Vos question à l'Avocat
Discussion fermée
Résultats 1 à 6 sur 6

probleme enseigne de portes et fenetres

Question postée dans le thème Travaux et Construction sur le forum Immobilier.

  1. #1
    Membre Sénior
    Ancienneté
    septembre 2007
    Messages
    281
    Voila, un nouveau problème me fait me diriger vers ce forum dans l’espoir de trouver une solution.

    Il y a de cela quelques mois, j’ai commandé auprès d’une grande enseigne de portes et fenêtre le changement de 4 fenêtres et d’une porte d’entrée. Ma compagne et moi avons craqué pour des fenêtres coulissantes en pvc double vitrage. A savoir que les fenêtres font 2m de large sur 1m60 de hauteur. La porte d’entrée mesure 2m45 de haut sur 94 cm de large. Ce sont donc des tailles hors normes ce qui inclus une fabrication sur mesure. Le délai de fabrication devait être de 3-4 semaines et a bien été respecté.

    Le problème intervient le jour de la pose. Nous voyons une société tierce, sous-traitant le montage pour cette grande enseigne. Le problème est que le technicien était tout bonnement seul, et devait monter le tout sans aucune aide. Quand on voit la taille et le poids des fenêtres déjà, ça semble assez dur de le faire tout seul. Chaque pan de fenêtre doit peser facile 70-80 kg, qu’il faut monter à environ 1m20 du sol. Les pans doivent être en boités par le haut puis ensuite reposés sur leurs rails. La porte quand a elle, a cause de tout les renfort que le fabricant a du mettre a cause de sa taille, elle doit dépasser les 120kg sans problème

    Le monteur m’ayant assuré pouvoir faire ça sans problème, je suis parti confiant au travail, laissant ma compagne seule avec lui. Et ce que je redoutais est arrivé, en voulant installer un pan de fenêtre seul, le technicien n’a pas réussi à l’emboîter et la fenêtre est tombée lourdement au sol, en la cassant bien entendu. Des éclats de verre ont volés partout et il s’en est fallu de peu que le monteur et ma compagne ne soient blessés. Bien entendu le chantier a du être nettoyé et sécurisé avant qu’on ne retente une pose. Cette casse a eu lieu lors du montage de la première fenêtre, ce qui a permis qu’on ne se retrouve pas sans fermeture, celle-ci se trouvant coté rue en rez-de-chaussée. Bien entendu on savait que les quatre fenêtres ne seraient pas installées dans les délais prévus, la refabrication du pan cassé prenant de nouveau 3 semaines. Pour les fenêtres suivante, le lendemain donc, j’ai du prendre ma journée pour aider le monteur, car celui-ci ne pouvais se faire assister, ni par un collègue, ni par un monteur de la grande enseigne. Nous avons laborieusement monté les deux autres fenêtres ce jour-la, et ce avec du mal mais sans casse. Au vu du mal qu’on a mis à les mettre, il n’aurait jamais pu le faire soi-même. Quand à la porte, nous l’avons monté le lundi suivant, car il n’était absolument pas possible de la monter, les fenêtres nous ayant pas mal entamé physiquement. Je ne suis pas un « bébé » tout de même, je fais 1m80 pour un bon 100kg et pourtant peu de « gras », mais la conception était vraiment juste et le poids trop élevé pour une seule personne je le reconnais aisément.

    Le problème qui se pose exactement a moi, c’est qu’au vu du délai de montage largement dépassé (3 semaines de plus a cause de la casse) et du mal qu’on a eu a mettre les fenêtres, nous avons, ma compagne et moi, espéré une indemnisation, même symbolique. Le retard de ces travaux a ralentis aussi toutes les opérations suivantes. Le placo n’a pu être monté, le plaquiste devant le faire n’ayant pu nous recaser sur son planning, la réfection de la façade de même, et plein de petits travaux supplémentaires.
    Ma compagne a eu le nouveau directeur régional de l’enseigne (l’ancien étant sûrement trop sympathique avec les clients, c’est a lui que nous avions confié le chantier) en début d’après-midi, et elle a du raccrocher au nez de cette personne pour ne pas s’énerver inutilement.

    Déjà, pour cette enseigne, le mot geste commercial ne signifie absolument rien. Il a répondu a ma compagne qu’il était hors de question qu’il ne débourse un seul centime dans cette histoire, que c’étais mon tord d’avoir aidé le poseur car il devais le faire seul. Enfin bref, ce monsieur a été odieux plus qu’il ne fallais, et ma compagne outrée n’a eu pour seule solution que de raccrocher au nez de cette personne.

