Sénior

    Infos >

    il s'agit d'une pratique de location interdite par un RC et du changement d'usage d'un appartement.
    etes vous sur que cela soit écrit dans votre RdC : location interdite, quelque soit saisonnière, permanente ou autre.

    Il n'y a pas changement d'usage de l'appartement : c'est toujours une habitation.

  10. #10
    Pilier Sénior

    Infos >

    Il n'y a pas changement d'usage de l'appartement : c'est toujours une habitation.
    C'est la destination qui peut changer, tout en restant du logement (habitation ou hebergement)

  11. #11
    Pilier Sénior

    Infos >

    Citation Envoyé par Ermeline Voir le message

    il faut (dans ma ville) une autorisation administrative de location à des touristes. (le fait de louer à des clients pour une courte durée, nuitée, semaine,...).
    Vous êtes sur ? Souvent cette autorisation n'est requise qu'au delà d'un nombre X de nuitées. A paris, par exemple, 120 nuitées par an
    Il semble bien qu'à Nice une autorisation temporaire de changement d'usage soit désormais obligatoire lorsqu'un logement est loué en location touristique, sauf s'il s'agit de la résidence principale du propriétaire qui le loue occasionnellement : dans le cas présent, il est bien précisé que la propriétaire n'habite pas sur place. Métropole NCA |Autorisation des changements d'usage des locations meublés touristiques

    demander au Syndic de faire respecter le RC (la résidence doit être "habitée bourgeoisement", sans nuire à la tranquillité des occupants),
    Si le règlement de copropriété contient souvent une clause d’habitation bourgeoise exclusive qui interdit toute activité dans l’immeuble, il faut demander au syndic de la faire respecter.
    Le règlement peut aussi limiter les possibilités de changement d’usage pour éviter les abus et préserver la tranquillité des habitants de l’immeuble : durée minimale de location etc..
    Et aucune AG chez nous n'a donné son autorisation pour changement d'usage d'un appartement
    Le conseil constitutionnel a écarté une disposition de la loi ALUR (art. 19) qui ouvrait aux copropriétés la faculté d’exiger leur accord préalable pour de telles locations. Cette possibilité « portait une atteinte disproportionnée aux droits de chacun des copropriétaires ».
    les bailleurs peuvent toutefois bénéficier de la jurisprudence libérale de la Cour de cassation selon laquelle si le règlement de copropriété autorise l’occupation des locaux à usage de professions libérales, la location meublée touristique doit pouvoir être pratiquée à condition qu’elle ne crée pas de nuisances plus importantes (Cass. 3e civ. 8 juin 2011, n°10-15.891).
    Parce que perso, en 5 ans de location un peu moins de 120 nuitées par ans, j'ai jamais vu un seul voisin se plaindre que les touristes chez moi fassent la fête ou salissent les escaliers, ou rien de ce genre. Alors si réellement la plupart de ses locataires le font, c'est qu'elle leur dit que c'est ok... Par contre j'ai déjà eu un loctaire se plaignant que mon voisin faisait une fête...
    Ou alors, on met sur le dos des touristes des choses qu'ils n'ont pas faites...
    Pourtant, cela engendre beaucoup de nuisances et de conflits dans les immeubles où cela se produit : entre les touristes qui arrivent à minuit ou 3heures du matin, qui discutent et cognent leurs valises dans les escaliers ou l'ascenseur, qui font du bruit (et parfois la fête), ne respectent pas les parties communes,... les copropriétaires résidents doivent subir et payer pour les dégradations.

