Vos question à l'Avocat
Discussion fermée
Page 2 sur 4 DébutDébut 1 2 3 4 FinFin
Résultats 13 à 24 sur 42

propriétaires privés = vilain petit canard?

Question postée dans le thème Propriétaire et Locataire sur le forum Immobilier.

  1. #13
    Pilier Junior
    Ancienneté
    janvier 2007
    Messages
    3 337
    je ne peux que donner 1 témoignage personnel : j'ai été locataire de nombreux appartements, sans jamais avoir aucun démélé avec mes propriétaires.

    j'ai été loueuse 1 an d'un studio (attente de revente) j'ai eu pour plus de dégats que de loyers (comme Scarlett : peinture autour d'un meuble, prises électriques peintes, tout avait été repeint à la va vite, mais repeint et... tout était à refaire)
    j'ai géré tant bien que mal pour mes parents la location de 2 maisons en très mauvais état : je ne peux que vous le déconseiller, mes parents s'imaginaient que moyennant un très faible loyer les locataires allaient "retaper" leurs maisons. Au final, tous les bricolages entrepris ont du être démontés, l'1 des maisons a été vendue "une bouchée de pain".

    par contre les loyers étaient toujours versés tant bien que mal, parfois avec l'intervention de services sociaux.
    Le seul moyen de ne pas avoir d'ennuis est de louer 1 truc nickel avec EDL en béton pour récuperer 1 truc nickel à la sortie.

  2. #14
    Pilier Sénior Avatar de Rac8
    Ancienneté
    août 2005
    Localisation
    Région Centre
    Messages
    14 564
    Et bien CHIPPI vous avez au moins appris la leçon !
    Noël au balcon, enrhumé comme un con !

  3. #15
    Pilier Sénior Avatar de Golfy
    Ancienneté
    septembre 2004
    Messages
    37 634
    pour ceux que cela interesse, voici 2liens sur la GRL ... le decret est paru ce 7 mars mais pas encore possible de le lire en ligne sur légifrance.
    voici quand meme quelques infos ...

    Un conseil complet et neutre sur le logement

    Universimmo.com - GRL
    UniversImmo.com - Les Brèves

    La Garantie des risques locatifs (GRL), mode d'emploi

    Mode d'emploi de la garantie des risques locatifs (GRL) (décembre 2006)

    ah aussi, bailleurs, la loi Borloo sur le "logement opposable" (mars 2007) vient de modifier l'article de la loi de 89 concernant les documents qu'on ne peut plus demander aux candidats locataires .... art 22-2 :

    Article 22-2




    Modifié par Loi n°2007-290 du 5 mars 2007 art. 35 (JORF 6 mars 2007).






    En préalable à l'établissement du contrat de location, le bailleur ne peut demander au candidat à la location de produire les documents suivants :

    - photographie d'identité, hormis celle de la pièce justificative d'identité ;
    - carte d'assuré social ;
    - copie de relevé de compte bancaire ou postal ;
    - attestation de bonne tenue de compte bancaire ou postal ;
    - attestation d'absence de crédit en cours ;
    - autorisation de prélèvement automatique ;
    - jugement de divorce, à l'exception du paragraphe commençant par l'énoncé : "Par ces motifs" ;
    - attestation du précédent bailleur indiquant que le locataire est à jour de ses loyers et charges, dès lors que le locataire peut présenter d'autres justificatifs ;
    - attestation de l'employeur dès lors qu'il peut être fourni le contrat de travail et les derniers bulletins de salaire ;
    - contrat de mariage ;
    - certificat de concubinage ;
    - chèque de réservation de logement ;
    - dossier médical personnel, sauf en cas de demande de logement adapté ou spécifique ;
    - extrait de casier judiciaire ;
    - remise sur un compte bloqué de biens, d'effets, de valeurs ou d'une somme d'argent correspondant à plus de deux mois de loyer en principal en l'absence du dépôt de garantie ou de la souscription de la garantie autonome prévue à l'article 2321 du code civil ;
    - production de plus de deux bilans pour les travailleurs indépendants.
    Dernière modification par Golfy ; 17/03/2007 à 15h25.