    Je trouve ça complètement déplacé les propos qu’a tenu cette personne. J’aurais peut-être du dire au poseur de rentrer chez lui ? Qui aurais monté mes fenêtres ? Le directeur lui-même ? J’ai pris le risque d’aider cette personne car elle n’avais pas le choix et que je souhaitais que le chantier se termine le plus vite possible. Ma santé étant assez fragile, je voulais que tout soit prêt le plus vite possible et si possible avant l’hiver. Malheureusement ça ne sera pas le cas, les retards s’étant accumulés a cause de cette enseigne qui n’a pas souhaité envoyer suffisamment de personne pour ce chantier.

    Mon souhait maintenant est que cette personne présente des excuses à ma compagne ainsi qu’a moi-même, car pour les 9000 euros que nous coûtent ces fenêtres et cette porte, j’estime qu’on devrait recevoir un peu plus de respect. Je souhaiterais aussi que cette personne fasse un geste commercial, ne serais-ce que symbolique.
    J’avais fait le choix de cette enseigne car les parents de ma compagne étaient très satisfaits de leurs prestations, mais il apparaît que le sérieux de la marque ne soit pas égal partout.

    Je souhaite envoyer un courrier à cette personne, mais je ne sais comment tourner la lettre, ni si des éléments peuvent m’aider dans cette démarche.
    Dernière modification par Motla ; 07/09/2007 à 19h48.

  2. #2
    Pilier Sénior Avatar de Marieke
    Ancienneté
    mars 2005
    Localisation
    sous les cocotiers
    Messages
    55 710
    Adressez vous à une Asso de consommateurs ils sont bien rodés pour cela ...
    Par ailleurs les conditions de pose ne me semblent pas légales ...un seul pour poser des portes de ce poids ..
    Vous ne deviez pas y toucher en plus !

    Voir :MINEFE - DGCCRF - Vous avez un litige - Contacter la DGCCRF
    MINEFE - DGCCRF - Associations de consommateurs

  3. #3
    Membre Sénior
    Ancienneté
    septembre 2007
    Messages
    281
    Disons que je n'avais pas le choix, les menuiseries etant deja enlevées avant que je n'apprenne qu'il serais tout seul pour monter le nouveau cadre et les fenetres. Avant cela, j'aurais tres bien pu lui dire de laisser les fenetres ici et de revenir avec du renfort, mais apres.... J'aurais eu une jolie ouverture donnant pile sur la rue.... Charmant dilemne.
    Pour les fenetres suivantes j'ai mis la main a la pate car je ne pouvais pas me permettre de retard sur ce chantier, toute les renovations suivantes risquaient d'etres retardées (ce qui fut bel et bien le cas).

    Tout les monteurs que j'ai pu voir par la suite me disent la meme chose, qu'une porte et des pans de fenetres comme ca, jamais ils ne les monteraient seuls. Mais aucun n'a pu me citer un texte de loi ou une clause relative au metier pour justifier ca. Je pense que c'est de la logique pure et simple que de monter des menuiseries de ce poids seul est infesable. Seul le nouveau directeur de l'enseigne a dit a ma compagne qu'il montait des fenetres comme ca tout seul depuis 20 ans (a ces dimensions ca doit courir les rues... mais bien sur...).

    Merci de l'aide, je vais faire un courrier au directeur, envoyer une copie au siege social ainsi qu'a une asso de consommateurs la semaine prochaine.

    Si vous avez des idées pour etayer cette lettre, je vous en serez reconnaissant.
    Dernière modification par Motla ; 08/09/2007 à 22h57.

  4. #4
    Pilier Junior
    Ancienneté
    juillet 2006
    Messages
    4 321
    Bonjour,

    Si,lors de votre aide ,la fenêtre se serait de nouveau cassée le directeur de l'agence aurait certainement mis votre possible responsabilité en jeu.Heureusement que ....

    Cdt

  5. #5
    Membre Sénior
    Ancienneté
    septembre 2007
    Messages
    281
    Dans ce cas la situation aurait été claire, mais telle n'est pas la question. J'ai aidé parceque au niveau delais je n'avais pas le choix. J'ai pris des risques pour moi-meme je le sait, mais uniquement dans le but de faire avancer les choses. Le temps que j'aurais mis pour faire comprendre a cette personne de mauvaise foi qu'il n'y avais pas assez de personnel, le delais aurait été surement plus long que 3 semaines.
    Mal m'en a pris vu que le retard accumulé a fait obstable a la bonne marche des travaux.


    Je ne sais toujours pas quand ils seront finis, alors qu'ils aurait du etre achevés debut Aout. C'est pas encore cet hiver qu'on sera bien dans notre maison, grace a cette entreprise qui se dit serieuse mais ne l'est pas en fin de compte.

