Affichage des résultats 1 à 21 sur 21

Discussion : Dégats des eaux après un dégats des eaux... besoin d'info

  1. #1
    Membre Cadet

    Infos >

    Bonjour,

    Je vais essayer d'être bref et concis:
    Aout 2010: importante fuite d'eau chez mon voisin. Le long du mur principal de mon salon, mitoyen au mur de mon voisin, à quelques lattes de parquets qui se gondolent. Contact de mon assurance qui envoi un expert. Verdict: il faut réparer la petite partie touchée, et tout poncer puis vitrifier. Je demande donc un devis à l'artisan qui avait traité mon parquet fin 2006 car boulot impecable (je suis exigent). Mon assurance refurgue le dossier à l'assurance du syndic qui m'envoi à son tour son expert. Il dit que mon devis est trop chère, et me fait une petite remise de 20% malgré mes protestation ("je suis pas en tord et souhaite employer le même artisan qui m'avait fait du bon boulot fin 2006"). L'assurance transmet alors au syndic 80% du montant de l'indemnité qui m'est ensuite versé. les 20 % restant devant m'être donné à la présentation du devis des travaux. RDV pris avec mon artisan en avril avec un chèque de 500 € pour bloquer les dates (je vais payer le différenciel car je ne veux pas prendre le risque de me retrouver avec un parquet dans un "colorie" qui ne me plairait pas). Les travaux devait avoir lieu cette semaine. Donc vendredi, avant de partir en WE, je déménage les meubles du salon-cuisine dont la machine à laver le linge (LL). Je coupe l’alimentation en eau du LL et voyant qu'il y a un goutte à goutte au bout du tuyau, je vais fermer le robinet d'alimentation général (pas assez fort semble t il).
    Dimanche 21 aout 2011, retour du WE: 1/4 du parquet de la pièce fait des cathédrales dans le salon. Je déclare donc ce dégât des eaux à mon assurance qui me renvoie vers mon syndic, qui déclare mon incident à son assurance. Depuis, j'ai une partie du salon en parquet, l'autre en dalle béton.

    Voici mes questions:
    - L'assurance peut elle me dire que l'indemnité versé pour le premier dégât des eaux car les travaux n'ont pas été effectués? (quand je dis peut elle, cela signifie en fait en a t elle le droit, car j'ai eu un litige avec mon assurance auto, et je sais maintenant que ce que disent les assurances n'est pas forcement conforme à la loi). Dans ce cas, si je dois refaire tout le parquet et que je prenne un autre artisan, je perds les 500 € versé. Cela sera t il pris en compte dans indemnité?
    - Puis je demander à l'artisan d'intégrer dans la remise en état de mon parquet la manutention des mon mobilier? L'assurance pourra t elle refusé la prise en charge de cette manutention. J'ai en effet du le faire avec mon épouse (46kg) alors que je fais du kiné pour des problème de dos suivi médicalement depuis février 2011.

    Merci par avance de toute réponse.

    Cordialement.
    Dernière modification par Wouaneguene ; 24/08/2011 à 20h48.

  2. #2
    kogaratsu
    Visiteur
    bonjour

    L'assurance peut elle me dire que l'indemnité versé pour le premier dégât des eaux ??? car les travaux n'ont pas été effectués?
    j'ai comme l'impression qu'il manque un bout de phrase...
    merci de reformuler, car plusieurs sens sont possibles...

    - Puis je demander à l'artisan d'intégrer dans la remise en état de mon parquet la manutention des mon mobilier?
    oui, bien sûr.

    L'assurance pourra t elle refusé la prise en charge de cette manutention. J'ai en effet du le faire avec mon épouse (46kg) alors que je fais du kiné pour des problème de dos suivi médicalement depuis février 2011.
    c'est une perte induite (indirecte) qui devrait normalement être garantie par votre contrat (en général par un pourcentage du montant des dommages matériels directs).
    tout dépend donc des termes de celui-ci... (et de celui de la collectivité; vous pouvez choisr dans l'un et l'autre contrat ce qui vous est le plus avantageux)
    Dernière modification par kogaratsu ; 24/08/2011 à 20h59.

