Affichage des résultats 1 à 25 sur 25

Discussion : Louer un "non meublé" avec prêt de meubles luxueux

  1. #1
    Membre Cadet

    Infos >

    Bonjour,

    Je vais louer pour la première fois - donc sans expérience - mon appartement à des locataires qui sont intéressés pour garder une partie de mes meubles. Nous sommes d'accord sur le principe.

    J'ai acheté ces meubles plus de 30000 euros il y a 5 ans et ils sont toujours dans un état proche du neuf. Aussi, je voudrai prendre le minimum de risques les concernant... le loyer étant pour sa part fixé à 800 euros/mois.

    Que me conseillez-vous :

    - louer en meublé avec bail d'un an reconductible : je n'ai pas besoin de rajouter bcp de meubles pour que ce soit justifiables, je faisais déjà de la location saisonnière jusque là, donc pas de problème en soit. Le souci, c'est que le locataire ne pourra déclarer à la CAF que les 2/3 tiers du loyer pour son APL ??.. il n'acceptera jamais si tel est le cas...

    - louer en "nu" avec un avenant au contrat pour prêt gratuit de meubles ? (pas suffisamment de meubles pour que cela puisse être requalifié en meublé)
    Mais, malgré un inventaire précis des meubles et de leur état actuellement irréprochable, est-ce que je vais pouvoir garantir suffisamment mes meubles contre les dégradations ? En plus du dépôt de garantie de 800 euros pour le bail "location vide", est-ce que je peux demander un dépôt de garantie spécifique au prêt des meubles ? une assurance spécifique ?

    - autre idée, tel que louer mes meubles ou leur proposer d'en racheter une partie, au moins les canapé/fauteuils en cuir (le plus risqué point de vue dégradations) ? Mais rien que pour les canapé+fauteuils, il y en a pour 4000 euros, alors peu de chances qu'ils soient d'accord...

    J'aimerai aussi souscrire à la GRL (Garantie des risques locatifs), mais pour une "location nue avec prêt gratuit de meubles", est-ce qu'en cas de dégradations sur les meubles la GRL pourra les prendre en charge ? et avec quel plafond, car celui-ci est de 7700 euros pour du non meublé ou 3500 euros pour du meublé ? à voir aussi comment s'apprécie la vétusté...

    Merci par avance pour vos lumières !
    Lilie

  2. #2
    Pilier Sénior

    Infos >

    Bonjour
    A déconseiller
    Pour du locatif meublé cela doit être du mobilier basique pas du haut de gamme
    Vous avez eu de la chance en location saisonnière !
    Pourquoi laissez vous vos meubles ?
    Vous ne pouvez pas déménager ?
    Il serait plus prudent si c'est provisoire de les mettre dans un bon garde meuble et louer en vide

  3. #3
    Membre Cadet

    Infos >

    Je n'ai pas bcp loué en saisonnier, mais je n'ai eu effectivement à faire qu'à des personnes très soigneuses... le public est aussi différent, surtout dans le tourisme de "haut standing". Ce qui me laissait à penser que lorsqu'on met à disposition un bien de qualité, les locataires respectent plus facilement l'état des lieux, enfin ça c'est la théorie.

    Je souhaite laisser mes meubles car je me retrouve à vivre dans un appartement minuscule le temps que ma nouvelle maison soit construite, c'est-à-dire pas avant 5 ans normalement.

    Aussi, j'ai tendance à calculer la valeur de ces meubles à neuf sans vétusté, car d'ici 5 ans si je les ai laissé à la location, je vais racheter des meubles équivalents à ce même prix.
    Sur ce point, il est clair que je ne fais pas une bonne affaire de les laisser à mes locataires, je vois que la GRL, si tenté qu'elle m'assure les meubles, applique une vétusté bien loin de la réalité.
    Mais dans le cas contraire, se pose donc le souci du garde meuble...

    Laisser mes meubles en prêt était un choix de facilité, ils ne sont pas facile à déménager qui plus est (meubles en chêne massif, finition d'ébéniste empêchant tout démontage...)

    N'hésitez pas à me donner votre avis comme Marieke, j'oublie peut-être une solution plus simple !

