Affichage des résultats 1 à 22 sur 22

Discussion : Coup de massue pour les Créateurs ?

  1. #1
    Support Utilisateur et Modération

    Infos >

    Bonjour,

    Après avoir incité un maximum de salariés, travailleurs ..... à se lancer dans la micro entreprise, il était annoncé ce matin sur une grande radio :

    "au lieu de bénéficier de trois années moins chargées, les micro-entrepreneurs seront traités à partir de 2020 comme les autres indépendants, avec une année blanche. Quant aux créateurs déjà engagés dans le dispositif actuel, en 2020 ils auront 25% d'exonérations si c'est leur deuxième année d'exercice, et 10% si c'est la troisième", écrivent nos confrères. Le décret prévoirait également l'abaissement du taux d'exonération unique pour les créateurs.

    "Economies réalisées : 200 millions d'euros en 2020, 600 millions en 2022. De quoi limiter le coût des exonérations à 800 millions d’euros à cet horizon."
    Qu'en pensez-vous ?
    Membre du Conseil Communautaire du Forum de Net-iris

  2. #2
    Membre Junior

    Infos >

    Je ne suis pas du tout professionnelle dans ce domaine, mais
    - autant il est intéressant de permettre aux gens qui le souhaitent de pouvoir vivre de leur talent, de leur compétence, et ainsi monter une micro entreprise s'il le souhaitent,
    - autant les professionnels, même TPE , ont d'autres contraintes, et cela peut créer un décalage,
    -surtout si , j'en ai vu, qui abusaient du statut de mirco-entrep.

  3. #3
    Pilier Sénior

    Infos >

    Bonjour
    C'est très simple:
    Nous vivons dans un pays ou les impôts énormes détournent les citoyens de la création d'entreprise et de s'investir.
    Soit on constate et on en tire les conséquences (il faut baisser les impots et faire en sorte que l'état soit moins envahissant)
    Soit on refuse.

    Les demi-mesures qui insistent à dire, Ok, c'est vrai, du coup pour inciter on baisse voire on annule pour les nouveaux entrants sont toujours très injustes et incitatives aux manoeuvres de diversion (j préfère créer une nouvelle boite tous les 4 ans).
    Elles ne créent rien de bon et ne font qu'empirer les problèmes existants (Ben oui, comme on fait des cadeaux, il rentre moins d'argent, du coup on taxe encore plus tous les autres, juste de quoi les rendre fous.

  4. #4
    Support Utilisateur et Modération

    Infos >

    Merci à Ribould et Tchoupi 78 pour votre participation, ok donc pour vous deux pour êtes plutôt du côté cadeau aux uns taxe sur les autres

    Qui se lance pour être l'avocat du diable alors ?
    Membre du Conseil Communautaire du Forum de Net-iris

  5. #5
    Pilier Sénior

    Infos >

    êtes plutôt du côté cadeau aux uns taxe sur les autres
    Euh non.
    Soit on ne parle pas le même français, soit nous ne relisons pas la meme réponse.

    Je suis pour la baisse des impots et taxes, certainement pas pour la baisse des impots et taxes aux seuls nouveaux entrants, ce qui donne des catastrophe aussi chez les taxis, et partout ailleurs.
    L'équité n'est pas un concept pour les seuls manifestations, l'équité ca consiste a dire qu'on taxe un entrepreneur de la même facon quelque soit son age et son ancienneté dans le métier.

  6. #6
    Support Utilisateur et Modération

    Infos >

    Je pense que nous parlons le même français, au contraire, je vais reformuler ^^

    Qui serait donc l'avocat du diable de récents créateurs en micro qui ont quitté leur emploi pour créer une micro et qui maintenant se verraient imposer ceci :
    Quant aux créateurs déjà engagés dans le dispositif actuel, en 2020 ils auront 25% d'exonérations si c'est leur deuxième année d'exercice, et 10% si c'est la troisième", écrivent nos confrères. Le décret prévoirait également l'abaissement du taux d'exonération unique pour les créateurs.
    Dernière modification par Animateur Communautaire ; 25/09/2019 à 16h01.
    Membre du Conseil Communautaire du Forum de Net-iris

  7. #7
    Pilier Sénior

    Infos >

    De toute manière la micro-entreprise, c'est un vrai piège à c0n.
    On faisait miroiter un avantage fiscal, pour au final se prendre un contrôle dans les dents.
    Je ne connais pas d'expert comptable qui conseille
    ce statue.
    "Tout le monde savait que c'était impossible. Il est venu un imbécile qui ne le savait pas et qui l'a fait."
    Marcel Pagnol

  8. #8
    Support Utilisateur et Modération

    Infos >

    Merci July de ce témoignage !