  3. #3
    Membre Cadet

    Infos >

    Bonjour,
    Reprenons l'analyse de votre dégât des eaux (DDE).
    - Vous êtes copropriétaire occupant, victime d'un DDE provenant de votre voisin mitoyen.
    - la fuite est réparée / privative
    - les dommages subis : parquet du salon +500E (pour les 80% versés à titre d'acompte sur les travaux).
    Qui prend en charge les dommages :
    - soit votre assureur personnel (qui fera une action en remboursement auprès de l'assureur de l'immeuble)
    - soit l'assureur de l'immeuble.
    Travaux programmés avec l'artisan mais non effectués.

    Le 21/08, vous constatez à nouveau de l'eau et une aggravation des dommages au parquet du salon.
    Il faut savoir s'il s'agit de la même fuite (aggravation du 1er sinistre) ou bien une autre (nouveau DDE, nouveau dossier).

    Aussi, il convient de déclarer ces nouveaux dommages à l'assureur de l'immeuble (gestionnaire du 1er sinistre) et lui adresser un nouveau devis tenant compte de l'intégralité des dommages + manutention des meubles.
    Bien entendu, vu que vous avez déjà reçu 500E, l'assurance déduira cet acompte du montant total des dommages (c'est pour ça qu'il faut lui adresser un devis de la totalité des dommages).
    Certains assureurs refusent de prendre en charge la manutention des meubles, mais votre demande est tout à fait légitime. Si problème, insistez ! ou reprenez contact avec votre assureur personnel qui vous assure également en DDE (il ne peut donc pas vous refuser la garantie).

    J'espère avoir répondu à toutes vos questions.
    Cordialement.

  4. #4
    Membre Cadet

    Infos >

    Bonjour et merci pour vos réponses.
    Aie Mac, effectivement j'ai zapper un bout de phrase.
    L'assurance peut elle me dire que l'indemnité versé pour le premier dégât des eaux se déduit du montant de la réparation car les travaux n'ont pas été effectués?
    A la lecture de Flora79, la réponse doit être "Oui".

    Flora79:
    Le montant de la réparation de mon premier DDE accordé par l'assurance était de 1260€ environ. J'ai reçu un chèque de 1000€ et le solde aurait dû m'être donné sur présentation de la facture des travaux. Pour "réserver" l'artisan qui devait venir en début de semaine, je lui ai fait un chèque de 500€. J'ai une interrogation sur ces 500€. J'imagine que l'artisan est en droit de les conserver si je ne fais pas faire les travaux futurs par ses soins (ce qui pourra être le cas si la remise en état impose le changement de tout le parquet). Dans ce cas, ces 500€ seront il également déduit du montant de l'indemnité que pourrait me verser l'assurance? Car j'étais à payer de ma poche 300€ pour avoir cet artisan pour mon premier DDE, mais si je dois ajouter beaucoup plus pour ce DDE beaucoup plus étendu, cela pourrait me faire changer d'avis. Le fait de prendre un autre artisan ferait monter la facture de 500 €. En bref: si je veux pas perdre les 500€, je dois travailler avec lui quelque soit le montant, et si je prends un autre artisan, je peux ajouter ces 500 € de perte. Est ce le raisonnement que tiendra l'assurance?

    J'ai pas précisé mais les 2 DDE n'ont pas du tout la même cause. Le 2e est du à une fuite du tuyant d'alimentation de ma machine à laver le linge que j'avais retiré de son emplacement pour permettre le traitement de mon parquet par l'artisan qui devait venir lundi dernier. J'avais fermé le robinet d'alimentation de ce flexible ET le robinet général d'arrivé d'eau. Je sais maintenant qu'il faut fermer ce dernier de façon "énergique" afin qu'il coupe complètement l'eau.

    Cordialement.

  5. #5
    Membre Cadet

    Infos >

    Bonsoir,
    vous avez donc subi 2 DDE :
    - le premier : non responsable (cause provenant du voisin)
    - le second : vous êtes responsable : l'assureur de la copro interviendra en dommages aux biens, avec application de la franchise contractuelle (attention, elle peut être élevée). Etant donné que vous êtes également assuré auprès d'un autre assureur, vous reprendrez contact avec lui (il pourra peut etre prendre en charge une partie de la franchise. A voir).

