Affichage des résultats 1 à 19 sur 19

Discussion : Mettre en avant un avantage marketing sans pouvoir en justifier la provenance exacte.

  1. #1
    Membre Benjamin

    Infos >

    Bonjour,


    À titre personnel, j'ai acquis une boite, d'un thé très ancien. Ce thé est presque millénaire et a un fort caractère historique.
    La personne qui me l'a vendu, souhaite conserver l'anonymat.


    Mon entreprise souhaite commercialiser une gamme de thé, en ajoutant, dans chaque boite, une petite quantité de ce très vieux thé. Juridiquement, il est tout à fait possible de procéder à ce type de mélange dans cette catégorie d'aliment.


    L'entreprise va communiquer sur le fait que chaque boite de cette gamme va contenir, une très petite quantité de ce très vieux thé.


    Ma question est la suivante :


    Est-il nécessaire, que je puisse prouver l'origine de ce très vieux thé ? Cela étant particulièrement difficile, car la personne qui me l'a vendue, souhaite conserver l'anonymat ? J'ai contacté un laboratoire, qui me dit que la technologie actuelle, ne pourra pas, certifier de l'âge et encore moins de la provenance de ce thé.


    Je me trouve dans la situation où, je suis en possession d'un avantage marketing, qu'il m'est impossible de certifier, si ce n'est sur l'honneur..




    Merci pour vos conseils.

  2. #2
    Pilier Junior

    Infos >

    Si vous ne pouvez le prouver on peut évidemment vous attaquer en justice pour publicité mensongère.

  3. #3
    Pilier Sénior

    Infos >

    Bonjour.

    Imaginez que dans un grand restaurant, on vous propose une part de caviar très cher, et qu'on vous dise "Ce caviar est de la meilleure origine, du meilleur éleveur, de la meilleure espèce..... Mais je ne peux pas vous le prouver, il faut me croire sur parole !"

    N'auriez-vous pas instinctivement une réaction de doute et seriez-vous prêt à débourser une somme importante pour un produit sur lequel vous n'avez au final aucune VRAIE garantie ?
    Faire une Loi et ne pas la faire exécuter, c'est autoriser la chose que l'on veut interdire. (Richelieu)

  4. #4
    Membre Sous Surveillance

    Infos >

    Bonjour

    Je plussoie, si on allègue de quelque chose mais qu'on ne peut pas le prouver, que ce soit la nature ou les avantages, on risque d'etre accusé de mensonge, de tromperie, de manoeuvre.

    La solution réside sans doute dans un exposé complet de votre produit en indiquant que vous le supposez ancien mais que vous n'en n'avez pas de preuve. Il vaut mieux éviter d'écrire cela en tout petit presque illisible.

  5. #5
    Membre Benjamin

    Infos >

    Bonjour,

    Oui, je suis bien d'accord avec vos remarques. Je recherche une solution... Le vendeur est prêt à me signer un acte de vente, dans lequel il stipule l'origine de ce thé. Mais cette personne, souhaitant conserver l'anonymat, je ne pourrais pas fournir ce document accompagné de sa signature... Avez-vous une idée ?

  6. #6
    Membre Sous Surveillance

    Infos >

    Ben oui, je l'ai même écrite...

    Ceci dit, une personne prêt a certifier (stipuler) l'origine d'une produit à condition qu'on garantisse de ne rien faire de son écrit, c'est plutot douteux.

    Pour donner une idée, avec tous les cheveux de Napoléon qui circulent dans les ventes mondiales, on doit pouvoir faire quelques moumoutes. Ils se vendent pourtant assez cher, donc en effet c'est possible, et en effet j'ai donc donné une idée.
    Dernière modification par ribould ; 18/02/2020 à 08h53.

  7. #7
    Membre Benjamin

    Infos >

    Oui, j'ai bien noté, merci.

    Citation Envoyé par ribould Voir le message
    Bonjour

    Je plussoie, si on allègue de quelque chose mais qu'on ne peut pas le prouver, que ce soit la nature ou les avantages, on risque d'etre accusé de mensonge, de tromperie, de manoeuvre.

    La solution réside sans doute dans un exposé complet de votre produit en indiquant que vous le supposez ancien mais que vous n'en n'avez pas de preuve. Il vaut mieux éviter d'écrire cela en tout petit presque illisible.

  8. #8
    Pilier Sénior

    Infos >

    Ce vendeur souhaite rester anonyme envers qui ?

    Car en cas de contrôle vous seriez bien obligé de donner son identité... Cela entre dans le cadre général de la traçabilité...
    Ou alors, il a obtenu ce thé de façon irrégulière et dans ce cas, c'est mauvais pour vous !!!!

    Posez la question à l'ex-DGCCRF de votre département.
    Faire une Loi et ne pas la faire exécuter, c'est autoriser la chose que l'on veut interdire. (Richelieu)

  9. #9
    Membre Benjamin

    Infos >

    Il s'agit d'un notable Chinois, qui est bien propriétaire de ce thé, et sa famille le possède depuis des générations... Il ne m'en a donné qu'une petite partie. Il m'a demandé de conserver l'anonymat, car je pense qu'il ne souhaite pas que l'on apprenne, qu'il a donné ce thé, qui sentimentalement pourrait s'approcher d'un trésor nationale, à un occidental...

    En conclusion, si je comprends bien, je n'ai pas de possibilité de pouvoir communiquer sur son origine... Il ne me reste plus qu'à le boire

  10. #10
    Membre Sous Surveillance

    Infos >

    Ca m'étonnerait que les vendeurs de cheveux de napoléon les utilisent pour les appareils d'hygrométrie ni que les possesseurs de morceau de croix du Christ fassent des flambées, donc votre conclusion est erronée.

