Page 1 sur 2 12 FinFin
Affichage des résultats 1 à 25 sur 30

Discussion : Nuisances de travaux qui durent

  1. #1
    Membre Benjamin

    Infos >

    Bonjour, voici mon problème, il est en deux parties : la première partie n'est pas à proprement parler juridique mais elle fait partie du souci, la deuxième partie est juridique. Je m'excuse par avance de la longueur du texte mais chaque détail est important.
    Je suis propriétaire depuis 22 ans d'une maison de ville donnant sur rue, en périmètre classé historique, dans un gros bourg de province. Dans ma petite cour privative se trouve un bâtiment (transformé en garage qui ne m'appartient pas), enclavé dans ma cour mais avec une grande porte donnant sur la même rue. Ce bâtiment faisait autrefois partie des dépendances de ma maison, il y a encore l'encadrement d'une porte murée donnant dans ma cour. Il n'y a que 2,80 mètres qui séparent le mur de ce garage du mur de ma chambre, c'est vous dire la proximité de ma maison et ce garage. Malheureusement un des anciens propriétaires de ma maison a vendu ce garage il y a une trentaine d'années, « à la découpe » (chose qu'il faut éviter de faire, cela dévalue la valeur de son bien). Depuis 22 ans je demandais une fois par an au propriétaire du garage (habitant plus loin dans la même rue) s'il était vendeur, sans succès. Le propriétaire du garage étant décédé en 2011 et sa veuve ne conduisant pas, ayant elle-même vendu leur voiture, le garage était devenu une remise où personne ne venait plus. Malgré mes demandes, la veuve ne consentait toujours pas à le vendre.

    En décembre 2016 j'ai mis ma maison en vente (souci familial, voulant me rapprocher de mon père malade depuis quelques mois) et en rencontrant par hasard la dame dans la rue, celle-ci consent à vendre son garage à mes éventuels acquéreurs, mais malheureusement ce n'était qu'un accord verbal, à l'ancienne.
    Entre temps, un hôtel particulier situé juste après le garage, et mitoyen avec celui-ci, se vend. Le nouveau propriétaire, très aisé, fraîchement débarqué dans la région, soudoie la dame du garage (qui ne nous a pas tenu au courant de cette transaction) et acquiert ce garage en quelques jours, quand nous attendions poliment et patiemment avec mon mari depuis 22 ans... Nous avons encaissé le coup.
    Premier préjudice, moral, mais je sais qu'il ne compte pas pour la loi. De toute façon nous ne sommes pas fortunés, le monsieur lui a fait un gros chèque, elle nous l'a avoué elle-même ultérieurement...
    Ce monsieur entreprend alors d'énormes travaux, causant du bruit pendant plusieurs mois (mais on s'y fait, pas le choix), il casse tout l'intérieur XVIIIème de sa maison (boiseries, escalier central, tommettes cabochons, bref un massacre), cela ne me regarde pas, même si je suis écoeurée de tant de beauté détruite pour en faire un loft.
    Mes ennuis recommencent quand le monsieur décide en avril 2018 de refaire intégralement son garage et le pignon sur lequel ce garage est appuyé. Je lui rappelle que ma maison est en vente, que mon père est en fin de vie à des centaines de kms de moi et que c'est pour cela que je vends, je lui demande s'il ne peut pas retarder ses travaux de garage (dans ma tête il me semble dérisoire de refaire la maison d'une voiture alors que je vis un drame émotionnel familial).
    Ce monsieur me répond que c'est plutôt à moi d'attendre qu'il ait fini, il a le culot de me demander si je suis pressée de vendre ma maison. Je tombe des nues une fois de plus.
    Sans permis de travaux déclarés en mairie, il fait démonter la toiture de son garage : un matin, début mai 2018, je suis réveillée par un vacarme, je vais à la fenêtre et je ne vois rien car à moins de 3 mètres il y a un nuage de poussière laissant deviner le garage sans toiture. Des gravats jonchent ma cour, une poussière de chaux recouvre mes rosiers grimpants. Dans les jours qui ont suivi ils ont profité qu'il n'y ait plus de toit sur le garage pour y édifier un échafaudage de 8m de long sur 10 m de haut (jusqu'à la cheminée). J'ai demandé à l'architecte de ce chantier un constat d'huissier avant travaux, malheureusement l'huissier n'est venu qu'après le début de leurs travaux et donc n'a pas tenu compte des impacts et gravats dans ma cour... Depuis le début on me met toujours sur fait accompli...
    L'architecte me signifie que le chantier durera jusqu'en octobre, 6 mois (!) vu qu'en août ils ne travaillent pas. Cela me semble anormalement long. Les travaux consistent au ravalement de la façade du pignon (8 m sur 10 m de haut) en piquetage de pierre et enduit de façade, réfection d'une cheminée, puis pose d'une nouvelle toiture sur le garage (surface 30 m2) en tôles de zinc ou cuivre . Je connais la durée des travaux, en ayant moi-même fait effectuer, cela me semble un délai très long. Or voici la raison : le maçon en chef (patron), ne fait travailler qu'un ouvrier à la fois, parfois deux. Ouvriers qu'il envoie en même temps sur d'autres chantiers.

