Oui, mais la moitié que vous possédez est grevée d'usufruit, votre propriété est "nue", sous réserve que ce que vous dites est juste, à savoir que vous êtes nu-propriétaire de votre moitié.
Donc sur le prix de vente, votre belle-mère recevra la moitié dont elle est pleine propriétaire, plus sa quote-part d'usufruit sur la moitié dont vous êtes titulaires. Si elle a la soixantaine, elle recevra 40% de votre moitié en sus.
Vous n'aurez que 60% de votre moitié. Le poucentage dépend de l'âge de l'usufruitier, d'où la question sur l'âge.
Je réitère ma question : êtes-vous sûr des droits dont vous êtes titulaires ? Quelle est la date du décès ? Y eut-il un testament, une donation entre époux ? Il est important de répondre à toutes ces questions pour avancer.