  12. #12
    Pilier Sénior

    Infos >

    [QUOTE=Yooyoo;4174564]


    il faut (dans ma ville) une autorisation administrative de location à des touristes. (le fait de louer à des clients pour une courte durée, nuitée, semaine,...). Vous êtes sur ? Souvent cette autorisation n'est requise qu'au delà d'un nombre X de nuitées. A paris, par exemple, 120 nuitées par an
    Il semble bien qu'à Nice une autorisation temporaire de changement d'usage soit désormais obligatoire lorsqu'un logement est loué en location touristique, sauf s'il s'agit de la résidence principale du propriétaire qui le loue occasionnellement : dans le cas présent, il est bien précisé que la propriétaire n'habite pas sur place. Métropole NCA |Autorisation des changements d'usage des locations meublés touristiques
    Même chose qu'à PARIS, quoi.... le "occasionnellement" étant moins de 120 nuitées...



    les bailleurs peuvent toutefois bénéficier de la jurisprudence libérale de la Cour de cassation selon laquelle si le règlement de copropriété autorise l’occupation des locaux à usage de professions libérales, la location meublée touristique doit pouvoir être pratiquée à condition qu’elle ne crée pas de nuisances plus importantes (Cass. 3e civ. 8 juin 2011, n°10-15.891).
    Pourquoi "libérale"? Si pas de nuisances, en quoi la chose concernerait-elle plus le syndicat qu'une location normale ? J'ai souvenir d'avoir du supporter plusieurs années un locataire qui adorait laisser ses poubelles dans le couloir, qui a un jour où il avait perdu sa clé, fait faire pipi à son enfant directement sur le palier pendant qu'il essayait d'ouvrir, et d'un propriétaire dont l'appart était dans un tel état de crasse qu'on sentait les yeux fermés où était sa porte : quand il est parti on n'a quasiment plus jamais eu de cafards...

    Pourtant, cela engendre beaucoup de nuisances et de conflits dans les immeubles où cela se produit : entre les touristes qui arrivent à minuit ou 3heures du matin, qui discutent et cognent leurs valises dans les escaliers ou l'ascenseur, qui font du bruit (et parfois la fête), ne respectent pas les parties communes,... les copropriétaires résidents doivent subir et payer pour les dégradations.
    Ces allégations qui tournent en boucle sur le net sont un copié-coller d'une asso de proprios qui a défendu cet amendement retoqué.... Celle qui me fait le plus rire c'est le touriste qui arrive de l'autre bout du monde dans un immeuble (donc une ville) à 3h du matin, quand il n'y a plus de vols, plus de trains, plus de navettes pour l'aéroport... En 150 locations environ, je crois que le plus tard que j'ai eu c'est environ 22h..
    Le touriste qui s'amuse forcément à balancer sa valise contre les murs n'est pas mal non plus, je dois dire.... c'est d'ailleurs aussi ce que font tous les résidents classiques avec leur caddie de marché ET leurs valises...


    Et si on en restait aux nuisances que gilles06 peut prouver ?
    Dernière modification par Ermeline ; 30/07/2018 à 20h25.

  13. #13
    Pilier Sénior

    Infos >

    Et si on en restait aux nuisances que gilles06 peut prouver ?
    C'est ce que je suggérait au premier abord, mais finalement ce n'est plus un problème de nuisances selon le post 5
    merci, mais ma question était d'une autre nature :
    j'ai cru comprendre que gilles06 souhaite invoquer le RC et l'urbanisme pour interdire toute location en meublé touristique.

    N'est ce pas abusif dans l'autre sens ?

  14. #14
    Pilier Sénior

    Infos >

    Celle qui me fait le plus rire c'est le touriste qui arrive de l'autre bout du monde dans un immeuble (donc une ville) à 3h du matin, quand il n'y a plus de vols, plus de trains, plus de navettes pour l'aéroport...
    A Nice, tous les touristes n'arrivent pas en avion ou en train : ceux qui arrivent en voiture, cela existe…
    Le touriste qui s'amuse forcément à balancer sa valise contre les murs n'est pas mal non plus, je dois dire
    Je n'ai pas dit que le touriste "s'amusait à balancer sa valise contre les murs", mais quand vous montez au 5ème sans ascenseur, une valise dans un escalier en bois en colimaçon, il est courant de poser et cogner régulièrement la ou les lourdes valises.
    Idem pour les résidents, mais eux, ce n'est que quelque fois par an ; pour les locations touristiques c'est au moins tous les week-ends et souvent en semaine.