    Si je vous écris aujourd'hui, c'est à cause d'un fait nouveau : depuis 4 semaines il n'y a plus personne qui travaille dans ce chantier, tout est à l'arrêt ! Je vois venir comme un spectre le moment où on va me mettre ENCORE sur le fait accompli, me dire que l'hiver va arriver, qu'il fait trop froid pour enduire le mur, et qu'ils vont tout laisser en plan et reprendront au printemps 2019...
    Je ne peux rien faire, à part subir cette nuisance de travaux interminables (le chantier de la partie latérale de la maison a débuté il y a plus d'1 an).

    J'ai des visites pour ma maison, malheureusement sans suite (les gens se méfient, tout le monde redoute un voisin sans arrêt en travaux), l'environnement est gâché par cet imposant échafaudage, la poussière, car le chantier est ouvert. Ils n'ont pas dressé de palissade, ni de bâche, juste un filet. Ma terrasse et ma façade cour que j'ai fait refaire il y a un an et demi, ont pris 10 ans en quelques semaines. Je vis cela comme un acharnement contre moi, comme si on voulait m'empêcher de vendre ma maison ou la dévaluer. Cela fait plusieurs fois que je suis obligée de baisser le prix. Je commence à tomber malade, je viens de passer une nuit aux urgences, on m'a décelé la veine aorte dilatée, de plus je suis en « deuil blanc » de mon papa (terme médical pour décrire ce que traversent les proches d'un malade d'Alzheimer). Ma maison est invendable actuellement, les travaux sont stoppés car soit-disant ils attendent des pierres de taille pour la cheminée, j'ai contacté l'architecte, j'ai contacté le propriétaire, tout le monde s'en fiche, on me demande juste d'être plus "zen" !
    Jamais je ne les ai empêché de faire leurs travaux, je voudrais juste qu'ils les fassent et qu'ils en finissent au lieu de faire traîner.
    Je suppose que ces personnes n'aimeraient pas avoir un chantier interminable sous leurs fenêtres, dans leur cour, tandis qu'elles essayent de vendre leur maison ?
    Parfois je pense que le propriétaire fait exprès pour tirer le prix de ma maison à la baisse, étant lui-même un temps intéressé par l'acquisition de ma maison, car il ne lui resterait qu'à abattre le mur de ma cour pour qu'il ait un grand ensemble de deux maisons avec des jardins qui communiquent.
    Je précise que je suis déjà allée en mairie et c'est là qu'ils m'ont dit que ce monsieur a démonté son toit de garage sans permis.
    Si les travaux s'éternisent (l'été 2017 c'était pareil, je n'ai pas pu aller profiter de ma terrasse car ils faisaient le versant perpendiculaire du toit de leur maison), vu que je vis un préjudice avec ma maison en vente bien avant le début de leurs travaux, vu la promiscuité (2,80 m) de subir bruit, poussières, allées et venues de l'ouvrier, je vis rideaux fermés en pleine belle saison, puis-je exiger la signature d'une date de fin de travaux? Peuvent-ils s'engager de finir à telle date, ou est-ce trop tard ? Ils m'ont juste dit verbalement que les travaux se finissaient fin septembre, mais je n'ai plus confiance vu le retard déjà pris.
    Ai-je droit à un quelconque dommage et intérêt si je dois attendre la fin de leurs travaux pour vendre ma maison et en attendant baisser encore son prix ?
    Mon plus grand chagrin serait que mon père parte avant que je sois près de lui. Je ne peux pas m'éloigner de ma maison, le chantier est ouvert, n'importe qui peut passer par-dessus le mur du garage (moins de 2 m de haut).
    Je me sens très mal, je subis actuellement une batterie d'examens médicaux tellement je suis stressée. J'ai eu l'architecte au téléphone ce matin, elle m'a dit que le propriétaire a le droit de faire durer ses travaux pendant 10 ans s'il le désire...

