Vos question à l'Avocat
Discussion fermée
Page 2 sur 3 DébutDébut 1 2 3 FinFin
Résultats 13 à 24 sur 28

Je ne peux plus rentrer chez moi

Question postée dans le thème Propriétaire et Locataire sur le forum Immobilier.

  1. #13
    Membre Junior
    Ancienneté
    mars 2006
    Messages
    50
    Bonjour,
    Vous en avez tout a fait le droit, vous etes quand meme chez vous(...)Mais dans ce cas agissez comme si ils étaient vos locataires et faites leurs une proposition de vente, la loi vous y oblige... Et voyez ce qu il se passe lorsque vous mettez votre bien sur le marché.
    Vous devez l en informer 6 mois a l avance en Recommandé avec accusé de reception ou par voix d huissier.
    Atlanys

  2. #14
    Pilier Junior
    Ancienneté
    mars 2006
    Messages
    1 800
    L'offre de vente au locataire n'est obligatoire que pour vendre un logement "libre" dans le cas d'un bail loi de 89 ou meublé et pour le terme du bail. Ici on ne sait pas trop s'il y a un bail et on ne connait pas son terme non plus...
    Mais s'il est possible de vendre "occupé" et sans offre de vente au locataire, bon courage dans le cas présenté pour trouver un acheteur...

    Cordialement

  3. #15
    Membre Junior
    Ancienneté
    mars 2006
    Messages
    50
    bonsoir,
    ok aucun bail n a été signé,mais peut on invoquer un bail oral?Il devra a pparement passer par les tribunaux...D ou ma question : lorsque le tribunal va statuer,ne retiendra t il pas qu aprés deux ans d absence,il ne pouvait sagir que d une location a ses "amis"?D ou le terme de bail oral.
    Mais je ne voudrais induire personne en erreur.
    Cordialement
    Atlanys

  4. #16
    Pilier Sénior Avatar de Marieke
    Ancienneté
    mars 2005
    Localisation
    sous les cocotiers
    Messages
    55 711
    Non, à mon avis, il faut que vous preniez un avis solide d'un avocat en Métropole et que vous entamiez une procédure d'expulsion à leur égard s'il le faut en respectant les délais de préavis d' un bail oral meublé....pour vendre car vu leur mauvaise foi ils ne partiront pas et il faut en effet prendre toutes les précautions concernant vos meubles (inventaire ...etc) ôter ce qui vous est personnel .....

  5. #17
    Membre Benjamin Avatar de Somchai
    Ancienneté
    mai 2005
    Messages
    14
    A l'occasion de la fin de l'année scolaire, je vais me rendre sur place, c'est à dire dans une dizaine de jours. Je suis d'accord pour faire un inventaire de mes meubles, (avant qu'ils décident de les planquer) mais qui va le faire pour qu'il ait une valeur juridique ? Faut-il me faire accompagner d'un huissier, oui bien contacter une agence immobilière et leur faire part de mon intention de vendre ? Et puis-je leur donner un préavis de six mois en leur laissant la possibilité de l'acheter, sachant qu'ils n'ont pas le premier centime d'euro pour l'acheter ? En l'absence de tout document écrit tout cela devient extrêment difficile, d'autant plus que je viens de recevoir aujourd'hui même un courrier me signifiant qu'ils ne voulait plus traiter avec moi si je ne leur faisais pas une proposition ... décente !!! Je termine en précisant qu'avant de leur laisser prendre possession de mon logement, j'ai rédigé un document écrit diosant que je les laisse habiter chez moi, mais sans préciser pour combien de temps.
    Merci à tous pour vos conseils, car je ne savais plus à qui m'adresser pour savoir ce qu'il convenait de faire.

  6. #18
    Pilier Junior
    Ancienneté
    mars 2006
    Messages
    1 800
    Suivez le conseil avisé de Marieke et prenez dès maintenant conseil auprès d'un avocat sur place. Ne dévoilez pas vos intentions pour le moment et n'annoncez pas votre venue pour préserver un effet de surprise s'il est besoin de procéder à une mesure d'instruction in futurum ou à une mesure conservatoire.

