Affichage des résultats 1 à 10 sur 10

Discussion : Droit public ou privé pour faire de la politique ?

  1. #1
    Membre

    Infos >

    Bonjour,


    Actuellement en deuxième année de classe préparatoire ENS Droit-Économie option droit public (également en licence de droit), je souhaite entrer plus tard en politique. Pendant les années lycée, j'ai été entre autres président du conseil de la vie lycéenne et membre du conseil des jeunes de ma ville.


    L'année prochaine, je continuerai ma licence de droit. En parallèle, je serai militant dans un parti et probablement membre du conseil des jeunes de ma ville et de ma région. En outre, le droit public m'attire plus que le droit privé.


    Est-il plus judicieux de se spécialiser en droit public ou en droit privé pour entrer en politique tout en étant avocat ?


    Je sais que ma question n'a pas de réponse exacte, mais peut-être que vous pourrez éclaircir mes doutes.


    Merci !

  2. #2
    Pilier Sénior

    Infos >

    Bonjour,

    Franchement, il n'y a pas de réponse précise.

    Parmi les confrères que je connais et qui sont actifs en politique, l'un est spécialisé en droit des affaires avec une dominante droit fiscal, l'autre en droit rural.

    Par contre, marchez sur des oeufs ; les avocats qui sont simultanément actifs en politique sont souvent haïs par le reste de la profession et ce n'est pas vraiment en train de s'arranger.
    This is the rhythm of the night ! O Yeaaaaaaaaaaaaah !

  3. #3
    Membre

    Infos >

    Merci pour votre réponse !
    Dernière modification par Krollers ; 20/01/2020 à 15h16.

  4. #4
    Pilier Sénior

    Infos >

    1ère raison : beaucoup ont bénéficié d'une passerelle parfaitement scandaleuse qui leur permettait de court-circuiter la prépa et le CFPA. On apprécie très peu. On les considère plus comme des sangsues que comme de vrais avocats qui ont fait la plus dure et la plus sélective de toutes les formations juridiques (quand j'ai obtenu mon examen d'entrée, j'ai dormi 30 heures d'affilée). C'est aussi chez les politiques qu'on retrouve souvent ceux qui ont profité de cette exception inadmissible qui permet d'intégrer l'EFB à Paris en ayant fait science-po sans avoir eu la moyenne à l'examen de droit et non un M1 juridique.

    2de raison : l'avocat est indépendant. C'est un des 5 principes du serment. Et il est notamment indépendant du pouvoir.

    3ème raison : pour poser une telle question, vous, vous suivez pas trop l'actualité politique du moment ; c'est gênant pour qq'un qui veut faire de la politique. Lisez mon bandeau et mon avatar, camarade.Droit public ou privé pour faire de la politique ?-mycrub.gif
    This is the rhythm of the night ! O Yeaaaaaaaaaaaaah !

  5. #5
    Membre

    Infos >

    Il est en effet facile de comprendre pourquoi les politiques qui deviennent avocats par des chemins de traverse sont détestés. Cela me semblait moins évident pour les vrais avocats (M1, prépa puis CFPA) qui ont en parallèle un engagement politique, pas forcément en faveur de la majorité présidentielle.

    Par ailleurs, je suis l'actualité politique chaque jour. Seulement, à l'instar des Français, tous les politiques ne soutiennent pas la réforme, loin de là.

    Merci encore pour tous ces renseignements et bon courage pour votre mobilisation qui est primordiale pour les actuels comme les futurs avocats !

  6. #6
    Pilier Sénior

    Infos >

    Citation Envoyé par Krollers Voir le message
    Cela me semblait moins évident pour les vrais avocats (M1, prépa puis CFPA) qui ont en parallèle un engagement politique, pas forcément en faveur de la majorité présidentielle.
    Ah mais ne me faites pas dire ce que je n'ai pas dit mon p'tit Jean-Mimi ! Ceux-là on n'a rien contre eux. D'ailleurs j'ai un de mes amis et confrères qui est lui-même élu et qui est devenu avocat via une passerelle... mais qui a gagné le respect de ses pairs en bossant VRAIMENT comme avocat durant 20 ans.

    Et par ailleurs on méprise de la même façon ceux qui obtiennent le titre sans l'avoir mérité quel que soit leur bord politique. D'ailleurs ils sont surtout dans l'opposition.

    Mais la question de l'indépendance reste centrale - c'est le principe du serment auquel je suis le plus attaché ; on peut concilier engagement politique et exercice de la profession - être avocat n'est-il pas en soi un engagement ? - tant que cela ne remet pas en cause l'indépendance ; mais dans le cas contraire il faut choisir.
    Dernière modification par VincentB_ ; 20/01/2020 à 17h33.
    This is the rhythm of the night ! O Yeaaaaaaaaaaaaah !

  7. #7
    Pilier Sénior

    Infos >

    Je sens que je ne vais pas me faire des amis, et tant mieux..... MAIS

    Je pense que le problème de "l'indépendance" n'est traité que d'une seule face... Car si les avocats, tout comme les juges DOIVENT être indépendants du pouvoir, ils devraient aussi faire leur métier indépendamment de toute opinion politique....

    Et ça, c'est pas gagné !!!

    Les français sont tellement pourris par la politique politicarde, qu'on ne peut plus parler de quoi que ce soit sans que ce soit ramené à une notion gauche-droite, nantis-"travailleurs" (je me marre), etc....

