Affichage des résultats 1 à 5 sur 5

Discussion : Changement salon de coiffure en institut de beauté : fonds de commerce

  1. #1
    Membre Benjamin

    Infos >

    Bonjour,

    je me permets de venir vous consulter car j'ai une question d'ordre juridique, ma compagne souhaite reprendre un salon de coiffure pour le transformer en institut de beauté.

    Les locataires du bien et propriétaires du salon nous proposent la cession pour un fond de commerce de 90 000€ et un loyer de 1800€.

    Mais il me semble qu'il ne serait pas judicieux pour nous d'acheter le fond de commerce vu que nous n'aurions pas la même activité...Le fond de commerce comprend bien la clientèle, les bacs de coiffure etc...? Peuvent-ils nous l'imposer ou au vue de la législation une discussion est-elle possible ? Pour par exemple payer un pas de porte ou un droit au bail ?

    En vous remerciant de votre attention et de vos réponses qui nous seront très utiles.

  2. #2
    Membre Benjamin

    Infos >

    Désolé pour la faute d'orthographe dans le titre.

    Quelqu'un aurait-il un conseil ou bien une réponse à ma requête ? Y a-t-il possibilité de négociation ?

  3. #3
    Pilier Sénior

    Infos >

    Il faut déja vérifier que le bail permet cette exploitation.

    Mais si vous achetez le dfonds de commerce, celui-ci comprend 1/ Le local avec son bail (vérifiez sa durée) 2/ Le matériel 3/ la clientèle 4/ L'achalandage 5/ les contrats avec les fournisseurs.

    Attention à ne pas viser d'acheter un fonds de commerce en tant que prétexte à récupérer un bail commercial. Le bail n'est pas cessible, sauf exception, donc vous contourneriez la loi et/ou la volonté du bailleur.

    Donc le fonds de commerce inclut le matériel ou du moins une bonne partie;
    J en pense pas que la clientèle soit la meme. En revanche, l'achalandage doit être identique.

  4. #4
    Membre Benjamin

    Infos >

    Merci pour la réponse.

    En fait après investigation il s'agirait d'un droit au bail.... du coup y a-t-il possibilité de négocier malgré tout par rapport au matériel qui ne nous serait pas nécessaire ? Est-ce que le prix est justifié par rapport au local (99 000€) ?

  5. #5
    Pilier Sénior

    Infos >

    Je n'ai pas compris votre réponse, désolé.

    Etes vous en négociation pour une cession de fonds de commerce ou bien une cession de bail?
    Dans le second cas il faut être très très prudent puisque c'est a-priori interdit. Si le bailleur donne son accord, il est certain que vous pouvez ne pas acheter le matériel mais le vendeur va t'il pouvoir le vendre par ailleurs?

    Il est en outre impossible de vous indiquer si le prix est correct (sur la même rue, selon le côté d ela rue, le droit au bail peut varier du simple au double, et etre quatre ou cinq fouis plus important pour un petit loyer), et cela dépasse de toutes facons les aspects purement juridiques que traite ce forum.

    Je vous invite fortement à ne pas vous passer d'un pro (avocat ou notaire) pour ce genre de cession.

Discussions similaires

  1. [Consommation] Prestation beaute non realisee dans son integralite : Quels recours?
    Par Cachou71 dans le forum Rapports à la société
    Réponses: 2
    Dernier message: 12/02/2014, 19h27
  2. [Création, Reprise] Reprise d'un Institut. Possibilité de garder le même numéro de téléphone?
    Par Hellpup37 dans le forum Entreprise
    Réponses: 3
    Dernier message: 27/10/2013, 16h17
  3. [Consommation] escroquerie institut de beaute
    Par Liloune7 dans le forum Rapports à la société
    Réponses: 2
    Dernier message: 10/01/2010, 16h59
  4. Réponses: 16
    Dernier message: 11/11/2009, 19h11
  5. Réponses: 108
    Dernier message: 21/08/2009, 13h00