Page 2 sur 2 PremièrePremière 12
Affichage des résultats 26 à 38 sur 38

Discussion : Barrière de parking rabattable endommagée

  1. #26
    Himawari
    Visiteur
    Citation Envoyé par Aie Mac Voir le message
    aux derniers échos que l'en ai eu, ce n'est pas près de sortir.
    ce qui n'est pas un mal si les couenneries proposées dont j'ai eu écho étaient officialisées.

    .
    Je m'étais entretenu avec une personne qui siège à la commission. A priori le statut des Inspecteurs faisait parler - Mais on s'éloigne ...

  2. #27
    kogaratsu
    Visiteur
    Citation Envoyé par OxY69 Voir le message
    Je m'étais entretenu avec une personne qui siège à la commission. A priori le statut des Inspecteurs faisait parler - Mais on s'éloigne ...
    on a eu le même écho…

  3. #28
    Pilier Sénior

    Infos >

    j'aime bien le "on"…
    c'est le même "on" des locataires qui en ont plein les bottes de voir leur assureur les virer parce que "on" paye un peu trop souvent pour les dommages dans des copro pourries.
    Non je suis pas objective, je reconnais, mais j'ai quelques raisons de ne pas l'être. Elles sont parties en fumée dans un rafraichissement de page, c'est pas plus mal, ça m'évitera de piquer un coup de sang, c'est mauvais pour le coeur.
    Mais en résumé, ces conventions, ça me saoûle. Pour moi, c'est l'assurance de celui qui est responsable qui devrait payer, point. Et s'il en pas, il paye de sa poche. Et si en plus les rapports d'experts étaient communiqués à tous, ce serait le nirvana......

  4. #29
    Himawari
    Visiteur
    Nos rapports sont à destination de nos mandants exclusivement (charge à lui de le communiquer s'il le souhaite).

    Heureusement qu'elles sont là les conventions ! Car leur but 1er est de simplifier et d’accélérer les prises en charge des dossiers sinistre : et c'est le cas en pratique croyez le bien

  5. #30
    Pilier Sénior

    Infos >

    et c'est le cas en pratique croyez le bien
    Ok, je veux bien le croire....
    Nos rapports sont à destination de nos mandants exclusivement (charge à lui de le communiquer s'il le souhaite).
    D'accord. Donc, exemples :
    - le SDC est fautif dans une (grosse) DDE. Si l'expert est celui de l'assurance du locataire ayant subi la fuite, le SDC, qui paye parce que ça dépasse la somme conventionnelle, n'a pas accès à l'expertise, c'est ça?
    - le SDC n'est pour rien dans un incendie, si l'expert est celui de la locataire ayant subi les dommages, le SDC, bien que ce soit lui qui paye puisque le proprio (responsable de l'incendie) n'est pas assuré, n'a pas non plus accès à l'expertise ?

    Je comprends pas quelle est la justification de ça ?
    Et que faire pour avoir un son de cloche qui permette de comprendre réellement le problème ?
    Dernière modification par Ermeline ; 10/06/2015 à 21h36.

  6. #31
    Himawari
    Visiteur
    - le SDC est fautif dans une (grosse) DDE. Si l'expert est celui de l'assurance du locataire ayant subi la fuite, le SDC, qui paye parce que ça dépasse la somme conventionnelle, n'a pas accès à l'expertise, c'est ça?
    Pour simplifier, au delà de 1600 € et avec un recours à aller "chercher" l'expertise se fait contradictoirement obligatoirement ... Donc l'ensemble des experts est présent et un procès verbal est régularisé.
    - le SDC n'est pour rien dans un incendie, si l'expert est celui de la locataire ayant subi les dommages, le SDC, bien que ce soit lui qui paye puisque le proprio (responsable de l'incendie) n'est pas assuré, n'a pas non plus accès à l'expertise ?
    En incendie le locataire est présumé responsable. Donc c'est l'expert du syndic qui convoque l'expert du locataire Mais là également les opérations d'expertises sont menées contradictoirement pour être opposable dans la relation entre assureurs (tant sur la matérialité que sur le montant des dommages ).


