Affichage des résultats 1 à 17 sur 17

Discussion : auto entrepreneur et embauche

  1. #1
    Membre Benjamin

    Infos >

    Bonjour,

    je suis auto entrepreneur dans la vente de matériel de piscine ,et me retrouve confronté occasionnellement à des demandes de pose ou de mise en oeuvre de ce que j'ai vendu.

    N'ayant pas les compétences ou le diplôme requis, je ne peux y répondre .
    Après la vente pas de problème c'est en adéquation avec mon activité "vente".

    Mais par ex là ,je viens de perdre une vente importante : ma question:

    puis-je faire un CDD à un artisan dont c'est le domaine de compétences ?
    je vous remercie d'essayer de m'apporter une réponse .
    Cordialement

  2. #2
    Membre Sénior

    Infos >

    Bonjour,


    vous pouvez embaucher un salarié en étant micro-entrepreneur, mais 1/ c'est relativement compliqué (démarches administratives, déclarations, établissement du contrat et de la fiche de paye, etc) 2/ vous ne pourrez pas déduire les frais générés de votre CA puisqu'on ne peut rien déduire au régime micro et de ce fait vous allez cotiser et être imposé sur cette dépense.


    Une solution si votre client l'accepte est de trouver un artisan sérieux et de proposer une double prestation : vous vendez le matériel de piscine (le client final vous rémunère) et l'artisan assure la pose (le client final le rémunère directement).

  3. #3
    Pilier Sénior

    Infos >

    Bonjour,

    Déjà pas d'embauche mais une sous-traitance ou une co-traitance.

    Le souci de la sous-traitance est que cela va vous faire basculer à la chambre de métiers.

    Il faudrait s'assurer que cela ne vous impose pas d'avoir une qualification pour des travaux du bâtiment...

    La co-traitance ne pose pas ce souci.
    Dernière modification par VincentB_ ; 04/10/2018 à 19h16.
    Boooooooooorn to be wiiiiiiiiiildeuuuuuuuuuu. ..

  4. #4
    Pilier Sénior

    Infos >

    Bonjour


    Si vous êtes en micro-entreprise travaillez avec un autre micro-entrepreneur.



    Evitez l'embauche, votre structure fiscale est faite pour absolument ne pas faire cela. De plus, vous aller, meme en passant pas www.tese.fr y passer un temps fou et butter sur un nombre colossal de problèmes que vous n'imaginez pas (sa mutuelle, ses congés payés, les obligations légales, ses arrêts maladie,....).

  5. #5
    Membre Benjamin

    Infos >

    ]Bonjour ,
    merci de vos réponses,
    1) celà est très ponctuel et si ça reste une embauche dans le cadre de l'activité vente le coût est minime même avec mes charges calculées;
    2) l'artisan sérieux qui aura perdu sa marge sur la vente et qui en plus se retrouve avec sa garantie engagée refusera , et c'est normal. <salarié il est couvert<
    3) le client qui a présumé de ses compétences après finalisation de la vente:
    aucun souci 'c'est moi qui lui impose le protocole.
    4) mon cas de figure est quand le cl admet ses limites avant la vente et "m'impose "
    ok pour la vente mais avec une assistance technique à la mise en oeuvre .

    5) je ne souhaite pas rajouter une activité de prestation de service avec les contraintes et surcoût engendré .charges assurance garantie engagée etc. pour un client qui pardonnez moi souhaite le moins disant et en plus des garanties sur pose sans faire appel à un artisan "le beurre et l'argent du beurre"


    Conclusion
    je salarie et j'ai déjà un artisan sérieux pour :
    une aide à la mise en oeuvre etc ,
    en passant par tésé pour TPE le salaire etc d'un technico commercial pour 1 semaine en rapport à mon activité :la vente, reste minime.

    6 ) et le client conserve sa responsabilité de la mise en oeuvre
    Je vous remercie de m'avoir lu et accordé de votre temps
    Cordialement

  6. #6
    Pilier Sénior

    Infos >

    Bonjour,


    Non, embaucher un salarié n'est pas en équation avec le choix fiscal du forfait puisque la dépense supplémentaire viendrait à être supérieur à votre forfait.



    Vous avez 2 solutions :

    • Soit vendre avec en parallèle à poseur qui signera une prestation avec le client final
    • Soit en transmettant la commande à un poseur qui vous rémunéra comme apporteur d'affaire

  7. #7
    Pilier Sénior

    Infos >

    celà est très ponctuel et si ça reste une embauche dans le cadre de l'activité vente le coût est minime même avec mes charges calculées;
    Ce me fait un peu rire ce genre d'affirmation.



    Avez vous calculez quelle est la marge que vous devez refacturer a votre client final sur la prestation de l'intervenant pour que votre sous-traitance vous coute à vous zero?

