Affichage des résultats 1 à 11 sur 11

Discussion : Droit de cuisiner chez soi pour vendre

  1. #1
    Membre Benjamin

    Infos >

    Bonjour,

    Je souhaite créer une activité en rapport avec l'alimentaire. En effet je souhaite cuisiner des plats chez moi pour ensuite les livrer et le vendre à des particuliers. Il ne s'agit pas de produit surgelé. Je rédige actuellement le business plan. je ne voudrais pas au début à devoir faire des frais importants pour un local et une cuisine industrielle.

    Ma question est la suivante :

    Ai-je le droit de cuisiner des plats dans ma cuisine (la cuisine de Madame et Monsieur tout le monde) ?
    Si oui tant mieux, mais sinon, ou puis-je trouver les règles à respecter si elles existent ?

    Je vous remercie d'avance pour vos réponses et encore félicitation pour la qualité des informations sur ce site.

  2. #2
    Membre Junior

    Infos >

    Vous devez faire une demande d'agrément auprès des services vétérinaires départemental qui sont les seuls habiliter pour vous fournir cette autorisation.

    Ces mêmes services vétérinaires controleront inopinément vos préparations.

    Ils peuvent vous demander des aménagements, vérifier vos moyens de réfrigérations et de conservations (C'est la que ça coincera surement) vos moyens de transport....

    Bon courage

  3. #3
    Pilier Sénior

    Infos >

    Je crois effectivement que le problème que vous rencontrerez sera celui de l'hygiène. Je ne veux pas dire que vous ne la respectez pas de manière générale, mais les exigences sont plus élevées quand vous vendez ensuite au public. Donc le problème que vous rencontrerez restera d'atteindre les exigences de l'administration. Mais sinon, sur le principe, pas de problème...
    Vous devez être le changement que vous voulez voir dans le monde. Gandhi

  4. #4
    Membre Benjamin

    Infos >

    Bonjour,

    Vous devrez appliquer le principe de la marche en avant.
    Les matieres premieres ne devront pas croiser les produits finis.
    Vous devrez effectuer des auto control.Faire des analyses.
    Lames de surface + analyses matiéres 1er et produits finis.

    Prenez RDV avec un technicien de la DDSV.
    Vous serez bien renseigné.
    Surtout que chaque projet est différent.

    Bon courage.

  5. #5
    Pilier Sénior

    Infos >

    La marche en avant pose satanément problème pour la cuisine de M tout le monde (cf par exemple ce document de l'académie de Lille).
    Il faut :
    - une pièce à usage de sanitaire (douche et WC) à l'entrée des lieux et avant la zone de livraison. Bon s'il ne faut pas passer par la cuisine pour atteindre la salle de bain ou les wc, ça pourra aller. Ensuite, c'est plus dur.
    - une première zone cloisonée pour entreposer et conserver les aliments (placard + frigo légumerie + frigo viandes + congélateur)
    - une deuxième zone cloisonnée pour préparer les aliments (avec normalement une zone légumerie, une zone viande, voire une zone poisson)
    - une troisième zone cloisonée pour cuires les aliments
    - une quatrième zone cloisonée pour refrodir, réfrigérer et conditonner les aliments
    - une cinquième zone cloisonée pour la plonge qui permette de repasser ensuite les ustensiles en zone de cuisson
    - un chemin des ordures tout au long de ces zones et parallèle à ces zones, même si vous pouvez disposer de plusieurs portes de sorties pour les ordures, comme une sortie pas devant pour les cartons et emballages et une derrière chez vous pour le reste.

    Enfin, la possibilité de laver tout cela au jet jusqu'à 1,8m de hauteur.

    Une cuisine couloir avec entrée et sortie et précédée d'un cellier peut éventuellement se prêter à cet aménagement. Sans oublier d'ajouter quand même l'évacuation des eaux usées de lavage des sols et murs par "égout". Difficile pour la plus part des cuisines.