  4. #16
    Pilier Sénior Avatar de Agnes1
    Ancienneté
    juin 2005
    Messages
    6 881
    Citation Envoyé par Golfy Voir le message
    .......ah aussi, bailleurs, la loi Borloo sur le "logement opposable" (mars 2007) vient de modifier l'article de la loi de 89 concernant les documents qu'on ne peut plus demander aux candidats locataires .... art 22-2 :
    A ce sujet, je n'ai pas vraiment tout compris. En effet, la loi avant modif prévoyait déjà strictement les documents qu'il était possible de demander, et les autres étaient déjà légalement interdits de fait par d'autres lois (loi Hoguet, code de la consommation etc....). Alors d'un coté on tente de rassurer les bailleurs et de les motiver, et de l'autre, on leur rajoute des mentions (je n'aurai pas la prétention de dire inutiles) mais qui encadrent encore plus strictement leurs demandes qu'elles ne le faisaient auparavant ! Un document simple par exemple, l'attestation de l'ancien propriétairejustifiant d'être à jour de ses loyers et charges a facilité nombre de location et ne pouvait qu'avoir un effet "rassurant" pour un bailleur face à un locataire dont la situation n'était pas tout à fait "dans les clous". Quid de ces cas "particuliers", maintenant que le bailleur ne pourra plus demander ce simple document somme toute assez logique !

  5. #17
    Membre Junior Avatar de Scarlett
    Ancienneté
    août 2006
    Messages
    95
    D'accord avec Agnes

    Heu .... Je vois pas l'intérêt de la GRL .... 24 mois maxi, remboursement des dégâts .... Qui a un exemple de vrai contrat qu'on voit les franchises, les exclusions etc .... Le public visé est élargi par rapport à LOCAPASS, et alors ???

    Et puis les associations qui flirtent avec une Société en SAS, c'est pas sain ! Aucune confiance

  6. #18
    Pilier Junior
    Ancienneté
    juillet 2006
    Messages
    4 321
    bonsoir,

    Je comprends le désarroi de Cangomax en tant que "petit" bailleur.
    je comprends le désarroi de certains locataires vis à vis de leurs bailleurs.

    A mon avis,


    je ne pense pas qu'il faille opposer bailleur et locataire malgré les problèmes réels,objectifs, existants- quelquefois -entre eux.
    Quelles sont les raisons qui ont amené à ces conflits?.Aluyenanet a évoqué la responsabilité de la socièté.Je suis bien d'accord avec lui.
    Les deux parties sont victimes du système.Aussi,je verrai mieux l'union du locataire et du propriètaire.Utopisme?... voire...
    Mais c'est vrai ,pour l'instant c'est peu probable.
    Et pourtant,cela me semble la solution pour demain.

    Et Cangomax est toujours dans le désarroi;désolé.

    Cdt

  7. #19
    Membre Benjamin
    Ancienneté
    mars 2007
    Messages
    11
    helas c est ca la France maintenant ! vous avez le droit de vote pour le 22 avril ..........

  8. #20
    Pilier Junior
    Ancienneté
    janvier 2005
    Messages
    3 520
    Cangomax a entièrement raison propriétaire bailleur = vilain petit canard. Surtout si c'est petit bailleur ou bailleur sans l'avoir prémédité !

    Les remèdes auxquels je pense pour mettre un peu d'équilibre dans tout cela :
    - ne plus confondre humanisme et démagogie ! Observez bien, décortiquez les lois protégeant le locataire de près ou de loin, c'est pas de l'humanisme qu'elles tentent de mettre en oeuvre, c'est de la démagogie !

    Rien qu'un exemple : l'accident de la vie :
    - approche humaniste ==> cet accident est cohérent par rapport aux risques qu'il a pris, il doit assumer ses responsablités et se débrouiller sans l'apport de la collectivité pour surmonter...
    cet accident n'a pas de rapport avec les risques pris ou est démesuré par rapport aux risques pris, la collectivité doit l'aider.

    - approche démagogique ==> on ne cherche même pas à savoir si l'accidenté a pris un risque, on a arbitrairement déterminé des catégories à faire aider par la collectivité, et les plus malins savent faire les têtes brûlées dans les domaines où ils savent qu'on les protègera et on les protège et on les déresponsabilise !

    L'approche humaniste impose à tous d'avoir le sens des responsabiltés, l'approche démagogique offre à chacun, dans des domaines faciles à cerner le droit d'être parfaitement irresponsable !

    Notre société fonctionne dans l'approche démagogique.