    Finalement alors quelle sorte de statut ou quelle sorte d'entreprise pourrait être mise à la disposition de futurs entrepreneurs de façon à ni décourager ni assassiner de charges la boite à peine elle commence à gagner un peu d'argent ?

    Comment pourrions-nous imaginer une possible entreprise très bisounours ?
    Membre du Conseil Communautaire du Forum de Net-iris

  9. #9
    Pilier Sénior

    Infos >

    Citation Envoyé par Animateur Communautaire Voir le message
    Qui se lance pour être l'avocat du diable alors ?
    Tu m'cherches ?

    Tu veux t'bat' ?

    You're talkin' to me ?

    Il ne fallait pas pousser. Le micro offre aux créateurs des avantages délirants. Et j'assiste sur le terrain à des tas de magouilles pour profiter de ce régime de façon indue alors que l'on a en réalité dépassé les seuils...

    Je plussoie July par ailleurs. C'est souvent un gros piéjacon du fait de l'impossibilité de déduire les charges au réel. Et s'agissant des comptables qui le déconseillent, nous avons sur NI un exemple précis en la personne de notre ami Christian77....

    A dire vrai j'ai un dossier en préparation au coeur duquel se trouve un mauvais choix fait entre micro et réel !
    Dernière modification par VincentB_ ; 26/09/2019 à 10h24.
    Boooooooooorn to be wiiiiiiiiiildeuuuuuuuuuu. ..

  10. #10
    Pilier Sénior

    Infos >

    Citation Envoyé par Animateur Communautaire Voir le message
    Qu'en pensez-vous ?
    Qu'il va falloir arrêter de relayer radio Paris.
    Contre la stupidité, les dieux eux mêmes luttent en vain - Friedrich von Schiller

  11. #11
    Support Utilisateur et Modération

    Infos >

    Bonjour,

    Merci à Vincent d'avoir joué le jeu (non non je ne veux pas me battre....)

    Euh Bonne Volonté, je suis désolée mais la Micro est partout autour de moi ! de nous !
    Je lis sur le forum de net-iris, Juritravail et bien d'autres (mais je n'en ferai pas la promotion) le malaise et le mal être en entreprise et le nombre important de salariés qui souhaitent quitter leur entreprise pour ouvrir la leur en Micro !

    Je pense qu'il y a ici réellement un sujet de débat et d'information pour le lecteur et si vous trempez au quotidien et/ou connaissez tous les méandres du sujet ce n'est pas forcément le cas des lecteurs ou des internautes qui viennent sur notre forum chercher des infos ou un chemin perdus entre Radio Paris et Radio Auvergne

    Bonne journée
    Membre du Conseil Communautaire du Forum de Net-iris

  12. #12
    Membre Junior

    Infos >

    par contre j'ai dans certains secteurs, des gens se mettre en statut micro entreprise, les bras m'en sont tombés.
    Est-ce que vraiment ça peux se faire ou est-ce un "niche" dont ils ont profité ?

    être micro entrepreneur pour des soins à la personne ?
    parce que pardon, hein mais aider une personne à la toilette, ...si maintenant n'importe qui peut le faire ...

  13. #13
    Pilier Sénior

    Infos >

    Citation Envoyé par Animateur Communautaire Voir le message
    Je lis sur le forum de net-iris, Juritravail et bien d'autres (mais je n'en ferai pas la promotion) le malaise et le mal être en entreprise et le nombre important de salariés qui souhaitent quitter leur entreprise pour ouvrir la leur en Micro !
    Je n'ai pas dit le contraire.
    Ce qui est pénible c'est cette tendance à interpréter le moindre propos de ministre ou de haut fonctionnaire comme s'ils venaient de rajouter une ligne aux Tables de la Loi.