  8. #8
    Pilier Sénior

    Infos >

    Incluez dedans les assurances obligatoires (RC et décennale que vous risquez peut-etre d'avoir du mal a trouver avec une embauche a durée détermine de très courte durée), inscriptions obligatoires, etc..... Vous serez sans doute moins affirmatif.

  9. #9
    Membre Sénior

    Infos >

    Entre l'artisan qui tombe malade (de bonne foi ou pas) une fois salarié... Un accident du travail qui, malheureusement, peut toujours survenir... Un défaut de pose qui fait que le client se retourne vers l'artisan qui répondra logiquement "moi j'étais salarié msieur, voyez avec mon patron"... les risques réels sont multiples.



    Je suis aussi en micro et je ne me risquerai pas à salarier quelqu'un dans le cadre décrit. La co-traitance reste pour moi la meilleure solution : chacun sa facture, chacun son travail et ses compétences, chacun ses responsabilités (et son assurance le cas échéant). Si c'est le même prix au final pour le client, à part le fait de faire deux chèques au lieu d'un, il n'y a aucune différence (mais il est vrai qu'il faut prendre le temps d'expliquer).

  10. #10
    Membre Benjamin

    Infos >

    bonsoir,
    oui j'ai fais mes calculs ,
    1) pas de rc etc à prévoir puisque c'est de l'assistance à la mise en oeuvre seul le client "met en oeuvre" . Puisque c'est son choix de faire.

    2) vous n'avez pas tout lu : j'ai déjà l'artisan "le technicien " sérieux que je connais, et avec qui nous partageons déjà des cl ,quand ceux-ci y consentent chacun sa facture.

    3) donc pas de problème pour maladie.....

    4) moi non plus je ne peux pas tout avoir cette vente se fera suivant ce protocole si c'est possible plutôt que ne pas la faire du tout.

    5) Merci
    cordialement

  11. #11
    Pilier Sénior

    Infos >

    Je n'ai pas tout relu, mais un micro-entrepreneur qui réalise une prestation on calcule son bénéfice pour déterminer son revenu à 50% du Chiffre d'affaires.


    Comme le verre à moitié plein ou à moitié vide, on estime forfaitairement les charges professionnelles à 50%
    Dans ces 50% il y a les cotisations sociales 22, soit reste 28% pour payer le fonctionnement.


    Un salarié en CDD payé à 2000€ (brut) pour 1 mois de travail (151,67 heures) coûte à l'entreprise 3 400€ (y compris indemnité de fin de contrat et CP)
    Ce qui donne 785€ pour une semaine de travail.
    il faudrait arriver à trouver le bon technicien qui vient pour le chantier et à faire entrer le 785€ coût par semaine de travail (35 heures) dans les 28% du chiffre d'affaires hors matériel.
    785€ pour 1 semaine cela donne 22,40 € de l'heure; il faudrait vendre l'heure de pose à 80€ (hors prix matériel)

    80€ de Chiffre d'affaires, régime fiscal au forfait à 50% (micro entreprise) soit 40€ sur lequel on retire 22% de 80 pour les cotisations sociales soit -17.6 reste 22 € pour la rémunération du salarié.

    Lorsqu'on opte pour le régime fiscal du forfait (appelé micro-entreprise option existante depuis les années +/- 1950), on ne doit pas avoir ni locaux, ni salarié ni beaucoup de frais de gestion.


    Identiquement pour la vente de marchandises, il ne faut pas avoir une marge supérieur à 16% (29 - 13% de cotisations sociales))
    29 c'est le bénéfice après l'abattement de 71% sur le CA pour déterminer le revenu
    Dernière modification par Christian77 ; 08/10/2018 à 21h18.

  12. #12
    Membre Benjamin

    Infos >

    bonsoir
    la prestation durera 1j dans ce cas précis et donc 500€ pour l'artisan, "un trou dans son emploi du temps"à sa guise

    et oui c'est le bon technicien qui réalise une prestation de conseil en aucun cas de pose .

    Je le connais avec ses 28 ans d'expérience dans ce domaine en tant que ( salarié puis chef d'entreprise depuis 10 ans )

    oui je confirme qu'avec ce genre de vente c'est très rentable.
    cordialement

  13. #13
    Pilier Sénior

    Infos >

    Votre post initial: me retrouve confronté occasionnellement à des demandes de pose ou de mise en oeuvre de ce que j'ai vendu.

    .../... puis-je faire un CDD à un artisan dont c'est le domaine de compétences ?
    Je croyais que vous vouliez lui faire faire la pose, et maintenant c'est du conseil.

    Je croyais que la question se trouvait posée a plusieurs reprises (usage du pluriel).

    la prestation durera 1j dans ce cas précis et donc 500€ pour l'artisan
    500 € pour un CDD de un jour, vous êtes un rigolo.....
    Calculez bien vos charges sociales et votre impôt pour savoir combien cela vous coute réellement.



