Affichage des résultats 1 à 6 sur 6

Discussion : Agression, Tappage et plaintes...

  1. #1
    Membre

    Infos >

    Bonjour,

    J'ai besoin d'informations suite à la détérioration de mes relations avec mes voisins de palier.

    J'habite depuis 4 ans un appartement dont je suis propriétaire. J'ai sur mon palier un couple de personnes assez 'instable' qui régulièrement (environ 1 fois par jour), s'engueulent. Tout le monde en profite et le voisin du dessous notamment s'en plaint, sans jamais porter plainte. De mon coté, ca m'énerve, mais je vis avec.

    Récement la situation à dénégéré suite à une soirée que j'ai organisé :
    Ma copine ayant emmenagé il y a quelques mois, nous avons décidé d'organisé une crémaillère. J'ai alors mis un mot en bas de l'immeuble pour avertir le voisinage les invitant à venir me voir avant ou pendant la soirée s'il y avait un problème. Ce mot c'est vue répondre de manière très sèche et sans signature que c'était inadmissible. Ne sachant qui avait écrit, je n'ai pu aller voir la personne. Alors certes un mot ne donne pas de droit, mais c'est la moindre des politesses et entre gens civilisés, je pensait que l'on pouvait s'entendre.
    Bref, nous commencons la soirée, 15 personnes, un peu d'alcool et pas de musique. Au bout d'un moment, on frappe à la porte. Je vais ouvrir et me retrouve face à ma voisine qui me menace d'un baton. Je prends un premier coup à la lèvre. J'essai malgré tout de discuter. Sans succès. Ma voisine finit par me dire : 'Y'en a marre, c'est la seconde fois en 4 ans !', la dessus, bien evidément, mes invités rigolent, ce qui provoquent chez mes voisins une escalade dans l'énervement... Mon voisin se jette alors sur moi. Deux de mes amis interviennent pour le maitriser tandis qu'un troisième reconduit ma voisine chez elle.
    Deux autres propriétaires membres du conseil syndicale montent alors et le voisin rentre finalement chez lui.
    Entre temps, ma copine inquiète à appeler la police qui arrive 30 minutes plus tard. Ils constatent alors que je suis blessé, qu'une partie des personnes présentent sont choqués mais que personne n'est saoul... Ils me conseillent de porter plaintes d'autant que des menaces de mort ont été proférées. Ils essaient ensuite de frapper à la porte des voisins pour leur parler, sans succès.
    Je passe donc la fin de la nuit aux urgences avant d'aller porter plainte le lendemain matin suite à de nouvelles menaces proférées aux travers des murs.

    Aujourd'hui, je n'ai pas de nouvelles de ma plainte. Et j'ai peur chaque fois que je rentre chez moi de croiser ces personnes dans la cage d'escalier. Je ne sais pas ou en est ma plainte. En revance, je recois un coup de fil du commissariat qui me convoque pour m'entendre sur une plainte déposée par mes voisins.
    Je m'y rendrai donc mercredi, mais j'aimerai savoir plusieurs choses :
    - Ai je le droit de connaitre le contenu de cette plainte ? de savoir quand elle a été déposé ?
    - Qu'est ce que je risque ?
    - J'ai l'impression de passer de la victime (enfin c'est comme ca que je le ressent), à l'accusé. Que puis je faire ?
    - Avez vous des conseils à me donner ?

    Cdlt,

  2. #2
    Pilier Sénior

    Infos >

    Bonjour !
    Ne vous passez pas la rate au cour bouillon ! Vous ne passerez pas la nuit en garde à vue ! C'est juste un entretien pour entendre leur version.
    la plainte du voisin sera certainement daté après la votre.
    Il vous suffit d'expliquer la situation et de faire le lien avec votre plainte.
    Vous avez de nombreux témoignages à donner.
    Les Forces de l'ordre vont vous poser des questions et vous expliquer ce que vous reproche le voisin.
    Ils se feront leur opinion et transmettront au procureur qui décidera de la suite à donner.

    en attendant, vous devriez mettre en demeure le bailleur de ces charmant personnage, de faire cesser les nuisances qu'ils vous procurent, afin que celui-ci ait suffisement de billes pour ne pas renouveler leur bail à son échéance.( seul moyen de vous débarrasser d'eux !)
    Plus le bailleur aura de plaintes de voisinage, plus il lui sera facile de se débarrasser du locataire.
    Vous avez voulu tuer Charlie Hebdo ! Vous l'avez rendu " immortel"

  3. #3
    Pilier Sénior

    Infos >

    bonjour,

    sont ils eux aussi proprio ? car il faudrait quand même relayer ces faits auprès du syndic. ce pourrait aussi se faire en AG en fin de séance, les autres pourraient aussi témoigner des disputes . il faut bien que tout le monde comprenne que ce n'est pas en faisant le dos rond qu'on arrête ces individus.