    Cordialement

  7. #19
    Membre Sénior Avatar de Leonowens
    Ancienneté
    juin 2006
    Messages
    259
    "J’ai donc demandé à ces personnes que je ne puis plus appeler mes amis, de bien vouloir quitter les lieux dans les trois mois à venir, d’abord par télephone, puis par simple courrier. Ils l’ont ressenti comme une opération inamicale"
    "ils n'ont pas le premier centime d'euro pour l'acheter"

    Si leur situation est si catastrophique, et que vous leur annoncez que d'ici trois mois elle va empirer, il est quelque peu normal qu'il ait trouvé vos intentions sinon inamicales, au moins décevantes. Ils comptaient sur vous, et ne sentent plus trace de compassion dans vos demandes. Ils pensaient avoir affaire à un ami sur lequel compter, ils se retrouvent face à un propriétaire qui souhaite les exproprier.
    Ce n'est pas un jugement que je formule, vous êtes dans vos droits, et libre de vos choix. Mais quand on comprend la position de l'autre, c'est plus facile de dialoguer et de trouver un terrain d'entente.
    Cette réflexion vous aidera peut-être à désamorcer le climat d'agressivité naissante, qui est de plus nocif à l'avancement de vos affaires. Et si au lieu d'entamer un bras de fer vous les aidiez (à nouveau) à affronter ce virage dans leur vie, montrant que vous continuez à vous soucier de leur sort, par exemple en les aidant à chercher des aides ? Résoudre une situation à l'amiable est plus rapide et plus agréable que d'affronter des blocages. Et on peut ainsi en plus éviter de perdre des amis.
    Qu'en pensez-vous ?

  8. #20
    Pilier Sénior Avatar de Golfy
    Ancienneté
    septembre 2004
    Messages
    37 634
    Si leur situation est si catastrophique, et que vous leur annoncez que d'ici trois mois elle va empirer, il est quelque peu normal qu'il ait trouvé vos intentions sinon inamicales, au moins décevantes. Ils comptaient sur vous, et ne sentent plus trace de compassion dans vos demandes. Ils pensaient avoir affaire à un ami sur lequel compter, ils se retrouvent face à un propriétaire qui souhaite les exproprier.

    Ce n'est pas un jugement que je formule, vous êtes dans vos droits, et libre de vos choix. Mais quand on comprend la position de l'autre, c'est plus facile de dialoguer et de trouver un terrain d'entente.

    Cette réflexion vous aidera peut-être à désamorcer le climat d'agressivité naissante, qui est de plus nocif à l'avancement de vos affaires. Et si au lieu d'entamer un bras de fer vous les aidiez (à nouveau) à affronter ce virage dans leur vie, montrant que vous continuez à vous soucier de leur sort, par exemple en les aidant à chercher des aides ? Résoudre une situation à l'amiable est plus rapide et plus agréable que d'affronter des blocages. Et on peut ainsi en plus éviter de perdre des amis.
    Qu'en pensez-vous ?
    je pense quand meme que notre ami a montré plus que de la compassion en leur prêtant son appart tout meublé, sans demander de loyer ....

    qui ferait encore cela de nos jours ? à part le coté un peu naif - sorry Somchai - vu que vous n'aviez pas "blindé" cet arrangement, je n'ai pas l'impression qu'il s'est comporté en proprio abusif ...
    Est-ce que la famille de ce gentil couple les a aidé ? ce serait bon à savoir.

    Je vois plutot, vu de ma fenêtre, un couple qui profite gentiment de la situation et qui s'est entretemps bien renseigné sur leurs droits et la facon de ne pas partir de ce petit paradis .... gratos.

    Des gens sérieux et honnêtes auraient pris la perche pour essayer de se sortir de leur bourbier, qui existe sûrement, je suis d'accord. la vie n'est facile pour personne ...

    au fait, qui paye les charges de copro ?

    somchai : pas moyen de passer par un médiateur (quelqu'un de la famille ou un ami commun qui aurait encore accès á eux, pour pas très longtemps ?)

    en tout cas, bon courage.

  9. #21
    Membre Benjamin Avatar de Somchai
    Ancienneté
    mai 2005
    Messages
    14
    Il me semble en effet que j'ai fait preuve pour le moins de "bonne camaraderie" pendant plus de deux ans. Il s'agit en fait d'un couple de deux hommes dont l'un est, me semble t'il réfugié politique. L'autre travaille et a des revenus (pas très importants certes et qui ne lui permettraient certainement pas de se payer une telle résidence !)
    En ce qui concerne l'intervention d'un médiateur, il y a eu des fuites dans la communication. J'ai en effet contacté mon oncle et ma tante pour qu'ils aillent jeter un coup d'oeil, mais les occupants m'ont fait savoir qu'ils ne tenaient pas à les recevoir.
    En terme strictement légal, à supposer que notre accord soit considéré comme un bail oral (sans loyer), n'ai-je pas au moins le droit de venir visiter les lieux après avoir pris rendez-vous avec eux, une fois par an comme tout bailleur?
    Dernière modification par Somchai ; 01/07/2006 à 05h34.