    Pour ce qui est des dommages :
    - premier DDE : ils ont été chiffré par l'expert - 1260 E - vous avez reçu une avance de 1000E - les travaux n'ont pas été effectués.
    - 2ème DDE : faites un devis global (les dommages se superposent) - l'expert rechiffrera le coût des travaux et déduira le 1er sinistre.

    Concernant l'acompte versé à l'artisan, vous avez donc signé un devis ? je doute que l'artisan, qui n'interviendrait pas, vous reverse les fonds (reprenez les clauses du devis) ...

    Dans tous les cas, l'assurance ne vous versera pas 2 fois l'indemnité pour les dommages au parquet et ne vous versera pas d'indemnité supplémentaire car vous avez payé un artisan que vous ne souhaitez plus faire intervenir.

  6. #6
    Membre Cadet

    Infos >

    Merci pour la réponse.

    Peux être est ce tiré par les cheveux, mais le fait que le 2eme DDE ait été causé par le démontage de mon lave linge imposé par la réparation du 1 DDE ne peut il pas être invoqué afin d'éviter la franchise?
    Parce que si je n'avais pas eu ce 1 DDE, je serais toujours en train de profiter de mon beau parquet.

  7. #7
    kogaratsu
    Visiteur
    Aie Mac, effectivement j'ai zapper un bout de phrase.
    L'assurance peut elle me dire que l'indemnité versé pour le premier dégât des eaux se déduit du montant de la réparation car les travaux n'ont pas été effectués?
    A la lecture de Flora79, la réponse doit être "Oui".
    oui et c'est logique; le nouveau sinistre concerne quoi? un parquet dont le vernissage était à refaire.
    l'indemnisation contractuelle est donc la valeur d'un parquet remplacé à neuf, vernissage non compris.

    ---------- Message ajouté à 22h13 ---------- Précédent message à 22h11 ----------

    OK avec Flora79

    Peux être est ce tiré par les cheveux, mais le fait que le 2eme DDE ait été causé par le démontage de mon lave linge imposé par la réparation du 1 DDE ne peut il pas être invoqué afin d'éviter la franchise?
    Parce que si je n'avais pas eu ce 1 DDE, je serais toujours en train de profiter de mon beau parquet.
    la capillo traction n'est pas contractuelle...

  8. #8
    Membre Cadet

    Infos >

    Bonjour,
    Citation Envoyé par Aie Mac Voir le message
    oui et c'est logique; le nouveau sinistre concerne quoi? un parquet dont le vernissage était à refaire.
    l'indemnisation contractuelle est donc la valeur d'un parquet remplacé à neuf, vernissage non compris.
    Je suis pas menuisier, mais je crois que le remplacement d'un parquet nécessite son ponçage et sa vitrification. Parce que si c'est pas le cas, bien sur qu'il est évident de retirer la première indemnité de la première.

    Un autre doute m'assaille: mon assurance applique une franchise de 100€ sur les DDE. Or pour l'instant, c'est l'assurance du syndic qui va prendre en charge pour après se retourner vers mon assurance (car je suis responsable). J'imagine que l'assurance du syndic va appliquer SA franchise qui pourrait alors être plus importante que la mienne. Suis je en droit de demander à ce que la franchise appliqué soit celle de MON assurance, vue qu'au final c'est elle qui va payer. Et j'ajouterai que dans le cas contraire, je ne vois pas bien l'interêt d'avoir un assurance avec des franchises basses (que l'on paie donc plus chère).

  9. #9
    kogaratsu
    Visiteur
    Je suis pas menuisier, mais je crois que le remplacement d'un parquet nécessite son ponçage et sa vitrification. Parce que si c'est pas le cas, bien sur qu'il est évident de retirer la première indemnité de la première.
    il vous est dû pour ce second sinistre un parquet affleuré, mais pas poncé puisque cette opération est nécessitée par le premier sinistre.

    Suis je en droit de demander à ce que la franchise appliqué soit celle de MON assurance, vue qu'au final c'est elle qui va payer
    oui, tout à fait.
    je ne pense d'ailleurs pas que vous aurez à le réclamer; cela sera appliqué tel quel.
    mais le cas échéant, vous serez parfaitement en droit d'en réclamer application.

