Vos question à l'Avocat
Discussion fermée
Page 1 sur 2 1 2 FinFin
Résultats 1 à 12 sur 21

Urgent pour demain, probleme avec proprietaire en fin de bail

Question postée dans le thème Propriétaire et Locataire sur le forum Immobilier.

  1. #1
    Membre Cadet
    Ancienneté
    juin 2007
    Messages
    28
    Bonjour,

    Voici mon problème actuel.

    J'ai donné mon préavis de fin de bail de location pour mon appartement le 31 Mai 2007.
    Mon propriétaire a accusé réception de celle-ci le 7 juin 2007.
    Il ne m'a répondu que le 15 juin en indiquant que le bail prendrait fin le 30 juin 2007.
    J'ai pensé que puisque le préavis était de 1 mois (préavis réduit), et que c'est la date de réception du préavis par le propriétaire (7 juin) qui compte et non la date du courrier (31 Mai), que je ne devais libérer les lieux que le 7 juillet 2007.
    Je précise que j'ai toujours réglé mes loyers sans aucun retard, que j'ai refait toute la peinture du salon, que j'ai embelli et détacher tout son parquet, tout cela à mes frais sans lui demander quoi que ce soit. De plus, j'ai passé 1 semaine à l'hopital, ce qui explique pourquoi je ne pouvais pas déménager le 30 juin.

    J'ai tenté vainement d'expliquer cela à mon propriétaire (que la date de réception etant le 7 juin, le bail prend fin le 7 juillet en toute logique) mais il ne veut rien entendre. Résultat, je n'ai eu que 15 jours pour m'organiser sachant que de toute façon je ne peux pas quitter l'appartement le 30 juin.

    Aussi, je souhaitais savoir ce que mon propriétaire peut faire car demain, je prépare mon déménagement, et il doit venir chez moi pour faire l'état des lieux.

    Que peut-il faire ? Suis-je dans la légalité si je reste jusqu'au 7 juillet (le loyer sera payé jusqu'à cette date bien évidemment) ?
    Peux t-il changer les serrures ou me forcer à quitter les lieux demain ?
    Que peux faire mon propriétaire ?


    Je compte sur vous sincèrement

    Merci de m'aider car je stresse pas mal !!!!

  2. #2
    Membre Benjamin
    Ancienneté
    juin 2007
    Messages
    9
    bonjour,

    bon je suis pas un espere, mais je pense sincérement que c'est la date de l'envoie du recommander qui fais fois . pas la date ou le proprio a accusé reception du courier.
    si dans le bail, le préavis de fin de location, est donc de 1 mois, faut ajouter 1 mois jour pour jour a l'envoie de la lettre recommandé.

    le probleme la , au 1 juillet, lui a surement trouver quelqu'un a mettre dedans. sinon il va perdre 3 semaines de loyer si il te laisse jusqu'au 7 juillet.

    franchement, et malheureusement, je pense que c'est une negociation a l'amiable... au moin qu'une lois te permet de prolonger de 8 jours .la je laisse ouvert aux pro pour te repondre..
    en attendant essaye de negocier au plus vite quand meme ...

    je te souhaite bon courage, toujours un trucs qui nous ennuie dan la vie, je suis dans une autre situation de litige moi aussi ...sur de la construction

    michael.verhaeghe

  3. #3
    Pilier Junior
    Ancienneté
    avril 2006
    Localisation
    A l'ouest
    Messages
    4 800
    Bonjour,
    En espérant que vous êtes bien en bail non meublée régi par la loi de 89,
    c'est bien la date de réception qui fait foi. Voir ici (bien pratique ces petites fiches ) : http://www.net-iris.fr/forum-juridiq...locataire.html

    Vous êtes donc chez vous jusqu'au 7 juillet et ne lui devrez le loyer que jusqu'à cette date. Ne faites pas l'état des lieux qu'au moment de votre sortie effective.
    Si vous craignez que votre propriétaire ne vous importune, changez les barillets des serrures cet après midi et récupérez les en partant, le 7 juillet.
    Cordialement,
    Alouest.

