Affichage des résultats 1 à 8 sur 8

Discussion : Problème d'indemnisation suite accident non responsable

  1. #1
    Membre

    Infos >

    Bonjour, je suis actuellement en galère avec mon assureur qui vient de me faire une chose que je ne trouve pas normal. Quel est votre avis. Je suis assuré "au tiers"

    Le 18 décembre. Une femme est eblouie par le soleil et percute mon side car par l'arrière. J'etais moteur arreté en train de me garer. Elle me fait alors percuter une voiture en stationnement.

    Je suis blessé, les pompiers m'amènent a l'hosto. La police municipale fait un rapport d'intervention. Ils ne me questionnent pas a ce moment là. On me dit que la Police Nationale doit me convoquer pour la déposition. Il n'y a pas eu de constat a l'amiable.

    Deux mois d'arret de travail. Je fais ma déposition fin mars et la conductrice aussi. La brigade accident attendait notre visite et nous, nous attendions la convocation. Le PV de la brigade accident n'est pas encore fait.

    L'expert de mon assurance voit le véhicule. Estime les travaux a 10 k€ et, compte tenu de la valeur dudit véhicule autour de 7500 euros fait une estimation d'evaluation à 7500 euros "sous reserve de droit a indemnisation" .

    Le lui dit que cela me convient et il m'envoie alors les documents de cession en faveur de la compagnie d'assurance avec un courrier d'accompagnement.."nous vous demandons de bien vouloir nous retourner ..." Je remplis tout, barre la carte grise etc.

    J'apprends lors d'une discussion téléphonique avec l'expert, et ce n'est pas anodin, que la compagnie d'assurance avait indiqué dans le mandatement que j'etais en garantie dommage collision (tout risques) et que j'avais 100 % tort dans l'accident. J'etais au tiers et la responsabilité n'est pas encore établie puisque le PV de Police n'est pas sorti.

    Et surprise... Sans avoir touché un centime, je trouve l'epave de mon side car en vente chez un casseur pour 3.000 euros. La compagnie l'avait deja cédé.

    J'envoie un LRAR et l'assurance me dit qu'il ne peuvent encore se prononcer compte tenu du fait que le PV de police n'est pas sorti et qu'il m'envoie un chèque de 620 euros correspondant a la valeur de l'épave. La difference entre les 7500 et les 620 me sera versée s'il ressort que je ne suis pas responsable !

    Quid ! J'ai signé la cession suite à une proposition a 7500 euros et n'aurais jamais cédé l'épave à 620. Le prix des pièces détachées est bien supérieur. D'ailleurs il est en vente 3000.... Ce chiffre de 620 n'est absolument pas contractuel..Et je ne peux plus récupérer le véhicule car il est deja revendu.

    Je pense que le probleme est que l'expert pensait que j'etais tout risque et donc indemnisé quoi qu'il en soit. Mais je ne veux pas etre la victime de leur erreur !

    De plus que la personne qui gérait mon dossier est absente depuis deux mois.. qu'elle avait en plus mandaté pour l'aspect corporel un medecin qui n'etait plus en activité..

    Que pensez vous de cette indemnisation ? Le fait qu'il m'aient demander de vendre ne les engage-t-il pas ?

    Merci de votre aide

  2. #2
    Pilier Junior

    Infos >

    Bonsoir,

    Ce qui vous engage est ce que vous avez signé.

    Cordialement.

  3. #3
    Membre

    Infos >

    Me voilà bien avancé

  4. #4
    Pilier Junior

    Infos >

    Citation Envoyé par ThePooh Voir le message
    Me voilà bien avancé
    Effectivement si vous ne savez pas ce que vous avez signé, vous n'êtes pas prêt d’obtenir un conseil avisé.

  5. #5
    Membre

    Infos >

    On n'est pas forcément profond parce qu'on est silencieux... Il est des armoires fermées qui sont vides...

  6. #6
    Membre Junior

    Infos >

    Bonjour,

    l'expert vous a répondu favorablement, je pense, car il y avait pour lui un tiers responsable.

    Ce qui vous permet de prétendre à la réparation de votre préjudice, n'étant, vous-même, pas responsable.

    Maintenant, si la personne qui gère votre dossier est à l'arrêt, tous les dossiers la concernant n'ont peut-être pas encore été tous traités...

