Affichage des résultats 1 à 8 sur 8

Discussion : Pas d'avis d'imposition pour 2019

  1. #1
    Pilier Cadet

    Infos >

    Bonjour,

    Mon fils a fait sa première déclaration de revenus en 2019. Un bug informatique l'a empêché de déclarer en ligne, il a déposé une déclaration papier.
    Quand il se connecte sur son espace personnel, cela lui dit qu'aucun avis d'imposition le concernant n'est connu de leur service de paiement en ligne.
    Il n'a reçu aucun avis d'imposition papier, ni n'a ce document sur le site des impôts, document dont il a besoin pour plusieurs démarches.
    Il a également du mal à se déplacer aux impôts, peu ouverts et surchargés.
    Est-ce qu'éventuellement je peux m'y rendre à sa place ?
    Que doit-il faire ?

    Merci

  2. #2
    Pilier Sénior

    Infos >

    Bonjour

    Citation Envoyé par Floréane Voir le message
    Il a également du mal à se déplacer aux impôts, peu ouverts et surchargés.
    Et il est sans doute un peu fainéant, non... ?
    Tout Centre des finances publiques reçoit sur rendez-vous, que votre fils peut prendre depuis son espace particulier à l'heure et au jour qui lui conviennent (à votre fils, pas nécessairement au centre).

    Cela étant, les avis sont émis à des dates fixées d'avance.
    Donc pour une déclaration déposée tardivement, un avis sera envoyé...tardivement. Suivant la date de dépôt, il est possible qu'il le reçoive en octobre (auquel cas il ne tardera pas à être en ligne) ou en janvier.

    Par ailleurs, s'il y a eu un bug informatique, il a dû recevoir cet été une relance par mail lui disant que la déclaration commencée en ligne n'avait pas été achevée.
    Contre la stupidité, les dieux eux mêmes luttent en vain - Friedrich von Schiller

  3. #3
    Pilier Cadet

    Infos >

    Bonjour Bonnevolonté,
    Je reviens vous donner le mot de la fin des impôts.
    Mon fils n'était pas en France au 1er janvier, ce qui fait que le centre local des impôts n'a pas traité (perdu ?) sa déclaration.
    Pour pouvoir avoir un avis d'imposition français dont il a besoin pour ses démarches, le centre des impôts lui a conseillé de faire une "fausse déclaration" comme quoi il était en France au 1er janvier, sinon il ne pouvait obtenir ce document. Il a redéposé une déclaration de ses revenus et a dû fournir un RIB.
    Au final matinée de travail perdue et 2 allers-retours aux impôts, en refaisant la queue.
    Comme il est hébergé, sa déclaration obligatoire au 1er janvier aura sans doute une incidence sur la taxe d'habitation de son hébergeur ?

  4. #4
    Pilier Sénior

    Infos >

    Citation Envoyé par Floréane Voir le message
    Mon fils n'était pas en France au 1er janvier
    ça ne vous est pas venu à l'esprit que ce fait aurait dû être précisé dès votre premier message ?

    [Edit de l'Equipe de Modération]
    propos inutiles
    [/edit]



    Citation Envoyé par Floréane Voir le message
    Pour pouvoir avoir un avis d'imposition français dont il a besoin pour ses démarches, le centre des impôts lui a conseillé de faire une "fausse déclaration" comme quoi il était en France au 1er janvier, sinon il ne pouvait obtenir ce document.
    En dehors du côté illégal,

    [Edit de l'Equipe de Modération]
    tsss... tsss...
    [/edit]

    : ce centre pouvait établir une attestation comme quoi ne résidant pas en France et sans revenu de source française, il était inconnu au regard de l'IR.

    Citation Envoyé par Floréane Voir le message
    Comme il est hébergé, sa déclaration obligatoire au 1er janvier aura sans doute une incidence sur la taxe d'habitation de son hébergeur ?