    Par ailleurs vous parlez de don, initialement vous aviez 'acquis'
    Vous parliez d'achat personnel et ensuite de revendre professionnellement

    J'ai un peu de mal avec les nombreux zigzags.
    Dernière modification par ribould ; 18/02/2020 à 09h37.

  11. #11
    Membre Benjamin

    Infos >

    Oui, je l'ai bien acheté à titre personnel, même s'il s'agit d'une somme dérisoire. Et effectivement, j'aimerais l'utiliser au travers de mon entreprise.

    Je pense avoir compris l'esprit de vos conseils. Je peux mettre en avant qu'il s'agirait d'un très vieux thé, mais que nous ne pouvons pas en apporter la preuve. Et ceci le plus clairement possible pour ne pas pouvoir être accusé de tromperie.

    J'ai toujours d'excellents rapports avec cette personne. Je vais donc lui demander de nouveau de me signer un acte de vente mettant en avant l'authenticité du produit.
    Je pourrais m'engager à ne pas divulguer son identité, sauf, si par exemple un de mes concurrents devait me demander, par voie de justice, de prouver mes propos.
    Je pourrais ainsi, si besoin, fournir un acte d'achat avec certificat nominatif d'authenticité. Dans ce cas, serait-il possible de demander à l'autorité judiciaire de ne pas rendre public le nom du vendeur ?

    Je comprends que mes demandes sont un peu tordues...

  12. #12
    Pilier Sénior

    Infos >

    Bonjour,
    Votre vendeur est il au courant de l'usage que vous voulez faire de son trésor national ?

  13. #13
    Membre Benjamin

    Infos >

    Oui, tout à fait.

  14. #14
    Pilier Sénior

    Infos >

    Citation Envoyé par Avotreavis Voir le message
    Oui, tout à fait.
    Donc vous pouvez lui expliquer que la commercialisation en France est soumise à des règles de traçabilité pour des raisons sanitaires.

  15. #15
    Membre Sous Surveillance

    Infos >

    Donc vous pouvez lui expliquer que la commercialisation en France est soumise à des règles de traçabilité pour des raisons sanitaires.
    ca c'est son métier, et Avotreavis ne nous avait pas interrogé sur ce point, que je l'espère il maitrise (ou au moins maitrise mieux), mais évidemment qu'il reste cette obligation.


    J'ai toujours d'excellents rapports avec cette personne. Je vais donc lui demander de nouveau de me signer un acte de vente
    Acte de vente, acte d'achat, don, trésor national, prix dérisoire,
    .... Désolé mais je n'y comprends PLUS RIEN..... Etes-vous sur vous même de maitriser?

    En étant capable de changer les termes et donc les qualifications toutes les deux lignes je vous DECONSEILLE absolument de vous lancer vous-même dans cette 'vente professionnelle' via votre 'entreprise' parce que vous allez faite des impairs, fatalement surtout s'il s'agit de rédiger une étiquette.
    Dernière modification par ribould ; 18/02/2020 à 11h16.

  16. #16
    Membre Junior

    Infos >

    Bonjour,
    Je trouve votre discussion amusante. Quel est l'intérêt de ce thé millénaire, est-il toujours comestible ? Est-ce qu'un amateur de thé s'intéresse à son âge comme un amateur de vin ?
    A mon avis, c'est plus au fisc que vous pourriez être contraint de révéler l'identité de votre fournisseur, car en plus de la traçabilité du produit, il peut s'intéresser à la transparence des transactions. Enfin je dis ça, je dis rien...

  17. #17
    Membre Sous Surveillance

    Infos >

    Sauf à ce que cet achat pour prix dérisoire ne figure pas dans la comptabilité ni a fortiori dans les charges fiscalement déductible.

    Je suis d'accord qu'on atteint le surréalisme, avec un thé vieux comme Hérode qui aurait une valeur dingue, qui a été acquis sans être acheté, à une valeur minime, par un particulier et qui le renvendrait très cher avec l'accrod implicite du vendeur a des clients assez regardants;



    J'imagine un instant...... Que le thé soit bouchonné....

  18. #18
    Pilier Sénior

    Infos >

    Et est-ce vraiment du thé ?

  19. #19
    Pilier Sénior

    Infos >

    J'avais vu il y a un ou deux ans, un reportage sur une affaire totalement identique, où le journaliste qui montrait le Japon "traditionnel", était invité chez quelqu'un d'apparemment très important, et qui, après la cérémonie du thé dans son temple privé, lui avait offert un sachet de thé extrêmement vieux, ce qui semblait être un cadeau particulièrement honorifique...

    Et il lui avait été dit que ce thé ne devait pas être consommé "tout seul" mais ajouté, en quantité minime, à d'autres thés...

    Je pense que nous sommes, gens "de base", aussi éloignés de leur conception du thé que les Japonais ou les Chinois "de base" peuvent l'être de notre conception du vin... Question de Culture et d'Histoire.
    Faire une Loi et ne pas la faire exécuter, c'est autoriser la chose que l'on veut interdire. (Richelieu)

Discussions similaires

  1. [Pénal et infractions] Trouver un vélo sans connaitre sa provenance
    Par ladylala dans le forum Rapports à la société
    Réponses: 2
    Dernier message: 25/08/2013, 18h59
  2. [Mon Employeur] Mettre une camera dans son bureau pour justifier un harcelement de collegues
    Par stellavi dans le forum Travail
    Réponses: 11
    Dernier message: 14/11/2012, 15h39
  3. [Déroulement du procès] justifier un pouvoir spécial
    Par Chocolatbelge dans le forum Monde de la Justice
    Réponses: 1
    Dernier message: 17/01/2011, 12h51