Vos question à l'Avocat
Discussion fermée
Résultats 1 à 8 sur 8

Cauchemard voisins!

Question postée dans le thème Voisinage sur le forum Immobilier.

  1. #1
    Membre Benjamin
    Ancienneté
    décembre 2004
    Localisation
    Issy les Moulineaux
    Messages
    5
    Je vis un véritable cauchemard à cause de mes voisins depuis plus de 2 ans et actuellement mon ami et moi sommes en danger de mort.



    J'ai 29 ans et il y a deux ans ma mère a acheté un deux pièces à Issy les Moulineaux. Elle m'y loge à titre gracieux avec mon ami. Elle était extrêmement contente car il s'agissait de sa première acquisition immobilière dans un petit immeuble ancien et calme....en apparence.



    Dans les 5 minutes qui ont suivi notre arrivée dans l'immeuble, une fois la vente signée, mon voisin de droite qui avait attendu que ma mère quitte les lieux et que mon ami sorte les poubelles est venu me voir. Il s'est présenté et m'a demandé à entrer poliment. Là il m'a ordonné d'acheter des plaques isolantes (de 20 cm d'épaisseur) en me montrant où je devais les placer pous isoler son appartement mais aussi celui d'un autre voisin qui est son ami. Puis il m'a indiqué un endroit en m'interdisant d'y mettre ma télévision si je voulais "que tout se passe bien entre nous". Ensuite il a commencé à se plaindre de l'immeuble du bruit etc... Entre temps mon ami était remonté du vide-ordures et était fort mécontent que j'aie laissé le voisin entrer.



    Nous avons acheté un dizaine de plaques isolantes (5 cm d'épaisseur, l'appartement n'était déjà pas grand) et de l'isolant pour la pose d'un parquet neuf en pensant nous protéger ainsi que nous voisins de côté et du dessous.

    Au début ça allait, ils nous disaient bonjour et nous aussi.

    Nous avions remarqué un voisin (du dessous) assez antipathique mais rien de plus. Mais dès que nous sortions de chez nous le fameux voisin de droite sortait derrière nous, il lui est même arrivé de nous regarder descendre dans l'escalier les bras croisés avec un air aggressif. Quand nous recevions nos amis il faisait de même et il se plaignait constamment du bruit.



    Un soir il s'est mis à taper de grands coups dans le mur puis sur notre porte et a commencé à se plaindre du bruit nous avons eu beau lui expliquer que j'avais mis la radio très faiblement, il continuait. Aussi nous lui avons déclaré que comme il ne voulait rien comprendre nous préférions refermer notre porte. Il a cherché à nous en empêcher en interposant son pied. Nous avons forcé et avons réussi à fermer la porte. A la seconde même nous avons commencé à étouffer. Nous avions été gasés. Nous sommes allés à la police où on nous a demandé de déposer un main courante. (au lieu d'une plainte !)



    Mais nous ignorions que ce n'était que le début car depuis nous avons été



    -agressés en pleine rue par le voisin du dessous et 4 de ses amis (heureusement des voisins de l'immeuble d'en face ont assisté à la scène et ont appelé la police)

    -menacés de mort

    -menacés avec une bombe lacrymogène

    -insultés régulièrement par nos voisins mais également leurs amis et familles quand nous circulons dans la rue

    -notre voisine du dessus s'est déchaînée au niveau sonore et s'amuse à mettre sa machine à laver après minuit alors que nous lui avons fait savoir gentiment à plusieurs reprises que cela nous empêchait de dormir. Ses enfants ( 10 et 16 ans + une gamine de 5 ans) s'amusent à jouer au ballon dans son appartement qui est mal isolé et à sauter au sol, à nous insulter etc... Résultat nous ne pouvons pas dormir et nous sommes épuisés le matin pour nos activités respectives.



    Nous avons remplacé notre porte par une porte blindée. La semaine dernière on a mis un objet en fer dans la serrure de la porte : résultat (560 euros de facture)



    -En pleine nuit, un plot pour travaux a été placé devant notre appartement,

    -Notre boîte aux lettres a été forcée puis cassée et maculée d'injures

    -Régulièrement je retrouve des mégots, ordures etc... dans ma nouvelle boîte aux lettres, qui a été rayée et abîmée...