  4. #4
    Pilier Sénior Avatar de Rac8
    Ancienneté
    août 2005
    Localisation
    Région Centre
    Messages
    14 564
    Bonjour,

    Si vous êtes en location VIDE (loi du 6/7/89) c'est 3 mois de préavis, sauf cas particuliers, ramenant à 1 mois...

    Si vous êtes en location MEUBLEE, c'est 1 mois de préavis...

    Dans TOUS les cas de préavis, c'est bien la date de RECEPTION de la lettre ou de la significatin d'huissier qui compte...

    DONC, pour votre RAR, c'est le 7 juin le départ de votre préavis...et vous dites à votre proprio de revenir le 7 juillet ou le 7 septembre en fonction du préavis auquel vous avez droit...
    Dernière modification par Rac8 ; 29/06/2007 à 14h00.
    Noël au balcon, enrhumé comme un con !

  5. #5
    Membre Cadet
    Ancienneté
    juin 2007
    Messages
    28
    Merci beaucoup pour votre réponse !

    J'espère juste que cela ira au mieux demain et j'espère que le prochain locataire ne va pas venir emménager le 1er juillet.

    Je sais que je dois payer mon loyer jusqu'au 7 mais j'ai demandé à mon proprio une quittance et il refuse de m'en établir une car il souhaite que je parte demain.
    Je vais faire mes comptes et lui payer au prorata.

    MERCI POUR VOS REPONSES

  6. #6
    Pilier Junior
    Ancienneté
    avril 2006
    Localisation
    A l'ouest
    Messages
    4 800
    Pour le locataire suivant ce n'est pas votre problème mais celui de votre propriétaire. Vous avez la loi pour vous.

  7. #7
    Pilier Sénior Avatar de Golfy
    Ancienneté
    septembre 2004
    Messages
    37 634
    et si jamais il ne vous croit toujours pas, mettez lui l'art ci dessous sou sles yeux ... loi du 6 juillet 89 réglant les baux de location non meublées ...

    Article 15

    Modifié par Loi n°2006-685 du 13 juin 2006 art. 5 I (JORF 14 juin 2006).

    I. - Lorsque le bailleur donne congé à son locataire, ce congé doit être justifié soit par sa décision de reprendre ou de vendre le logement, soit par un motif légitime et sérieux, notamment l'inexécution par le locataire de l'une des obligations lui incombant.

    A peine de nullité, le congé donné par le bailleur doit indiquer le motif allégué et, en cas de reprise, les nom et adresse du bénéficiaire de la reprise qui ne peut être que le bailleur, son conjoint, le partenaire auquel il est lié par un pacte civil de solidarité enregistré à la date du congé, son concubin notoire depuis au moins un an à la date du congé, ses ascendants, ses descendants ou ceux de son conjoint, de son partenaire ou de son concubin notoire.


    Le délai de préavis applicable au congé est de trois mois lorsqu'il émane du locataire et de six mois lorsqu'il émane du bailleur.

    Toutefois, en cas d'obtention d'un premier emploi, de mutation, de perte d'emploi ou de nouvel emploi consécutif à une perte d'emploi, le locataire peut donner congé au bailleur avec un délai de préavis d'un mois. Le délai est également réduit à un mois en faveur des locataires âgés de plus de soixante ans dont l'état de santé justifie un changement de domicile ainsi que des bénéficiaires du revenu minimum d'insertion.


    Le congé doit être notifié par lettre recommandée avec demande d'avis de réception ou signifié par acte d'huissier. Ce délai court à compter du jour de la réception de la lettre recommandée ou de la signification de l'acte d'huissier.


    Pendant le délai de préavis, le locataire n'est redevable du loyer et des charges que pour le temps où il a occupé réellement les lieux si le congé a été notifié par le bailleur. Il est redevable du loyer et des charges concernant tout le délai de préavis si c'est lui qui a notifié le congé, sauf si le logement se trouve occupé avant la fin du préavis par un autre locataire en accord avec le bailleur.
    A l'expiration du délai de préavis, le locataire est déchu de tout titre d'occupation des locaux loués.
    et pour notre ami michael.verb..... vous pouvez lire ceci :
    La date de passage des services postaux peut-elle constituer le point de départ du délai de préavis, dans le cadre d'une location de logement ?