    A noter aussi qu'en récupérant mes meubles, je baisserai le loyer de 50 euros... bien peu au regard de la valeur des meubles me direz-vous, à moins de ne rencontrer aucune dégradation pendant 20 ans, mais bon !

    Je pense au final proposer à mes locataires un rachat de mes meubles (tout ou partie), sinon je les retire.
    Il est vrai que c'est dommage, ces meubles mettaient vraiment en valeur cet appartement que je ne pensais pas un jour quitter.
    Dernière modification par LilieBretonne ; 30/01/2014 à 14h23.

  4. #4
    Pilier Sénior

    Infos >

    si vous decidez de les prêter à titre gratuit, il faut absolument les decrire , indiquer la valeur a neuf et prendre des photos (que le locataire pourrait contresigner au dos pour attester le bon état).

    je ne pense pas qu'une GRL couvre les meubles surtout si votre bail est fait en "non meublé"; mais bon peut etre qu'une assurance pourrait etre prise. Le locataire ayant une RC, s'il abime un meuble, il pourra faire intervenir son assurance (renseignez vous aupres de votre courtier sur le sujet).

    par experience, laisser des meubles dans un garde-meuble pour les vendre au final (vous verrez, on oublie vite ce qu'on a et qu'on en a plus besoin), vous aller récupérer peu et payer cher un gardiennage. pourquoi ne pas les vendre directement dès disponibles, puisque de toutes facons, vous ne vous en servirez plus dans la future maison ?

    Je souhaite laisser mes meubles car je me retrouve à vivre dans un appartement minuscule le temps que ma nouvelle maison soit construite, c'est-à-dire pas avant 5 ans normalement.
    5 ans pour construire une maison ?

  5. #5
    Pilier Sénior

    Infos >

    C'est en effet mieux de les vendre car 5 ans ...

  6. #6
    Pilier Junior

    Infos >

    Je pense qu'une bonne solution pourrait consister, si vos locataires l'acceptent, à leur vendre les meubles avec un contrat vous laissant l'option de les racheter dans 5 ans, pour un prix déterminé.
    Ainsi ils ont tout intérêt à les laisser dans le meilleur état possible, pour que vous les leur rachetiez.

  7. #7
    Pilier Sénior

    Infos >

    En tant que locataire, je ne prends pas un appartement où sont entreposés des meubles qui ne sont pas forcément du goût de tout le monde (plus difficile à louer) et à propos desquels on me demandera de rendre des comptes au moment du rachat. C'est beaucoup d'ennuis alors que le propriétaire peut les revendre pour s'en débarrasser.

  8. #8
    Pilier Junior

    Infos >

    C'est bien pourquoi dans le message initial ce passage est important :
    locataires qui sont intéressés pour garder une partie de mes meubles

  9. #9
    Pilier Sénior

    Infos >

    Exact, au temps pour moi...

  10. #10
    Membre Cadet

    Infos >

    Je parlais de revendre ces meubles à mes futurs locataires dès leur entrée dans mon appartement, puisqu'ils les intéressent.
    Je n'ai pas parlé de vouloir vendre mes meubles autrement, puisqu'au contraire je serai bien contente de pouvoir les récupérer d'ici 5 ans quand j'aurai à nouveau un "vrai chez nous".

    Pourquoi 5 ans pour la construction de notre nouvelle habitation, c'est parce que mon conjoint est auto-constructeur et qu'il bosse seul tant sur le gros oeuvre que sur le second oeuvre, donc il ne faut pas s'attendre à des miracles sur le délai d'achèvement !

    Par contre, j'ai trouvé une autre solution plus rassurante : mes parents se proposent de me racheter tous ces meubles pour leur maison, en remplacement de leurs meubles "datés".

    Reste maintenant à ne pas brusquer les locataires à qui j'avais plus ou moins prévu de laisser ces meubles...

    Nouvel élément : Je viens d'appeler le précédent bailleur et il m'apprend que, s'ils paient toujours en temps et en heure, ils ont par contre une 12aines de chiens (vous avez bien lu !) dans leur location actuelle ! Or j'apprends aussi que je n'ai pas le droit d'ajouter dans le contrat une clause limitant le nombre de chiens dans mon appartement, donc soit je cherche d'autres locataires, soit je fais avec !
    D'où l'intérêt dans ce cas de virer mes meubles pour limiter les risques... Il n'existe donc pas la possibilité d'interdire l'élevage de chiens - élevage non professionnel - dans sa location ?!

