Vos question à l'Avocat
Discussion fermée
Page 1 sur 2 1 2 FinFin
Résultats 1 à 12 sur 24

une voisine pas facile...une vie de pls en plus difficile

Question postée dans le thème Voisinage sur le forum Immobilier.

  1. #1
    Membre Benjamin
    Ancienneté
    avril 2006
    Messages
    6
    Mon histoire..j'emmenage dans un logement appartement a une société ILM, elle meme sous contrat avec mon employeur, un ministère. Dans cette immeuble ne sont logés que des personnes du dit ministère.
    Le jour de mon emmenagement la voisine interpelle des amis pour leur poser des questions sur ma vie privée. Le lendemain matin, 10.30, elle sonne à ma porte pour me dire que je fais trop de bruit. Je garde mon calme car j'étais simplement en train de ranger des petites affaires. J'avais été alerté par l'ancien locataire que cette voisine était "particulière".
    Au bout de 10 minutes de conversation stérile, je lui dis que nos relations de bon voisinnage semblent hélas bien compromises et je la salue.

    Ensuite j'ai eu droit aux altercations, toujours planquée derriere son rideau, dès que je met un pied sur le balcon ( c'etait en sept - oct il fesait beau !), des que des amis fument à l'extérieur, c'est une catastrophe, si on ose parler sur le balcon, elle met le volume de sa télé à fond, tape sur des casseroles etc...vous voyez le tableau.

    Un soir, vers 19.00 un ami sur le balcon me parlait, il s'est pris un joyeux ...............j'ai alors décidé d'alerter la société. (J'avais déjà a plusieurs reprises alerté la gardienne qui semblait bien connaitre cette personne et ses désordres) La société semble prendre les choses en main...nous adresse un courrier à chacun pour tenter une médiation...Le jour de la réception du dit courrier, la voisine arrive devant ma porte et se scotche le doigt sur la sonnette...

    Agressivité immédiate avec la lettre a la main, je reste calme toujours mais son ton monte, je l'informe alors que sauf question de vie ou de mort je ne veux plus la voir ni l'entendre. "sinon" retorque t elle, "sinon ,j'irai au commissariat" ..."si tu vas au commissariat, je te .................."..." décidement vous n'avez peur de rien , vous, bonsoir madame" et je ferme la porte. Elle la repousse pour entrer dansmon appartement, je ferme la porte definitivement.
    S'en suit dix minutes d'insultes et de jurons en tous genres;..N'ayant jamais vécu ce genre de situation, j'avoue avoir été un peu affolé. J'ai fait appel à la police qui arriva mega rapidement !

    Je raconte mon histoire..ils sont joueur ...et décident pour deux d'entre eux d'aller fumer une cigarette sur le balcon...allez...30 secondes... et puis
    "*******, ......................... ..........." j'en passe et des meilleurs...

    le policier se présente à son domicile et la dame n'ouvre pas ... Il feront un rapport et me conseille d'aller déposer une main courante le lendemain, ce que je fais, tout en prévenant le propriétaire.
    LE policier qui me reçoit réagit immédiatement à l"ennoncé du nom de famille de la voisinne, qui est donc bien connu des services concernés ... Mais me précise qu'une plainte n'aboutirait sans doute pas, car il semble qu'elle soit considérée irresponsable. il me conseille néanmoins de ne pas en rester là et de surtout toujours informer le propriétaire qui a d'autres moyens.

    Après cet épisode, ce fut un calme relatif, lié aussi à l'hiver...mais je redoute l'arrivée des beaux jours. Nos balcons sont à angles droits...imaginez donc...

    Je ne serai pas complets si je n'ajoutai pas que cette personne vit pratiquement toujours la fenetre ouverte avec le volume de son téléviseur plutot élévé passé 22/23 H...quelques soient les jours de la semaines...Quant aux conversations téléphoniques auxquelles j'ai l'impression de participer...j'en parle meme pas...

    Je pourrai effectivement taper au mur comme elle le fait pour un oui ou un non, alors que l'immeuble est tres bien insonnorisé, je pourrai faire monter l'escalade...mais nerveusement..je n'y tiens pas

    Depuis des mois, cette situation a tendance à me miner car je me sens observé et épié. Un propriétaire informé, qui plus est avec deux mains courantes, donc une de la police elle meme, et deux témoignages des anciens locataires qui ont vécu exactement la meme chose depuis l'emmenagement de cette personne, et qui ont contacté le propriétaire à ma demande il y a quelques semaines.

    Ca pourrait faire un bon film, voir meme une emission télé...mais apres une journée de boulot souvent stressante, arriver chez soi et se taper la folle d'a coté...ca aide pas! les loyers parisiens sont chers..et disposer d'un balcon est un véritable luxe que je ne souhaite pas abandonné sous pretexte qu'une histérique jalouse mon logement...

    je suis preneur de vos idées dans toutes les matieres...mis a part le tueur a gages ! )
    Dernière modification par JNG Net-iris ; 28/04/2006 à 12h30.