  10. #10
    Membre Cadet

    Infos >

    Bonjour,

    J'ai un peu de nouveau: le menuisier est passé cet après midi. Verdict: toute autre option que le changement complet du parquet aboutira à une réparation "visible". Et de toute manière, pour réparer le dessous des meubles de cuisine, il faut la démonter. De plus, il va devoir ôter les plaintes, e les changer, donc peinture des plaintes. J'oublie un détail: c'est 2 semaines juste pour le parquet. Ce qui fait:
    - changement du parquet (avec dépose de ce qui reste et raclage du liège de sous couche acoustique)
    - demande de devis pour démontage de la cuisine intégré (et donc remontage)
    - demande de devis pour, à minima peinture des plaintes
    - demande devis pour mise au garde meuble du salon-cuisine américaine (avec manutention des meubles).
    Je crois qu'il va falloir discuter sévèrement avec l'assurance, donc l'expert...
    Reste un gros problème: comment vivre plus de 2 semaines dans un appartement sans cuisine ni pièce à vivre avec deux enfants de 6,5 ans.

  11. #11
    kogaratsu
    Visiteur
    - demande de devis pour démontage de la cuisine intégré (et donc remontage)
    vérifiez sur vos CG comment est qualifié ce mobilier (meuble ou immeuble); si mobilier, son déplacement relève des frais annexes, plafonnés le plus souvent en pourcentage des dommages directs.

    - demande devis pour mise au garde meuble du salon-cuisine américaine (avec manutention des meubles).
    ça, ce sera clairement des frais annexes.

    Reste un gros problème: comment vivre plus de 2 semaines dans un appartement sans cuisine ni pièce à vivre avec deux enfants de 6,5 ans
    perte d'usage; valeur locative calculée au prorata de la surface immobilisée et du temps d'immobilisation.

  12. #12
    Membre Cadet

    Infos >

    Pour les conditions général de mon contrat, je vais les demander dès lundi à mon assurance. En ce qui concerne la perte d'usage, ça va me faire une belle jambe car sans cuisine ni salon, ça va pas être possible pendant 15 jours avec mes 2 p'tiots.

  13. #13
    kogaratsu
    Visiteur
    Pour les conditions général de mon contrat, je vais les demander dès lundi à mon assurance.
    heuuu... vous devriez les avoir dès la souscription de votre contrat... (et même comme livre de chevet bon, non, là je décon... necte avec la réalité)

  14. #14
    Membre Cadet

    Infos >

    Je sais, mais je fais comme beaucoup: je ne les lits que si j'ai un soucis

  15. #15
    Membre Cadet

    Infos >

    Bonjour,
    Attention avec la perte d'usage. Je m'explique.

    Pour le 1er DDE :
    vous êtes victime.
    De part les conventions DDE, vous avez droit à l'indemnisation de la perte d'usage.
    Elle est calculée de la manière suivante : valeur locative du logement X nb de jours de travaux X (surface endommagée / surface totale du logement)

    Pour le 2nd DDE :
    vous êtes auteur.
    Donc seul le contrat habitation peut prévoir l'indemnisation de la perte d'usage.
    En cas général, l'assurance couvre la perte d'usage total du logement (ce qui est différent de 2 pièces). donc prenez lecture de votre contrat (autant celui de la copro que celui de votre assurance perso), cela a son importance.

    Dans tous les cas, demandez réparation à votre assurance en rappelant que vous avez été victime du 1er DDE, mais ne comptez pas un relogement de 15 jours (sauf si votre contrat le prévoit).
    Je comprens que c'est la galère à vivre surtout avec 2 enfants.
    Bon courage

  16. #16
    Membre Cadet

    Infos >

    Merci flora79.

    J'avoue que le télescopage des 2 DDE me perturbe dans la compréhension de mes droits à réparation. Alors dites moi si je m'égare, je vais essayer de résumer votre message:
    - Les dégâts du 1er DE imposaient le remplacement d'environ 1m2 de parquet puis le ponçage du parquet et sa re-vitrification (durée de "neutralisation du salon-cuisine env 5 jours)
    - le second DDE, selon l'avis du "parqettiste", nécessite d'ôter le parquet restant, de racler le sol, et remplacer le parquet, et vitrifier (durée environ 10 jours ouvrées)

    L'assurance va donc me dire (je présume): le 2e DDE "englobe" le premier, et on ne considère donc plus que ce dernier. Ai-je le droit de leur demander la même qualité de traitement que celle que j'avais avant au titre de la vitrification dû dans le cadre du 1er DDE? Parce que dissocier les 2 DDE risque de m'embrouiller dans mes droits (qu'elle assurance paye) et me gêner dans mes possibles contestations et demandes.