    -Mon ami est très régulièrement insulté et menacé et il a été agressé par un voisin il y a tout juste 15 jours alors qu'il venait de sortir de l'immeuble avec nos deux chiens. Le voisin l'a suivi et lui a sauté dessus dans une rue plus isolée.



    Nous avons un chien bull terrier, déclaré, stérilisé, muselé et très câlin. Nos voisins nous menacent en permanence de déclarer à la police que notre chien n'est pas muselé.



    -Une voisine s'amusait à balancer de l'eau dans les escaliers tous les jours puis accusaient nos chiens de pisser dans les escaliers. Elle balançait de l'eau sous nos yeux, tous les voisins le savaient et en réunion syndicale ils disaient que c'était nos chiens et beaucoup d'autres mensonges.



    -On nous a menacé de péter notre porte blindée, de brûler notre appartement et de nous "ramener les gitans".



    Et j'en passe.

    Ma mère, mon ami et moi-même avons déposé 4 ou 5 plaintes et autant de mains courantes, toujours classées sans suite.

    Les voisins nous menacent de mort ouvertement, tappent sur notre porte et vont déposer de fausses mains courantes et plaintes contre nous.



    Le pire c'est actuellement je suis enceinte de 4 mois mais j'ai peur pour ma vie et celle de de mon enfant et de son père quand nos voisins le découvriront.



    Actuellement la fréquence des agressions est de 2 à 3 par semaines avec menaces de mort répétées. Le pire c'est que certains policiers (pas tous heureusement) les croient ou je dirais plutôt veulent les croire!

    Et après les voisins nous rient au nez.



    Que pouvons-nous faire?

    Les voisins les plus dangereux sont deux locataires!

    Mais leurs propriétaires font partie du complot. Plusieurs de nos voisins désiraient acheter notre appartement. Le voisin le plus agressif nous traite de "bourgeois" et me dit qu'il me suffir d'appeler mes parents pour qu'ils m'envoient du fric". Il est persuadé que nous sommes riches!

    J'ai oublié de préciser qu'ils s'agit, pour la plupart, de personnes de la classe populaire mais qui ont décidé de ne pas travailler, passent leurs journées dans les bars ou à boire chez eux, de minima sociaux ou de personnes endettées.



    Dès que la police intervient ils déclarent que nous avons des problèmes avec tout le monde... et c'est vrai ! Nous les avons même vu faire des réunions avant d'aller déposer des fausses plaintes contre nous. Plusieurs d'entre eux sont connus des services de police pour agressions et menaces voire insultes à agents.



    Si nous partons ma mère ne pourra jamais relouer cet appartement, ils veulent, pour certains, nous faire partir et pour d'autres racheter l'appartement pour une bouchée de pain... pour agrandir le leur!



    Je vous remercie d'avance de toute suggestion.


  2. #2
    Pilier Junior Avatar de Supermamix
    Ancienneté
    novembre 2004
    Localisation
    sud Bourgogne
    Messages
    1 209
    Quels que soient les griefs (justifiés ou non) des voisins à votre encontre, ils ont l'avantage du nombre et cherchent à vous intimider. Je doute que cela aille jusqu'au risque de mort !
    A votre place, pour vivre en paix, j'aurais déjà déménagé !
    Par contre, je trouve malsain vos commentaires sur la situation sociale de vos voisins, je ne pense pas que les rmistes, chomeurs et personnes surendettées le soient par choix...

  3. #3
    Membre Benjamin
    Ancienneté
    décembre 2004
    Localisation
    Issy les Moulineaux
    Messages
    5
    Non, je ne me moque pas du tout de la situation économique de mes voisins. D'ailleurs je fais moi-même du bénévolat.
    Ils ne travaillent pas... par choix ! En tout cas c'est ce qu'ils clament haut et fort. Ils ont choisi de profiter de leur temps.
    Le problème ce n'est pas qu'ils aient choisi de ne pas travailler (ça les regarde) c'est qu'ils nous accusent mon ami et moi d'être des bourgeois parce que nous travaillons et nous insultent en disant que nous sommes riches.
    Quand à la personne endettée, ses enfants se livrent à des dégradations dans l'immeuble et elle vote continuellement des travaux qui atteignent des sommes faramineuses... et qu'elle ne paie pas.
    Je comprends tout à fait votre première impression, pour comprendre mes voisins il faut entrer dans un tout nouvel univers conceptuel !