    Le delai de préavis court à compter du jour de la réception de la lettre recommandée ou de la signification de l'acte d'huissier.
    La date de réception d'une notification faite par lettre recommandée avec accusé de réception est celle qui est apposée par l'administration des postes lors de la remise de la lettre à son destinataire.

    A noter : il a été jugé que la date de réception doit s'entendre de la date de réception effective de la notification et non de la date de la première présentation du pli recommandé par les services postaux. Ainsi, notamment lorsque la lettre recommandée n'a pas été remise à son destinataire absent et a été renvoyée à l'expéditeur, la notification n'est pas valablement faite.

    Textes de référence Nouveau code de procédure civile article 669 Loi n° 89-462 du 6 juillet 1989 tendant à améliorer les rapports locatifs et modifiant la loi n° 86-1290 du 23 décembre 1986 Article 15 Légifrance, Secrétariat général du gouvernement

    Dernière mise à jour : Mars 2007
    source: La date de passage des services postaux peut-elle constituer le point de départ du délai de préavis, dans le cadre d'une location de logement ? - Service-public.fr


  8. #8
    Pilier Sénior Avatar de Rac8
    Ancienneté
    août 2005
    Localisation
    Région Centre
    Messages
    14 564
    Le pb c'est que l'on ne sait toujours pas si c'est du VIDE ou du MEUBLE
    Noël au balcon, enrhumé comme un con !

  9. #9
    Pilier Sénior Avatar de Golfy
    Ancienneté
    septembre 2004
    Messages
    37 634
    Citation Envoyé par Rac8 Voir le message
    Le pb c'est que l'on ne sait toujours pas si c'est du VIDE ou du MEUBLE
    ouais t'as raison ... dans le cas du meublé, l'article cité ne s'applique pas ... par contre le préavis début bien tjs à RECEPTION DU CONGE par le bailleur ... (recepissé rose signé par le destinataire et renvoyé a l'expéditeur),

  10. #10
    Membre Cadet
    Ancienneté
    juin 2007
    Messages
    28
    merci pour vos réponses

    il s'agit bien d'une location vide !

    merci encore

  11. #11
    Pilier Sénior Avatar de Rac8
    Ancienneté
    août 2005
    Localisation
    Région Centre
    Messages
    14 564
    Alors j'espère que vous êtes bien dans un des cas donnant droit au préavis réduit, sinon, le bailleur pourra garder le DG...
    Noël au balcon, enrhumé comme un con !

  12. #12
    Pilier Sénior Avatar de Golfy
    Ancienneté
    septembre 2004
    Messages
    37 634
    je viens de tomber sur ce lien qui détaille le principe de l'envoi de la LRAR de congé ....
    Le piège du congé donné par lettre RAR

Discussion fermée
Page 1 sur 2 1 2 FinFin
Interrogez un avocat via Wengo

Discussions similaires

  1. frais de dossier en fin de bail. urgent
    Par Lafee84 dans le forum Immobilier
    Réponses: 12
    Dernier message: 09/02/2007, 12h12
  2. Signature Bail - Urgent pour demain
    Par Didine77000 dans le forum Immobilier
    Réponses: 4
    Dernier message: 07/09/2006, 17h58
  3. Urgent comment mettre fin a un bail
    Par Kili-kili dans le forum Immobilier
    Réponses: 24
    Dernier message: 17/04/2006, 18h51
  4. Urgent - audience demain
    Par M. Declercq dans le forum Travail
    Réponses: 1
    Dernier message: 30/01/2006, 17h01
  5. urgent pour demain lundi 18.04
    Par Nat7676 dans le forum Travail
    Réponses: 6
    Dernier message: 25/04/2005, 20h52

Règles de publication

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages

  • Règles du forum