    Parce que perso, en 5 ans de location un peu moins de 120 nuitées par ans, j'ai jamais vu un seul voisin se plaindre que les touristes chez moi fassent la fête ou salissent les escaliers, ou rien de ce genre.
    A priori, vous louez, soit totalement, soit en partie, votre résidence principale ; c'est différend quand le propriétaire n'est pas sur place et que l'appartement est loué aux touristes tout au long de l'année.

  15. #15
    Pilier Sénior

    Infos >

    A Nice, tous les touristes n'arrivent pas en avion ou en train : ceux qui arrivent en voiture, cela existe…
    Il n'y aurait donc qu'à Nice que les touristes arrivent à 3h du matiin... Ce qui même en voiture est loin d'être très courant... Vous arrivez souvent à 3H du matin sur votre lieu de vacances, vous ?

    c'est différend quand le propriétaire n'est pas sur place
    Quand je loue c'est que je ne suis pas sur place, je ne fais pas chambre d'hôtes, c'est mon domicile entier que je loue. Mais mes voisins y sont. Et non seulement personne ne se plaint mais plusieurs se sont renseignés sur comment faire. Quand je leur explique le boulot que ça représente de louer son domicile, ils laissent tomber...


    mais quand vous montez au 5ème sans ascenseur, une valise dans un escalier en bois en colimaçon,
    C'est vrai que tous les logements en location saisonnière sont au 5eme sans ascenseur.


    Bref, perso ça me fatigue toutes ces généralités qu'on retrouve à l'identique sur tous les sites et sur tous les forums de la part de gens qui les répètent pour la plupart juste pour les avoir lues, et sans jamais les avoir vécues.

    Quand quelqu'un écrit pour des troubles de voisinage, on lui pose plein de questions pour savoir ce qu'il en est réellement, et on ne voit jamais personne tartiner des paragraphes de généralités sur "les voisins".
    Quand on parle de location saisonnière, il se trouve toujours quelqu'un pour affirmer que forcément, en soi, ça crée des nuisances, toujours les mêmes (il y a un certain manque d'imagination en la matière, c'est toujours le type qui arrive à 3h du mat, qui cogne les valises, qui fait la fête...) , sans l'ombre de la queue du début d'une preuve sérieuse de ces affirmations.

    Bizarrement, la seule nuisance que personne ne cite jamais, et qui est pour moi la seule réelle en tant qu'habitant de l'immeuble (je passe sur les conséquences au niveau de la ville sur le coût des loyers normaux, qui ne sont pas du ressort du syndicat), c'est de se retrouver, lorsque les logements sont loués en saisonnier à l'année, à habiter dans un hôtel, sans voisin qu'on puisse connaitre, croiser dans l'escalier, à qui on peut emprunter une chaise, confier son chat, parler des problèmes dans l'immeuble, boire l'apéro...


    ---------- Message ajouté à 00h06 ---------- Précédent message à 23h21 ----------

    j'ai cru comprendre que gilles06 souhaite invoquer le RC et l'urbanisme pour interdire toute location en meublé touristique.

    N'est ce pas abusif dans l'autre sens ?
    Pour les règles de la ville en la matière, c'est pas le problème du syndicat, qui n'a aucun pouvoir ni mission de les faire respecter.

    Pour le respect du RC, faudrait déjà savoir ce qu'il dit exactement... Un Rc peut interdire certaines activités commerciales ou professionnelles.

    Mais interdire une location considérée comme non commerciale (donc de son logement principal, pour un nombre de nuitées limitées) ben... je connais pas de jurisprudence à ce sujet, mais ça me semble difficilement défendable
    Dernière modification par Ermeline ; 31/07/2018 à 00h33.

  16. #16
    Pilier Sénior

    Infos >

    sans vouloir minimiser le bruit des valises, il faut revenir à l'origine : le propriétaire d'une partie privative, jusqu'à preuve du contraire par la loi ou par la jurisprudence ne peut se voir interdire ce genre de locations sauf si le RdC le dit expressément.

    Après c'est de l'incivilité, civilité qui n'a pas la même envergure suivant les nationalités. En France, quand il y a troubles de voisinage on fait appel aux forces de police ou à un juge après constats d'huissier, mais pas une AG qui déciderait....