    Il est notoire que le gouvernement cherche à faire des économies dans tous les domaines, et toutes les pistes sont explorées, mais il ne faut pas confondre les propos tenus à la machine à café avec ceux d'autour de la table du conseil. Même s'il est vrai qu'une porte-parole dont le prénom dont ses parents l'ont affublée était prémonitoire, fait elle-même cette confusion.

    Nous sommes à la période de la loi de finances et en mode révolution permanente ; toutes les coteries vont donc défendre leur steak (comme tous les ans) même si personne n'essaie de leur prendre.

    Je suggère donc qu'au lieu de relayer Radio Paris (et on le sait, Radio Paris ment...) on cite désormais systématiquement la source des on-dits.
    Parce que les propos tenus à la radio...je ne les ai pas trouvés tels par un officiel, seulement de reprises de medium en medium (je crois que le mot est juste !).
    Contre la stupidité, les dieux eux mêmes luttent en vain - Friedrich von Schiller

  14. #14
    Pilier Sénior

    Infos >

    Le fait est que les propos tenus en conférence de presse ne sont pas une source de droit.

    Cela dit, on peut redéfinir la question de la façon suivante : une réduction des avantages dont bénéficient les entreprises au régime du micro est elle admissible ? Et ma réponse est oui, assurément.

    NB pour maintenir le débat sur les rails : j'assortirais cependant une telle réforme d'une petite contrepartie : rendre le passage à la TVA pour les entreprises en franchise un peu moins casse-gueule. Car pour les TPE au micro, c'est un véritable piège dans lequel on tombe trop facilement même en étant prudent et de bonne foi. Et même si on évite le piège, l'effet rétroactif de l'assujettissement est très délicat à gérer.
    Boooooooooorn to be wiiiiiiiiiildeuuuuuuuuuu. ..

  15. #15
    Pilier Sénior

    Infos >

    Le PLF 2020 est paru hier soir.
    Je l'ai juste survolé, mais sans rien voir sur le sujet de ce fil.

    Je vais me refaire un gobelet de café, j'entendrais peut être des bruits sur des "nouveautés".
    Contre la stupidité, les dieux eux mêmes luttent en vain - Friedrich von Schiller

  16. #16
    Pilier Sénior

    Infos >

    Tu parles de quoi ? Des taux pour le micro ou du pépin de TVA ?
    Boooooooooorn to be wiiiiiiiiiildeuuuuuuuuuu. ..

  17. #17
    Pilier Sénior

    Infos >

    Des taux pour le micro.
    En ce qui concerne la TVA, je trouve qu'on a dénaturé ce régime en permettant que ces entrepreneurs entrent dans le champ de la TVA : le couplage micro/franchise de base était très bien !
    Maintenant on peut en être tout en ne l'étant pas.
    Contre la stupidité, les dieux eux mêmes luttent en vain - Friedrich von Schiller

  18. #18
    Pilier Sénior

    Infos >

    OK.

    Non pour les taux y a rien. Mais on est en septembre...
    Boooooooooorn to be wiiiiiiiiiildeuuuuuuuuuu. ..

  19. #19
    Membre Junior

    Infos >

    Citation Envoyé par Bonnevolonté Voir le message
    Même s'il est vrai qu'une porte-parole dont le prénom dont ses parents l'ont affublée était prémonitoire, fait elle-même cette confusion.



    Je suggère donc qu'au lieu de relayer Radio Paris (et on le sait, Radio Paris ment...)

    merci Bonne volonté

  20. #20
    Pilier Sénior

    Infos >

    Le décret de l'ACRE n'est pas paru au 1er octobre. Les syndicats ont négocié et il en est ressorti que l'ACRE ne serait plus destiné qu'au public initial. Puis de nouveau fin octobre est annoncé un décret au 1er janvier qui non seulement rabote l'ACRE comme dans le projet initial mais le limite au public initial (chômeurs, etc...).

