Vos question à l'Avocat
Discussion fermée
Page 3 sur 4 DébutDébut 1 2 3 4 FinFin
Résultats 25 à 36 sur 42

propriétaires privés = vilain petit canard?

Question postée dans le thème Propriétaire et Locataire sur le forum Immobilier.

  1. #25
    Pilier Junior
    Ancienneté
    novembre 2006
    Messages
    1 370
    Le probléme, peut être simpliste, c'est que l'on veut trop protéger les occupants (2 an pour expulsion en moyenne). Donc, les propriétaires veulent des garanties de plus en plus grandes d'où la rareté du logement son coût, et les motants de dépôt de garantie. En plus pour les expulsions, pour une famille, pourquoi les services sociaux ne prennent pas en charge le loyer plutôt que de reloger cette famille à l'hôtel avec un coût de 100 €/jour. sans doute trop compliquée

  2. #26
    Pilier Sénior Avatar de Golfy
    Ancienneté
    septembre 2004
    Messages
    37 634
    Vous vous plaignez de sa faible rentabilité, mais vous avez la chance de voir votre "outil de travail" (les bâtiments que vous achetez) très fortement revalorisés d'année en année (chacun connait la flambée de l'immobilier).Il y a même fort à parier que c'est cette "flambée" qui vous a poussé à vous lancer dans cette branche, sans avoir fait d'études particulières dans ce sens.

    Vous faîtes donc un excellent placement, et vous arrivez à en tirer un revenu en plus, de plus je pense qu'il y a très peu de risques pour vous de devoir revendre à perte votre "outil de travail", votre situation n'a donc rien de dramatique.
    un peu simpliste comme raisonnement ...

    Tout dépend d'abord du moment où le bien a été acheté .... si c'était sur le haut de la vague, il faudra attendre un long moment pour faire une plus-value ... regardez les dernières décénnies et la vague de la valeur des biens. Je rappelle aussi que la valeur d'un bien n'est que fictive : c'est au jour de la vente qu'on détermine une plus-value ou non ! Si vous devez revendre un logement au moment où l'immobilier est tombé, bonjour les dégats !!!

    nous ne parlons pas ici de marchands de bien, ni de riches personnes investissant dans des logements (comme une certaine blondinette qui achète ses bentley comme nous, nos kleenex).
    je persiste à dire que la rentabilité MAXI finale est de 2% pour des logements loués. Désolé mais je connais des investissements beaucoup plus rentables et plus "liquides" (qui me permettent de varier le risque en fonction de la conjoncture).

    il n'est pas question de plaindre A ou B; il est question de s'insurger contre des lois de plus en plus protectrices et je dirai ... castratrices, car plus personne ne prendra bientôt de risques.
    Dommage: je croyais qu'il était question ici de débattre d'un phénomène de société et non de synthétiser le débat en répondant: de quoi vous plaignez-vous !!!

  3. #27
    Pilier Junior
    Ancienneté
    juillet 2006
    Messages
    4 321
    Bonjour,

    Scarlett,j'ai l'impression que vous vivez cette campagne comme quelqun de l'extèrieur.en effet ,se limiter à dire que les candidats se tirent dessus me semble un peu dérisoire face aux enjeux très importants qui nous concernent tous .
    Ce qui est essentiel -à mon point de vue -ce n'est pas la personne qui va être élue (encore qu'elle en est la représentante)mais quelle est la politique qui va servir nos inter^ts?
    Pas ,une fois de plus, celle des privilégiés ;(je précise:celle des banques ,des multinationales ,des actionnairs des groupes etc...)

    Nous sommes face à un choixu une politique encore libèrale voire libèrale avec un peu de social ou une politique antilibèrable.
    Pour moi,c'est aussi simple que ça.
    Les locataires de l'Elysée c'est pour cinq ans!

