Affichage des résultats 1 à 5 sur 5

Discussion : prêt pour achat automobile avec remise d'un chèque dont le bénéficiaire est erroné

  1. #1
    Membre Sénior

    Infos >

    Bonjour,
    un ami à moi a contracté un prêt auprès de sa compagnie d'assurance pour acheter un véhicule neuf en stock. (chez un concessionnaire).
    Le prêt est accordé et l'organisme prêteur lui a remis un chèque au nom du concessionnaire et non pas au nom de l'emprunteur.
    Cela a l'air normal, sauf que, l'acceptation du prêt a été longue, et le véhicule en stock a été vendu à un autre client entre temps.
    Je précise que le prêt a été accordé à la vue d'une simple offre (devis) et non pas d'un bon de commande. De ce fait le concessionnaire n'est pas engagé, ni l'acheteur.

    Pour commander le véhicule, le concessionnaire évoque à présent un supplément de prix qui est dû à la recherche d'un véhicule similaire mais en dehors de sa zone de stockage (c'est à dire des frais de transport d'un véhicule qui serait en stock dans une autre région).

    L'acheteur se trouve donc coincé, du fait que le chèque est au nom d'un concessionnaire précis : il ne peut plus changer de concession et faire jouer la concurrence.
    L'acheteur pensait naturellement que le chèque serait à son nom à lui lorsqu'il a contracté le prêt.
    Comment faire à présent pour retrouver la liberté d'aller chez un autre concessionnaire ?
    merci de vos lumières.
    Dernière modification par gilles06 ; 30/04/2019 à 19h01.

  2. #2
    Pilier Sénior

    Infos >

    Bonjour,
    Il peut tout simplement rendre le chèque à l'organisme et transférer le prêt sur un prochain achat.

  3. #3
    Membre Sénior

    Infos >

    merci pour la réponse, je vais lui conseiller de faire cela. J'espère que le prêteur acceptera de faire un nouveau chèque, au nom d'un autre concessionnaire, lorsque celui-ci sera identifié.

  4. #4
    Pilier Sénior

    Infos >

    Il y aura peut être des frais, mais c'est mieux que de rester piégé. Ou alors il annule son prêt et en demande un autre plus tard.

  5. #5
    Membre Sénior

    Infos >

    il ne peut plus annuler son prêt, le délai de rétractation est expiré (fixé à 14 jours calendaires dans le contrat).
    En fait la durée de montage du dossier de prêt a été plus longue que la validité de l'offre commerciale. L'offre a expiré avant la mise à dispo des fonds. De ce fait les échéances de remboursement vont démarrer sans que l'acheteur n'ait son véhicule...

    La mise à dispo des fonds après expiration de l'offre du concessionnaire est-elle une cause possible d'annulation du prêt ?..

    la limite de validité était clairement inscrite sur l'offre qui a été remise à l'organisme de prêt : de ce fait peut-on considérer que le prêteur est responsable du problème ? (le retard est dû au fait qu'il manquait une pièce dans le dossier, qui avait pourtant bien été envoyée au moment de contracter le prêt, puis il y a eu un bug informatique pour renvoyer cette pièce par internet).
    Dernière modification par gilles06 ; 30/04/2019 à 20h03.

Discussions similaires

  1. [Travaux et Construction] Achat pour division d'une maison en 2 appartements dont 1 dont un sous comble non déclaré
    Par Amigo73 dans le forum Immobilier
    Réponses: 14
    Dernier message: 04/06/2015, 22h57
  2. [Déroulement du procès] Droit concernant un chèque dont la date d'émission est supérieur à 1 an
    Par Geraldo dans le forum Monde de la Justice
    Réponses: 3
    Dernier message: 03/08/2013, 10h19
  3. [Banque] Procuration donnée au conjoint - Signature du bénéficiaire à l'occasion de la remise d'un chèque
    Par Cereste dans le forum Finances, Fiscalité et Assurance
    Réponses: 10
    Dernier message: 06/04/2013, 20h06
  4. [Banque] Crédit souscrit en mon nom et dont je ne suis pas le bénéficiaire
    Par filsingrat dans le forum Finances, Fiscalité et Assurance
    Réponses: 1
    Dernier message: 02/09/2010, 13h43
  5. [Consommation] Diagnostic panne automobile erroné
    Par Chtinours dans le forum Rapports à la société
    Réponses: 3
    Dernier message: 23/06/2008, 22h02