    La question se posait pourquoi ne pas paser au réel : au réel c'est 100% pendant un an et en micro c'est 50%. Cela ne marche pas.

    Les charges sociales sont les mêmes en fait sauf qu'au réel si on dépasse en revenu le plafond de la sécu c'est zéro. Donc si on fait mettons 50.000 euros de CA et 7500 euros de frais.

    Au forfait on a l'abattement 50% des charges sociales soit environ 6000 euros de cotisations.

    Au réel on n'a pas du tout d'abattement de charges parce que 50 000 euros moins 7500 euros de charges moins zéro de cotisations = 42500 euros donc au dessus du plafond de la sécu. CQFD.

    et en plus au réel on se tape des frais d'expert comptable.

    dépasser le plafond de la sécu au forfait c'est payer des cotisations plus chères qu'au réel c'est intéressant que si les charges sont inférieures à l'abattement ce qui est rarement le cas.

    quand au micro fiscal il est ouvert à tous les entrepreneurs qui réalisent moins que le plafond de l'autoentrepreneur.

    et puis tous ceux qui depuis des années me vantent les charmes du LMNP au réel le retour de bâton est là, c'est du sauve qui peut.
    La cour de cassation a bien identifié un étron

  21. #21
    Pilier Sénior

    Infos >

    et en plus au réel on se tape des frais d'expert comptable
    Ben oui mais avec un bilan et des cotisations à payer sous la responsabilité d'un expert.
    L'argent, le nerf de la guerre. On veut économiser sut tout. Normal qu'avec un statue d' auto entrepreneur le fisc veille. On a tendance aussi à vouloir économiser et ne pas tout déclarer.
    "Tout le monde savait que c'était impossible. Il est venu un imbécile qui ne le savait pas et qui l'a fait."
    Marcel Pagnol

  22. #22
    Pilier Sénior

    Infos >

    Citation Envoyé par Bonnevolonté Voir le message
    Des taux pour le micro.
    En ce qui concerne la TVA, je trouve qu'on a dénaturé ce régime en permettant que ces entrepreneurs entrent dans le champ de la TVA : le couplage micro/franchise de base était très bien !
    Maintenant on peut en être tout en ne l'étant pas.
    J'ai une ancienne collègue de bureau qui s'est fait aligner avec cette histoire de TVA. Elle monte sa micro entreprise en cours d'année 2012 je crois. Elle ne savait pas pour le prorata temporis. Coup de bâton fiscal, elle a du reverser la TVA qu'elle n'avait pas collectée, payer le forfait des charges sociales, etc... l'entreprise n'a pas survécu.

    Maintenant que l'on intègre la TVA ce n'est pas plus mal. Des autoentrepreneurs ont déjà été condamnés pour concurrence déloyale. C'est facile d'être moins cher que les autres quand on est en franchise de TVA surtout pour les prestataires de service et les producteurs qui vendent au consommateur final. Il y a rupture d'égalité entre ceux qui la collectent et ceux qui ne la collectent pas.

    Ensuite le micro social et le micro fiscal sont deux choses bien distinctes.

    Il n'y a pas besoin d'être autoentrepreneur pour bénéficier de la franchise de TVA et de la fiscalité forfaitaire sur les recettes.

    L'autoentrepreneur s'il fait un chiffre significatif va payer plus de charges que l'entrepreneur au réel.

    Là où c'est intéressant d'être en micro entreprise c'est quand la valeur ajoutée est forte ou quand il s'agit d'une activité secondaire ou en amorçage ou encore quand on ne veut pas s'embarrasser des problèmes comptables.
    La cour de cassation a bien identifié un étron

Discussions similaires

  1. [E-Commerce, Internet] Menaces à l'encontre des créateurs d'un jeu par navigateur
    Par Bagnar dans le forum Internet, Téléphonie et Prop. intellectuelle
    Réponses: 17
    Dernier message: 29/11/2017, 19h53
  2. [Création, Reprise] Contrat entre créateurs
    Par Arnaud2L dans le forum Entreprise
    Réponses: 1
    Dernier message: 14/08/2015, 19h29