Affichage des résultats 1 à 7 sur 7

Discussion : Micro-entrepreneur et ARE, quid des impots ?

  1. #1
    Membre Benjamin

    Infos >

    Bonjour,

    je viens de finir mon job il y a 2 semaines (rupture conventionelle) pour creer ma micro-entreprise. Je me suis inscrit à pole emploi et mon dossier a été validé, 730 jours d'ARE à 51¤.
    J'entame donc les demarches pour creer ma micro-entreprise, et j'ai des interrogations :
    je dois choisir lors de ma création d'entreprise, si je prends l'option versement libératoire ou pas ?
    Je ne comprends pas bien comment cela va s'articuler : je suis prélevé à la source sur mes ARE, lorsque je vais commencer à faire du chiffres d'affaire, mes ARE vont baisser. Du coup, je vais déclarer mon CA Ã l'URSSAF, et si je prends l'option versement libératoire, je serai soumis à 1,7% sur mon CA + ARE, OU 1,7% sur mon CA, et mes ARE seront à part, et elles seront soumise au taux de prélèvement à la source indiqué sur le site impots.gouv.fr ?
    Quid également du cumul de 2 activités (libérale et commerciale) qui sont soumis à des taux différents pour le versement libératoire ? Comment cela va se passer ?

    Je sais pas si c'est assez clair, mais c'est assez difficile à expliquer par le texte.
    Merci d'avance.
    Dernière modification par DoctOrPepper ; 21/02/2020 à 14h54.

  2. #2
    Membre Sénior

    Infos >

    Bonsoir,

    Le versement libératoire sera uniquement prélevé sur le CA que vous déclarerez en ligne mensuellement ou trimestriellement. L'ARE continue à vivre sa vie en parallèle et à subir le prélèvement à la source.

    Si vous cumulez des activités dans deux domaines différents, vous aurez à déclarer le CA libéral dans une case spécifique (le VL est de 2,2%) et le CA commercial dans une autre case (le VL est alors à 1,7%).
    Dernière modification par LucasFr ; 23/02/2020 à 19h46.

  3. #3
    Membre Benjamin

    Infos >

    Bonjour,

    merci beaucoup pour votre réponse. J'ai une autre question (peut-être bête mais j'ai un doute) qui découle de votre réponse :
    en optant pour le versement libératoire, je suis donc imposé sur le CA. Mes revenus tirés de mes CA ne sont donc pas à déclarer à l'impots sur le revenu ?
    Concrètement, dans quel cas est-il intéressant de prendre ce versement ? Quand le CA prévu est trés grand ?

    Re-merci d'avance pour votre aide et votre gentillesse.
    Dernière modification par DoctOrPepper ; 24/02/2020 à 07h52. Motif: Caractère erronés

  4. #4
    Membre Sénior

    Infos >

    Si vous optez pour le versement libératoire, votre CA sera imposé à la source et ne sera pas imposé une seconde fois (d'où le terme de "libératoire"). Par contre, vous devrez le mentionner à nouveau lors de la déclaration de revenus de l'année suivante : vous ne serez pas imposé une nouvelle fois dessus mais le fisc calculera votre taux d'imposition global, CA compris, et l'appliquera aux autres revenus (l'ARE dans votre cas).

    En termes d'intérêt il vous faut faire des simulations sur impots.gouv.fr avec différents niveaux prévisionnels de CA : vous saurez ainsi si c'est intéressant ou pas en fonction de la composition de votre foyer fiscal. En règle générale c'est intéressant dès qu'on est imposé, parfois même si le CA n'est que de quelques k¤, mais c'est généralement pas du tout intéressant lorsqu'on est non imposable et qu'on souhaite le rester.

  5. #5
    Membre Benjamin

    Infos >

    Merci beaucoup de votre réponse.
    Si je comprends bien, lors de la 2ème année, le taux d'imposition qui sera déclaré sera faux car il sera basé sur des revenus qui ont déjà été imposé ?

    J'ai fait des simulations sur le site impots.gouv.fr et le site mon-entreprise (géré par l'URSSAF), ben les résultats pour le même montant sont extrêmement différents (sans l'option libératoire) ... Vaut-il mieux se baser sur impots.gouv.fr ou le site géré par l'URSSAF ?
    Miniatures attachées Miniatures attachées Micro-entrepreneur et ARE, quid des impots ?-impots-gouv.jpg   Micro-entrepreneur et ARE, quid des impots ?-revenus-auto-entrepreneur.jpg  

  6. #6
    Membre Sénior

    Infos >

    Il vous faut réaliser des simulations complètes (celles "avec les cases") sur impots.gouv.fr. Les captures d'écran de votre message précédent ne sont que des approximations. Par ailleurs je ne fais pas confiance à un autre site que impots.gouv pour le calcul de l'IR.

    Sans VL : CA annuel en 5KO, 5KP ou 5HQ en fonction de l'activité
    Avec VL : CA annuel en 5TA, 5TB ou 5TE + ajouter manuellement 1,7% ou 2,2% du CA déclaré en VL

    Pensez à ajouter les autres revenus type ARE ou produits financiers imposables si vous en avez.

  7. #7
    Membre Benjamin

    Infos >

    Merci beaucoup pour votre aide, en effet en utilisant le simulateur officiel, les résultats me semblent cohérent.

Discussions similaires

  1. [Vie commune, Rupture] [avant divorce] maison: un des deux garde la maison : quid de l'autre ? quid de la garde partagée ?
    Par slidebar dans le forum Personne et Famille
    Réponses: 6
    Dernier message: 28/04/2013, 11h50
  2. [Création, Reprise] micro entrepreneur et droit au credit d impots sur le revenu suite achat immobilier
    Par Minou89 dans le forum Entreprise
    Réponses: 3
    Dernier message: 27/01/2011, 16h32
  3. [Création, Reprise] auto entrepreneur/ micro ent. les avantages?
    Par Abeille-blues dans le forum Entreprise
    Réponses: 5
    Dernier message: 08/01/2009, 08h29
  4. [Fiscalité professionnelle] micro foncier ou micro BIC?
    Par Tarto dans le forum Finances, Fiscalité et Assurance
    Réponses: 4
    Dernier message: 03/11/2008, 17h14
  5. [Fiscalité personnelle] Prêt entre particuliers: quid des impôts ?
    Par Myway dans le forum Finances, Fiscalité et Assurance
    Réponses: 7
    Dernier message: 06/04/2007, 16h50