    Un grand merci par avance pour votre aide.

  2. #2
    Pilier Junior

    Infos >

    Question urbanisme: Le nouveau propriétaire a-t-il déposé une demande d'autorisation d'urbanisme à la mairie ? Quel en est le résultat ? Qu'a dit l'architecte des bâtiments de France ?

    Pour les travaux, ils peuvent durer et durer tant que chaque année, il y a des travaux significatifs
    Change ton regard et le monde changera

  3. #3
    Pilier Sénior

    Infos >

    Stéphane, la réponse à la question urbanisme apportera t elle le moindre élément de réponse à Natsku ?

  4. #4
    Pilier Sénior

    Infos >

    bonjour,

    à la question posée :
    Ai-je droit à un quelconque dommage et intérêt si je dois attendre la fin de leurs travaux pour vendre ma maison et en attendant baisser encore son prix ?
    Je ne vois pas ce qui pourrait justifier un quelconque dédommagement.
    Quant à l'avis de BDF,je n'ai pas lu qu'il était sollicité dans le cas présent.(mais il est vrai que cela n'aurait pas plus d'intérêts)
    L'absence de preuve n'est pas nécessairement la preuve de l'absence .

  5. #5
    Membre Benjamin

    Infos >

    Merci pour ces éléments de réponse.

    A la mairie ils ont vérifié et m'ont dit que le propriétaire a fait démonter son toit de garage sans demande de permis.


    Et à propos des travaux qui durent j'ai trouvé l'article Article R1336-5 du code de la santé publique: "Aucun bruit particulier ne doit, par sa DUREE, sa répétition ou son intensité, porter atteinte à la tranquillité du voisinage ou à la santé de l'homme, dans un lieu public ou privé, qu'une personne en soit elle-même à l'origine ou que ce soit par l'intermédiaire d'une personne, d'une chose dont elle a la garde ou d'un animal placé sous sa responsabilité."


    J'ai bien apprécié aussi le constat d'huissier avant travaux mais qui est venu comme par hasard après le démontage de la toiture (qui a occasionné des gravats et casse chez moi) et qui donc n'a pas constaté qu'il y avait eu des dégâts chez moi. On m'a dit textuellement " je n'ai aucune preuve que cela a été provoqué par les travaux de toiture".

    Je pense qu'ils vont m'avoir à l'usure.

  6. #6
    Pilier Sénior

    Infos >

    Si vous disposez d'une protection juridique vous pouvez consulter l'assureur afin déjà d'avoir son avis sur la situation.



    Des travaux, de par la gêne qu'ils occasionnent, peuvent être constitutifs de troubles anormaux de voisinage. C'est le Juge de première instance qui valide (ou pas) le caractère anormal du trouble subi et qui donne suite (ou pas) à une demande de dommages et intérêts afin de réparer le préjudice subi (perte de jouissance de votre cour, par exemple).



    En soi en tout cas, et même si ce n'est pas rédhibitoire pour une action (pas besoin de faute pour agir), des gros travaux de réhabilitation de l'ancien qui s'étendent sur plusieurs années, c'est assez fréquent.



    Par ailleurs la question de la violation des règles d'urbanisme est peut-être un moyen de pression indirect sur votre voisin, mais cela peut aussi donner lieu à des retards supplémentaires ...