  6. #6
    Membre Junior

    Infos >

    Maria-c vous avez oublié le bac de décantation, le carrelage jusqu'au plafond, le frigo des entrées, la cellule de refroidissement, la salle d'expédition.....
    Vous êtes dans la théorie lourde pour la création d'une activité industrielle. Certaine DSV accepterons la cuisine à domicile suivant le volume d'activité et le respect de la chaine du froid pour la conservation. cf les petits vendeurs asiatiques qui ont démarrés leur activité dans leurs logements pour vendre sur les marchés

    Donc il faut prendre RDV et bien expliquer son projet et ses attentes (il seront plus souple pour une création après une période de chomage, surtout que les pouvoirs publics sont prêt a tout pour développer la création d'emploi)

    Bon courage

  7. #7
    Pilier Sénior

    Infos >

    Le fait de parler de zones distinctes, ne veut pas dire parler de pièces distinctes. Certaines baraque à frite ou a pizza sur la voie publique ne sont pas très grandes tout en étant homologuées.
    Il faut soit que les zones soit cloisonnée, soit que les differentes préparations avant cuisson (viandes/légume/poisson)se succèdent dans le temps avec nettoyage entre chaque. Et la facilité d'entretien des zones est aussi prépondérente.
    Le texte de base reste l'arrêté du 9 mai 1995 quelle que soit la structure.

  8. #8
    Membre Junior

    Infos >

    [Le texte de base reste l'arrêté du 9 mai 1995 quelle que soit la structure.[/quote]

    Merci et bravo pour la référence du texte

    Le controle d'un véhicule alimentaire non sédentaire se fera surtout sur la propreté et la qualité des matériaux: pas de bois, pas de rouille, lave main obligatoire par contre le dispositif de froid n'est pas testé

    Dans une cuisine de particulier l'agrément reste variable suivant l'inspecteur et le volume d'activité

  9. #9
    Pilier Sénior

    Infos >

    [quote=Boursicot35;710391L e controle d'un véhicule alimentaire non sédentaire se fera surtout sur la propreté et la qualité des matériaux: pas de bois, pas de rouille, lave main obligatoire par contre le dispositif de froid n'est pas testé[/quote] Pour les baraques ambulantes, le dispositif est effectivement différent (même si j'ai la flemme de le retrouver)
    D'après les notions que j'en ai, cela dépend du temps de trajet entre 2 rechargements du véhicule.

  10. #10
    Membre

    Infos >

    Bonjour,
    je suis dans le même cas que Dude79, j'ai essayer de prendre contact avec la DDPP (Marseille) j'ai été stoppé net a l'accueil, j'ai voulu prendre rendez-vous avec un technicien de la DDPP, la dame a l'accueil me dit qu'il n'est pas possible de prendre rendez-vous car la DDPP s'occupe des contrôles et en aucun cas pour renseigner les gens, avez vous une autre piste pour chercher l'info ailleurs ?ou méme si quelqu'un peut me renseigner ne je dirait pas non !Merci pour vos réponses

  11. #11
    Membre

    Infos >

    Bonsoir,
    Prendre rendez-vous avec le service hygiène de la chambre des métiers, à la logique des choses une formation hygiène te sera imposé de courte durée, car devenue obligatoire, mais tout dépend de ton parcours professionnel dans le milieu de l'alimentation. En plus ils te seront de bons conseils.

Discussions similaires

  1. [Rapport avec les pros du droit] Arrêter un criminel soi-même et enquêter soi-même
    Par Tartopome dans le forum Monde de la Justice
    Réponses: 8
    Dernier message: 04/02/2015, 10h45
  2. [Création, Reprise] Droit de vendre chez soi
    Par Neej dans le forum Entreprise
    Réponses: 2
    Dernier message: 27/10/2013, 10h48
  3. [Création, Reprise] Cuisiner chez soi
    Par leko dans le forum Entreprise
    Réponses: 1
    Dernier message: 27/11/2011, 20h15
  4. [Création, Reprise] Fabriquer chez soi desserts et les vendre
    Par Exgouvernant dans le forum Entreprise
    Réponses: 6
    Dernier message: 14/09/2009, 12h37
  5. [Propriétaire et Locataire] cuisiner au gaz bouteille à Paris ?
    Par Zoec dans le forum Immobilier
    Réponses: 4
    Dernier message: 13/03/2007, 18h56