    Demandez un relevé d'informations par téléphone, vous aurez déjà un début de piste, à savoir la preuve écrite
    qu'ils vous ont considéré comme responsable ou non. Ensuite, vous pourrez vous appuyer sur les délai de règlement
    pour accélérer la procédure.

    Il faut au préalable que le recours contre l'assurance du fautif ai abouti, étant assuré au tiers.
    pour que vous soyez remboursé
    Bonne journée, cordialement. Laurent
    http://www.dinfiniesensations.fr/

  7. #7
    Membre

    Infos >

    Bonjour Laurent,

    Justement c'est là qu'il y a le hic... La responsabilité de la partie adverse n'est pas encore établie car le PV de la Police n'est pas encore sorti... L'expert a avancé dans le dossier car la compagnie lui avait dit que j'etais "tout risque"..

  8. #8
    Membre

    Infos >

    Bonjour,

    Dans les documents de cession que vous avez signé il y avait surement une phrase du Type "sous réserve de garantie" comme vous êtes en formule au tiers vous n'avait pas la garantie dommages tous accident et en effet dans ce cas l'assurance ne peux vous faire d'avance de fond sans connaitre votre responsabilité, et le cercle vicieux c'est que votre assurance ne peux déterminer votre part de responsabilité ( même si pour autant votre non responsabilité est évidente) avant d'avoir pris connaissance du rapport des forces de l'ordre. en effet l'assurreur attends le résultat du PV qui déterminera les responsabilités et qui logiquement lui sera transmis par informatique dans un délais de 3 à 6 mois en moyenne en fonction du traitement de votre dossier par les forces de l'ordre et par le tribunal.

    Si vous avez vu votre véhicule en vente cela doit être parce que votre assurreur doit avoir des accord avec des garages qui rachete les véhicules dit économiquement irréparable. ces accord sont fait la plupart du temps pour eviter de payer des frais de gardiennages et de laisser ainsi des épaves dans des garages en attendant leur enlèvement.

    Si vous n'aviez pas vendu votre épave vous aurriez du la récuperer, continuer à l'assuré ou payer des frais de gardiennage

    Comme votre assurreur a déja mis en ventre votre ancien véhicule sans vous laisser la possibilité de le reprendre il a donc été tenu de vous verser ce que l'on appele une valeur de sauvetage a savoir le prix du véhicule après accident enfin logiquement cela se passe comme cela soit selon votre message 620€.

    Pour moi votre assurreur est coincé par le PV établit par les forces de l'ordre. Sans cela il ne peux proceder à votre indemnisation

    en fait c'est un cercle vicieux administratif les forces de l'odres doivent établir un PV lorsqu'il intervienne sur un accident de la route corporel. mais si l'assuré est au tiers et victime il est bloqué et doit attendre que le tribunal statue sur le dossier. L’assureur ne peux effectuer d'avance car le clt n'a pas la garantie et doit laisser en attente un dossier a cause d’élément administratif et ainsi lésé une personne victime.

    Je vous souhaite bon courage et vous invite a relancer votre assurance chaque mois.

Discussions similaires

  1. [Assurances] Indemnisation suite a un accident non responsable
    Par dydy1313 dans le forum Finances, Fiscalité et Assurance
    Réponses: 9
    Dernier message: 28/05/2018, 19h30
  2. [Assurances] indemnisation accident automobile non responsable
    Par safaitquedalle dans le forum Finances, Fiscalité et Assurance
    Réponses: 3
    Dernier message: 23/01/2018, 21h21
  3. [Assurances] Accident non responsable (chute d'un arbre) et indemnisation
    Par Thierry930 dans le forum Finances, Fiscalité et Assurance
    Réponses: 3
    Dernier message: 05/11/2017, 00h00
  4. [Assurances] Question Indemnisation Accident non résponsable
    Par Gunners77 dans le forum Finances, Fiscalité et Assurance
    Réponses: 3
    Dernier message: 26/01/2017, 17h32
  5. [Assurances] accident non responsable et indemnisation insuffisante
    Par Sylvianne dans le forum Finances, Fiscalité et Assurance
    Réponses: 3
    Dernier message: 30/06/2014, 17h40