  7. #7
    Pilier Junior

    Infos >

    Citation Envoyé par Emmanuel Wormser Voir le message
    Stéphane, la réponse à la question urbanisme apportera t elle le moindre élément de réponse à Natsku ?
    Tout simplement parce que j'ai assisté à des jugements en correctionnel ou la personne incriminée a été obligée de remettre en l'état sous deux mois sous peine d'une très forte astreinte.
    Change ton regard et le monde changera

  8. #8
    Pilier Sénior

    Infos >

    combien de jugements au cours de votre carrière...?
    ce type de décision est rarissime, d'autant que les régularisations en cours d'instance sont désormais largement admis et prennent en compte les dispositions nouvelles du L480-13
    accessoirement, ce type de décision est rendue 2 à 3 ans après la commission du délit et ne répond donc pas au souci de Natsku qui se plaint de nuisances de voisinage d'un chantier en cours actuellement
    enfin, la démolition d'un toit n'est pas systématiquement soumise à controle administratif préalable...

  9. #9
    Pilier Junior

    Infos >

    Citation Envoyé par Emmanuel Wormser Voir le message
    combien de jugements au cours de votre carrière...?
    ce type de décision est rarissime, d'autant que les régularisations en cours d'instance sont désormais largement admis et prennent en compte les dispositions nouvelles du L480-13
    accessoirement, ce type de décision est rendue 2 à 3 ans après la commission du délit et ne répond donc pas au souci de Natsku qui se plaint de nuisances de voisinage d'un chantier en cours actuellement
    enfin, la démolition d'un toit n'est pas systématiquement soumise à controle administratif préalable...
    Même en
    en périmètre classé historique
    comme le précise l'intervenante ?

    Sinon, pour répondre à votre question, quasiment une affaire sur deux concernant des constructions sans autorisation au fond de la montagne ou en zone naturelle. Pour le reste, le lièvre avait été soulevé un peu tard (prescription de certains actes) ou bien régularisables.
    Change ton regard et le monde changera

  10. #10
    Pilier Sénior

    Infos >

    Citation Envoyé par Stéphane B Voir le message
    au fond de la montagne ou en zone naturelle
    et voilà....

  11. #11
    Membre Benjamin

    Infos >

    Merci pour vos réponses, mais je crains qu'il n'y ait rien à faire pour mon cas.

    En fait, nous ne réclamons même pas de dommages et intérêts, nous voulons juste que les travaux ne traînent pas, et soient effectués dans les délais que l'architecte nous avait indiqué au départ, au mois d'avril quand nous avons étés convoqués à une réunion de chantier. Ils avaient l'air très pressés de débuter le chantier, et là tout le mois de juin il n'y a eu personne sur le chantier…

    C'est un véritable problème quand un entrepreneur en maçonnerie place son équipe sur plusieurs chantiers en même temps, du coup il y a forcément des chantiers qui traînent… ce qui semble être notre cas, l'entrepreneur ayant lui-même avoué qu'il était sur d'autres chantiers en même temps! Je veux bien qu'il y ait des gens qui veulent gagner de l'argent, mais pas au détriment des autres.
    Notre maison en vente est en "concurrence" avec d'autres maisons dans la même ville, qui elles ne sont pas désavantagées à cause de travaux qui enlaidissent l'environnement comme la notre.


    Toutefois, après 1 mois à l'arrêt, le chantier a repris ce matin, après que mon époux ait passé un coup de fil ferme à l'architecte suite à mon hospitalisation en urgence où on m'a diagnostiqué une veine cardiaque (aorte) dilatée. Aujourd'hui les ouvriers ont meulé des pierres de taille toute la journée sous mes fenêtres à 2,80 m de chez moi, répandant une poussière blanche partout, m'obligeant à quitter mon domicile où je travaille. Pourquoi meulent-ils dans notre petite cour (150m2) alors que le voisin a un grand jardin de plus de 1000 m2 ???

