Affichage des résultats 1 à 5 sur 5

Discussion : Location saisonniere

  1. #1
    Membre

    Infos >

    Bonjour,je suis salariée d'une entreprise et également propriétaire d'une maison que je compte louer de manière saisonnière (environ 8 semaines par an). Dans le cadre de ce projet je dois faire des travaux de rénovations et qui seront financer par un prêt immobilier. Pourriez- vous m'indiquer comment je dois remplir ma déclaration et quelle déclaration, et ensuite je voudrai savoir si certains de ces travaux peuvent venir en déduction d'impôt ainsi que les intérêts d'emprunts?
    Merci pour vos précieux conseils.
    A Bientôt


  2. #2
    Tuxx
    Visiteur
    Un simple coup de téléphone à votre centre des impôts vous donnera toutes les réponses utiles.
    Vous pouvez tout à fait ne pas révéler votre identité si cela vous pose le moindre problème.


  3. #3
    Membre Benjamin

    Infos >

    Dans le cadre d'une location saisonnière meublée, les revenus sont qualifiés de bénéfices industriels et commerciaux (à la différence d'une location nue dont les revenus sont qualifiés de revenus fonciers).

    Un loueur en meublé, même non professionnel, doit déclarer son activité au service des impôts compétent (lieu de situation du bien immobilier). Celui ci signalera l'activité à l'INSEE et vous obtiendra un numéro SIRET. Ainsi vous serez en règle pour exercer cette activité de location saisonnière.

    Pour l'imposition des revenus locatifs, en BIC, selon le montant des recettes annuelles, votre activité de location saisonnière pourra bénéficier soit du régime micro entreprise (recettes à déclarer dans leur intégralité sur la déclaration d'impôt sur le revenu, un abattement automatique s'appliquant - le déficit n'est pas admis), soit d'un régime simplifié mais avec obligation de déposer un bilan simplifié (formulaire 2031 et liasse fiscale) l'avantage étant de tenir compte des charges réelles et de signaler un déficit.

  4. #4
    Membre Cadet

    Infos >

    Oui, mais qu'en est-il de l'assujettissement à la taxe professionnelle si on est en BIC ou micro-BIC ?

    Charavinois.

  5. #5
    Membre Benjamin

    Infos >

    Les loueurs en meublés sont imposés à la taxe professionnelle, sous réserve de certaines exonérations.

    Les loueurs de gîtes ruraux, meublés de tourisme ou ceux qui louent une partie de leur habitation principale, sont exonérés de taxe professionnelle sauf si les collectivités territoriales en décident autrement par délibération.

Discussions similaires

  1. [Propriétaire et Locataire] Location saisonnière ou location meublée ???
    Par Pjmsslb dans le forum Immobilier
    Réponses: 12
    Dernier message: 15/09/2016, 20h49
  2. [Propriétaire et Locataire] location saisonnière : facture électricité exorbitante et location non conforme...
    Par felicie1223 dans le forum Immobilier
    Réponses: 23
    Dernier message: 07/03/2015, 21h23
  3. [Assurances] Cambriolage location [site internet location saisonniere]
    Par Rascarcapac2 dans le forum Finances, Fiscalité et Assurance
    Réponses: 8
    Dernier message: 06/02/2014, 08h42
  4. [Propriétaire et Locataire] Location meublée --> Location saisonnière
    Par Nic0 dans le forum Immobilier
    Réponses: 6
    Dernier message: 07/03/2013, 19h20
  5. [Propriétaire et Locataire] Location saisonnière ou location en meublé quel est le plus avantageux et le moins risqué?
    Par Xilefe dans le forum Immobilier
    Réponses: 16
    Dernier message: 19/01/2011, 19h42