    Cdt

  4. #28
    Membre Benjamin
    Ancienneté
    mars 2007
    Messages
    15
    Et voilà tout le problème justement....
    L'intervention de Chippi prouve bien à quel point il ya un "hic" dans notre système...
    Non, Chippi, je ne me plains pas la bouche pleine.
    Oui, j'ai fait le choix de l'investissement locatif.
    En quoi cela est moins louable (sans mauvais jeu de mots!) que la création de n'importe quelle entreprise?
    Pourquoi sous prétexte que je suis propriétaire (ou du moins quand les crêdits seront totalement payés) mes "rentrées d'argent" ne pas dignes d'être perçues? A vous lire, on sentirait même une certaine satisfaction à être pris au piège par les mauvais payeurs.
    La France, ne se résume pas à Paris et ces grosses agglomérations. Vous savez, il y a des gens qui habitent dans ce que l'on appelle des villes ou villages de province. C'est mon cas. J'ai déjà dit que je ne louais pas toujours la totalité de mes logements. Je ne me plains pas de ça. C'est comme ça. L'incroyable boom immobilier à également touché ma région. Je suppose donc que mon bien à une valeur marchande supérieure à sa valeur d'achat. Mais ce n'est pas pour cela que suis plus "riche". Si demain, j'ai un problème, je vendrais en catastrophe sans doute en dessous de sa véritable valeur. Sans compter qu'ayant des locataires dans les murs, la valeur peut en être dépressiée...Et puis, il n'est pas de vendre pour le moment alors la valeur est symbolique et peut très bien changer dans quelques années.
    En 7 ans, je n'ai jamais appliqué une augmentation de loyer, jamais. Pour vous donnez un ordre d'idée, je loue une maison (notre 1er achat, 3 ans de rénovation soirs et week-end) 3 chambres, 2sdb, 2 salons, 1 sam, 1 cuisine, petites cheminées en marbres dans les pièces principales, rosaces en platres au plafond, chauffage central, jardin, garage en centre ville...550€. Oui, oui 550€ ça vous parle?
    Il me reste environ 1500€ par mois pour vivre à 5 personnes dans notre foyer. Chaque impayé perturbe évidement cet équilibre.
    J'ai déjà dit que j'avais plusieurs fois loué à des personnes sans caution ni même de garantie de paiement.
    Je vous assure que "mon outil de travail" est ouvert à tout "être humain" et qu'il y en aurait bien plus, si beaucoup ne pensait pas comme vous.

  5. #29
    Pilier Sénior Avatar de Agnes1
    Ancienneté
    juin 2005
    Messages
    6 881
    Je reprendrais ce qui a été dit précédement. Un propriétaire n'a pas à se justifier du gain (ou non) qu'il peut percevoir. Il vend une prestation, à un certain prix, et il a des obligations. Point barre. Pas de complexes à avoir. De même que le crémier qui vend son fromage,ne laisse pas partir le fromage si le client ne paye pas. Pourquoi les propriétaires (gros ou petits) devraient ils assumer les problèmes de société ? Les impots font ils des cadeaux aux gens fauchés qui ne peuvent payer leur loyer ? Non, ils se payent avant, prennent 10 % de com et basta. Pourtant le TP est bien l'Etat, donc le premier qui devrait justement assumer ces défaillances. La banque vous fera t elle cadeau d'un impayé de crédit immo si le locataire ne paie pas ? Comme dans tout domaine, trop de protection tue la protection. Résultat des courses: des propriétaires ultra méfiants, et des locataires dans la panade, car peu ont et les moyens de se loger et les moyens d'apporter des garanties suffisantes.
    Si l'Etat veut résoudre le problème du logement, qu'il commence par augmenter les plafonds (pas les montants) des AL et qu'il assouplisse la loi en faveur des propriétaires ou la durcissent en pour des locataires. Du moins pour les impayés. Un pauvre péquin qui s'endette pour se payer un logement, qui se retrouve muté à perpette les allouettes, qui naïvement loue sa maison peut se retrouver en commission de surendettement simplement parce que le locataire ne paie pas ! Il ne faut tout de même pas exagérer. Donc percevoir l'argent des loyers: évidemment c'est le prix d'une prestation. Complexer et se justifier hors de question.

  6. #30
    Pilier Junior
    Ancienneté
    juillet 2006
    Messages
    4 321
    Bonsoir,


    Nous avons oublié de parler de l'OFFRE et la DEMANDE et pourtant cela fait partie du système actuel;c'est comme cà!

    Agnès 1,j'ai bien ri avec "votre fromager" dont le fromage qui part....
    C'est pas à cause de la chaleur au moins?

    Cdt

  7. #31
    Membre Benjamin
    Ancienneté
    mars 2007
    Messages
    15
    Merci Agnès1, j'aurais pas mieux dit!
    Des interventions comme Chippi, me font parfois penser que je collecte de l'argent sur le dos des pauvres gens....D'où la création de ce post.

  8. #32
    Pilier Cadet
    Ancienneté
    juillet 2005
    Messages
    894
    Citation Envoyé par Cangomax Voir le message

    En 7 ans, je n'ai jamais appliqué une augmentation de loyer, jamais. Pour vous donnez un ordre d'idée, je loue une maison (notre 1er achat, 3 ans de rénovation soirs et week-end) 3 chambres, 2sdb, 2 salons, 1 sam, 1 cuisine, petites cheminées en marbres dans les pièces principales, rosaces en platres au plafond, chauffage central, jardin, garage en centre ville...550€. Oui, oui 550€ ça vous parle?
    Sans vouloir paraitre déplacéé
    dites moi ou, je deviens votre locataire sur le champ
    par curiosité : la nouvelle loi pour le logement opposable, s'applique aux petits propriétaires, du privé?
    du genre, si la maison à coté de la mienne est inhabité, non loué depuis longtemps (4ans en l'occurence), je crois savoir que la mairie peux se manifester, mais la loi peux s'appliquer aussi? (j'avoue que j'ai un peu de mal à en comprendre tous les termes.)