    Je déplore qu'à notre époque certaines personnes n'aient plus les capacités intellectuelles de ne pas se mettre à la place d'autrui. Mon constat finalement c'est que dans la vie il y a ceux qui écrasent et ceux qui se font écraser. Bizarrement nous vivons une période où le citoyen n'a plus le droit de faire grand chose (limitations de vitesse, règlements draconiens pour monter dans 1 avion, ne plus fumer nulle part, vignette anti-pollution pour entrer dans certaines villes...etc... etc) par contre on peut faire des travaux polluants, bruyants, pendant 10 ans en enquiquinant tout un quartier. Drôle de paradoxe.

    Je remercie les personnes qui m'ont apporté des réponses.

  12. #12
    Pilier Sénior

    Infos >

    Bonjour
    Mes ennuis recommencent quand le monsieur décide en avril 2018 de refaire intégralement son garage et le pignon sur lequel ce garage est appuyé. Je lui rappelle que ma maison est en vente, que mon père est en fin de vie à des centaines de kms de moi et que c'est pour cela que je vends, je lui demande s'il ne peut pas retarder ses travaux de garage (dans ma tête il me semble dérisoire de refaire la maison d'une voiture alors que je vis un drame émotionnel familial).
    Objectivement des travaux ont commencés a côté de chez vous il y a quelques semaines et engendrent ce que l'on nomme quelques troubles de voisinage.



    De la a accuser votre voisin de capacité intellectuelles réduites, de mettre en cause les limitations de vitesse et les fouilles de sécurité aux aéroports, et de prétendre que tout le quartier est 'enquiquiné' je pense que vous maitrisez mal les conséquences d'une activité sinon normale du moins compréhensible.


    on m'a diagnostiqué une veine cardiaque (aorte) dilatée.
    Certes, mais comme la maladie de votre père, qui plus est à 800 kilomètres de distance comme vous le mentionnez, ne sont en aucun cas en rapport avec les travaux effectués depuis quelques semaines.

    m'obligeant à quitter mon domicile où je travaille.
    Vous travaillez à domiciles toutes fenêtres ouvertes, ou vous êtes gravement malade, j'avoue m'y perdre?


    on peut faire des travaux polluants, bruyants, pendant 10 ans
    D'ou vient ce 10 ans? Vous parliez de mai 2018, est-ce une coquille?
    Dernière modification par ribould ; 19/07/2018 à 07h41.

  13. #13
    Membre Benjamin

    Infos >

    A Ribould,

    merci d'avoir pris la peine de me répondre, mais je réitère que je trouve égoiste de la part du voisin d'avoir le culot de me demander si je suis pressée de vendre ma maison pour être près de mon père, alors que lui ne se soucie que d'un simple garage à voiture. Je trouve anormal de ne pas déposer de permis de travaux, de découper des pierres dans une cour de 150 m2 alors qu'il a un beau jardin de 1000m2 (mais qu'il ne veut probablement pas empoussiérer), et pour finir de ne pas respecter les délais de durée des travaux. C'est à lui de remuer ses troupes, pas à moi normalement.


    D'après les médecins (vous êtes médecin?) le stress sur une longue période entraîne une élévation de la pression artérielle (selon les individus), l'hypertension provoque dilatation des parois veineuses. Cela fait un an que les travaux ont débuté, on m'a diagnostiqué une hypertension il y a un peu moins d'un an, quelle coincidence... alors qu'avant je n'en faisais pas.

    Comme je l'ai écrit dans ma publication, si vous l'avez lue, je vis à 2 mètres 80 du chantier, alors même fenêtres fermées je défie quiconque de ne pas être dérangé par bruit et poussières.
    Quelqu'un a t-il déjà vécu à 2,80 mètres d'un chantier de démolition et reconstruction ?
    Je travaille sur instruments de musique et ordinateurs, et je ne suis pas gravement malade, pour l'instant.

    Les 10 ans font référence à la première réponse, de Stéphane B « Pour les travaux, ils peuvent durer et durer tant que chaque année, il y a des travaux significatifs »

    J'ai oublié de préciser que les centaines de litres d'eau pour nettoyer ma cour depuis un an, c'est pour ma pomme. Pas très écolo tout ça...