    @Juloup, par exemple, je suis prête à accepter de faire "crédit" sur les meubles à hauteur de 800 euros/mois sur 36 mois, et ils leur appartiennent au bout des 3 ans. S'ils stoppent le bail avant cette échéance et ne peuvent pas racheter la part restante, ou bien s'ils ne veulent plus des meubles et que ceux-ci n'ont pas été endommagés, alors je les récupère sans être redevable des paiements déjà donnés (qui représentent alors une simple location des meubles)... Je ne sais pas un contrat de ce type peut être mis en place entre particuliers... Et apparemment votre idée est mieux / plus simple, mais pouvez-vous me la détailler sur l'exemple de 30 k€ de meubles (échelonnement des paiements...) ?

    Citation Envoyé par Biloba Voir le message
    En tant que locataire, je ne prends pas un appartement où sont entreposés des meubles qui ne sont pas forcément du goût de tout le monde (plus difficile à louer) et à propos desquels on me demandera de rendre des comptes au moment du rachat. C'est beaucoup d'ennuis alors que le propriétaire peut les revendre pour s'en débarrasser.
    Juloup vous a (bien) répondu, et je précise également que ce ne sont pas des meubles "entreposés" mais bien des meubles étudiés avec grand soin pour les volumes de cet appartement à l'architecture très spéciale en demi-niveaux. Les locataires m'ont dit - comme la plupart de mes visiteurs - qu'ils ne se sentiraient pas capables de faire mieux en terme d'ameublement de haut standing. Donc c'était un critère important pour "bien vendre" ma location.
    Le problème initial est que j'ai mis toute ma passion et mon argent à m'occuper de ce bien, sans imaginer que j'allais devoir un jour quitter le département. Quel gâchis... je vais même devoir sacrifier certains meubles (ou en tout cas une somme folle auprès d'ébénistes pour les refaire ensuite) afin simplement de pouvoir les sortir de l'appartement, car ils ne passent plus par les ouvrants, du fait de rénovations effectuées en parallèle de l'ameublement ! (modification des plans intérieurs de la bâtisse autour des meubles, je sais, ça peut paraître dingue...)
    Dernière modification par LilieBretonne ; 30/01/2014 à 16h47.

  11. #11
    Pilier Junior

    Infos >

    S'agissant de meubles, vous pouvez signer à peu près ce que vous voulez comme contrat, et il n'existe à ma connaissance pas de modèle type pour votre cas...

  12. #12
    Pilier Junior

    Infos >

    une douzaine de chiens, c'est illégal, s c'est limité à 9, sauf si on est éleveur,. Et toute clause d'un bail limitant le nombre de chiens à 2, 3, 4 ou 5 etc... est illégale : le locataire peut avoir ses 9 chiens du moment que ça ne trouble pas le voisinage. S'il en a 10, 12, 14, allez le prouver une fois qu'il est dans les lieux !

    franchement je vous déconseille de louer dans ces conditions là, c'est impossible que 12 chiens dans un appartement, même des chiens cools et des gens soigneux (gros pari) ne vous fassent pas des dégats ; bien sur il a le dépot de garanti, l'état des lieux d'entrée, tout ça, mais à votre place, le sachant, je refuserais ces locataires

    à moins que votre appartement "ne craigne rien", mais il me semble qu'au contraire vous en preniez grand soin

    comprenez : une fois vos locataires en place, si vous apprenez qu'ils ont des tas de chiens, trop tard, ils sont chez eux, vous ne pouvez rien faire contre ça, juste espérer qu'il n'y aura pas de dégats
    par contre, vous n'avez pas à justifier votre refus de louer

  13. #13
    Pilier Sénior

    Infos >

    Le problème initial est que j'ai mis toute ma passion et mon argent à m'occuper de ce bien,
    alors trouvez une bonne Raison pour ne pas leur louer ! surtout en Appartement ==> même Avec 9 chiens, desolée mais ca fait des ravages - si vous etes si attachée que cela au logement, laissez tomber ; si le bail n'est pas signé, depêchez vous de les avertir et de leur donner une explication pour ne plus leur louer. Sinon vous allez recuperer un bien qui sera entierement a refaire, et bonjour le stress et la deception !

