Affichage des résultats 1 à 11 sur 11

Discussion : Assurance Professionnelle et covid 19

  1. #1
    Pilier Sénior

    Infos >

    Bonjour
    Je sais qu'il y a des pros de l'assurance sur ce forum.
    Dans le cadre de l'assurance multirisque professionnelle, en dehors du fait qu'il soit précisé dans le contrat une exclusion de garantie en cas de pandémie, peut-on si cette clause n'est pas inscrite, faire une demande de prise en charge dans la situation actuelle pour la perte d’exploitation ?
    Merci.
    "Tout le monde savait que c'était impossible. Il est venu un imbécile qui ne le savait pas et qui l'a fait."
    Marcel Pagnol

  2. #2
    Pilier Junior

    Infos >

    bonjour

    en tapant dans votre moteur de recherches Pertes d'exploitation épidémies vous aurez toute une série de sites à parcourir, notamment un article récent du 20 mars. Difficile de vous en dire plus à ce jour
    http://CLIQUER ICI
    Amicalement

  3. #3
    Pilier Sénior

    Infos >

    Le lien ne fonctionne pas. Je me doute de ce qu'il contient. Néanmoins, dans la situation actuelle, il serait bien que les instances qui "ordonnent" mettent un peu à contribution ne serait ce que par un geste exceptionnel les compagnies d’assurance.
    C'est bien beau de nous dire de se laver la main, d'autres semblent se laver les mains un peu facilement dans la situation actuelle.
    "Tout le monde savait que c'était impossible. Il est venu un imbécile qui ne le savait pas et qui l'a fait."
    Marcel Pagnol

  4. #4
    Pilier Junior

    Infos >

    Si les conditions générales sont bien rédigées de façon précise et en caractères gras: guerre (dixit le président), épidémies sont exclues. Le lien ci-dessous est le plus récent 20 mars.
    il serait bien que les instances qui "ordonnent" mettent un peu à contribution ne serait ce que par un geste exceptionnel les compagnies d’assurance.
    Autant abroger la clause d'exclusion.
    De toutes façons ce sont les assurés qui paieraient par augmentation des cotisations futures


    CLIQUER ICI
    Amicalement

  5. #5
    Membre Sous Surveillance

    Infos >

    Bonjour
    il serait bien que les instances qui "ordonnent" mettent un peu à contribution ne serait ce que par un geste exceptionnel les compagnies d’assurance.
    la représentation nationale, certes en quantité très restreinte, vient de voter la loi permettant au gouvernement de décider par ordonnance.

    Il va falloir voir si dans ces ordonnances il y a des risques exclus que l'état enleverait de l'exclusion, mais ca paraitrait inique que le contrat de droit privé soit transformé et que l'aléa soit augmenté par décision gouvernementale sans contrepartie, au risque de faire disparaitre certaines assurances;
    (Je rappelle que le dépot de bilan des assurances n'est pas un cas d'école, il vient de se produire en quantités sur un certain domaine de protection et pose un réel problème)

    Les pertes existent et sont indéniables.
    La répartition des montants de ces pertes et un vrai sujet
    Il n'y a pas a priori de raison de les attribuer a un seul intervenant, l'assurance lequel les aurait exclus du contrat et l'assuré le sachant.
    Dernière modification par ribould ; 22/03/2020 à 09h27.

  6. #6
    Pilier Junior

    Infos >

    Bonjour,

    Je suis ce "débat" depuis plusieurs jours et ne me lasse pas des commentaires bien-pensants du genre : "les assureurs, ils sont là pour encaisser les cotisations, mais quand il s'agit de payer, il n'y a plus personne..."

    Rappelons quand même que ce que demandent ces bas de plafond qui n'ont même pas eu la curiosité d'aller lire un contrat d'assurance, c'est d'indemniser une garantie qui n'existe pas.

    Car au-delà de ne pas être prévue dans les contrats de perte d'exploitation, elle est (dans la grande majorité de ces contrats) clairement exclue.

    Donc, il n'y a pas de cotisation encaissée pour ce risque.

    Maintenant, les assureurs peuvent très bien intégrer ce risque à leurs contrats.
    Mais je doute qu'il reste une entreprise qui souscrira un contrat avec une cotisation multipliée par 50 ou 100 par rapport au tarif actuel...

    La solidarité nationale, c'est bien, mais là, ce sont de dizaines de milliards d'euros qu'on parle, pas de fabriquer des masques ou du gels dans des usines à l'arrêt...
    "Tout objectif flou conduit irrémédiablement à une ***nerie très précise." F.DARD

  7. #7
    Pilier Sénior

    Infos >

    Je pensais de mon côté, que les Assureurs pourraient faire un geste "commercial".
    "Tout le monde savait que c'était impossible. Il est venu un imbécile qui ne le savait pas et qui l'a fait."
    Marcel Pagnol

  8. #8
    Membre Sous Surveillance

    Infos >

    Vous avez écrit exactement l'inverse, METTRE à CONTRIBUTION ...
    il serait bien que les instances qui "ordonnent" mettent un peu à contribution ne serait ce que par un geste exceptionnel les compagnies d’assurance

  9. #9
    Pilier Junior

    Infos >

    Citation Envoyé par July Voir le message
    Je pensais de mon côté, que les Assureurs pourraient faire un geste "commercial".
    Quand on chiffre en dizaines de milliards d'euros, on peut difficilement parler de geste commercial...