  14. #14
    Pilier Sénior

    Infos >

    D'après les médecins (vous êtes médecin?) le stress sur une longue période entraîne une élévation de la pression artérielle (selon les individus), l'hypertension provoque dilatation des parois veineuses. Cela fait un an que les travaux ont débuté, on m'a diagnostiqué une hypertension il y a un peu moins d'un an, quelle coincidence... alors qu'avant je n'en faisais pas.
    Vous parliez de travaux depuis mai 2018, puis depuis 10 ans, et maintenant depuis 1 an.
    Vous avez visiblement un porblème de mémoire;
    Mes ennuis recommencent quand le monsieur décide en avril 2018 de refaire intégralement son garage
    2 mois et demi ici.... Toujours le même problème de mémoire donc.


    Si vous revendiquez un lien entre votre problème cardiaque et les travaux du voisin (Hum hum) il faut le prouver... Ce n'est plus un problème juridique, et je ne suis pas médecin.


    J'ai oublié de préciser que les centaines de litres d'eau pour nettoyer ma cour depuis un an
    Avec des travaux qui débutent en avril 2018?
    Dernière modification par ribould ; 19/07/2018 à 15h34.

  15. #15
    Membre Benjamin

    Infos >

    Ribould,

    comme vous le précisez, vous n'êtes pas médecin, donc pas apte à déceler chez moi une quelconque perte de mémoire, par contre vous avez un problème de lecture (mais je ne suis pas ophtalmo).

    Si vous aviez lu ma première publication j'ai écrit en bas de texte « l'été 2017 c'était pareil, je n'ai pas pu aller profiter de ma terrasse car ils faisaient le versant perpendiculaire du toit de leur maison », donc oui le voisin est bien en travaux depuis 1 an. Il a acheté sa maison, comme je l'ai également écrit après décembre 2016.

    Jamais je n'ai écrit que ce voisin était en travaux depuis 10 ans, au départ je posais une question pour savoir si des travaux pouvaient légalement s'éterniser, ce à quoi Stéphane B a répondu « Pour les travaux, ils peuvent durer et durer tant que chaque année, il y a des travaux significatifs »
    J'en ai donc déduit allégoriquement que n'importe qui peut tranquillement faire des travaux pendant 10 ans.
    Tout le quartier subit les conséquences de ces gros travaux qui durent, moi la première car la plus proche géographiquement, mais une autre voisine, en face, est régulièrement bloquée dans sa voiture, ne pouvant rentrer ou sortir car des engins techniques stationnent sur la voie publique. Elle a osé râler, on lui a répondu odieusement (dixit la voisine).

    Je m'adresse désormais à la mairie, une personne de l'Adil m'a également contactée.

    Merci à tous.

  16. #16
    Membre Benjamin

    Infos >

    Bonjour à tous,

    mon voisin a entrepris des travaux de restauration de sa maison et son garage, contigus à ma cour et à ma maison. La façade et l'entrée du garage donnent sur la rue mais le corps du garage est enclavé dans ma cour.
    Il y a 5 mois il a fait retirer la toiture de son garage, exposant de ce fait ma cour à une éventuelle intrusion, le mur de séparation, aujourd'hui aux quatre vents, mesurant 1,60 m de hauteur, toute personne mal intentionnée peut escalader, d'autant plus que les ouvriers laissent quotidiennement une échelle dans ce garage.
    La porte de ce garage donne donc sur la rue, la serrure n'est pas sécurisée, la clé est une sorte de « passe », la porte est ancienne et ne ferme pas bien.
    Il y a eu la semaine dernière une tentative de cambriolage dans la maison de mon voisin (il n'habite pas sur place à cause des travaux), sa porte d'entrée donnant sur la rue également a été forcée, ainsi qu'une fenêtre donnant sur la rue. De l'intérieur de cette maison on communique directement avec le garage car il n'y a pas de porte de séparation, donc ensuite c'est chez nous.

    Le voisin et le maître d'oeuvre ne sont pas pressés de finir les travaux, ils ne se mettent pas à notre place.
    Depuis 5 mois nous vivons dans l'angoisse avec mon époux, nous relayant, évitant de nous absenter, etc...
    Ont-ils le droit de nous imposer de vivre dans l'insécurité ?