    Des bailleurs "par accident", il y en a. Ils n'ont pas cherché à faire "du fric facile". Ils assument simplement un fait. Ils ne sont pas à l'abri du locataire irresponsable, qui maquille sa situation pour décrocher le logement, qui se met à faire n'importe quoi, genre continuer à emprunter "consommation" de tous côtés alors qu'il est licencié de son travail... M'en fout, qu'il pense, le locataire, la loi me permet de rester logé gratis aux frais de mon propriétaire !
    Qui c'est qui fait le fric facile ? Je demande à voir !

    Prenez l'assurance loyers impayés... d'abord, ça ne couvre pas tout et... pour moi, c'est mission impossible, il faut fournir des pièces concernant le locataire que la loi interdit au propriétaire de demander au locataire ! Vous avez fait comment pour avoir ces assurances, vous qui en avez ?

    Les supers conseils genre :
    - sélectionnez vos locataire ==> plus facile en grande ville que dans les lieux ruraux
    - ne proposez que des logements nickels ==> tout neuf premier locataire ==> assez facile et encore, quand on voit la qualité des constructions actuellement livrées, on s'interroge, tout est neuf et beau, mais si fragile !
    Mais dès qu'on est au premier changement de locataire, plus rien n'est parfait... Tout refaire, non mais ça va pas ! Quelle "foncière" oserait fonctionner ainsi... le propriétaire qui agit comme cela, s'il se retrouve sur le carreau, on lui explique qu'il a mal géré !

    Alors, ces supers conseils, c'est pour les livres, c'est pas la vie !

    Cela dit, je ne sais pas comment faire la différence entre le vrais "accidenté de la vie" et les imposteurs. Mais, ce que je sais, c'est que des imposteurs, il y en a plus qu'on pense.

    Quoi que, j'ai une idée ==> faire relever du pénal (délit de fuite) le (l'ex) locataire mauvais payeur devenu introuvable... Faire relever du délit de grivellerie (toujours pénal) le locataire ne payant pas ses loyers ! Ca calmerait peut-être certaines envies de devenir imposteur.

  9. #21
    Pilier Junior
    Ancienneté
    juillet 2006
    Messages
    4 321
    Bonjour.

    Certes,il y a les faits.Après il y a les interprétations;je vois que vous avez les vôtres diffèrentes des miennes (je ne dis pas forcèment opposées).

    Cela dit,je crois -je suis sûr même-qu'il y a des causes à tout cela.Ce qui ne veut pas dire qu'il faille "absoudre" les mauvais locataires (ou proprios)loin s'en faut.

    Je préfère la prévention à la répression.
    Ne croyez-vous pas que c'est le système qui veut ça?
    Vous n'en parlez pas ,pourquoi?

    Cdt

  10. #22
    Membre Junior Avatar de Scarlett
    Ancienneté
    août 2006
    Messages
    95
    Le hic c'est que la société c'est nous tous et le système est fait par nous !!!

    Dans quelques semaines, nous irons mettre un petit bulletin dans une urne. On fera tous ça en notre âme et conscience, du mieux qu'on peut avec ce que l'on sait. Mais je n'ai encore entendu aucun candidat prêt réellement à équilibrer l'immobilier locatif. Bien sûr je ne suis la campagne électorale que de loin mais la bassesse des attaques de tout bord prouve bien qu'on est dans un monde dans lequel peu importe les moyens, c'est la fin qui compte.

    Tiens tiens comme dans les rapports locatifs !!!!! Comme partout d'ailleurs.

    C'est bien pour ça que je suis, à la fois d'accord avec Fredval et avec Velvette ....

    Mais comment faire pour réussir à mettre en lumière le désarroi des petits bailleurs.

    Les internautes de la rubrique Immobilier sur ce site sont tous honnêtes, qu'ils soient locataires, bailleurs, propriétaires ou copropriétaires, acheteurs, vendeurs etc .... et pourtant que de victimes mais pas du système, non non, de gens malhonnête qui se fiche pas mal de mettre quelqu'un dans l'embarras pourvu que lui réussisse à en tirer quelque chose.

    C'est la mode désormais, obtenir le maximum sans rien payer !!!!!

  11. #23
    Pilier Sénior Avatar de Tobias
    Ancienneté
    février 2007
    Messages
    13 030
    Bonjour !

