Vos question à l'Avocat
Discussion fermée
Page 3 sur 4 DébutDébut 1 2 3 4 FinFin
Résultats 25 à 36 sur 46

Humidité de condensation avec moisissures

Question postée dans le thème Propriétaire et Locataire sur le forum Immobilier.

  1. #25
    Pilier Junior Avatar de Jean-didier
    Ancienneté
    juin 2006
    Messages
    1 279
    Bonjour ,
    Citation Envoyé par Leelu0306 Voir le message
    Ceci est confirmé par notre diagnostic gaz, qui nous indique que nous devrions consommer beaucoup moins de gaz.Pour compléter, cette humidité est liée à une condensation due à la vapeur dégagée par les sources suivantes : la respiration des occupants, le séchage du linge, la vapeur crée par la cuisson, la vapeur d'eau des salles de bains et salles d'eau…


    La seule combustion du gaz dégage de la vapeur d’eau ( libération dans l’atmosphère de CO2 – gaz carbonique - et H2O – vapeur d’eau- ). Pour vérifier essayer de réduire sensiblement votre consommation de gaz ( ville ou bouteille) et vous verrez bien.
    Le nombre d’occupants est aussi responsable d’humidité ( respiration …)
    Une autre cause est la présence d’animaux ( leur respiration produit aussi évidemment de la vapeur d’eau ) .
    En résumé , il semble bien que si la production de vapeur d’eau provient du mode de vie du locataire et des autres occupants hébergés, il lui appartient d’assurer son évacuation ou sa suppression afin que l’appartement ne soit pas dégradé. Si cette humidité a une autre cause ( par exemple fuite en sous-sol, et remontée capillaire par les murs ) le traitement du problème incombe au propriétaire ou plus probablement au syndicat des copropriétaires.

    Cordialement

  2. #26
    Pilier Junior
    Ancienneté
    avril 2006
    Messages
    1 427
    Bonjour
    je reviens juste quelques posts.

    l humidité d un appartement est une cause de dégats, mais encore plus la condensation.
    La condensation se faisant sur une difference de temperature (une fenetre simple vitrage met directement en contact la temperature exterieure et interieure d ou condensation importante).

    cela pour expliquer que si, une mauvaise isolation thermique des murs est une grosse source de condensation. Et engendre plus de degat que l humidité en elle meme.
    Les moisissures sont surtout dûs à de la condensation, plus que l humidité.
    dans les 2 cas une aeration est un des principaux remedes

    Enfin pour la temperature, nous sommes sur un des rares sujets ou amicales de locataires et bailleurs sont d'accord. La temperature idéale est de 19 °C avec une fourchette de +/- 1 °. (techniquement, bonsoir pour y arriver, j'ai du mal deja a faire diminuer mon écart de +/-4 sur des gros immeubles sachant que j essaye datteindre 18 au min je monte a 26)

    Au vu des posts j oriente , aussi comme les autres intervenants, sur le mode de vie, une bonne isolation thermique solutionnerai , je pense, la solution. Mais alors le cout est disproportionné

  3. #27
    Pilier Sénior Avatar de Rac8
    Ancienneté
    août 2005
    Localisation
    Région Centre
    Messages
    14 564
    Bonjour,

    Ahhh l'humidité des vieux appartements...vaste sujet !!!

    J'ai eu le même soucis dans ma vieille salle d'eau, et contrairement à ce qui a été dit, les déshumidificateurs électriques MARCHENT A MERVEILLE !!! ils remplacent un peu la VMC qui fait défaut, en attendant d'en avoir une...

    Pour 120€ vous avez une solution de secours, en attendant de trouver le pb...

    Bon courage !
    Noël au balcon, enrhumé comme un con !

  4. #28
    Membre Junior
    Ancienneté
    février 2006
    Messages
    54
    Votre cas est un cas général qui provient d'un manque de ventilation des locaux. Celà provoque des condensations sur les parois froides dont vous ne pouvez être responsable si les orifices de ventilations n'exostent pas ou ne peuvent pas être entretenus.


    Consultez la fiche suivante et vous comprendrez une bonne partie de votre problème :
    FICHE e01

  5. #29
    Pilier Junior
    Ancienneté
    juillet 2006
    Messages
    4 321
    Bonjour,

    Vous avez réglé le problème dans la salle de bains pour un appareil?

    s'il en faut un à la cuisine et un autre dans la pièce ou se trouve la M.à.L ça commence à faire un peu cher(sans parler de l'encombrement).

    Je ne suis pas convaincu mais ce n'est pas le principal.

    Pas d'accord,ça ne remplace pas la VMC. Ou si peu.

    Cdt
    En me relisant j'ai l'impression d'être sec,(sans jeu de mot) catégorique ...bref je ne me plais pas.