    Que se passe t-il en cas de cambriolage chez nous ? Dois-je avertir mon assureur que ma maison est exposée et vulnérable depuis 5 mois, ne bénéficiant plus de la protection de la toiture du garage qui faisait office de fermeture, de séparation?

    Merci d'avance.

  17. #17
    Pilier Sénior

    Infos >

    Bonjour
    Faites installer un système d'alarme avec télésurveillance chez vous. Vous serez rassurée.
    La toiture du voisin n'a jamais empêché un cambrioleur. ...

  18. #18
    Pilier Junior

    Infos >

    Citation Envoyé par Natsku Voir le message
    Bonjour à tous,

    mon voisin a entrepris des travaux de restauration de sa maison et son garage, contigus à ma cour et à ma maison. La façade et l'entrée du garage donnent sur la rue mais le corps du garage est enclavé dans ma cour.
    Il y a 5 mois il a fait retirer la toiture de son garage, exposant de ce fait ma cour à une éventuelle intrusion, le mur de séparation, aujourd'hui aux quatre vents, mesurant 1,60 m de hauteur, toute personne mal intentionnée peut escalader, d'autant plus que les ouvriers laissent quotidiennement une échelle dans ce garage.
    La porte de ce garage donne donc sur la rue, la serrure n'est pas sécurisée, la clé est une sorte de « passe », la porte est ancienne et ne ferme pas bien.
    Il y a eu la semaine dernière une tentative de cambriolage dans la maison de mon voisin (il n'habite pas sur place à cause des travaux), sa porte d'entrée donnant sur la rue également a été forcée, ainsi qu'une fenêtre donnant sur la rue. De l'intérieur de cette maison on communique directement avec le garage car il n'y a pas de porte de séparation, donc ensuite c'est chez nous.

    Le voisin et le maître d'oeuvre ne sont pas pressés de finir les travaux, ils ne se mettent pas à notre place.

    De quoi vous plaignez vous ? du chantier et de ses nuisances (bruit poussières) ou de ce problème d'insécurité ?



    De toute manière, vous dites que la porte du garage est "légère", or les voleurs sont rentrés dans la maison attenante, par la porte donnant sur la rue (qui doit être de meilleure facture...)...
    Donc ils n'ont pas profité de ce point de faiblesse. Ils auraient tout aussi bien pu rentrer dans votre maison, profitant de votre absence. (sauf qu'apparemment vous avez à faire à des voleurs cherchant des outils et des matériaux...)








    Depuis 5 mois nous vivons dans l'angoisse avec mon époux, nous relayant, évitant de nous absenter, etc...
    Ont-ils le droit de nous imposer de vivre dans l'insécurité ?

    Que se passe t-il en cas de cambriolage chez nous ? Dois-je avertir mon assureur que ma maison est exposée et vulnérable depuis 5 mois, ne bénéficiant plus de la protection de la toiture du garage qui faisait office de fermeture, de séparation?

    Merci d'avance.
    Vous ne pouvez pas compter sur les clôtures du voisin ou ses murs ou ses toitures pour vous sécuriser...

    Si votre maison est vulnérable, installez une alarme sans fil, vous en aurez pour quelques centaines d'euros et il suffit de savoir lire et utiliser une perceuse pour ce faire.

  19. #19
    kogaratsu
    Visiteur
    Bonjour
    Depuis 5 mois nous vivons dans l'angoisse avec mon époux, nous relayant, évitant de nous absenter, etc...
    Ont-ils le droit de nous imposer de vivre dans l'insécurité ?
    Vous allez rire; votre voisin a même le droit de démolir son bien sans vous demander la permission.

    Que se passe t-il en cas de cambriolage chez nous ?
    Ce qui se passe pour tout un chacun qui subit cette infraction; vous deposez plainte et vous commencez à lire fébrilement votre contrat d'assurance pour savoir ce qu'il prevoit dans ce cas.

