Vos question à l'Avocat
Discussion fermée
Résultats 1 à 9 sur 9

plafonnement des commissions d'intervention sur compte bancaire des entreprises

Question postée dans le thème Banque sur le forum Finances, Fiscalité et Assurance.

  1. #1
    Membre
    Ancienneté
    novembre 2014
    Messages
    4
    Bonjour,

    J'ai appris que depuis le 1er Janvier 2014 les frais des commissions d'intervention dans les banques sont plafonnés à 80 euros par mois sur les comptes personnels, genre "Mr Mme"... J'ai vérifié sur mon compte perso, çà c'est ok.
    Mais qu'en est il pour les comptes des entreprises?
    Actuellement en grande difficulté, ma PME (4 employés) se voit enfoncer par ma banque avec des frais qui ne font que creuser le découvert. Je suis le gérant de cette EURL et je n'ai pas de salaire depuis 4 mois. Je paye mes employés mes charges (énormes!) et j'ai besoin d'aide! Je voudrais savoir combien la banque à le droit de me facturer en commission d'intervention?
    Je précise que si je suis dans cette difficulté c'est parce que certains de mes clients ne m'ont pas payé et aussi parce que les charges aujourd'hui (RSI etc) sont de plus en plus énormes et lourdes
    Merci pour vos réponses... avant de couler...

  2. #2
    Pilier Sénior
    Ancienneté
    décembre 2013
    Messages
    6 998
    Le plafonnement est uniquement applicable aux comptes personnels des personnes physiques.

    Ce n'est pas dans l'intérêt de la banque de voir votre entreprise "s'enfoncer", il faut leur apporter des éléments attestant d'un possible redressement et négocier avec elle.

  3. #3
    Membre
    Ancienneté
    novembre 2014
    Messages
    4
    Bonjour et merci pour votre réponse.
    C'est ce que j'ai déjà fait, et même si ce n'est pas dans l'intérêt de ma banque de me voir "couler" ils m'appuient bien sur la tête quand même! Et, reconnaissez que tout ces frais c'est une sacrée tirelire pour eux! J'en suis à 1200/1300 euros par mois. Car à chaque prélèvement rejet 20 euros... etc etc etc
    Je négocie mais cela ne fait que leur rapporter à eux!

    ---------- Message ajouté à 15h59 ---------- Précédent message à 15h53 ----------

    Ah. J'oubliais. Oui je leur ai déjà prouvé que ma PME a des garanties: chantiers en cours donc rentrées futures. Eux, en attendant se "servent". puisque les autorisations de découverts sont des prêts ni plus ni moins. Et les soi disant arrangements arrangent leurs affaires mais pas les miennes. De toute façon je ne peux qu'accepter ce qu'ils veulent bien faire pour moi n'ayant pas la parole étant dans cette situation. Chacun sait que quand on est dans une situation bien confortable (c'était mon cas il n'y a pas si longtemps) à la banque, on vous déroule le tapis rouge. mais quand vous êtes dans la situation opposée, vous n'avez qu'à la fermer... pardonnez mon langage mais vous savez comme moi que je n'ai pas tout à fait tort.

  4. #4
    Fuyuku
    Visiteur
    bonjour. mon mari ayant été dans cette situation, le directeur de banque lui avait dit" si je vous aide trop, vous pourrez me poursuivre pour soutien abusif" résultat : dépôt de bilan. j'avais eu à l'époque la même impression que vous, plus on se noyait, plus la banque nous enfonçait la tête sous l'eau pour que l'on se noie plus vite

  5. #5
    Pilier Cadet
    Ancienneté
    août 2014
    Messages
    718
    Citation Envoyé par Pierrejacques11 Voir le message
    Le plafonnement est uniquement applicable aux comptes personnels des personnes physiques.

