Affichage des résultats 1 à 10 sur 10

Discussion : Rupture du bail par propriétaire en raison de dégradations et conflits au quotidien

  1. #1
    Membre Benjamin

    Infos >

    Bonjour,

    Je suis propriétaire d'un logement dans lequel je loue une chambre depuis moins de 3 mois.

    Si tout se passait bien au début, la situation s'est dégradé petit à petit et est devenu invivable, ce sont désormais des disputes et des insultes au quotidien, je ne supporte plus cette situation.

    De plus il y a eut des dégradations dans les "parties communes" pour plus de 500€ sur de l'électroménager et la personne s'est amusé à laissé couler l'eau de la baignoire tout une nuit...

    Je commence à avoir du mal à garder mon sang froid et je sens que les violences physique ne sont plus très loin. J'ai donc demandé à la personne de quitter le logement à la fin du mois, je ne demande aucune réparation je souhaite seulement que tout cela s'arrête avant que ça ne dégénère.

    J'évoque les tensions et insultes au quotidien, mais il y a aussi le fait que la personne ait fait séjourner 3 fois ses amis pendant plusieurs jours dans l'appartement malgré mon refus, alors que le bail stipule bien que les visites sont acceptées sur demande.

    Je ne parle même pas du fait que la personne fume des produits stupéfiants chez moi plusieurs fois par jour... Je suis vraiment tombé sur... Quelqu'un à éviter.

    Suis-je bien dans mon droit d'interrompre ce bail étant donné les conditions ? Que faire dans cette situation pour tout arrêter au plus vite tout en restant dans la légalité ?

    Je pensais à installer une caméra dans mon salon pour récolter des preuves mais je n'ai pas le droit de filmer la personne vu que le bail ne précise pas qu'il y a une caméra.

    Je lui ait demandé de partir car ça devenait urgent mais je me demande comment faire les choses au mieux dans cette situation.

  2. #2
    Pilier Sénior

    Infos >

    Bonjour
    Malheureusement il a droit de rester ...
    A part porter plainte si violence et fumette appeler les forces de l'ordre !
    A part croiser les doigts pour qu'il parte de lui même

  3. #3
    Pilier Sénior

    Infos >

    Oui, pour faire simple vous ne pouvez pas faire beaucoup plus (ni beaucoup moins) que dans une location classique, à savoir appliquer la loi 89 (avec des différences nu/ meublé).

    Donc congé à l'échéance du bail, soit pour motif légitime et sérieux (du fait de l'intervention des forces de l'ordre pour la détention et/ou l'usage de stupéfiant, par exemple), soit pour reprise de la partie du logement concerné à votre profit.

  4. #4
    Pilier Junior

    Infos >

    Par contre, si le logement est celui dans lequel vous vivez et le locataire y a une chambre (c'est bien votre situation ?), si pas d'entrée distincte de la vôtre, vous n'avez aucune obligation à faire rentrer chez vous ses "amis" (entendre : vous pouvez leur interdire l'accès à votre chez-vous). En votre absence évidemment, vous ne pourrez pas faire grand-chose, mais en votre présence, c'est déjà ça de gagné : juste un locataire invivable et pas ses potes de beuverie en plus...

  5. #5
    Membre Benjamin

    Infos >

    Bonsoir, merci pour vos réponses.

    Oui Sophia c'est bien mon logement également, je loue une chambre pour amortir un peu l'investissement car la première année est difficile financièrement.

    Donc le fait qu'il ait invité des personnes malgré mon refus ne justifie pas une interruption du bail (en sachant que j'ai précisé dans le bail que les visites sont acceptées sur demande) ?

    Et pour finir, puis-je mettre une caméra dans l'espace cuisine/salon afin de protéger mon équipement de ses dégradations ?

    Merci à vous

  6. #6
    Pilier Sénior

    Infos >

    Une caméra peut être autorisée uniquement si le locataire en est informé.
    Et il pourra sans difficulté la mettre hors service si ça ne lui plait pas.
    En plus la vidéo ne peut pas servir de preuve sauf au pénal et vous n'y êtes pas encore.
    Ne dépensez pas d'argent inutilement.

  7. #7
    Membre Benjamin

    Infos >

    Il faut que le locataire soit informé ou il faut son "consentement" ? A savoir que je parle bien de l'espace cuisine/salon uniquement et donc d'une partie dite "commune" ou "partagée".

    Je comptais en installer une tôt ou tard pour des raisons de sécurité et praticité (ouvrir à un livreur à distance sans être chez soit par exemple)

  8. #8
    Pilier Sénior

    Infos >

    Vous semblez être souvent absent. Vous êtes certain que vous louez seulement une chambre ? Et que vous ne pouvez pas surveiller vous-mêmes vos affaires ?

  9. #9
    Membre Benjamin

    Infos >

    Oui je loue seulement une chambre, mais comme beaucoup de gens je travaille la journée et ne peut surveiller mes affaires tout en étant au travail.

  10. #10
    Membre Junior

    Infos >

    Bonjour,
    quel est le type de bail que vous avez fait? a quelle date a-t-il commencé?
    le locataire est-il à jour des loyers?

Discussions similaires

  1. [Pénal et infractions] Droit de réponse refusé par le [Quotidien national X]
    Par Pator29 dans le forum Rapports à la société
    Réponses: 3
    Dernier message: 18/04/2017, 15h56
  2. [Propriétaire et Locataire] fin de bail suite à préavis de reprise pour raison familiale par le propriétaire
    Par onceuponatime dans le forum Immobilier
    Réponses: 21
    Dernier message: 16/12/2015, 16h15
  3. [Propriétaire et Locataire] rupture bail commercial raison santé
    Par ANNIE18 dans le forum Immobilier
    Réponses: 5
    Dernier message: 30/04/2011, 19h14
  4. [Difficultés] Rupture bail commercial en raison de difficultés
    Par gaspott dans le forum Entreprise
    Réponses: 3
    Dernier message: 03/04/2011, 10h08
  5. [Propriétaire et Locataire] rupture de bail : pour dégradations
    Par Johnjohn dans le forum Immobilier
    Réponses: 5
    Dernier message: 22/09/2007, 10h13