    [Edit de l'Equipe de Modération]
    tsss... tsss... bis
    [/edit]

    il faut effectivement aller jusqu'au bout...
    Dernière modification par Modérateur 10 ; 01/11/2019 à 21h46. Motif: un peu de douceur dans ce monde de brutes
    Contre la stupidité, les dieux eux mêmes luttent en vain - Friedrich von Schiller

  5. #5
    Pilier Cadet

    Infos >

    En janvier 2018 : à l'étranger. Rentré en février 2018. Travail en France a suivi.
    Déposé déclaration de revenus en 2019 sur revenus 2018, avec attestation d'hébergement en rapport : indiquant depuis février 2018.
    Il me semble que mon fils avait fait ce qu'il fallait.

    Maintenant, Bonnevolonté, il est regrettable que vos compétences, votre savoir et votre dévouement, tous incontestables, soient si peu harmonisés avec la façon dont vous les déployez.

    En matière fiscale, il est sans doute facile de juger que les citoyens sont stupides, mais pour autant ils n'ont pas la science infuse, et entre les subtilités (et erreurs) de l'administration, les difficultés liées à internet, et leur totale dépendance aux conseillers lorsqu'ils se déplacent, eh bien ils font comme ils peuvent.

  6. #6
    Pilier Sénior

    Infos >

    Citation Envoyé par Floréane Voir le message
    Maintenant, Bonnevolonté, il est regrettable que vos compétences, votre savoir et votre dévouement, tous incontestables, soient si peu harmonisés avec la façon dont vous les déployez.
    Ils sont parfaitement harmonisés avec la façon que vous avez d'exposer la situation.

    Vous affirmez en début de fil que votre fils a fait sa première déclaration : la supposition raisonnable est qu'il s'agit d'un jeune majeur précédemment rattaché au foyer de ses parents. Le message 1 est en tous points cohérent avec cette hypothèse.

    Au message 3, on apprend que votre fils n'était pas en France au 1er janvier 2018, sans date d'entrée en France précisées. Et que son service gestionnaire demande une "fausse déclaration" comme quoi il était en France au 1er janvier. Je persiste : crétinisme...si cela avait été vrai.

    Car maintenant, au message 5, nouveau rebondissement : il est en France depuis février 2018 et avait déposé une déclaration de cette date à la fin de l'année. Ce qu'il fallait faire en effet.

    Maintenant, je vous le demande clairement :

    [Edit de l'Equipe de Modération]
    voir dessous
    [/edit]


    [exposez clairement la situation]
    Dernière modification par Modérateur 10 ; 01/11/2019 à 21h49. Motif: Soyons zen
    Contre la stupidité, les dieux eux mêmes luttent en vain - Friedrich von Schiller

  7. #7
    Modérateur Communautaire

    Infos >

    La compétence peut tout autant s’accommoder de la convivialité.
    Bonnevolonté, j’aimerai que votre pseudo reflète vos interventions. . .

  8. #8
    Pilier Sénior

    Infos >

    La convivialité s’accommode mal avec un intervenant qui change sa présentation des faits à chaque message ; ce fait aurait-il échappé à la modération ?

    Si c'est le pseudo qui vous gêne, c'est un élément qui peut certainement être changé.
    Dernière modification par Bonnevolonté ; 02/11/2019 à 00h47.
    Contre la stupidité, les dieux eux mêmes luttent en vain - Friedrich von Schiller

Discussions similaires

  1. [Travaux et Construction] nouveau Décret n° 2019-305 du 11 avril 2019
    Par Ema9445O dans le forum Immobilier
    Réponses: 0
    Dernier message: 13/09/2019, 14h47
  2. [Citoyens et Administration] avis d'impots 2019 et prime d'activité
    Par Isabelle34 dans le forum Rapports à la société
    Réponses: 4
    Dernier message: 27/07/2019, 22h16
  3. [Rapport avec les pros du droit] Demande de précision sur l' application décret 2019-114 du 20 février 2019
    Par 010450 dans le forum Monde de la Justice
    Réponses: 5
    Dernier message: 07/06/2019, 21h30
  4. Réponses: 11
    Dernier message: 28/03/2019, 08h36
  5. [Propriétaire et Locataire] Congé aux fins de vente pour un de bail jusque 2019?
    Par superlogement dans le forum Immobilier
    Réponses: 33
    Dernier message: 04/06/2016, 12h40