  2. #2
    Pilier Junior
    Ancienneté
    janvier 2005
    Messages
    4 974
    Bonjour !

    Si vous voulez la paix, une seule solution: changer de logement. Je sais, vous allez me dire "Pourquoi moi, alors que je suis dans mon droit ?". La réponse vous a été donnée par les policiers : "Il n'y a rien à faire, vos plaintes et mains courantes n'y changeront rien".

  3. #3
    Membre Cadet
    Ancienneté
    septembre 2005
    Messages
    27
    bonjour

    en effet votre récit me rappelle une émission de télé de guerre entre voisins !!!
    comme on vous l'a dit il n'y a aucune solution à part essayer de faire ami ami avec votre aimable voisine..
    peut être pourriez vous lui offrir un café ou plutôt un thé si elle est déjà énervée !!!
    ce serait l'occasion de lui dire combien vous appréciez cet immeuble et votre appartement..
    on ne sait jamais , peut être se ravisera t elle ..
    de tout façon, vous ne pourrez pas la faire déguerpir alors essayez la douceur dans ce monde de brutes ...
    bon courage

  4. #4
    Pilier Sénior Avatar de Rac8
    Ancienneté
    août 2005
    Localisation
    Région Centre
    Messages
    14 564
    Bonjour,

    Je compatis à votre calvaire !!!
    Mais, il me semble que votre charmante voisine n'ait pas toute sa tête ! Et vous aurez beau faire, la maladie, vous n'y pourrez rien !
    et comment est-elle arrivée dans cet immeuble en contrat avec un ministère ? Avez-vous essayé de voir de ce coté là ?
    Noël au balcon, enrhumé comme un con !

  5. #5
    Pilier Junior
    Ancienneté
    avril 2006
    Messages
    1 427
    lol
    pardon , honnetement je compatis, je vois cela souvent.

    bienvenue en france ou les locataires ont tellement de droits que l'on ne peut strictement rien faire.
    ca me fait penser aux immeubles ou j ai des squatts et en 3 mois mon immeuble devient completement pourri suite aux incivilités permanentes, les locataires se plaignent tous en lrar et moi je ne peux strictement rien faire , alors ils partent et l immeuble devient zone de non droit!!!!!

    et encore votre histoire est grave pour vous, mais imaginez du bruit 24 h / 24 car 30 personnes dans un f3, des incendies suite a des personnes qui font un feu dans le salon, des degats des eaux permanents et votre assurreur vous resilie le contrat car il en a marre de payer le X eme sinistre.
    ah oui j oubliai, ce sont les impots qui paieront la location des squatteurs et je ne parle pas des charges...

    bon dans ce genre de cas il ya une toute petite solution, si vous etes un paquet a ecrire au bailleur, le bailleur va resilier le bail. et avec 25 plaintes en LRAR le juge daigne accepter la demande du bailleur.
    il faut vraiment des plaintes cumulées.

    d'ailleurs, souvent nous sommes contactés pour defendre un locataire qui pete les plombs , on sert a ce qu il yait des circonstances attenuantes ....

    le tueur a gage ce n'est vraiment pas possible???

  6. #6
    Membre Cadet
    Ancienneté
    avril 2006
    Messages
    26
    si tu lui une bonne calotte de celle qui te dévisse la tête, que pourra-t-elle faire...
    Comme toi porte une main courante au commissariat, qui je te l'assure restera sans suite...
    Par contre elle s'en souviendra longtemps et hésitera avant de recommencer....
    Je sais on ne frappe pas une femme même sacrément chieuse.... Mais bon dit toi que comme dans la grammaire française il y a des exceptions qui confirme la règle...
    Et puis si une ne suffit pas t'en met une à chaque fois qu'elle vient t'embèter; je te jure qu'elle va se calmer d'elle même...
    En plus ça te soulagera...........

  7. #7
    Membre Junior
    Ancienneté
    avril 2006
    Localisation
    Paris
    Messages
    76
    ricbaux->heureusement que les locataires ont des droits q dmeme mais je trouve aussi (en tant que locataire) qu'ils devraient y avoir des limites aussi surtout qd il y a degradations ou dans le cas présent nuisance manifeste pour le voisinage.

    Sinon je deconseillerais la violence qui bien qu'elle puisse soulager a plus de chance de vous amener devant le juge que son comportement
    (sinon je ne m'en priverais pas avec le "charmant" responsable de mon agence immo)

    En tt cas je compatis et j'espère que vous pourrez améliorer la situation

  8. #8
    Administrateur du Forum Avatar de JNG Net-iris
    Ancienneté
    janvier 2001
    Localisation
    Clermont-Fd
    Messages
    5 331
    La violence n'apporte rien, la discussion et la raison SVP.
    Jean-Nicolas Girard - Fondateur de Net-iris.fr

  9. #9
    Membre Cadet
    Ancienneté
    avril 2006
    Messages
    26
    je suis contre la violence, tout comme je déplore, condanne les abus des locataires ou des propriétaires.
    Je suis un pacifiste convivial mais une bonne claque pour remettre les idées en place de ceux qui abuse (et là je parle juste d'une calotte, pas d'un passage à tabac) fait toujours ses preuves.