    Discussion très intéressante...

    Etant propriétaire de mon appart' et pas bailleur, je ne suis guère concerné par ce problème.

    Mais je dirais qu'il s'agit plus largement du problème actuel de la protection du "petit faible" face au "fort méchant".

    Un artisan venu faire des réparations dans notre copropriété a eu sa (vieille) fourgonette volée avec tous ses outils dedans.

    Les auteurs ont été retrouvés, mais pas les outils. La fourgonette était bonne pour la casse (ils se sont bien amusés avec).

    Bilan au procès : RIEN...ou presque. Accusés insolvables ...l'un était mineur, les parents n'ont pas été mis en cause car insolvables aussi.

    Et l'artisan qui a touché des cacahouètes de son assurance a dû tout racheter, et s'est quasiment entendu dire qu'il était vraiment un sal.... d'avoir fait un procès à deux jeunes sans travail, qui en étaient réduits à voler pour vivre, alors que lui avait un travail et une vie normale.... (enfin, je simplifie, mais c'était l'esprit de ce qu'il a entendu).

    Donc, tant que nous continuerons, pour des raisons dogmatiques, à être systématiquement complaisants envers les mêmes, sans tenir compte des réalités, cela ne pourra aller qu'en se dégradant.

    Enfin, c'st juste mon avis.

  12. #24
    Pilier Junior
    Ancienneté
    janvier 2007
    Messages
    3 337
    Je me permets de rebondir sur le post de départ : les plaintes émanaient d'1 foromeur ayant décidé de faire son métier de l'achat, rénovation et location de logements.
    Il nous faisait part de ses difficultés en cas de mauvais payeur et de dégradations, alors même que ses emprunts courent...

    Cette personne a donc créée son entreprise, dans le secteur de la location. 50% des petites entreprises mettent la clé sous la porte au bout de quelques années, elles ne sont pas non plus à l'abri d'1 client insolvable ou mauvais payeur.

    Vous nous parlez d'1 vrai métier, qui comporte des risques et qui demande une vrai compétence, une gestion sérieuse.
    Vous vous plaignez de sa faible rentabilité, mais vous avez la chance de voir votre "outil de travail" (les bâtiments que vous achetez) très fortement revalorisés d'année en année (chacun connait la flambée de l'immobilier).Il y a même fort à parier que c'est cette "flambée" qui vous a poussé à vous lancer dans cette branche, sans avoir fait d'études particulières dans ce sens.

    Vous faîtes donc un excellent placement, et vous arrivez à en tirer un revenu en plus, de plus je pense qu'il y a très peu de risques pour vous de devoir revendre à perte votre "outil de travail", votre situation n'a donc rien de dramatique.

    Sachez que l'accès à votre "outil de travail" est capital pour un être humain : la privation de logement, comme la privation d'eau, de nourriture ou de soins, conduit assez rapidement à un risque vital. Il ne s'agit donc pas d'une prestation comme une autre.

    Ceci dit, la situation du propriétaire "accidentel" est totalement différente : il se mèle dans la location une grosse part d'affectif (on loue souvent une maison de famille dont on ne se résout pas à se séparer) et je constate que sur ce forum, la majorité des litiges provient d'1 méconnaissance du dédale de lois concernant la location (bailleur incapable de calculer ou justifier les charges, temps perdu en échanges stériles alors qu'1 procédure devrait être lancée immédiatement).
    Les locataires escrocs existent, comme les clients indélicats des PME, ni plus ni moins, plutôt moins...

Discussion fermée
Page 2 sur 4 DébutDébut 1 2 3 4 FinFin
Interrogez un avocat via Wengo

Discussions similaires

  1. Le vilain petit canard
    Par LF45 dans le forum Immobilier
    Réponses: 5
    Dernier message: 12/01/2011, 16h19
  2. Seings privés?
    Par Rvho dans le forum Personne et Famille
    Réponses: 3
    Dernier message: 03/04/2008, 17h53
  3. Défense de biens privés
    Par Conan dans le forum Rapports à la société
    Réponses: 17
    Dernier message: 12/06/2007, 15h10
  4. messages privés
    Par Kynlia dans le forum Aide aux utilisateurs des forums
    Réponses: 4
    Dernier message: 04/12/2006, 09h16

Règles de publication

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages

  • Règles du forum