    Au post #5: j'ai déjà un artisan sérieux pour :
    une aide à la mise en oeuvre etc ,
    en passant par tésé pour TPE le salaire etc d'un technico commercial pour 1 semaine
    Je me demande si vous ne nous baladez pas finalement.
    Dernière modification par ribould ; 09/10/2018 à 07h23.

  14. #14
    Membre Benjamin

    Infos >

    bonsoir oui effectivement dans mon message le mot" aide " est passé à la trappe .

    si je souhaite ne pas prendre une rc ni que l'artisan engage la sienne .
    C’était logique pour moi ,
    ce qui confirme que des discussions sur forum ou autre par écrit Attention à la syntaxe.
    et non je ne suis ni un rigolo et ne vous balade pas .

    "'un volet automatique dans ce cas précis sur mesure dépasse les 10 000 €"", lorsque tout est conçu à l'avance bac etc une journée suffit et mérite largement cette rémunération.

    comme vous le constaterez c'est largement rentable.
    1 semaine n'est pas rémunérée ce prix par j c'est suivant le "produit" et la durée nécessaire
    Cordialement.
    c'est la 1ère fois que je demande un conseil sur un forum dsl .
    Dernière modification par sleo ; 09/10/2018 à 20h24. Motif: fautes de frappe

  15. #15
    Pilier Sénior

    Infos >

    comme vous le constaterez c'est largement rentable
    Pour ma part je ne constate rien, surtout en l'absence de chiffre mais c'est vous le demandeur, et le décideur, vous faites comme vous le sentez


    Chrstian vous a expliqué la base d'un début de calcul qu'apparamment vous n'avez pas fait, c'est votre choix.

  16. #16
    Membre Benjamin

    Infos >

    bonjour,
    je vous remercie de vos réponses mais ,n'apprécie guère surtout pour une première participation à une discussion dans un forum :
    sous entendus ou remarques désobligeantes

    "je vous balade finalement "
    "je suis un rigolo"
    apparemment pas fait les calculs

    je ne vous donne qu'1 des liens qui m'ont servi aux calculs.
    https://embauche.beta.gouv.fr/simulation

    j'ai utilisé avec cet artisan depuis longtemps (2008) ,suivant le client et ses souhaits
    les solutions suivantes:

    1 apporteur d'affaire l'artisan m'a déjà rémunéré
    2 vice versa
    3 sous traitance pour la pose
    4 séparation moi la vente l'artisan la pose (2 factures)
    5 un juste équilibre est fait dans l'année

    seul ce cl nous pose dilemme
    Je vous remercie de clore ce fil de discussion:

    dans la mesure où la problématique est obsolète puisque ce client veut des garanties autres que dans le cadre légal d'une vente ; sur une pose qu'il l'effectue lui même ,et refuse mes autres protocoles lui permettant de l'obtenir : le coût étant supérieur évidemment.

    De plus suite au derniers échanges réticent à un virement bancaire.

    conclusion après une année correcte mais pas finit
    il vaut mieux refuser un client qui pourrait se révéler source de problèmes
    Cordialement

    et merci aux autres contributeurs de leur temps côté chiffres ma marge est confortable bénéficiant de 65% de remise sur le mat d'où mon souhait de rester dans la "vente " et ses 71% d'abattement,

    mes charges de fonctionnement : aucun crédit : mon domicile un tél, un ordi, mon véhicule , seul la location d'un benne chez [tartempion] pour ce type de mat à 103€.
    donc à ce j env 60 000 de CA env 8400 de charges 21 000€ d'achat bénéfice
    env 30 000€,
    un peu moins sans ce cl. et les impôts.

    celà reste sans autres charges quelconque de famille ou autre plus que suffisant.

    quant à "" riboult"" il pourrait faire preuve de plus de politesse.
    Dernière modification par Modérateur 01 ; 10/10/2018 à 14h56. Motif: anonymisation

  17. #17
    Membre Benjamin

    Infos >

    dsl
    erreur de frappe : 12/ 2009 exactement

Discussions similaires

  1. [Gestion de société] Auto-Entrepreneur : Prévention embauche apprentie
    Par SirPixel dans le forum Entreprise
    Réponses: 2
    Dernier message: 05/02/2018, 19h18
  2. [Mon Employeur] Documents demandés pour embauche ou non embauche?
    Par Jayoka dans le forum Travail
    Réponses: 3
    Dernier message: 03/03/2016, 12h25
  3. [Mon Employeur] Décliner une proposition d'embauche / rompre une promesse d'embauche
    Par bagla dans le forum Travail
    Réponses: 8
    Dernier message: 10/09/2014, 00h14
  4. [Création, Reprise] statut auto entrepreneur et embauche salarié ou VDI
    Par choupinette17000 dans le forum Entreprise
    Réponses: 3
    Dernier message: 21/06/2013, 09h46
  5. [Mon Employeur] Embauche - Priorité d'embauche
    Par Sylvain66 dans le forum Travail
    Réponses: 11
    Dernier message: 05/10/2008, 21h04