  14. #14
    Membre Cadet

    Infos >

    Ok, mais où puis-je trouver un exemple de contrat adaptable à ma problématique et qui aura surtout une vraie valeur juridique en cas de problème ? merci

  15. #15
    Pilier Sénior

    Infos >

    Citation Envoyé par LilieBretonne Voir le message
    Ok, mais où puis-je trouver un exemple de contrat adaptable à ma problématique et qui aura surtout une vraie valeur juridique en cas de problème ? merci
    comment ca ? une Location non meublée : ca depend de la loi de 89. voyez ces baux preparés par avocat : Modèle de bail à usage d'habitation ou mixte (contrat de location) | Contrat-Expert

    quant au pret/vente des meubles, c'est une convention entre les parties.

    mais vous voulez tjs leur louer ??? vous aimez vraiement prendre des risques ...

  16. #16
    Pilier Junior

    Infos >

    faites pas ça malheureuse !

  17. #17
    Pilier Sénior

    Infos >

    12 chiens en appartement , j'ai failli m'étrangler
    Bien sur que non il ne faut pas leur louer, j'espère que le bail n'est pas signé !
    Ils doivent louer une maison avec un grand terrain !
    Dernière modification par Marieke ; 30/01/2014 à 19h06.

  18. #18
    Membre Cadet

    Infos >

    Désolée j'ai posté ma question sur le "contrat type" sans avoir vu les réponses entre-temps, je ne demandais pas pour le bail en lui-même (merci tout de même pour le lien !), mais pour le prêt/vente des meubles.

    Le terme "appartement" dans toutes mes réponses était un "floutage volontaire" pour rester le plus anonyme possible sur internet. Je ne donne pas les vraies infos sur ce que je crois être des détails sans importance pour la compréhension/réponses à apporter. Néanmoins, puisque ici il y a lieu de préciser, en fait non ce n'est pas un appartement, mais une grande maison de 200 m² habitable + 100 m² de garages + 20 m² de véranda + 1000 m² de jardin clôturé.

    Donc pour moi, même si j'aurai préféré éviter bien sûr, la présence de cet élevage de chiens ne me gêne pas tant qu'il reste circonscrit aux garages (loués vide), au jardin (bon y'a une pelouse refaite à neuf et quelques massifs de fleurs mais tant pis) et éventuellement à la véranda (neuve mais louée vide). Et si les locataires sont sérieux, un tel espace est largement suffisant même pour une horde de chiens !
    Seulement, ma crainte porte sur la partie habitable, qui plus est meublée, car manifestement aucune loi ne m'autorise à ajouter une clause précisant que les animaux doivent rester au garage/jardin, et quand bien même une telle clause serait licite, je n'aurai aucun moyen pour vérifier et faire appliquer, je me doute bien...

    Je ne sais pas si c'est de la folie de ma part, et si je m'en mordrais les doigts, mais le fait est que je ne suis pas arrivée à vendre cette maison en l'espace d'un an (à moins d'y perdre considérablement par rapport à mes investissements, donc c'est hors de question), et pour la location, ces personnes dont je vous parle avec leurs xx chiens sont ceux qui ont le dossier le plus rassurant. Je sais qu'ils ont toujours été fiables pour le paiement en temps et en heure de leur loyer sur les 20 dernières années.

    Du coup, si je ne prends pas cette famille, je vais devoir me contenter cette année encore de faire de la location saisonnière, seul type de contrat où il est possible d'interdire les animaux (dites-moi si je me trompe) mais qui n'est pas non plus totalement sans risque pour mes meubles ! Qui me prend du temps également pour les réservations et états des lieux chaque semaine (même si ça me plaît bien au demeurant car toujours fait la connaissance de familles agréables et sérieuses jusque là), et qui m'oblige à payer tous les impôts/taxes locaux contrairement à un bail classique... donc au final avec une rentrée d'argent bien moindre qu'en location classique.