  17. #17
    kogaratsu
    Visiteur
    s'il y a distingo des 2 sinistres pour l'indemnisation, comme il doit se faire, il est évidemment à appliquer sur l'ensemble des indemnisations, et non uniquement dans ce qui pourrait arranger l'assurance.
    la perte d'usage est à calculer pour chacun des 2 cas, comme l'indique flora79 (même si je doute qu'il y ait différence de traitement entre les 2; mais la lecture des contrats peut seule répondre, comme également rappelé).

  18. #18
    Membre Cadet

    Infos >

    Je vais essayer de mettre ma matière grise en mode turbo car j'avoue que j'ai du mal avec les subtilité qui consiste à dissocier les 2 DDE et les responsabilités liées à chacune des assurances.

    J'ai une autre question qui m'inquiète: l'origine du DDE. en effet, si le premier a été causé par une grosse fuite chez le voisin, la deuxième m'est imputable. J'explique: l'artisan qui devait venir réparer la petite partie de parquet abimé devait ensuite poncer et vitrifier le parquet le lundi. Le vendredi, avant de partir en WE, j'ai donc déménagé mes meubles dans les chambres et débrancher mon lave linge. J'ai fermé le robinet qui alimente ce lave linge, mais il y a avait un goutte à goutte. J'ai donc fermé l'arrivé d'eau général, mais pas assez fort. Je pensais avoir mis le tuyau dans l'évier (ceinture et bretelles), mais à mon retour dimanche en fin d'après midi, la catastrophe!
    L'assurance peut elle minorer le remboursement des dégâts au motif d'une négligence de ma part?

  19. #19
    Membre Cadet

    Infos >

    Citation Envoyé par Aie Mac Voir le message
    s'il y a distingo des 2 sinistres pour l'indemnisation, comme il doit se faire, il est évidemment à appliquer sur l'ensemble des indemnisations, et non uniquement dans ce qui pourrait arranger l'assurance.
    Si j'ai bien compris:
    - 1er DDE: nécessitait le réparation d'1m2 de parquet env, le ponçage et une vitrification à l'identique de celle que j'avais (durée prévue: 5 jours ouvrées)
    Sur ce coup, l'expert avait jugé que mon artisan était trop chère et avait appliqué une baisse au devis de 240 € , soit indemnisation de 1230 €.
    - 2eme DDE: plus de 30% du parquet retiré suite au DDE. Verdict du parquettiste: faut tout changer. (retrait du reste de parquet, préparation sol, pose nouveau parquet, ponçage et vitrification) Durée des travaux: 10 jours ouvrées.

    Donc si j'ai bien compris:
    - le ponçage et la vitrification dus au titre du premier DDE le sont dans le cadre d'un dommage causé par un tiers.
    - le retrait du reste du parquet jusqu'à la pose du parquet de remplacement eux serait pris en compte dans le cadre du 2e DDE.

    Pour ce qui est de la perte d'usage, les CG de mon assurance prévoit une indemnité sur la base de la valeur locative, mais il y a une condition sur l'impossibilité d'habiter durant les travaux. Là je sais pas si le fait de ne pas avoir de cuisine disponible soit une condition acceptable par l'assurance. Je me méfie une peu de leur position possible.
    Pour les CG de l'assurance du syndic, on doit me l'envoyer prochainement.

    Dernière question: puis-je encore contester le montant de l’indemnisation de mon premier sinistre? Car j'avoue ne pas avoir voulu me lancer dans un bras de fer pour 240€, mais vu l'ampleur du 2e DDE, je pense que la, c'est pas pour 240€ que je vais devoir me battre...

  20. #20
    kogaratsu
    Visiteur
    L'assurance peut elle minorer le remboursement des dégâts au motif d'une négligence de ma part?
    si cette négligence est contractuellement sanctionnable, oui.
    mais je doute que vos CG vous imposent le port de ceinture et de bretelles pour une absence d'un WE...