    On notera que c'est l'expert de l'immeuble qui convoque et mène les opérations d'expertise dans le deuxième exemple (quand bien même on est chez un copro et que seul l'appartement du copro est concerné ). Les copropriétaires bien qu'assurés (désormais obligatoire mais beaucoup ne l'était pas auparavant) sont représentés par l'assureur immeuble.
    Dernière modification par Himawari ; 10/06/2015 à 21h49.

  7. #32
    Pilier Sénior

    Infos >

    Ok, donc si je comprends bien, le syndic nous roule dans farine en disant que le SDC n'a pas accès aux rapports? Dans ces deux cas, par exemple, le SDC devrait les avoir?
    Dernière modification par Ermeline ; 10/06/2015 à 21h52.

  8. #33
    Himawari
    Visiteur
    L'assuré est le syndicat des copropriétaires (représenté par le syndic). Le rapport doit pouvoir être donné sur demande à mon sens.

  9. #34
    Pilier Sénior

    Infos >

    Merci, je me demandais comment il pouvait connaitre l'origine de l'incendie sans avoir eu le rapport. En fait, quel que soit le syndic, c'est toujours le même son de cloche en matière d'assurance, ils savent rien. Et ils disent rien au CS, même celui qu'on a maintenant qui est plutôt honnête. Et comme j'y connais rien, ben je sais pas ce que peux exiger...
    Si je m'adresse direct à l'assureur, en tant que CS, juste pour savoir si ces rapports sont chez lui, j'ai des chances d'avoir des réponses ou aucune chance?
    Dernière modification par Ermeline ; 10/06/2015 à 21h59.

  10. #35
    Himawari
    Visiteur
    Citation Envoyé par Ermeline Voir le message
    en matière d'assurance, ils savent rien. .
    Vous prêchez un convaincu.

  11. #36
    Pilier Sénior

    Infos >

    En tous cas, merci de m'avoir patiemment répondu OxY69

  12. #37
    kogaratsu
    Visiteur
    Citation Envoyé par OxY69 Voir le message
    En incendie le locataire est présumé responsable.
    uniquement dans les rapports locataires/propriétaires; dans le cas d'une copropriété, le syndicat et les copropriétaires autre que le bailleur sont tiers, donc faute à prouver sur 1384-2cc.

    Donc c'est l'expert du syndic qui convoque l'expert du locataire Mais là également les opérations d'expertises sont menées contradictoirement pour être opposable dans la relation entre assureurs (tant sur la matérialité que sur le montant des dommages ).
    il met en cause si une faute est prouvée, ou pour le prorata des tantièmes du bailleur.

  13. #38
    Himawari
    Visiteur
    Oui là je voulais dire que dans mon exemple le copropriétaire bailleur était représenté par l'assureur immeuble (pour rebondir au tout début de la conversation). Je ne parlais pas de la copropriété Je parlais bien de 1733.

Page 2 sur 2 PremièrePremière 12

Discussions similaires

  1. [Propriétaire et Locataire] Parking privé avec barrière automatique
    Par greggygreg3 dans le forum Immobilier
    Réponses: 2
    Dernier message: 17/10/2018, 15h23
  2. [Travaux et Construction] barrière de parking mise sur la route
    Par Enelyl dans le forum Immobilier
    Réponses: 7
    Dernier message: 06/08/2018, 13h05
  3. [Voisinage] Barrière de parking
    Par johnpaul dans le forum Immobilier
    Réponses: 9
    Dernier message: 01/10/2017, 14h33
  4. [Citoyens et Administration] barriere parking impasse privée
    Par Karine1971 dans le forum Rapports à la société
    Réponses: 24
    Dernier message: 30/08/2013, 14h04
  5. [Citoyens et Administration] responsibilité de la ville lorsque voiture endommagée en rentrant sur un parking de gymnase?
    Par moshpa dans le forum Rapports à la société
    Réponses: 17
    Dernier message: 29/05/2013, 08h32