    Quand à la justice, elle ne vous embêtera pas pour une claque mérité.
    Au pire elle vous convoquera, fera ses gros bras, vous signalera la main courante déposée contre vous et après ... c'est fini.
    Ca n'apparait même pas sur votre dossier judiciaire et dans le cas sité dessus ça règlerait à mon avis bien des désagréments.

    La justice ne peut rien faire, alors c'est à vous de régler le problème; à moins que ces désagrément vous ennuie moins que vous le décrivez....

    Je suis contre cette façon de faire mais que voulez vous faire d'autre...
    Vous taire et déménager comme si vous étiez le fautif. Là c'est votre problème.... Mais une bonne calotte ça a toujours donné à réfléchir à celui qui la recevait, en plus ça soulage vraiment...

    Maintenant je ne donnais qu'une solution rapide à votre probléme, après c'est votre problème.

    Cordialement

  10. #10
    Pilier Sénior Avatar de Yeuse
    Ancienneté
    juin 2005
    Messages
    12 405
    Vous perséverez dans votre incitation à la violence c'est gonflé (oui dire à quelqu'un de mettre une claque une autre personne ça s'appelle comme ça).

    je trouve la modératrice bien gentille.

    A l'initiateur du sujet : surtout n'allez pas dans ce sens pour le coup c'est la justice qui vous tomberait dessus.

  11. #11
    Pilier Sénior Avatar de Rosalina
    Ancienneté
    novembre 2004
    Messages
    25 258
    Je suis bien d'accord : déjà, inciter à être violent peut être qualifier de délit ; il va de soi que mettre quelques "claques" à sa voisine peut vous entraîner directement en correctionnel, surtout si ladite voisine est une personne vulnérable au sens juridique du terme, ce qui ne m'étonnerait pas au vue des circonstances.

    Parce que, quand même, se scotcher le doigt sur la sonnette.....

  12. #12
    Pilier Junior
    Ancienneté
    avril 2006
    Messages
    1 427
    pour menele -> je ne dis pas qu il ne faut pas de droit, je dis que les "occupants" (et non pas locataires meme si ca en fait partie je me suis tromp&#233, ont trop de droits !!!
    et je ne parle pas en rapport avec le bailleur.

    mais si vous volez une pomme dans la rue, vous etes poursuivie ca va tres vite, en matiere de logement vous pouvez enfreindre une bonne centaine de lois avant que le bailleur ait un quelconque droit.
    quelques exemples?
    - laisser une voiture en plein milieu d un parking genant tt le monde.
    - gener les voisins individuellement
    - etre sale sans gene violent saoul du matin au soir, voyeur, pervers, mettre des ordures partout, jeter des poubelles par la fenetre, mettre sa moto dans le couloir, utiliser des bouteilles de gaz
    - empecher le bailleur de rentrer, meme pour faire des mesures de securité
    - faire des degats des eaux par dizaine
    et je ne parle pas des squatters...

    tout ces points la, les droits a la vie privée empechent d'intervenir a moins davoir un dossier en beton armé.

    Je suis contre la violence, mais si un jour des squatteurs forcent la porte d un appartement de mon immeuble, tout les locataires de l immeuble le mettront dehors par la peau du cul, ils ont vecu l'experience une fois et euhhhh ca a été dur pour eux...

    tout ces points genent considerablement la vie de chacun et le bailleur ne peut pas faire grand chose,
    pourtant la loi oblige le bailleur a assurer la tranquillité de ses locataires, mais alors les moyens sont trop petits...
    par exemple une simple loi qui permette au bailleur (suite a preuve "photo" meme apres 3 LRAR suite a 3 photos a des dates differentes) de proceder a lenlevement d une moto dans un local poubelle (dangereux). COMMENT CA M AIDERAIT !!!!!

    ou encore pour ce cas la, que le bailleur puisse resilier le bail d une personne qui a plus de (allez on va etre large) 10 plaintes de locataires pour 10 dates differentes dans le meme trimestres et constat du bailleur.
    le reve !!!!
    Dernière modification par Ricbaux ; 26/04/2006 à 16h23.

Discussion fermée
Page 1 sur 2 1 2 FinFin
Interrogez un avocat via Wengo

Discussions similaires

  1. succession pas facile
    Par Chrichri dans le forum Personne et Famille
    Réponses: 4
    Dernier message: 19/02/2009, 18h06
  2. Plus facile d'être du mauvais côté de la barrière...
    Par Aiko dans le forum Personne et Famille
    Réponses: 16
    Dernier message: 26/08/2007, 18h24
  3. pas facile
    Par Accola dans le forum Immobilier
    Réponses: 12
    Dernier message: 27/03/2006, 10h02
  4. succession pas facile
    Par Momo dans le forum Personne et Famille
    Réponses: 2
    Dernier message: 02/02/2005, 20h02

Règles de publication

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages

  • Règles du forum