  6. #6
    Pilier Junior
    Ancienneté
    janvier 2005
    Messages
    3 520
    Tous ceux qui font faire des travaux ont une faiblesse ==> le temps, et ça, les entrepreneurs le savent et en usent et en abusent !
    Vous dites que vous n'aviez pas le choix, c'est votre ressenti. Vous avez fait une erreur lourde en vous immiscant dans ces travaux. Il ne faudra jamais recommencer, même si vous êtes pris par le temps.
    Dans les contrats, ce qui relève du temps est normalement prévu et cela se traduit par des pénalités. Plus elles sont contraignantes et moins on prend le risque de s'en servir et on est livré à temps ! (enfin, c'est de la théorie, mais quand même, la dissuasion, ça marche un peu).

    Ce que vous auriez dû faire ==>
    - à la première vitre cassée, ne rien faire ou écrire au prestataire pour lui rappeler que ce bris de glace va entraîner un délai qui vous porte préjudice ! évoquer votre sentiment qu'il n'a pas mis assez de monde sur votre chantier et lui rappeler son devoir d'obligation de moyen !
    - voyant que le chantier se poursuit sans personnel suffisant, toujours ne rien faire, ne surtout pas l'aider. En l'aidant, vous avez mis votre santé en danger, vous avez pris le risque de payer sur vos propres deniers toute autre casse qui aurait pu se produire. Vous avez fait de l'immicxtion et cela vous prive de tous vos droits. Si maintenant les menuiseries sont mal posée, vous avez perdu toute faculté de faire valoir les garanties.

    Vous n'aviez pas non plus à dire au poseur de rentrer chez lui. Si vous n'étiez pas intervenu, certes, il y aurait eu du retard (ça j'en conviens comme vous) mais, tôt ou tard, le poseur aurait réalisé qu'il devait mettre plus de main d'oeuvre pour votre chantier.

    Le poseur ne vous a pas demandé de l'aider, c'est pourquoi il n'a pas l'intention de vous faire un geste commercial. Même si le poseur vous avait demandé de l'aider, vous auriez dû refuser. La seule aide "autorisée", c'est d'autoriser l'usage du lavabo ou des wc, c'est d'indiquer où on peut brancher un appareil électrique, c'est de permettre de s'éclairer correctement, d'offrir un chifffon, de prêter un balais... voyez-vous, le moins possible.

    Cela dit, si vous avez un bon de commande correct, il doit y avoir une clause de pénalité de retard. C'est à vous d'en exiger l'application. Toute la prestation devait être finie à telle date. Vous constatez contradictoirement et amiable qu'il n'en est rien (date de livraison de l'ouvrage menuiserie, pas du chantier en entier, différente de la date prévue), vous comptez les jours de retard. Vous exigez l'application de la clause de pénalité.

    Je suppose que vous faites un chantier sur une maison existante et que vous n'avez pas de maître d'oeuvre. Je suppose que vous coordonnez vous-mêmes les entrepreneurs que vous faites intervenir et que contractuellement et juridiquement, chacun d'eux ignore l'existence de l'autre. C'est à dire que vous leur avez demandé leurs devis sans leur faisant savoir tout ce qui ést prévu dans le chantier par le biais d'un dossier parlant de votre chantier au complet.

    Le seul courrier à faire à l'enseigne, car le poseur sous-traitant, n'est pas en lien direct avec vous, c'est de demander l'application des pénalités de retard. En espérant qu'elles sont prévues et que vous avez de quoi les argumenter, à savoir un PV de livraison de ces menuiseries, fait à la fin de l'intervention.

    Sachant que la casse est un accident couvert par l'assurance du poseur, votre intérêt est de faire ce PV de livraison avec la réserve des pièces manquantes car cassées (et on attend la livraison des pièces de remplacement). Libre à vous d'en rajouter une couche en cherchant à vous faire indemniser le préjudice crée par l'attente des pièces de remplacement, à mettre en second chapitre dans votre courrier car il est préférable de laisser les deux problèmes indépendants l'un de l'autre.

    Tout cela étant dit, je précise que je rend hommage à votre générosité... et voyez-vous, il y a des moments où il ne faut pas être généreux.

Discussion fermée
Interrogez un avocat via Wengo

Discussions similaires

  1. Probleme d'enseigne commercial
    Par Jahdread dans le forum Immobilier
    Réponses: 3
    Dernier message: 17/01/2009, 18h43
  2. Problème avec poseur de fenêtres
    Par Marig dans le forum Immobilier
    Réponses: 2
    Dernier message: 11/01/2009, 22h40
  3. probleme sav fenetres
    Par Firinga dans le forum Immobilier
    Réponses: 1
    Dernier message: 12/03/2008, 15h07
  4. problème de fenêtres
    Par Sinceny dans le forum Immobilier
    Réponses: 24
    Dernier message: 24/10/2007, 17h32
  5. Problème de stationnement dû à une grande enseigne
    Par Grishnak dans le forum Rapports à la société
    Réponses: 2
    Dernier message: 24/01/2006, 09h55

Règles de publication

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages

  • Règles du forum