Affichage des résultats 1 à 6 sur 6

Discussion : Questionnaire médical pour organisme de crédit

  1. #1
    Membre

    Infos >

    Bonjour à tous,

    Mon père est décédé il y a un mois. Aujourd'hui, nous recevons des organismes de crédit et des assurances vie des questionnaires médicaux de 2 pages minimum à remplir...
    Sommes nous obligés de renvoyer ce questionnaire ?
    Si non, quelle est la loi et quels éléments puis je leur fournir hormis l'acte de décès ?
    Je vous remercie pour vos réponses.

  2. #2
    Pilier Sénior

    Infos >

    Bonjour,
    Pourquoi refusez-vous de répondre à ces questionnaires ?
    Lorsque votre père a souscrit ces diverses assurances, il y avait un contrat qui précisait les conditions d'intervention de l'assurance (dont les clauses d'exclusion).
    Le certificat de décès ne mentionne pas les causes du décès. Si vous refusez de compléter (ou faire compléter par son médecin traitant) les questionnaires des assurances, vous risquez d'attendre très longtemps le versement des sommes prévues dans les contrats, et s'il y a des encours de crédits, si l'assurance ne paie pas, ceux-ci risquent d'être déduits de l'actif de la succession.
    Cordialement

  3. #3
    Membre

    Infos >

    Merci...
    Nous ne refusons pas de répondre. Simplement, nous ne sommes pas "sûr" de l'intitulé exact de la "mort" d emon père...
    En effet, pour nous c'est un suicide. Mais le médecin qui a aconstaté la mort a déclaré que c'était une mort naturelle "soit disant pour nous arranger" vis à vis des organismes de crédits.
    Nous ne sommes sûrs de rien aujourd'hui, si c'est un suicide (aucune preuve) ou une chute accidentelle.
    Du coup, nous sommes bloqués pour remplir ces questionnaires où il ya des cases à cocher.

  4. #4
    Membre Junior

    Infos >

    si le medecin a clairement declaré que sa mort était naturelle,je ne vois pas pourquoi vous estimez que c'était une suicide!!! donc vous devez remplir ce questionnaire et cochez la bonne case.cordialement

  5. #5
    Pilier Junior

    Infos >

    Bonjour

    Pensez vous un seul instant que ces questionnaires soient favorables à la perception du capital décès du ?

    Ou peut on penser qu'au contraire, ils sont destinés à trouver un moyen de le refuser?

    A vous de trouver la réponse.

    Bonne journée

  6. #6
    Pilier Sénior

    Infos >

    Les assurances essaient toujours de savoir si la cause du décès n'entre pas dans les exclusions prévues à leurs contrats (surtout si les montants sont importants et que les contrats ont été souscrits récemment).
    Référez vous aux constatations du médecin et remplissez le questionnaire en conséquence.
    Cordialement.

Discussions similaires

  1. [Assurances] Assurance décès : le mystère du questionnaire médical
    Par Vorkosigan dans le forum Finances, Fiscalité et Assurance
    Réponses: 9
    Dernier message: 12/05/2015, 12h16
  2. [Assurances] Refus d'indemnisation suite à fausse déclaration du questionnaire médical
    Par Mr Haddad dans le forum Finances, Fiscalité et Assurance
    Réponses: 26
    Dernier message: 21/11/2012, 10h16
  3. [Assurances] Remplir justement un questionnaire médical.
    Par Splatch dans le forum Finances, Fiscalité et Assurance
    Réponses: 17
    Dernier message: 08/11/2011, 10h14
  4. [Assurances] Falsification d'un questionnaire médical
    Par alsaciano dans le forum Finances, Fiscalité et Assurance
    Réponses: 2
    Dernier message: 01/09/2010, 11h49
  5. [Succession, Donation] Inquiétude suite à questionnaire médical malgres une renonciation
    Par Didier77 dans le forum Personne et Famille
    Réponses: 2
    Dernier message: 21/06/2007, 13h34