  6. #30
    Pilier Sénior Avatar de Rac8
    Ancienneté
    août 2005
    Localisation
    Région Centre
    Messages
    14 564
    Ce que j'ai dit, c'est que ces appareils rendent bien service quand il n'y a pas de VMC, en attendant d'en installer une !

    Chez moi, sdb sans rien => moisissures à la pelle
    Chez moi, sdb avec déshumidificateur après chaque douche => plus de moisi !

    J'en déduit que cela marche bien...au moins chez moi ! et au Canada aussi, ils en mettent dans les sous-sol...

    Maintenant, je suis bien d'accord, c'est une solution d'appoint uniquement, il FAUT une VMC dans un logement...

    Pas de pb, votre joli jeu de mot fait pardonner votre ton...
    Noël au balcon, enrhumé comme un con !

  7. #31
    Membre Benjamin
    Ancienneté
    janvier 2007
    Messages
    10
    Bonjour,
    Le problème est en effet que je devrai en acheter 3... salle, salle de bains et chambre.
    • Pour préciser, nous n'avons pas d'animaux...
    • Merci beaucoup pour la fiche d'informations, cela complète l'ensemble des informations que j'ai récupérées. Dans la liste des causes, je vois "branchement d'une hotte aspirante sur une extraction". C'est effectivement ce qui a été fait juste avant notre emménagement.
    • Les orifices de ventilations de la cuisine et de la salle ne sont pas démontables et il n'y en a pas dans la chambre...
    Merci encore à tous pour votre participation... Je vous tiens toujours au courant (1er RDV demain avec un spécialiste du batiment).
    Bonne soirée

  8. #32
    Pilier Junior
    Ancienneté
    juillet 2006
    Messages
    4 321
    Bonsoir,

    Rac8,j'ai reconnu que quelque chose n'allait pas dans mon ton ,je le regrette mais vous savez ce n'est pas toujours facile d'avoir les bons mots à disposition de la tête.Désolé
    Merci de votre tolèrance.

    Cdt

  9. #33
    Pilier Sénior Avatar de Agnes1
    Ancienneté
    juin 2005
    Messages
    6 881
    Encore uen fois, malgré tout ce qui a été dit, je ne suis pas d'accord pour incriminer d'office le bailleur. Un bailleur ne peut, sur simple demande d'un locataire lui refaire à neuf un appartement qu'il dégrade par son mode de vie jusqu'à preuve du contraire. D'autant que le sien a fait le nécessaire puisqu'il est venu avec un architecte !
    Avec les températures extérieures douces, l'humidité nocturne, un chauffage gaz + cuisson + linge qui sèche dans 35 m2 seraient les premieres raisons à incriminer. D'autant que cela n'avait pas lieu l'année dernière où les températures extérieures étaient plus froides.
    Citation Envoyé par Leelu0306 Voir le message
    ............…Durant l'hiver 2005-2006, aucun problème apparent d'humidité importante.Depuis mi novembre 2006, (ce qui correspond environ au début de la période de chauffe) nous avons constaté une présence inhabituelle d’humidité sur les fenêtres de la salle, la chambre et la salle de bain. ........... Après deux relances, elle m’a recontacté début janvier et est venue le 4 janvier avec un architecte.
    .......L’appart est surchauffé. Pour eux, 20°C c’est trop, .........Il y a un problème de ventilation. « Vous devez aérer plus votre appartement : 10 min matin et soir en ouvrant toutes les fenêtres. » Ce à quoi on a répondu que nous aérions assez souvent l’appart.
    ........ L’appartement manque de ventilation permanente : grille basse en cuisine (mais bouchée par la peinture), grilles hautes et basses dans la salle (mais l’air ne passer que très peu), pas de grilles dans la chambre, grille haute dans la salle de bain. .
    Citation Envoyé par Vevelte Voir le message
    ........Je disais donc our lui faire fermer son caquet car après ce que nous a rapporté Leelu0306 c'est tout à fait ce qui convenait .
    Relisez justement le descritptif que fait leelu et vous verrez que ce n'est pas tout à fait ce qu'il convient de taxer son propriétaire !

  10. #34
    Pilier Junior
    Ancienneté
    juillet 2006
    Messages
    4 321
    Bonjour,

    D'après les explications de Leelu0306,son mode de vie me paraît tout à fait conforme à ce que vivent la grande majorité des gens.

    Nous produisons de la vapeur d'eau;elle doit pouvoir s'évacuer.
    Je crois exagéré de tomber dans le piège de se restreindre dans sa vie de tous les jours .Nous ne nous trouvons pas dans une laverie,tout demême!
    Par conséquent ,j'estime que l'on ne peut pas parler de dégradations dont la responsabilité incomberait aux locataires.