    Dernière question: puis-je encore contester le montant de l’indemnisation de mon premier sinistre?
    vous pouvez toujours; sauf que l'assureur (ou l'expert) peut lui aussi toujours démontrer que le devis que vous avez transmis était surévalué, en faisant réaliser les travaux par une autre entreprise que celle que vous avez choisie, au montant retenu pour l'indemnisation.

  21. #21
    Membre Cadet

    Infos >

    Citation Envoyé par Aie Mac Voir le message
    si cette négligence est contractuellement sanctionnable, oui.
    mais je doute que vos CG vous imposent le port de ceinture et de bretelles pour une absence d'un WE....
    Je n'ai rien vu dans les CG précisant que ce type de maladresse soit sanctionnable. J'ai fait un essai hier, et le robinet d'alimentation général en eau doit bien être serré très fortement afin de ne as avoir de fuite, dans le cas contraire, il reste un léger goutte à goutte. C'est un robinet de ce style situé juste avant le compteur d'eau:
    Dégats des eaux après un dégats des eaux... besoin d'info-robinet02-wince-.jpg

    Je pense donc avoir compris ce qui c'est passé. Quand j'ai placé le flexible d'alimentation du lave linge, il était vide et tenait en place dans l'évier. Le goutte à goutte qu'a laisser passer le robinet d'alim générale n'a pas être décelé car il a d'abord rempli le flexible (qui arrivait du bas du meuble). Nous sommes partie en WE et sous le poids de l'eau qui rempli le flexible, ce dernier est tombé au sol.
    Citation Envoyé par Aie Mac Voir le message
    ...sauf que l'assureur (ou l'expert) peut lui aussi toujours démontrer que le devis que vous avez transmis était surévalué, en faisant réaliser les travaux par une autre entreprise que celle que vous avez choisie, au montant retenu pour l'indemnisation.
    C'est ce que m'a avancé l'expert. Et tant que les travaux ne sont pas fait, il est difficile de ne pas contester la qualité du travail.Or l'artisan que j'ai choisi est spécialisé dans le parquet et c'est la raison pour laquelle j'avais travaillé avec lui lors de la rénovation initiale de mon parquet en fin 2006. Le rendu esthétique du traitement qu'il avait appliqué est "invisible", c'est a dire qu'il n'a aucunement donné une teinte quelconque au parquet. L'artisan que nous avions fait venir après la minoration du cout de réparation par l'expert avait souligné la qualité du travail, ce qui m'avait un peu inquiété et conforter dans mon choix de travailler de nouveau avec mon artisan. Le problème est qu'une fois le travail fait, comment contester sur le rendu esthétique? Dans le cas d'un changement de tout le parquet, je pourrais alors conserver une partie du parquet afin de contester la qualité du travail si je passais par un autre artisan. Mais dans ce cas, la bataille risque d'être encore plus dure pour obtenir un nouveau ponçage vitrification... J'avoue que j'ai un peu peur de ce qui m'attend dans les semaines prochaines.
    Miniatures attachées Miniatures attachées Dégats des eaux après un dégats des eaux... besoin d'info-robinet02.jpg  
    Dernière modification par Wouaneguene ; 06/09/2011 à 06h34.

Discussions similaires

  1. [Assurances] Degats de eaux et cause du degats de eaux
    Par Louis266 dans le forum Finances, Fiscalité et Assurance
    Réponses: 56
    Dernier message: 23/01/2015, 18h41
  2. [Propriétaire et Locataire] dégats des eaux, constats de degats plusieurs mois apres
    Par Fabrizzio31 dans le forum Immobilier
    Réponses: 11
    Dernier message: 08/11/2010, 23h04
  3. [Travaux et Construction] info sur mise ne conformité eaux usées eaux pluviales
    Par Tambari dans le forum Immobilier
    Réponses: 1
    Dernier message: 18/01/2008, 20h56
  4. [Propriétaire et Locataire] degats des eaux : constat degats apres declaration assurance
    Par Kenny76 dans le forum Immobilier
    Réponses: 1
    Dernier message: 23/08/2007, 10h28
  5. [Parents et Enfants] Besoin d'info pour droits des grands parents...
    Par Maritza dans le forum Personne et Famille
    Réponses: 8
    Dernier message: 26/06/2007, 09h03