Affichage des résultats 1 à 10 sur 10

Upcycling : du neuf avec du vieux
Discussion sur le thème : Création, Reprise

  1. #1
    Membre

    Infos >

    Bonsoir à tous et à toutes,
    nouvelle sur le forum, je suis à la recherche de conseils. Si mon post n'est pas au bon endroit, n'hésitez pas, je découvre :-)
    J'ai pour projet de créer une auto-entreprise par le biais de laquelle je souhaite vendre des vêtements de seconde main upcyclés. Quels sont les pièges à éviter ? Puis-je les commercialiser sous mon nom ? En vous remerciant grandement par avance pour vos conseils avisés, comme dit plus haut, je débute
    Mimi_Vroumette

  2. #2
    Support Utilisateur et Modération

    Infos >

    Bonjour Mimi_Vroumette,

    J'ai précisé votre titre qui n'est pas forcément parlant pour tous

    Bonne journée

  3. #3
    Pilier Sénior

    Infos >

    Bonjour
    auto-entreprise
    Ca n'existe plus
    upcyclés
    Je ne connais pas ce mot qui me semble contenir un pesant de marketing. Ce sont des vêtements d'occasion?

    Le principal piège c'est de se lancer sans connaitre la microentreprise (votre cas donc), sans savoir quelles sont vos obligations, vos droits, quel sera le revenu différé lié à cette activité (vos cotisation retraites).
    Attention que sauf en début d'activité, les cotisations sociales sont la pluaprt du temps les causes des échecs des entrepreneurs qui ne prévoient rien alors qu'elles peuvent représenter plus de 30% du chiffre d'affaire;
    Il vous faut donc deja potasser le sujet de l'entreprise, des cotisations, des impots, de la comptabilité même rudimentaire et avoir un modèle de fonctionnement (Si vous achetez vos vêtements 10 euros pour les revendre 15, la microentreprise est une sacrée mauvaise idée).

    Si vous avez besoin d'un local, potassez les baux, la durée, les obligations, les charges, les taxes, l'éventuelle CFE.

  4. #4
    Membre

    Infos >

    Bonjour,
    merci pour votre message.
    Permettez-moi de clarifier quelques points. Il est vrai que mon message précédent manquait de détails.
    Je ne souhaite pas faire de cette activité mon activité principale. Je suis salariée et souhaite le rester. Il s'agirait plutôt de mettre du beurre dans les épinards. Je n'ai besoin ni d'un local, ni de matériel (à part les consommables). Je souhaite valoriser des déchets textiles en les modifiants et en les revendant.
    Puisque les vêtements que je souhaite modifier sont issus du prêt-à-porter, puis-je les modifier sans porter atteinte à la marque ? (ou inversement...)
    Selon vous, quelle serait la meilleure structure légale pour cette activité ? Je lis tout et son contraire sur le net.
    En consultant le site du gouvernement, j'ai pu constater qu'il me faudrait suivre une formation SPI, mon activité était artisanale. Il me semble que cette formation pourrait être payée via mon CPF. Que pensez-vous des sites qui proposent cette formation en ligne ? (type école française)
    En vous remerciant par avance de votre aide précieuse.
    BIen cordialement
    Mimi_Vroumette

  5. #5
    Pilier Sénior

    Infos >

    Je souhaite valoriser des déchets textiles en les modifiants et en les revendant.
    Désolé, mais comprenez que nous ne sommes pas un concours de devinette

    Vous vendez quoi?

  6. #6
    Membre

    Infos >

    Mes excuses.
    Des plastrons de chemises.
    Je récupère des chemises que les enfants ne portent plus et les transforme en plastron amovible.

  7. #7
    Membre

    Infos >

    Auriez-vous la gentillesse de poursuivre cette conversation en ma compagnie ?

  8. #8
    Pilier Sénior

    Infos >

    Nopn pour moi parce que je ne comprends toujours rien à l'exposé du problème:
    1/ je n'ai toujours pas compris ce qu'est un platron
    2/ Je vois que vous devez acheter, couper, modifier, il y a donc du travail
    3/ Comme vous travaillez pas ailleurs je ne vous vois pas en faire 10 par jour
    4/ Je n'ai pas compris l'activité de vente, puisque vous dites ne pas avoir besoin de local.
    Ca me parait surréaliste
    5/ Vous dites que vous n'avez pas de charge, donc pas de coup d'envoi postal ou autre, je comprends encore moins
    pas de pub, pas de porte à porte, que de la vente de bouche à oreille alors???
    6/ Vous avez déja décidé que ce serait une auto-entreprise, donc non, ca sera une micro-entreprise
    7/ Vous avez une question sur le stage.
    C'est quand même très simple d'aller contacter ou se déplacer a la chambre des métiers.

    Entrepreneur, c'est être proactif. En plus c'tes pas trop difficile de trouver des infos sur ce sujet précis.

    Je n'arrive même pas à comprendre comment l'exposé d'un problème qui est simple en théorie passe par une foule d'éléments de marketing genre upcyclying, plastron, autoentreprise qui nécessitent du bénévole de la recherche ou d elétonnement (ca fait qqs années que l'autoentreprenariat a disparu).. et que du coup je n'ai pas envie de poursuivre;

  9. #9
    Pilier Sénior

    Infos >

    Citation Envoyé par ribould
    Nopn pour moi parce que je ne comprends toujours rien à l'exposé du problème:
    1/ je n'ai toujours pas compris ce qu'est un platron
    La mauvaise foi a des limites !
    Déjà c'est plastron, pas platron. Et ensuite plastron de chemise, plastron de chemise amovible, si vous ne connaissez pas, il vous reste le dictionnaire ou un moteur de recherche !
    Enfin ça ne change pas grand chose à l'histoire. Elle collerait des broderies sur de vieilles écharpes ça serait la même chose.