    Ce n'est pas dans l'intérêt de la banque de voir votre entreprise "s'enfoncer", il faut leur apporter des éléments attestant d'un possible redressement et négocier avec elle.
    Pourtant, dans le décret, il est bien précisé :
    Objet : plafonnement des commissions d'intervention par mois et par opération pour toutes les clientèles et plafonnement spécifique pour les personnes en situation de fragilité financière.
    Source : Décret n° 2013-931 du 17 octobre 2013 relatif au plafonnement des commissions d'intervention | Legifrance

  6. #6
    Membre
    Ancienneté
    novembre 2014
    Messages
    4
    Merci Paulex pour votre réponse. J'espère que votre situation s'est améliorée. Oui ces situations nous dépassent. Eux (les banques) se jouent de nous. Ils savent très bien nous dire "allez courage" (en vous serrant la main à la fin de l'entretien) mais s'en fichent complètement. Eux quand ils rentrent de leur boulot de salariés en ont fini de leur journée. Nous, c'est nuit sans sommeil passée à réfléchir à "comment on va faire demain pour tout payer?"...
    Les gens se suicident et la société se demande pourquoi? Bien, la voilà la réponse!
    pardonnez moi d'avoir écrit ici mon ras le bol. Et merci pour ceux qui ont pris la peine de répondre. je sais maintenant qu'un compte pro et un compte perso n'ont pas les mêmes avantages.

  7. #7
    Pilier Sénior Avatar de Yooyoo
    Ancienneté
    mars 2007
    Localisation
    Yvelines
    Messages
    22 568
    mon mari ayant été dans cette situation, le directeur de banque lui avait dit" si je vous aide trop, vous pourrez me poursuivre pour soutien abusif" résultat : dépôt de bilan.
    Le Directeur de la banque disait pourtant la vérité.

    Pour éviter les frais de rejets sur prélèvements, mettez opposition à tous ces prélèvements et prenez des accords avec les bénéficiaires.

  8. #8
    Fuyuku
    Visiteur
    en effet, on a vu des personnes faire des procès aux banques pour des prêts ou des acceptations de caution en sachant que la personne en question ne pourrait rembourser. le directeur dont je parle avait commencé par dire, devant la comptable qui accompagnait mon mari" si je suis trop gentil avec vous, cela me pénalise pour ma carrière", ce qui est vrai aussi mais est-ce humain de dire cela ?

  9. #9
    Membre
    Ancienneté
    novembre 2014
    Messages
    4
    Nous n'avons jamais été assistés et ne le seront jamais. Les prélèvements? On ne peut pas toujours les éviter! Quand on a une PME on a bien souvent pas le choix! Et quand on a travaillé tout le mois sans relâche, et qu'on sait ce qui va "rentrer" et qui va "sortir" mais que certains paiements ne se font pas (tout le monde n'est pas honnête!) on a pas le temps de s'organiser auprès de sa banque pour, vite vite, faire face à tel ou tel prélèvement ou paiement. Donc la "punition" ne tarde pas. Et (petite précision) nous avons un cerveau et nous nous en servons... Aussi, nous comprenons très bien que la relation humaine qui s'établit entre le conseiller et ses clients doit rester superficielle car il n'est as là pour "donner" de l'argent mais pour en "prendre"... C'est son job, il vend et il ramasse s'il veut avoir un bon salaire.

Discussion fermée
Interrogez un avocat via Wengo

Discussions similaires

  1. Jurisprudence commissions d'intervention
    Par Plaka dans le forum Finances, Fiscalité et Assurance
    Réponses: 4
    Dernier message: 06/08/2014, 17h28
  2. Réponses: 6
    Dernier message: 21/11/2013, 15h43
  3. Réponses: 1
    Dernier message: 11/01/2013, 10h59
  4. Réponses: 6
    Dernier message: 16/12/2009, 12h55
  5. droit au découvert, facilités de caisse, commissions d'intervention
    Par Arnao dans le forum Finances, Fiscalité et Assurance
    Réponses: 3
    Dernier message: 06/05/2005, 10h44

Règles de publication

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages

  • Règles du forum