  9. #33
    Pilier Junior
    Ancienneté
    novembre 2006
    Messages
    1 370
    La loi sur le logement opposable s'applique pour les collectvités et Etat. Encore une loi qui pense résoudre les probélmes de logement comme c'est simple pourquoi ne pas l'avoir fait plus tôt ? On se fout encore de nous.

  10. #34
    Pilier Sénior Avatar de Tobias
    Ancienneté
    février 2007
    Messages
    13 030
    Bonjour !

    La comparaison avec le crémier est excellente, MAIS.......

    à la différence que si un client ne veut pas payer son fromage, ça n'empêche pas le crémier de continuer son activité. Alors qu'un petit propriétaire qui se retrouve avec un locataire indélicat (je ne parle pas de celui qui a des difficultés temporaires et qui honnêtement tente de s'en sortir), se retrouve pieds et poings liés avec :

    1 - de l'argent qui ne rentre pas
    2 - de l'argent supplémentaire à sortir (souvent pour des réparations)
    3 - un bien dont il ne peut plus disposer car le locataire, bien souvent non expulsable, l'empêche, par sa présence, de revendre l'appartement ou la maison.

    Vous achèteriez vous, un bien dont on vous dit qu'il est occupé par quelqu'un qui n'a pas payé son loyer depuis X mois ????

  11. #35
    Pilier Junior
    Ancienneté
    janvier 2007
    Messages
    3 337
    desolée si mon point de vue "abrupte" vous choque. Je crains bien qu'il soit partagé par pas mal de "regards extérieurs"...
    ma fille sera étudiante à la rentrée : son logement sera un gros poste dans notre budget, sachez que nous emprunterons nous aussi certainement de l'argent à notre banque pour débourser dépôt de garantie, premier loyer et frais de scolarité et que le "retour sur investissement" sera, dans notre cas, assez abstrait...
    sachez que nous devrons nous porter caution, et que nous redoutons de tomber, comme certains des demandeurs de ce forum, sur un logeur laissant le chauffage en panne tout l'hiver, ne payant pas ses factures d'eau, ou lui réclamant des sommes folles en fin d'année parce qu'il nous a roulé sur l'EDL.

    sachez également que vu la difficulté de louer, surtout lorsqu'on n'habite pas sur place, comme 99 % des parents nous devrons nous décider très vite et qu'il faudra que la chance soit avec nous pour "bien tomber" (comme vous).
    sachez que lorsqu'on "tombe mal" il est souvent impossible de déménager : il faut emmagasiner 2 mois de dépôt de garanti (le 1er est rendu 2 mois après quand il est rendu), payer le déménagement au besoin : on reste donc où on est.

    tous les parents qui le peuvent financièrement achètent le logement étudiant de leurs enfants sans hésiter : ça ne doit pas être une si mauvaise opération...

    je comprends tout à fait que quelques situations exceptionnelles soient dramatiques, mais la condition de locataire n'a rien d'enviable non plus...

  12. #36
    Pilier Sénior Avatar de Bellugue
    Ancienneté
    juillet 2005
    Messages
    9 549
    y a des abus partout
    on voit ici sur ce forum des temoignages de locataires qui ont affaire a des proprios qui trichent sur les charges, des proprietaires qui ne savent comment recuperer leur loyer.
    il y a un risque locatif qui doit etre integré dès le depart.
    il faut avoir une marge de manoeuvre, prevoir les locataires contestataires et recalcitrants.
    il est evident que si ces notions ne sont pas prises en compte, que si l on pense qu il n y aura ni impayes, ni degradations, la desillusion est inévitable.
    aujourd'hui est un joli cadeau, c'est pour ça qu'il s'appelle le présent.

Discussion fermée
Page 3 sur 4 DébutDébut 1 2 3 4 FinFin
Interrogez un avocat via Wengo

Discussions similaires

  1. Le vilain petit canard
    Par LF45 dans le forum Immobilier
    Réponses: 5
    Dernier message: 12/01/2011, 16h19
  2. Seings privés?
    Par Rvho dans le forum Personne et Famille
    Réponses: 3
    Dernier message: 03/04/2008, 17h53
  3. Défense de biens privés
    Par Conan dans le forum Rapports à la société
    Réponses: 17
    Dernier message: 12/06/2007, 15h10
  4. messages privés
    Par Kynlia dans le forum Aide aux utilisateurs des forums
    Réponses: 4
    Dernier message: 04/12/2006, 09h16

Règles de publication

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages

  • Règles du forum