  10. #22
    Pilier Sénior Avatar de Marieke
    Ancienneté
    mars 2005
    Localisation
    sous les cocotiers
    Messages
    55 711
    Citation Envoyé par Leonowens
    "J?ai donc demandé à ces personnes que je ne puis plus appeler mes amis, de bien vouloir quitter les lieux dans les trois mois à venir, d?abord par télephone, puis par simple courrier. Ils l?ont ressenti comme une opération inamicale"
    "ils n'ont pas le premier centime d'euro pour l'acheter"

    Si leur situation est si catastrophique, et que vous leur annoncez que d'ici trois mois elle va empirer, il est quelque peu normal qu'il ait trouvé vos intentions sinon inamicales, au moins décevantes. Ils comptaient sur vous, et ne sentent plus trace de compassion dans vos demandes. Ils pensaient avoir affaire à un ami sur lequel compter, ils se retrouvent face à un propriétaire qui souhaite les exproprier.
    Ce n'est pas un jugement que je formule, vous êtes dans vos droits, et libre de vos choix. Mais quand on comprend la position de l'autre, c'est plus facile de dialoguer et de trouver un terrain d'entente.
    Cette réflexion vous aidera peut-être à désamorcer le climat d'agressivité naissante, qui est de plus nocif à l'avancement de vos affaires. Et si au lieu d'entamer un bras de fer vous les aidiez (à nouveau) à affronter ce virage dans leur vie, montrant que vous continuez à vous soucier de leur sort, par exemple en les aidant à chercher des aides ? Résoudre une situation à l'amiable est plus rapide et plus agréable que d'affronter des blocages. Et on peut ainsi en plus éviter de perdre des amis.
    Qu'en pensez-vous ?
    Alors là LEONOWENS.....
    Vous prêtez gratuitement votre maison pendant 2 ans et quand vous voulez rentrer en vacances (ils résident à 10.000 km.... ils vont loger à l'hötel ?) ces gens ne vous permettent pas de rentrer chez vous.....comment vous appelez cela ....
    Vous connaissez beaucoup de gens qui prêtent ainsi leur maison meublée de leurs objets personnels ?
    SOMCHAI a été trop "naif", trop gentil et généreux .....c'est à regretter de rendre service.....je suis désolée mais vos propos sont choquants.....relisez vous.....vous leur donnez raison !
    Dernière modification par Marieke ; 01/07/2006 à 11h44.

  11. #23
    Membre Sénior Avatar de Leonowens
    Ancienneté
    juin 2006
    Messages
    259
    Marieke, je comprends votre réaction, et mon objectif n'était pas de donner raison aux occupants. Mis devant la demande de Somchai (dont je ne nie pas la bonne volonté, et la gentillesse, certes non, car de telles personnes sont rares de nos jours !), ils auraient dû quitter les lieux, quelles soient les difficultés que ça engendrait pour eux, en remerciant pour l'hospitalité consentie.
    Mais le souci que je vois, c'est que cette aide reposait sur l'amitié, et je proposais juste de faire appel à cette amitié pour arriver à une compréhension mutuelle, qui permettrait d'éviter une procédure qui s'avère longue, compliquée et qui occasionnera certainement des frais, à ce que j'en lis.
    Il n'aurait jamais été question de liens d'amitié que je n'aurais bien évidemment pas fait ce commentaire.

  12. #24
    Pilier Sénior Avatar de Marieke
    Ancienneté
    mars 2005
    Localisation
    sous les cocotiers
    Messages
    55 711
    Je suppose que SOMCHAI en les prévenant 3 mois avant leur retour ne leur a pas mis le couteau sous la gorge....il leur a téléphoné pour les prévenir qu'il voulait disposer de sa maison quoi de plus normal....
    Leurs occupants gratuits ont déja profité pendant 2 ans d'un logement sans loyer ils auraient du se dépècher de trouver autre chose ....comment font les autres gens ??
    Ce comportement est inadmissible et ce sont eux qui dès le départ font preuve de mauvaise foi....ils parlent de procédure et refusent toute négociation....alors....e n effet l'amitié......

Discussion fermée
Page 2 sur 3 DébutDébut 1 2 3 FinFin
Interrogez un avocat via Wengo

Discussions similaires

  1. Je ne peux plus rentrer chez moi!!
    Par Scelynne dans le forum Immobilier
    Réponses: 24
    Dernier message: 01/03/2009, 18h59
  2. Réponses: 15
    Dernier message: 29/11/2008, 23h31
  3. mes proches doivent payer pour rentrer chez moi
    Par Flagg dans le forum Rapports à la société
    Réponses: 14
    Dernier message: 13/06/2008, 11h53
  4. Réponses: 6
    Dernier message: 24/04/2008, 13h23
  5. Réponses: 24
    Dernier message: 30/07/2007, 10h44

Règles de publication

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages

  • Règles du forum