Affichage des résultats 1 à 3 sur 3

Discussion : Résidence principale et imposition des plus-values en cas de revente

  1. #1
    Membre Cadet

    Infos >

    Bonjour,

    Propriétaire de mon logement actuel depuis 2007 à Paris, je souhaiterais en acheter un nouveau, puis revendre celui que j'occupe actuellement.

    J'ai la possibilité d'acheter un nouvel appartement AVANT de revendre celui que j'occupe actuellement. Or, il semblerait que si j'agis dans ce sens, mon appartement actuel deviendrait résidence secondaire le temps que je le vende, et que donc je serais taxé sur la plus value effectuée.

    Ceci est-il exact ? Si oui, comment faire pour ne pas être taxé sur la plus-value ?

    Merci.

  2. #2
    Pilier Sénior

    Infos >

    Bonjour,


    Sur Paris vous devriez vendre en quelques semaines voir en quelques jours.
    Fixez une signature longue pour le nouvel appartement, 4 ou 5 mois vous devriez être tranquille

  3. #3
    Membre Junior

    Infos >

    Bonsoir,

    Dans le cadre de la vente d’une résidence principale, l’administration fiscale maintient l’exonération dans un délai de vente dit normal, voir les précisions sur ce lien du bofip.


    "Immeuble occupé jusqu'à sa mise en vente

    Il est admis, lorsque l'immeuble a été occupé par le cédant jusqu'à sa mise en vente, que l'exonération reste acquise si la cession intervient dans des délais normaux et sous réserve que le logement n'ait pas, pendant cette période, été donné en location ou occupé gratuitement par des membres de la famille du propriétaire ou des tiers.

    Aucun délai maximum pour la réalisation de la cession ne peut être fixé a priori. Il convient donc sur ce point de faire une appréciation circonstanciée de chaque situation, y compris au vu des raisons conjoncturelles qui peuvent retarder la vente, pour déterminer si le délai de vente peut ou non être considéré comme normal.

    Dans un contexte économique normal, un délai d'une année constitue en principe le délai maximal. Cependant, l'appréciation du délai normal de vente est une question de fait qui s'apprécie au regard de l'ensemble des circonstances de l'opération, notamment des conditions locales du marché immobilier, du prix demandé, des caractéristiques particulières du bien cédé et des diligences effectuées par le contribuable pour la mise en vente de ce bien (annonces dans la presse, démarches auprès d'agences immobilières, etc.).

    En tout état de cause, lorsque le délai excède la durée normale de vente, le seul fait que l'immeuble ait été mis en vente n'est pas considéré comme de nature à justifier l'exonération de la plus-value, notamment s'il apparaît que le prix demandé ne correspond pas aux prix pratiqués sur le marché immobilier local."


    RFPI - Plus-values immobilières - Exonération résultant de la cession de la résidence principale
    Dernière modification par hellébore ; 11/01/2019 à 00h32.

Discussions similaires

  1. [Propriétaire et Locataire] Revente de ma résidence principale acquis en TVA 5,5 pour achat d’un autre appart (Rés. principale)
    Par Andalous dans le forum Immobilier
    Réponses: 8
    Dernier message: 22/11/2016, 00h04
  2. [Travaux et Construction] résidence principale puis résidence locative - plus values?
    Par Marc10 dans le forum Immobilier
    Réponses: 1
    Dernier message: 14/07/2013, 23h10
  3. [Fiscalité personnelle] Imposition plus-values residence secondaire
    Par boca89 dans le forum Finances, Fiscalité et Assurance
    Réponses: 3
    Dernier message: 01/06/2013, 21h12
  4. [Propriétaire et Locataire] Taxation des plus-values sur les reventes de résidence principale
    Par Misterphil dans le forum Immobilier
    Réponses: 1
    Dernier message: 17/01/2011, 14h37
  5. [Propriétaire et Locataire] Plus values sur divions résidence principale
    Par Pierrus dans le forum Immobilier
    Réponses: 2
    Dernier message: 25/04/2007, 22h55