Vos question à l'Avocat
Discussion fermée
Résultats 1 à 2 sur 2

méthodes surprenantes d'une agence immobilière

Question postée dans le thème Propriétaire et Locataire sur le forum Immobilier.

  1. #1
    Membre Benjamin
    Ancienneté
    juillet 2004
    Messages
    13
    Nous avons reçu ce jour le règlement de loyers (locations saisonnières) de l'agence qui gère notre gîte et le relevé des index [de la compagnie d'électricité].

    L'agence nous signale que ce paiement fera l'objet d'un complément lié à la régularisation de la consommation [électrique] au delà du forfait [d'electricité], ce complément faisant l'objet d'un appel de règlement auprès des locataires.

    Or il nous semble que, ayant eu récemment au téléphone un des locataires pour prendre des nouvelles de son séjour, ce dernier nous a signalé que l'agence lui avait réclamé, le matin de son départ, un solde de 20 ¤ pour la consommation [électrique] en plus du forfait. Si dans le principe, cette démarche est normale, puisque tout dépassement de forfait [d'électricité] doit être facturé par l'agence s'il est justifié, la méthode de gestion par l'agence nous choque.

    Il y a d'ores et déjà divergence entre les uns et les autres... le locataire affirme avoir réglé 20 ¤, or l'agence affirme qu'elle met actuellement en recouvrement cette somme (sans nous dire qu'il n'a pas réglé sa dette). Cette situation nous indispose d'autant plus que nous sommes très attachés au principe de transparence à l'égard de nos locataires. Cet état de fait fait tâche d'encre !

    Lors de l'état des lieux d'entrée, la gestionnaire du gîte aurait dû informer le locataire de l'index [d'électricité] relevé. D'après lui, il n'en a rien été. L'état des lieux est dans tous les cas contradictoire. Sans préjuger de l'honnêteté de l'agence, nous considérons ceci comme un manquement à ses obligations d'autant que le dimanche 26/12, lors de l'arrivée des précédents locataires, nous avons fait nous même (l'agence ne travaillant pas un dimanche) l'état des lieux d'entrée en bonne et due forme et relevé ensemble l'index [d'éléctricité] remis à l'agence daté et signé par les parties (conformément aux consignes de l'agence).

    D'après les index d'entrée et de sortie, le locataire a consommé 296 Kw pour 2 personnes (un couple). A titre indicatif, durant notre séjour (20/12 au 26/12), nous avons consommé 513 Kw, pour 7 personnes. Ce qui signifie que par jour, nous consommions 73,28 Kw (soit 293 Kw sur 4 jours). Toute proportion gardée, il semble que sa consommation, même en ayant condamné la chambre 'enfants', soit insensible à la condamnation d'appareils électriques. Ceci est d'autant plus étonnant qu'il sollicitait normalement moins que nous le chauffe-eau (donc il consommait moins d'eau chaude, en toute bonne logique). Et comment expliquer que, selon les index des précédents locataires, il a consommé le même nombre de Kw ? quelle coïncidence... et les précédents étaient au nombre de 7. (La seule explication qui vient à l'esprit est qu'il a trop bien chauffé la maison).

    Aussi bon gestionnaire soit-elle, la gestionnaire de l'agence ne lui a pas remis de reçu de paiement des 20 ¤ qu'il a versés, ce qui laisse penser que l'absence de ce document laissera dire l'agence que le locataire est toujours redevable de la régularisation [de la facture d'électricité], ainsi porté à notre charge (puisque si elle est honnête avec lui, jamais elle ne les lui réclamera une deuxième fois) et elle nous répondra qu'elle ne fera pas recours à un huissier pour 20 ¤ (ce qui est louable).

    Ces faits étranges, même si l'enjeu est ridicule, nous laisse perplexes. Devant la somme de faits relevés, nous ne pensons pas les laisser agir ainsi en toute impunité. L'exercice de leur profession est strictement réglementée (et c'est la raison pour laquelle nous leur avons confié notre gîte, en toute confiance) et de tels faits, même si devant une juridiction civile ne donnerait pas de suite (eu égard aux montants dérisoires en jeu), peuvent néanmoins faire l'objet de plaintes.

    Qu'en pensez vous ?
    Dernière modification par JNG Net-iris ; 25/01/2005 à 09h46. Motif: citation société connue

  2. #2
    Membre Benjamin
    Ancienneté
    juillet 2004
    Messages
    13
    Il est précisé que ladite agence gère le gîte depuis deux ans et que nous n'en sommes pas au premier incident. C'est la raison pour laquelle nous lui imposons de nous fournir les relevés d'index [d'électricité] par pure précaution.
    Dernière modification par JNG Net-iris ; 25/01/2005 à 09h47. Motif: citation société connue

Discussion fermée
Interrogez un avocat via Wengo

Discussions similaires

  1. pb avec agence immobilière
    Par Ellana dans le forum Immobilier
    Réponses: 3
    Dernier message: 19/10/2007, 22h55
  2. Agence immobilière
    Par Peterpan dans le forum Immobilier
    Réponses: 3
    Dernier message: 06/08/2007, 11h54
  3. pb avec agence immobiliere
    Par B22thierry dans le forum Rapports à la société
    Réponses: 3
    Dernier message: 02/06/2007, 20h30
  4. pb avec agence immobiliere
    Par Piafou dans le forum Immobilier
    Réponses: 2
    Dernier message: 20/06/2006, 17h32
  5. agence immobiliere
    Par Viennette dans le forum Immobilier
    Réponses: 15
    Dernier message: 04/05/2006, 15h31

Règles de publication

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages

  • Règles du forum