    Donc pour notre ami, il est gêné je n'en disconviens pas, mais l'AG ne peut pas interdire à quelqu'un le mode d'utilisation de ses parties privatives. D'ailleurs, si c'était les proprios qui avaient ce mode de vie et de nuisance, que ferait-on ?..... c'est ainsi qu'il faut se poser la question...

  17. #17
    Pilier Sénior

    Infos >

    Je crois que gilles06 n'est pas revenu, il ne nous a même pas dit qui il était par rapport à ces inconvénients, ce qui est un peu nécessaire pour conseiller réellement une action.

  18. #18
    Membre Sénior

    Infos >

    Bonjour, tout d'abord je tiens à vous remercier pour vos nombreuses réponses.
    Et désolé, j'ai omis de vous dire qui je suis dans cet immeuble...
    je suis le président du CS.
    Des copropriétaires sont venus vers moi pour se plaindre de cette location touristique. (ce ne sont pas tellement les nuisances qui les gênent, mais surtout les allées et venues de gens venus de toutes parts, c'est plutôt une question de tranquillité d'esprit : et cela fait partie de la jouissance normale d'un bien, d'être tranquille chez soi).

    Et le RC sitpule bien : "les appartements devront être habités bourgeoisement".
    il est clair que ces allées et venues de gens de passage sont le contraire d'une habitation bourgeoise. Je ne pense pas que cela soit discutable. il y a clairement un non-respect du RC.
    Et le Syndic est le garant de ce respect. (il me confirme qu'il va adresser un courrier à la copropriétaire concernée).
    Dernière modification par gilles06 ; 31/07/2018 à 10h12.

  19. #19
    Pilier Sénior

    Infos >

    il est clair que ces allées et venues de gens de passage sont le contraire d'une habitation bourgeoise. Je ne pense pas que cela soit discutable.
    Précisément je pense que c'est assez discutable.


    L'habitation bourgeoise n'exclus par exemple par l'usage libéral, qui induit des allées et venues de clients. Donc je ne vois pas en quoi elle interdirait de l'hébergement non professionnel.


    Et le Syndic est le garant de ce respect
    Il n'est en rien garant du respect mais mandaté pour faire appliquer le réglement, et ici, il doit lutter contre les incivilités, mais pas sur le fonds de l'activité que vous dénoncez.


    surtout les allées et venues de gens venus de toutes parts
    Hors sujet, les gens viennent d'ou ils veulent. Il en serait différemment d'hébergement para-hotelier, par exemple.

  20. #20
    Pilier Sénior

    Infos >

    il est clair que ces allées et venues de gens de passage sont le contraire d'une habitation bourgeoise
    je suis en désaccord : ce ne sont pas les allées et venues qui sont contraire à une habitation bourgeoise, c'est le bruit fait par ces personnes (et non les allées et venues) qui sont contraire à l'habitation bourgeoise.

    Il faut désolidariser les nuisances causées par des résidents (propriétaires, locataires permanents, touristes) mais on pourrait aussi parler des noctambules, amis, etc... et l'impossibilité de louer donc de faire SON usage de SES parties privatives... La loi devrait transformer ces bailleurs en une sorte d'autoentrepreneurs et là alors les RdC pourraient interdire les usages commerciaux des lots d’habitation, comme certains interdisent les professions libérales, ... mais on en n'est pas là....

  21. #21
    Pilier Junior

    Infos >

    Bonjour,

    Je vous livre un jugement sur lequel je suis tombée par hasard, ne connaissant moi-même pas grand chose de la location touristique, et ce document ne m'éclairant pas sur ce qui est "occasionnellement" ou n'indiquant pas le nombre d'annuités, je le livre aux connaisseurs qui y trouveront peut-être quelque intérêt ….. ou pas.

    https://www.courdecassation.fr/juris..._12_39791.html

  22. #22
    Pilier Sénior

    Infos >

    il est clair que ces allées et venues de gens de passage sont le contraire d'une habitation bourgeoise.
    Ben... non c'est pas clair


    Et le "venu de toutes parts" est encore moins probant. Je vois pas en quoi le fait que les gens "viennent de toutes parts" ou viennent de la rue d'à côté pourrait avoir une quelconque importance...


