Affichage des résultats 1 à 4 sur 4

Discussion : Apporteur d'affaire et portage salarial

  1. #1
    Membre Junior

    Infos >

    Bonjour,


    Je suis en passe de passer indépendant et plus précisément en portage salarial.

    Dans mon domaine d'activité, nous devons passer la majeur partie du temps par des intermédiaires de type commerciaux ou apporteurs d'affaire qui sont référencés dans les grandes entreprises.

    Généralement lorsqu'une mission se présente, il nous contacte avant d'envoyer notre CV sur cette mission. Ceci nous permet de vérifier que la mission est dans nos cordes et que nous n'y avons pas déjà postulé.

    Parfois lorsque l'on travail avec plusieurs apporteurs d'affaire, certains envoient et proposent notre candidature pour une même mission sans notre autorisation. Le résultat est que le donneur d'ordre reçois 2 fois le même CV de 2 apporteurs d'affaire différents (ayant un TJM différents car marge commerciale différente). Dans ce cas le client décide de ne pas poursuivre et donc nous perdons une opportunité du fait qu'un des 2 apporteurs d'affaire nous a positionné sans notre consentement. De plus dans certain cas on peux se retrouver positionné et demandé à être rencontré par le client sur une mission qui ne nous correspond pas ou ne nous intéresse pas. Et dans ce cas nous pouvons perdre en crédibilité auprès des clients.

    Comment se prémunir de ce type de pratique commerciale?
    Que faire si un commercial s'approprie notre CV et nous positionne sans notre consentement sur une mission?

    Merci d'avance

  2. #2
    Pilier Sénior

    Infos >

    Bonjour,

    Si vous choisissez le portage salarial, vous ne serez pas travailleur indépendant… mais salarié de la société de portage. Voir Portage salarial - APCE, agence pour la cration d'entreprises,


    Je comprends fort bien votre souci à l’égard de ces apporteurs d’affaires sans scrupules ; le problème est que nous avons rarement la preuve (au sens juridique du terme) qu’ils ont positionné notre CV ici ou là car il faudrait que le client final témoigne en notre faveur (ce qui est très difficile à obtenir).

    On peut toujours signaler cette attitude à la Syntech mais le dossier est souvent classé sans suite car, c'est bien connu, les loups ne se mangent pas entre eux.

  3. #3
    Membre Junior

    Infos >

    ok . J'adore l'image des loups

    Et il n'existe aucun moyen de s'en prémunir? Peut on ajouter un élément sur notre CV, par exemple toute reproduction est interdite ou interdiction de diffuser le CV sans notre consentement.

  4. #4
    Pilier Sénior

    Infos >

    Vous pouvez ajouter ce que vous voulez sur votre CV, des "apporteurs d’affaires" pourront toujours le communiquer à un client final à votre insu. Parfois, vous ne le saurez même pas parce que votre profil n’aura pas été retenu.

    En clair, ces gens-là font ce qu’ils veulent et il est très difficile de les pincer. Même si on les prend la main dans le sac, ils vous diront toujours que vous êtes sur le marché et qu’ils ont eu votre CV par le cousin du copain de la belle-sœur de la fille qui était votre collègue il y a 5 ans chez le client Trucmuche.

    Il y a 2 ans environ, j’ai été contactée par un de ces "apporteurs d’affaires" (je mets toujours des guillemets car j’ai plutôt l’impression que ce sont des apporteurs d’embrouilles… pour ne pas dire plus). Il m’avait organisé un RDV chez un client final alors même que je n’avais jamais eu aucun contact avec lui ni avec sa société.

    Il avait tout simplement pris connaissance de mon CV sur une base de données réservée aux professionnels et il l’avait arrangé "à sa sauce" afin de faire une présentation (des transparents – pour ne pas citer le logiciel auquel nous pensons tous les deux) dans laquelle il me présentait comme une spécialiste dans des domaines dont je ne connaissais absolument rien. Ça ne s’invente pas !

    J’avais donc une preuve de ses pratiques pour le moins douteuses (mon CV, trafiqué de surcroît, utilisé à mon insu) que je n’ai pas manqué de signaler à la fédération à laquelle appartenait son entreprise. Ladite fédération m’a répondu qu’il s’agissait probablement d’une "erreur" commise par les services administratifs de la société de l’ "apporteur d’affaires".

    Par honnêteté, j’ai signalé ces faits au client final dont j’avais heureusement les coordonnées afin qu'il sache que je n'avais pas changé d'avis au sujet de la mission qu'il proposait mais que, tout simplement, je n'étais pas concernée par cette mission pour la bonne raison que je ne disposais pas des compétences demandées. Au client final d'apprécier...

Discussions similaires

  1. [Organismes Sociaux] Portage salarial (négociateur immobilier)et les assédic
    Par Sandie13 dans le forum Travail
    Réponses: 3
    Dernier message: 11/01/2008, 18h37
  2. [Clients et Fournisseurs] Quels honnoraires pour des prestations via portage salarial
    Par Cadreit dans le forum Entreprise
    Réponses: 6
    Dernier message: 08/09/2007, 17h21
  3. [Mon Employeur] Portage salarial et solde de tout compte
    Par Orfee44 dans le forum Travail
    Réponses: 10
    Dernier message: 30/01/2007, 21h25
  4. [Mon Employeur] portage salarial
    Par Alexia_92 dans le forum Travail
    Réponses: 1
    Dernier message: 06/01/2007, 14h57
  5. [Organismes Sociaux] portage salarial et protection sociale
    Par Timtitia dans le forum Travail
    Réponses: 4
    Dernier message: 28/05/2006, 13h30