    Merci de votre réponse.

  4. #4
    Membre Benjamin Avatar de Valeriem
    Ancienneté
    décembre 2004
    Messages
    13
    Bonjour

    Je pense que vous devriez ecrire a un mediateur de la republique ou au procureur pour expliquer votre situation car apparement les services de police ne veulent pas intervenir
    bon courage

  5. #5
    Membre Benjamin
    Ancienneté
    décembre 2004
    Localisation
    Issy les Moulineaux
    Messages
    5
    Merci de votre réponse.

  6. #6
    Membre Benjamin
    Ancienneté
    décembre 2004
    Messages
    16
    malheuresement nous aussi on a des problemes avec les voisins. ceux ci nous reprochent le manque d'isolation alors que nous sommes pas proprietaires.

    la seule solution que nous avons trouvé c'est de demenager helas.
    il n'y a pas grand chose à faire d'autres.

  7. #7
    Membre Benjamin
    Ancienneté
    novembre 2004
    Localisation
    noumea
    Messages
    12
    Bonjour,
    Ce n'est pas une réaction juridique, je ne suis pas dans la profession.
    Le problème n'est pas, je l'espère, deux mondes qui s'affrontent, les "bougeois" contre les "chaumeurs" (réaction à la première réponse).

    Mais il était intéressant de préciser la situation de vos voisins, car on peut imaginer la disponibilité de leurs journées.
    Il serait étonnant que les choses changent en votre faveur car on assiste à une forme virulente de harcellement.
    J'ai souffert de cette forme d'agression et mon attitude détachée (parfois amusée!)à fini par décourager mon malade de voisin.
    J'ai été très bien reçue lorsque j'ai choisi de déposer une main courante.
    Ce que je ne comprends pas dans votre cas est bien la non réaction des autorités.
    Car à moins de ne dévoiler qu'une partie de l'histoire, celle ou vous êtes à votre avantage, (mais rien ne justifie la violence!)
    Pourquoi les plaintes ne sont-elles pas suivies d'effets ?
    Quoi qu'il en soit, comme je l'ai lu plus haut, seule la fuite règlera ce problème.
    La relation est bien trop conflictuelle pour espérer vivre un jour sereinement dans votre appartement.
    La venue prochaine de votre enfant devrait vous encourager à voir comment vous diriger vers un autre lieu d'habitation.
    Bon courage, Ambre

  8. #8
    Membre Benjamin Avatar de Valeriem
    Ancienneté
    décembre 2004
    Messages
    13
    La fuite est peut etre la solution mais cet appartement restera vide car avec de tels voisins il sera impossible de le relouer d'apres cette histoire
    Une plainte aupres du mediateur de la republique debouche automatiquement et obligatoirement sur une enquete
    Dans l'espoir que cette histoire s'arrange au mieux

Discussion fermée
Interrogez un avocat via Wengo

Discussions similaires

  1. comment faire pour me sortir de ce cauchemard?
    Par donna dans le forum Personne et Famille
    Réponses: 1
    Dernier message: 21/12/2010, 23h11
  2. Achat appartement tourne au cauchemard
    Par Nolune dans le forum Immobilier
    Réponses: 4
    Dernier message: 27/09/2008, 17h56
  3. une demande de garde qui peut vire au cauchemard
    Par Valeck456 dans le forum Personne et Famille
    Réponses: 3
    Dernier message: 31/01/2008, 14h04
  4. un surendettement qui vire au cauchemard.
    Par Jeff62 dans le forum Finances, Fiscalité et Assurance
    Réponses: 3
    Dernier message: 24/01/2008, 12h07
  5. mad: Le cauchemard au travail !
    Par Kenzo666 dans le forum Travail
    Réponses: 1
    Dernier message: 25/02/2005, 18h59

Règles de publication

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages

  • Règles du forum