    sinon respirez un Grand coup ... vous saurez mercredi ce qu'il en est. Les policiers vous diront la raison de votre convocation et vous entendrons à ce Sujet; restez calme, posé et factuel. prenez bien toutes vos infos avec vous concernant votre plainte, ainsi que rappel du passage des policiers ce fameux soir (si c'est la raison de votre convocation). Préparez par ailleurs (on ne sait jamais) une liste de vos invités et leur numéro de tel ; aussi bien mentionner la présence des 2 membres du CS qui pourront aussi témoigner.

    sinon pour les menaces, il est difficile de vous conseiller. si vous leur montrez que vous avez peur, ca risque de continuer (il aura trouver un levier pour vous impressioner). ceci dit, restez sur vos gardes et n'hesitez pas à appeler de l'aide au cas où il vous coincerait qq part. ne pas oublier que vous pouvez declencher votre tel pour enregistrer les echanges ... je sais facile à dire quand on est derriere son ecran. mais c'est un outil que vous pouvez avoir l'audace et le Reflexe d'utiliser au cas où. ca peut impressioner.

    et revenez nous raconter après votre convocation.

  4. #4
    Membre

    Infos >

    Bonjour,

    Et tout d'abord merci pour vos réponses.

    Donc oui, ces personnes sont également propriétaires. Mais je ne comprend pas bien ce que peut faire le syndic pour ca. Il n'a aucun levier de son coté, si ?

    Oui, je prendrai copie de la plainte et de l'attestation médicale des blessures. J'avais sur la plainte déjà indiqué les noms des deux membres du CS qui sont intervenu (mais je n'ai pas leurs coordonnées) et également des 3 amis qui sont intervenus lors de l'incident (avec leur numéro de tel). Ils ont d'ailleurs aussi été contacté, mais pas encore entendu.

    Par contre, légalement, savez vous ce que j'ai le droit de savoir ou non sur le contenu d'une plainte que l'on dépose contre moi ? puis je en avoir copie ?

    Merci
    Cdlt,

  5. #5
    Membre

    Infos >

    Bonjour,

    Donc pour faire suite. Je me suis donc rendu à la convocation pour découvrir que mes deux voisins ont également porté plainte contre X. Tous les deux pour des coups. J'ai donc réindiquer au policier les noms des personnes ayant intervenu lors de l'altercation. Sachant que j'avais déjà donné ces noms dans ma plainte.
    A noté, qu'ils ont fait constater des blessures par le CHU, mais que lors de leur plainte, l'agent de police leur a remis une convocation pour une contre expertise auprès de la médecine légale et qu'ils ne s'y sont pas rendu.
    Egalement, ils ont déclaré avoir pris un baton pour frapper à ma porte car la sonnette ne fonctionne pas !!! Je ne sais même pas s'il faut rire ou pleurer...
    Bref, pour le moment, le policier m'a dit qu'il devait encore entendre les témoins puis mes voisins. Qu'il transmettrait ensuite au parquet qui décidera de classer l'affaire ou probablement (selon lui), ordonnera une médiation.
    Je sais également qu'il a fait une enquête de voisinage auprès d'un des voisins (habitant en dessous et intervenu lors de l'altercation) et que celui ci a déclarer que mes voisins étaient des gens instablent et qui s'engueulent, voir se frappent régulièrement. Il a aussi indiqué qu'il jugeait que le soir même le bruit que nous faisions méritait au pire de venir frapper à la porte pour demander de parler moins fort.

    Voilà. Je ne sais pas ce que ca va donner... Je pense pas que je risque grand chose, mais en revanche, je ne suis pas sur que si c'est classé sans suite, ca calme mes voisins

  6. #6
    Pilier Sénior

    Infos >

    Bonjour
    Restez soudés avec les autres voisins, il est manifestent qu'ils vous soutiennent vous n'avez rien à craindre

Discussions similaires

  1. [Déroulement du procès] Tribunal suite à une plainte pour agression physique (agression légère n'ayant pas entrainé d'ITT)
    Par Jazzyspook dans le forum Monde de la Justice
    Réponses: 2
    Dernier message: 31/05/2014, 18h02
  2. [Rapport avec les pros du droit] Problème de 2 plaintes l'une personnelle, et l'autre du responsablle de l'agression physique
    Par Pacifique dans le forum Monde de la Justice
    Réponses: 1
    Dernier message: 17/03/2014, 19h56
  3. [Pénal et infractions] plaintes
    Par Viennette dans le forum Rapports à la société
    Réponses: 6
    Dernier message: 08/06/2006, 12h52
  4. [Pénal et infractions] Main-courantes en plaintes
    Par Daphne dans le forum Rapports à la société
    Réponses: 2
    Dernier message: 05/05/2004, 13h00
  5. [Pénal et infractions] mains courantes et plaintes
    Par Daphne dans le forum Rapports à la société
    Réponses: 3
    Dernier message: 18/04/2004, 11h42