    Je crois que nous devons être le seul pays au monde, où pas un seul sujet ne peut fédérer l'ensemble du peuple (ah si, le foot.... bonjour l'exemple !!!!), sous prétexte qu'il faut toujours chercher la couleur politique de tel ou tel événement...

    Les américains, démocrates ou républicains, célèbrent leur "Thanksgiving".... En France, même le fait de célébrer le 14 juillet est vu comme une manifestation réactionnaire lancée par "la France moisie".... (comprenez celle qui n'est pas altermondialiste et progressiste jusqu'au bout de la braguette)....

    La politique chez nous a tout raclé, tel un chalut en pleine Mer du Nord qui ne laisse que ruines et désolation..... et les deux camps se regardent haineusement, en demandant à chacun de nous de choisir son camp....

    Alors, désolé de vous le dire aussi crûment, mais aujourd'hui, mon seul camp,..... c'est MOI. Politiquement, je ne me bats plus pour personne, je les laisse s'entretuer (hélas, il y a beaucoup trop de glauques survivants) et je traverse le champ de bataille prudemment pour éviter de sauter sur une mine laissée là par un de ces "combattants de la liberté"..... Et quand j'entends un chef syndical clamer que "son modèle, c'est Lénine", je me dis que nous sommes vraiment tombés le plus bas possible !!!!

    Je ne possède ni compte en Suisse, ni PEA, ni assurance vie, ni résidence secondaire, je ne vais pas au ski,.... j'aurai une retraite d'un montant proche de celle d'un cheminot (mais sans le CE ni les réductions de billet qui vont bien), mais je vis sans emm.... personne... Et corollairement, je n'accepte pas que quelqu'un m'emm.....

    Alors, oui, on pourra me traiter d'égoïste, de sans c½ur et de tout ce qu'on veut, je m'en cogne..... Quand j'étais jeune, j'ai cru... Ce n'est plus le cas.
    Dernière modification par Tobias ; 21/01/2020 à 09h42.
    Faire une Loi et ne pas la faire exécuter, c'est autoriser la chose que l'on veut interdire. (Richelieu)

  8. #8
    Pilier Sénior

    Infos >

    Citation Envoyé par Tobias Voir le message
    Je pense que le problème de "l'indépendance" n'est traité que d'une seule face... Car si les avocats, tout comme les juges DOIVENT être indépendants du pouvoir, ils devraient aussi faire leur métier indépendamment de toute opinion politique....
    Personnellement c'est mon avis.

    MAIS on n'en est pas moins homme - ou femme. Un avocat défend ; des gens, des intérêts... et bien souvent des idées. Pourquoi après tout ne devrait-il le faire que dans un prétoire ?

    Par contre les écarts qu'un homme politique se permet sont en principe interdits à l'avocat. Et force est de reconnaître que ceux qui cumulent violent souvent allègrement dix pages du Ader et Damien à chacune de leurs interventions en tant que politiques.

    Mon ami que je citais a été irréprochable de ce point de vue, et quand il a fallu faire un choix... il s'est mis en congé de son parti.

    Mais allez expliquer ça à... non, pas de noms.
    This is the rhythm of the night ! O Yeaaaaaaaaaaaaah !

  9. #9
    Pilier Sénior

    Infos >

    C'est une question que je me pose. Comment un maire avec un grand cabinet d'avocat sur une commune dont il a brigué et obtenu le mandat de premier magistrat, peut ensuite faire adopter un nouveau PLU ?
    Maire euh. . . pardon avocat ayant intervenu dans de nombreux dossiers d'urbanisme pour des particuliers de la commune dans le passé.
    Si ça ce n'est pas un conflit d'intérêt . . .
    Enfin bon ce n'est que la partie émergée des anomalies d'une telle situation.
    "Tout le monde savait que c'était impossible. Il est venu un imbécile qui ne le savait pas et qui l'a fait."
    Marcel Pagnol

  10. #10
    Pilier Sénior

    Infos >

    Là je suis un peu pris - je suis en plein dans la gestion de renvois pour cause de grève, je suis volontaire cet aprèm pour assurer des renvois dans une audience.

    La règlementation prévoit une certain nombre d'incompatibilités pour les avocats ayant un mandat électif.

    Hors cas d'incompatibilité les règles du conflit d'intérêt s'appliquent.

    Ensuite c'est à géométrie variable ; certains ordres sont très rigoureux, d'autres font preuve d'un laxisme incroyable ; ainsi... non, pas de noms.
    This is the rhythm of the night ! O Yeaaaaaaaaaaaaah !

Discussions similaires

  1. Licence Droit / Licence Droit-Science Politique
    Par Timortel dans le forum Entraide aux étudiants en droit
    Réponses: 2
    Dernier message: 28/10/2016, 16h36
  2. [Mon Employeur] CDD de droit privé et CDD de droit public
    Par Pitch75 dans le forum Travail
    Réponses: 1
    Dernier message: 07/07/2008, 15h49
  3. [Citoyens et Administration] Délégation de service public et militantisme politique
    Par Alainoel dans le forum Rapports à la société
    Réponses: 3
    Dernier message: 30/01/2008, 18h21
  4. [Mon Employeur] droit public ou droit privé ?
    Par Emilie33 dans le forum Travail
    Réponses: 5
    Dernier message: 25/06/2007, 13h56
  5. [Mon Employeur] salariés de droit privé, droit public
    Par Jean-baptiste dans le forum Travail
    Réponses: 3
    Dernier message: 28/12/2005, 15h05