    L'arrêt que vous citez, laurapepi, est relatif a un proprio qui a donné son logement en location(avec autorisation de sous-louer) à un organisme qui lui même faisait de la location saisonnière, . Le proprio a argumenté sur le fait que c'était pas sa responsabilité à lui, mais celle de son locataire. Et perdu.

  23. #23
    Membre Sénior

    Infos >

    Bonjour,


    il y a quand même une différence, au niveau de la sécurité notamment, entre une résidence où ce sont toujours les mêmes personnes qui vont et viennent, des gens que l'on connaît, qui se connaissent, et une résidence où des touristes venus du Monde entier qui vont et viennent en permanence, et jamais les mêmes... juridiquement je suppose que cela a un sens, et peut se défendre.

    je ne sais pas, mais pour les personnes qui ne voient pas de différence, c'est probablement qu'elles habitent dans une maison individuelle, dans une région reculée, ou dans une résidence de très grand standing ultra-sécurisée.

    J'aimerais que l'on m'explique ce que signifie cette phrase que l'on trouve dans la plupart des RC : "habiter bourgeoisement un appartement" : cette notion n'a pas été écrite pour rien, elle a un sens. Je ne pense pas que ce soit écrit par hasard.
    Dernière modification par gilles06 ; 02/08/2018 à 10h40.

  24. #24
    Pilier Sénior

    Infos >

    Bonjour,
    Avez-vous lu cette discussion ? https://forum-juridique.net-iris.fr/...e-abusive.html

  25. #25
    Pilier Sénior

    Infos >

    Citation Envoyé par gilles06 Voir le message
    il y a quand même une différence, au niveau de la sécurité notamment, entre une résidence où ce sont toujours les mêmes personnes qui vont et viennent, des gens que l'on connaît, qui se connaissent, et une résidence où des touristes venus du Monde entier qui vont et viennent en permanence, et jamais les mêmes... juridiquement je suppose que cela a un sens, et peut se défendre.
    Pas moi. On n'est pas loin du délit de sale gueule, là.

    Citation Envoyé par gilles06 Voir le message
    J'aimerais que l'on m'explique ce que signifie cette phrase que l'on trouve dans la plupart des RC : "habiter bourgeoisement un appartement" : cette notion n'a pas été écrite pour rien, elle a un sens. Je ne pense pas que ce soit écrit par hasard.
    Elle signifie que les activités commerciales sont exclues. Par contre les activités commerciales y sont admises sauf nuisances.

    Et là, pas de nuisances...
    Boooooooooorn to be wiiiiiiiiiildeuuuuuuuuuu. ..

Page 1 sur 3 123 FinFin

Discussions similaires

  1. [Propriété Intellectuelle] Création d'Application basée sur une tierce Application
    Par iceberman dans le forum Internet, Téléphonie et Prop. intellectuelle
    Réponses: 2
    Dernier message: 16/02/2016, 09h05
  2. [Propriété Intellectuelle] [APPLICATION] Mon application est elle légale ?
    Par Judroid dans le forum Internet, Téléphonie et Prop. intellectuelle
    Réponses: 7
    Dernier message: 05/09/2013, 11h19
  3. [Voisinage] problèmes de nuisances avec voisinage...
    Par Abeille-blues dans le forum Immobilier
    Réponses: 5
    Dernier message: 20/04/2009, 13h58
  4. [FAI et Téléphonie] problèmes avec opérateur internet : résiliation avec AR jamais honorée
    Par Lovelove dans le forum Internet, Téléphonie et Prop. intellectuelle
    Réponses: 34
    Dernier message: 11/04/2007, 17h16
  5. [Mon Employeur] Comment faire cesser les nuisances ?
    Par Céline89 dans le forum Travail
    Réponses: 1
    Dernier message: 26/01/2006, 17h59