    L'architecte pourra constater si toutes les bouches existent et si elles sont en état de fonctionner .(entrées d'air dans toutes les pièces hors pièces d'eau qui elles seront équipées de sorties d'air).

    Comme le phénomène ne semblait pas exister l'année dernière et que les locataires produisent la même quantité de vapeur, le problème d'humidité sur les murs etc.. reste à solutionner.

    Agnès1,Sans vouloir polémiquer,je rappelle les propos du bailleur:"vous m'avez bousillé mon appart. tout est de votre faute,votre mode de vie....l'appart est surchauffé....si on a froid on met le pull...
    A chacun son appréciation .

    Cdt

  11. #35
    Pilier Sénior Avatar de Rac8
    Ancienneté
    août 2005
    Localisation
    Région Centre
    Messages
    14 564
    Je serai de l'avis d'AGNES1...
    En tout premier lieu, il faut que arriviez à déboucher/gratter les aérations, et que vous chauffiez plus, car l'air chaud peut contenir plus d'humidité, et résolvez le pb de la hotte...vous verrez bien si cela arrange les choses ou pas !

    Bon courage !
    Noël au balcon, enrhumé comme un con !

  12. #36
    Membre Benjamin
    Ancienneté
    janvier 2007
    Messages
    10
    Bonjour,
    Désolée je n'ai pas eu le temps de vous répondre. Voici les nouvelles :
    1. J'ai fait faire un ramonage de l'évacuation de la chaudière. Le monsieur qui est venu a confirmé et noté sur sa facture que le branchement de la hotte était non seulement interdit mais également dangereux pour la santé : en effet, si la chaudière fonctionne pour le chauffage ou l'eau chaude, et que je mets la hotte en route, tous les gaz de la chaudière refoulent dans l'appartement, ce qui risque de provoquer un taux de monoxyde de carbone CO dangereux!!! La présence de CO peut se détecter notamment par une présence d'humidité... Heureusement que je faisais la cuisine la fenêtre ouverte... (je sais pourquoi maintenant je souffrais régulièrement de maux de tête et de fatigue...) Je vais utiliser cette hotte avec précautions désormais...
    2. J'ai fait venir un professionnel du batiment qui a constaté le problème. Il a bien confirmé qu'il y avait un réel problème de ventilation... et que tous les travaux (élimination des risques de condensation + réparation) incombait au propriétaire. Il a également précisé que notre type de chauffage participait à assainir l'air et ne pouvait pas provoquer autant d'humidité (fait confirmé, car nous avons chauffé à 18-19 pendant plusieurs jours et nous étions à 60/70%, puis à 20 et nous sommes descendus en dessous de 50% d'humidité). Mais concernant la température de chauffage de l'appart j'ai entendu en 1 semaine tellement de versions différentes que je ne sais plus quoi faire...
    3. J'ai pris contact avec un peintre en bâtiment qui va venir visiter et faire un rapport précisant les causes du problème.
    4. J'ai récupéré un détecteur de CO, qui a bien confirmé que le taux était anormalement haut (selon les conditions : jusqu'à 84PPM dans la cuisine sachant que j'ai ensuite quitté la pièce vu que cela continuait de monter... et 50 dans la salle)
    5. Pour info, les valeurs limites de CO dans les batiments ne sont pas définies par une réglementation, mais il y a des valeurs maxi guides : 87PPM sur 15 minutes, 52PPM sur 30mn, 26PPM sur 1h et 9PPM sur 8h. Les risques dès exposition immédiate sont : 100PPM (céphalées), 200PPM (nausées)...etc
    6. Dans le monde du travail, voici les valeurs limites (plus strictes) : 50PPM sur 15mn, 35PPM sur 8H.
    7. Le fait de chauffer à 20°C n'a apparemment pas de rapport avec la production d'humidité,
    Voila nous avançons progressivement, je vous tiens au courant dès que j'ai des nouvelles.
    En tout cas merci pour votre participation.
    Bon week-end.

Discussion fermée
Page 3 sur 4 DébutDébut 1 2 3 4 FinFin
Interrogez un avocat via Wengo

Discussions similaires

  1. Sinistre par condensation
    Par Minouchon2007 dans le forum Immobilier
    Réponses: 4
    Dernier message: 13/12/2009, 12h57
  2. Appartement humidité/moisissures
    Par Dubh dans le forum Immobilier
    Réponses: 4
    Dernier message: 05/08/2009, 13h31
  3. Réponses: 2
    Dernier message: 25/01/2007, 16h43
  4. Humidité de condensation avec moisissures
    Par Ciloune dans le forum Travail
    Réponses: 1
    Dernier message: 25/01/2007, 14h58
  5. Problème moisissures
    Par Fofo38 dans le forum Immobilier
    Réponses: 6
    Dernier message: 16/01/2007, 11h19

Règles de publication

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages

  • Règles du forum