    Bref, maintenant que vous savez tout, je ne sais pas si vous allez être aussi catégoriques vis-à-vis de cette famille ? pour ma part, j'hésite fortement... je crois que je vais les rappeler pour en discuter avec eux, et mettre à plat cette histoire de chiens, peut-être me promettront-ils de confier leurs animaux et à ne pas les faire entrer, mais entre les paroles et les actes...

    Ce qu'il faut noter aussi, c'est que je connais les habitudes de vie de cette famille car ils sont du village... Tous les autres locataires intéressés jusqu'alors n'étaient pas du coin, rarement avec des CDI ou quittance de loyer à jour, et allez savoir s'ils n'ont pas saccagés des appartements/maisons... la différence c'est avec eux on peut difficile savoir. L'un d'entre eux a même osé me dire qu'il voulait utiliser mon grand aquarium (que je propose aussi de laisser) pour y mettre ses serpents, sympa ! Partant de ces expériences peu concluantes (c'est le moins qu'on puisse dire), j'aurai donc tendance à penser que si on veut louer, à un moment donné on est obligé de faire avec une part de risque. Et l'avantage de cette famille avec certes leur 12aines de chiens, c'est qu'au moins cette part de risque me semble quantifiable et dans un sens, je pense savoir où je vais avec eux... Disons que pour résumer, c'est la solution la moins pire qui se présente à moi au bout de 6 mois de recherche d'un locataire !

  19. #19
    Pilier Sénior

    Infos >

    bon evidemment ca Change un peu la donne.

    vous pourriez rajouter une clause sur le bail que puisque le Terrain est Grand et que les dependances sont süffisantes, vous leur demandez que les chiens ne penetrent pas dans la maison ...
    cette clause pourrait etre jugée abusive mais bon, au moins ce serait marqué et cela pourrait faire une Pression sur eux.

    le mieux etant de discuter Avec eux avant toute Chose.

  20. #20
    Pilier Sénior

    Infos >

    En effet c'est différent !
    Cependant c'est assimilable à un élevage (plus de 9) ont-ils toutes les autorisations ?
    Réglementation des activités liées aux animaux de compagnie d'espèces domestiques - Ministère de l'agriculture, de l'agroalimentaire et de la forêt
    Société Centrale Canine
    Cette maison est isolée vous ne risquez pas de plaintes du voisinage ?
    Comment le vivent les voisins actuels ?
    Dernière modification par Marieke ; 30/01/2014 à 21h13.

  21. #21
    Membre Cadet

    Infos >

    Marieke soulève un point important : la maison étant dans un lotissement au demeurant très calme, les voisins pourraient mal vivre la présence de tous ces chiens.
    Le propriétaire bailleur actuel de ces locataires s'en est justement plaint : un des chiens avait percé le grillage, qu'il avait du venir réparer, et les chiens passaient leur temps à se sauver du jardin et à courir le quartier, entraînant des plaintes du voisinage.
    J'admets que ça craint quand même à ce niveau...

    Injoignables ce soir au tél, je vois demain...

  22. #22
    Pilier Sénior

    Infos >

    La présence de 12 chiens peut effectivement provoquer des nuisances pour le voisinage : outre le fait que les chiens passent leur temps à se sauver, il y a les aboiements qui peuvent incommoder les voisins et surtout les problèmes d'odeurs (12 chiens, cela produit beaucoup de déjections -solides et liquides).

    Vis à vis du voisinage, ce sera vous en qualité de propriétaire qui serez tenue pour responsable : s'il y a des dépôts de plaintes, il vous appartiendra d'intervenir auprès de vos locataires pour supprimer les nuisances et comme vous ne pourrez pas les obliger à abandonner leurs chiens, vous serez sans cesse embêtée par les plaintes des voisins.

    Si votre maison se situe dans un lotissement, renoncez à ces locataires

  23. #23
    Membre Cadet

    Infos >

    Bonjour,

    Merci à tous pour vos avis qui me semblent effectivement tomber sous le sens et m'invite à la prudence.