    Les assureurs font déjà un geste commercial en acceptant le report des échéances de cotisations sans suspension des garanties.
    Dernière modification par Maximilien ; 23/03/2020 à 09h24.
    "Tout objectif flou conduit irrémédiablement à une ***nerie très précise." F.DARD

  10. #10
    Membre Sous Surveillance

    Infos >

    Le gouvernement avait annoncé un peu dans la précipitation la suspension des loyers professionnels;
    Il a du penser un moment que les bailleurs pourraient en faire cadeau, de toutes manières un certain nombre ne seront jamais payés;

    Oui mais du coup ceux qui peuvent payer ne paieront pas.
    Et du Coup tout est reporté sur les bailleurs qui vont a leur tour faire faillite. Ce n'est pas raisonnable;
    On s'est rattrapé et on a remplacé suspendu par reporté, et on réfélchit.

    Je ne vais pas accabler le gouvernement, sa tache est énorme et on lui demande à la fois de prendre des décisions concernant des centaines de milliards d'euros en 10 heures, de justifier de défaillances énormes dont un certain nombres ne lui sont même pas imputables (et d'autres oui) et d'organiser de nouvelles taches dans une ambiance ou ne sait plus toujours ce qui fonctionne et ce qui ne fonctionne plus. Bon courage à lui.
    Il faut juste éviter d'engager des transfert de centaines de milliards d'euros sur de vagues arguments moraux. Il faut être efficace, et non, on ne va pas pouvoir sauver tout le monde donc il y aura beaucoup de cris.

  11. #11
    Pilier Junior

    Infos >

    paru il y a quelques heures sur la participation des assureurs selon une agence de presse

    PARIS, 23 mars - Les assureurs vont contribuer à hauteur de 200 millions d’euros au fonds de solidarité visant à soutenir les petites entreprises et les indépendants pénalisés par l’épidémie de coronavirus en France, annonce lundi la Fédération française de l’Assurance (FFA) dans un communiqué.

    “Les membres de la FFA s’engagent à contribuer à hauteur de 200 millions d’euros au Fonds de solidarité mis en place par les pouvoirs publics en faveur des TPE et des indépendants, des secteurs particulièrement touchés par les conséquences économiques, financières et sociales du virus Covid-19”, est-il précisé dans ce communiqué diffusé à l’issue d’un entretien téléphonique entre les représentants de la FFA et le ministre de l’Economie et des Finances Bruno Le Maire.
    Le fonds de solidarité mis en place par le gouvernement a pour l’instant été doté de deux milliards d’euros, pour les mois de mars et avril.
    Les acteurs du secteur de l’assurance en France se sont également engagés à différer le paiement des loyers pour les TPE et PME dont l’activité commerciale non indispensable est interrompue depuis la mi-mars ainsi qu’à maintenir les garanties d’assurance des TPE confrontées à des difficultés ou des retards de paiement.
    Ils prendront également en charge à compter de ce lundi les indemnités journalières des personnes en affection de longue durée et des femmes enceintes placées en arrêt de travail dans la limite de 21 jours, une mesure qui “représentera une charge exceptionnelle pour le secteur”, est-il précisé.
    Bruno Le Maire a salué ces différents engagements dans un communiqué et précisé attendre “désormais des propositions innovantes de la part des assureurs pour concevoir un produit d’assurance qui permettra d’améliorer la couverture des risques sanitaires majeurs à l’avenir.”
    Amicalement

Discussions similaires

  1. [Parents et Enfants] COVID et DVH
    Par parent dans le forum Personne et Famille
    Réponses: 31
    Dernier message: 23/03/2020, 10h51
  2. [Propriétaire et Locataire] Covid 19
    Par CLUB dans le forum Immobilier
    Réponses: 19
    Dernier message: 20/03/2020, 11h20
  3. [Copropriété, Syndic & ASL] Covid 19 prolongation mandats de syndic
    Par Soleil51 dans le forum Immobilier
    Réponses: 2
    Dernier message: 18/03/2020, 16h31
  4. [Mon Employeur] emploi CESU et chômage partiel Covid -19
    Par Anne2020 dans le forum Travail
    Réponses: 6
    Dernier message: 18/03/2020, 09h28
  5. [Mon Employeur] Chômage technique et COVID 19
    Par MBC93 dans le forum Travail
    Réponses: 6
    Dernier message: 18/03/2020, 08h33