    Dois-je avertir mon assureur que ma maison est exposée et vulnérable depuis 5 mois, ne bénéficiant plus de la protection de la toiture du garage qui faisait office de fermeture, de séparation?
    Avez-vous spécifié lors de la souscription que vous bénéficiiez des largesses de votre voisinage pour la protection de vos biens et votre assureur en a-t-il tenu compte dans le calcul de la prime?
    A-t-il alors tenu compte de cette même proximité pour ce qui concerne la garantie incendie par communication?
    Dernière modification par kogaratsu ; 10/09/2018 à 11h27.

  20. #20
    Pilier Sénior

    Infos >

    Bonjour,


    Je rejoins les autres : ça n'est pas à votre voisin d'assurer la sécurité de vos biens..

    ---------- Message ajouté à 12h15 ---------- Précédent message à 11h37 ----------

    Un truc m'étonne :


    Pourquoi meulent-ils dans notre petite cour (150m2) alors que le voisin a un grand jardin de plus de 1000 m2 ???
    Pourquoi diable les laissez vous meuler dans VOTRE cour ? Interdisez leur l'accès, c'est tout.


    J'ai oublié de préciser que les centaines de litres d'eau pour nettoyer ma cour depuis un an, c'est pour ma pomme. Pas très écolo tout ça...
    En fait, nous ne réclamons même pas de dommages et intérêts,
    C'est peut-être pour ça que ça dure... Réclamez-en, et si ça se trouve l'entreprise appuiera sur le champignon..
    Dernière modification par Ermeline ; 10/09/2018 à 12h22.

  21. #21
    Membre Benjamin

    Infos >

    Je vais expliquer autrement.

    Imaginez que votre voisin abatte le mur mitoyen entre chez vous et chez lui, que ce soit une maison ou un appartement, en ne laissant qu' 160cm de haut, et que de ce fait, on peut rentrer chez vous, voir chez vous, etc... Et ce depuis 5 mois.


    Apparemment je pense que personne n'a encore été confronté à ce genre de problème.

  22. #22
    Pilier Sénior

    Infos >

    Le voisin ne peut pas abattre le mur mitoyen sans votre autorisation puisqu'il est mitoyen. Si le mur lui appartient en revanche il fait ce qu'il veut, il le torture, il l'abat.


    Votre sécurité est votre problème, pas le sien.

  23. #23
    kogaratsu
    Visiteur
    Citation Envoyé par Natsku Voir le message
    Je vais expliquer autrement.
    Ben...

    D'amour, belle marquise, vos beaux yeux mourir me font, si vous voulez...

    Mais ça ne change rien au fond.


    au fond des yeux c'est "le bouillon"

  24. #24
    Pilier Sénior

    Infos >

    Comme déjà dit, il fait ce qu'il veut de son mur... S'il est mitoyen (à cheval sur la séparation entre vos deux fonds), c'est différent il vous appartient à tous deux


    Si vous voulez un mur qu'il ne puisse pas abbattre entre lui et vous, il vous faut le construire. Chez vous.
    Dernière modification par Ermeline ; 10/09/2018 à 14h23.

  25. #25
    Pilier Junior

    Infos >

    ce mur est-il mitoyen seulement ??? Tellement de personnes utilisent ce mot à mauvais escient .....

Page 1 sur 2 12 FinFin

Discussions similaires

  1. [Propriétaire et Locataire] travaux qui durent depuis plusieurs mois et délai de préavis
    Par p0ulp3 dans le forum Immobilier
    Réponses: 15
    Dernier message: 27/04/2015, 13h50
  2. [Propriétaire et Locataire] Travaux et nuisances par le propriétaire: droit à un dédommagement?
    Par Spacexion dans le forum Immobilier
    Réponses: 1
    Dernier message: 21/04/2008, 18h36
  3. [Copropriété, Syndic & ASL] Nuisances sonores de travaux en copro
    Par Elekaj34 dans le forum Immobilier
    Réponses: 1
    Dernier message: 03/12/2007, 13h53
  4. [Travaux et Construction] Travaux qui durent
    Par Siegmund dans le forum Immobilier
    Réponses: 6
    Dernier message: 28/11/2007, 22h59
  5. [Travaux et Construction] future maman exposée aux nuisances induites par des travaux dans un local commercial
    Par Blueprint dans le forum Immobilier
    Réponses: 2
    Dernier message: 05/11/2007, 21h36