    Je vais rappeler ces locataires afin d'exprimer mon refus concernant leur "élevage" de chiens sur ma propriété.
    Mais imaginons qu'ils s'engagent verbalement à ne pas amener de chiens (ou seulement un ou deux) chez moi...
    Et étant donné que ce ne sera évidemment pas suffisant pour que je leur confie ma location, car les paroles...
    Existe-t-il la possibilité de leur faire signer une lettre d'engagement écrite qui ait une vraie valeur juridique ?
    c'est-à-dire que ce serait une lettre manuscrite de leur initiative, et non pas une clause abusive dans le contrat.

    Merci,
    Lilie

  24. #24
    Pilier Sénior

    Infos >

    Cet engagement n'aurait aucune valeur. On ne peut empêcher un locataire d'adopter un animal (ou plusieurs), même s'il a dit le contraire. J'ai toujours eu des animaux (1 ou 2 chats), n'en ai jamais fait mention au propriétaire lorsque je signais le bail et les amenais après, pour ne pas que le logement convoité m'échappe. Bien sûr, ils ne faisaient pas de dégâts, mais quand bien même, les propriétaires n'auraient rien pu dire avant mon départ du logement.
    Je pense que vous courez à la catastrophe avec les locataires que vous avez en vue : vous avez des meubles de valeur auxquels vous tenez, vous savez déjà qu'ils ont de nombreux chiens. Non seulement il est quasi certain que les animaux rentreront dans le logement à un moment ou à un autre, mais les voisins ne vous rateront pas car il est illusoire de penser que 9 ou 10 chiens ne feront aucun bruit.

  25. #25
    Membre Cadet

    Infos >

    Ok Biloba, vous avez raison... Par contre il va de soi (je ne l'avais peut-être pas mentionné) que si je prends ces locataires, soit je retire l'ensemble de mes meubles, soit s'ils le souhaitent, ils me les rachètent, mais il est à présent hors de question que je leur les prête, d'autant que c'était purement à perte (seulement 50 euros d'augmentation par mois sur le loyer pour compenser... rien du tout).
    Après, c'est plus vis-à-vis du voisinage que cela me gène donc, et pas anodin non plus pour l'état de la maison (portes, papiers peints...) et du jardin !

    Allez, remise en vente, et en attendant location saisonnière ! Avantage : le saisonnier (max 3 mois) me permet d'éviter la plus-value en cas de revente, et c'est loin d'être négligeable !
    Par ailleurs, ma petite expérience du saisonnier m'a montré que les gens qui ont les moyens de laisser 600 euros pour une semaine de gîte de vacances, et autant en chèque de caution (plutôt dissuasif d'un point de vue prorata au temps passé), sont en principe très soigneux. Et là au moins je peux légalement interdire les animaux de compagnie, ce que je ne me prive pas de faire, rien que vis-à-vis de mon salon en cuir... Je crois que je vais rester sur cette idée première, ça ne me rapporte rien, c'est plus de boulot aussi, mais ça me rembourse mes charges courantes / impôts locaux me permettant de patienter jusqu'à la vente hypothétique...

Discussions similaires

  1. [Propriétaire et Locataire] Payer les meubles d'un appartement "non meublé avec meubles mis a disposition"
    Par asljl91 dans le forum Immobilier
    Réponses: 5
    Dernier message: 21/04/2016, 08h53
  2. [Propriétaire et Locataire] impôts/louer meublé ou non meublé?
    Par lilasse dans le forum Immobilier
    Réponses: 1
    Dernier message: 14/04/2015, 08h02
  3. [Propriétaire et Locataire] location appart meublé avec bail "locaux non meublés "
    Par freedom002 dans le forum Immobilier
    Réponses: 1
    Dernier message: 08/02/2015, 21h21
  4. [Propriétaire et Locataire] Location d'un logement "non" meublé avec meubles.
    Par rikiki dans le forum Immobilier
    Réponses: 37
    Dernier message: 11/03/2013, 22h42
  5. [Fiscalité personnelle] Quel statut choisir : louer en meublé ou en non meublé ?
    Par Chrisnouk dans le forum Finances, Fiscalité et Assurance
    Réponses: 11
    Dernier message: 29/09/2010, 13h33