    2/ Je vois que vous devez acheter, couper, modifier, il y a donc du travail
    3/ Comme vous travaillez pas ailleurs je ne vous vois pas en faire 10 par jour
    4/ Je n'ai pas compris l'activité de vente, puisque vous dites ne pas avoir besoin de local.
    Ca me parait surréaliste
    Disons qu'ourler les bords d'une vieille chemise dont on a découpé les manches, le dos n'est pas un travail démesuré.
    Et qu'on n'a pas besoin non plus d'un lieu de stockage gigantesque pour quelques pièces de tissus fin issus d'une activité occasionnelle et artisanale pratiquée sur sa machine à coudre personnelle. Et peut être à partir de matière première de récupération (vieux vêtements troués, etc).
    Ensuite le textile, et même d'occasion, se vend très bien sur internet, donc pas besoin de boutique. Juste un appareil photo pour faire des photos des articles à vendre et peut être un micro site internet/blog. (comme le font beaucoup de couturières qui fabriquent des cabas et besaces en tissus)

    Maintenant, j'imagine qu'il faut au minimum retirer l'étiquette de la marque avant de revendre ?

    5/ Vous dites que vous n'avez pas de charge, donc pas de coup d'envoi postal ou autre, je comprends encore moins
    pas de pub, pas de porte à porte, que de la vente de bouche à oreille alors???
    Il est d'usage de faire payer le port au client...
    Ensuite tous les petits créateurs de sacs et autres petits articles textiles fonctionnent comme cela. Sur des forums, avec des blogs... les marchés de noël. Ce sont des activités annexes, des passe temps plus que des gagne pain...



    6/ Vous avez déja décidé que ce serait une auto-entreprise, donc non, ca sera une micro-entreprise
    7/ Vous avez une question sur le stage.
    C'est quand même très simple d'aller contacter ou se déplacer a la chambre des métiers.

    Entrepreneur, c'est être proactif. En plus c'tes pas trop difficile de trouver des infos sur ce sujet précis.
    C'est une bonne sources d'information.

    Je me demande s'il n'est pas utile de se poser la question de la viabilité économique de cette activité. Parce que passer quelques heures à découper et coudre pour passer le temps, c'est sympa, mais si ça ne se vend pas, c'est peut être dommage.

  10. #10
    Pilier Sénior

    Infos >

    Je suis désolé, mais vous posez la question de ma mauvaise foi, ...que n'êtes vous pas intervenu plus tot!

    Vous allez mettre en cause l'analyse de viabilité économique du projet, c'est tout sauf le sujet.

    Plastron au lieu de platron, d'accord, c'est vraiment mortel?
    Vous pensez que je l'ai fait à dessein?
    Non, pour la définition précise, je n'ai pas trouvée, désolé, pas plus que pour upcycling, d'ailleurs.....et du coup je ne me représente pas le boulot,mais vous devez supposer que ce n'est pas la question?

    Vous indiquez que le client paye le port, ce n'est pas la question, je veux bien être idiot, mais le suis-je à ce point?
    Si on achète à 2 euros, qu'on vent à 100 et qu'il y a 3 euros de port, ce n'est pas la même chose que si on achète à 8, on vend à 13 et on paye 3 de port, indépendamment de la viabilité.

    C'est quand même fort que vous fassiez cette impasse;..

    Je signale que chez elle cette dame n' a priori si elle est en location le droit de recevoir de la clientèle, donc la question se pose. C'est sur que si c'est un par semaine c'est différent de cent par jours;


    Ensuite tous les petits créateurs de sacs et autres petits articles textiles fonctionnent comme cela. Sur des forums, avec des blogs... les marchés de noël.
    Ce sont des activités annexes, des passe temps plus que des gagne pain...
    Euh oui, bon, d'accord, est-ce que 'on' n'enfile pas des perles la?
    Et surtout une énorme contradiction quand à la lige d'apres 'on' (le même) propose de mettre en cause la viaibilité économique

    Sinon, puisque vous dites qu'elle vend sur les marchés de Noel, du coup je vois que vous en savez plus que moi....
    ... Y'a zéro frais sur les marchés de Noel, c'est bien connu..... On est sur de ça?

    tous les petits créateurs de sacs et autres petits articles textiles fonctionnent comme cela
    Comme ça quoi?
    J'ai un peu d'expérience, et une location de un mois dans une vile avec un marché de Noel, les couts pour le transport, la déco du stand, tout ca ca coute beaucoup d'argent, comme les repas à l'extérieur...
    Vous avez l'air de tomber du ciel et penser que tout est simple, alors expliquez a cette personne que tout est simple et que sans même connaitre le détail de son fonctionnement vous avez ses réponses....


Discussions similaires

  1. [Consommation] vieux véhicule, vice caché?
    Par Ggyvol dans le forum Rapports à la société
    Réponses: 12
    Dernier message: 24/02/2007, 11h55
  2. [Banque] Compte de fonds vieux de 30 ans
    Par Lafaillette dans le forum Finances, Fiscalité et Assurance
    Réponses: 7
    Dernier message: 12/12/2006, 11h24
  3. [Copropriété, Syndic & ASL] Vieux dégat des eaux - Arrangement à l'amiable ?
    Par Richikota dans le forum Immobilier
    Réponses: 3
    Dernier message: 23/10/2006, 22h52
  4. [Crédit et Endettement] Un litige bancaire vieux de 6 ans -
    Par Horizon dans le forum Finances, Fiscalité et Assurance
    Réponses: 13
    Dernier message: 02/09/2006, 14h40